Accueil Marseille - Aix Le Palio-Arênes - Istres
Dimanche 17 décembre 2017 : 10601 concerts, 24779 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.

Le Palio-Arênes - Istres

Boulevard Guizonnier
13800 Istres

Plus d'info :

Le Palio-Arênes - Istres : les concerts

Il n'y a pas concert actuellement annoncé dans ce lieu.

Le Palio-Arênes - Istres : l'historique des concerts

Di.

17

Juin

2012

Sangria Gratuite

Ve.

15

Juin

2012

Abba Fever

Ma.

22

Juin

2010

Accord de Cordes

Ve.

19

Mars

2010

Carlos Nunez + Le Condor + Sky Road

Sa.

11

Juillet

2009

Simple Minds + Pony Pony Run Run

Sa.

05

Juillet

2008

Keziah Jones + Ilene Barnes + Brooklyn Funk Essentials

Ve.

04

Juillet

2008

Christophe Mae (Complet)

Me.

02

Juillet

2008

Arno + Cali + Syd Matters

Sa.

02

Fév.

2008

Compagnie Zanzibar

Ve.

01

Fév.

2008

Compagnie Zanzibar

Ve.

06

Juillet

2007

Je.

05

Juillet

2007

Les Nuits dIstres en concert
Alpha Blondy + Israel Vibration + Sizzla Les Nuits d'Istres / Sizzla / Israel Vibration / Alpha Blondy

Le Palio : les dernières chroniques concerts 15 avis

Simple Minds + Pony Pony Run Run

Critique écrite le 13 juillet 2009, par Gandalf

Arènes le Palio à Istres 11 juillet 2009

Simple Minds + Pony Pony Run Run en concert

Pour fêter leurs 30 ans de carrière, les Ecossais de Simple Minds nous proposent une grosse tournée, qui fait escale au Palio d'Istres en ce 11 juillet ensoleillé. Pour être franc, je ne savais même pas qu'ils existaient encore les Simples d'Esprits ! J'en ai d'excellents souvenirs de jeunesse, puis des années boîte rock, mais je ne savais pas qu'ils poursuivaient leur carrière régulièrement. Une bonne occase de voir ce que pouvaient rendre en live leurs hymnes les plus célèbres, dans ce joli cadre des Arènes, version miniature et moderne de vraies arènes antiques. Une première partie est annoncée, et va débuter un peu avant les 21h prévues. Ce sont les Pony Pony Run Run (!), des Français qui nous balancent... euh... un peu de brit pop gentille saupoudrée de claviers style Bontempi des early 80s (c'est pas vraiment un compliment hein...) pour les premiers morceaux... et de beat techno sur la fin... comment dire... j'ai pas trop accroché, ne trouvant pas grand intérêt au chant aux intonations Curesque parfois, ni aux trois notes de synthés répétitives, ni aux compos dans leur ensemble... Le public indulgent leur réserve un bon accueil général, mais pas de quoi faire trembler l'édifice sur ses fondations. Public épars un... Lire la suite

Les Estivales d'Istres : Ilene Barnes + Brooklyn Funk Essentials + Keziah Jones

Critique écrite le 10 juillet 2008, par Mister b.c

Arènes du Palio-Istres 05 Juillet 2008

Un samedi soir du mois de juillet, on profite enfin de l'été qui jusqu'à présent se faisait attendre. Être en place au Palio à 20h00 tient alors de la mission impossible. Dans notre région de tradition, l'apéro ne se plie pas facilement aux contraintes du temps. Aussi, programmer le début du concert à 20h00 speed le public inutilement et assure l'artiste de jouer devant une salle à moitié vide. J'arrive à 21h00 en ayant fait de mon mieux et Brooklyn est sur scène pour son 1er titre. Ilene Barnes a déjà disparu, on ne rigole pas avec les horaires ici ! Je découvre les arènes du Palio plus adaptées évidemment à la corrida qu'aux concerts. Je ne mettrai pas longtemps à subir cette réalité. Pour découvrir le site, je monte dans les tribunes où l'on ne manque pas de place ce soir. La piste des arènes paraît immense et les quelques centaines de personnes qui se bougent devant la scène sont bien loin de remplir l'espace. D'abord excentré sur la droite de la scène, le volume sonore est plutôt faible et peine à monter dans les tribunes. Le son est faible et médiocre. Les retours des musiciens semblent rebondir sur les gradins derrière la scène et revenir couvrir la façade. Brooklyn s'agite, se démène, mais difficile de rentrer... Lire la suite

Les Estivales d'Istres : Christophe Maé

Critique écrite le 05 juillet 2008, par Gandalf

Le Palio à Istres 4 juillet 2008

Aie aie aie... Que m'as tu fait Christophe hier soir au Palio de Istres ? Moi qui t'ait toujours défendu contre vents et marées les trois dernières fois où je t'ai vu (2 fois avec "Le roi soleil", une fois en solo)... Quand je relis mon compte rendu passionné et droit au coeur de novembre dernier, je me dis que je n'ai pas assisté au même live... Mais en fait, après réflexion, je constate que cela vient plus de moi que de l'artiste. Je n'ai tout simplement pas ressenti la magie, l'ambiance, le petit truc en plus qui m'avait scotché à l'Espace Julien il y a plus de six mois. Pourtant la setlist n'a guère changée, les zicos habituels sont bien présents, le public en majorité féminin (mais pas prépubère bien qu'on y trouve des jeunettes dans le tas) s'est assez vite enflammé, la sympathie et la sincèrité de Maé sont toujours de mise, tout comme sa passion musicale et son sens du rythme... Bref objectivement, il y avait de quoi être comblé, et en regardant autour de moi, c'etait le sentiment unanimement donné. Alors quoi ? Qu'est ce qui m'a géné par rapport aux autres fois ? Déjà Maé semblait plus fatigué que la normale, il a moins bougé globalement, et ses traits tirés etaient parfois moins souriants. Mais ca je peux le comprendre, il... Lire la suite

Les Estivales d'Istres : Syd matters + Arno + Cali

Critique écrite le 03 juillet 2008, par Caro

le Palio- les Arènes d'Istres 2 juillet 2008

Nous etions assez fières, July la photographe et moi, d'arriver à l'heure: 20h. Syd matters était déjà sur scène. Un public peu nombreux. Au bout d'un quart d'heure, vingt minutes voilà t-il pas qu'ils nous dise au revoir, content d'eux. Ben dis donc ils ont pas joué longtemps! Ah le concert commencait à 19h30, oups! bon beh ils ont commencé à l'heure! Désolée pour ce groupe de rock. Les deux morceaux entendus étaient plutôt planant mais il m'est difficile d'en dire plus. Puis une voix annonce à la petite assistance que le guitatriste d'Arno n'a pas pu prendre son avion mais que le bonhomme a quand même décidé de jouer "son répertoire" (evidement). Grande classe. Donc le pianiste et le batteur entrent en scène suivi d'Arno vêtu de noir, titubant remuant le nez tel ma sorcière bien aimée ( ce n'est qu'une hypothèse). Première chanson en anglais ainsi que la dizaine suivante avec des reprises surprenantes des Beatles, d'Abba me semble t il. Je cite "on est moche mais on s'amuse ", il est vrai! le bonhomme est plein d'humour (entre autre). Trois chansons seront quand même en partie en français (ouf, on peut toujours classer Arno en chanson française, son accent anglais nous met quand même parfois... Lire la suite

Israel Vibration + Alpha blondy

Critique écrite le 26 juillet 2007, par ratwoman13

Le Palio - Istres 5 Juillet 2007

Voilà c'est énervant à force de toujours commencer une chronique en écrivant qu'on a raté le 1er groupe car on était en retard et pourtant c'est encore une fois vrai. Mais là vraiment, déjà annoncer un concert à 20h, en juillet et le faire commencer à l'heure en plus ? Je trouve cela dommage, surtout que je crois vraiment qu'une bonne majorité du public n'a pas vu du coup le 1er Groupe qui n'était autre que Sizzla. Mais là ça m'énerve particulièrement car sur les 3 groupes qui passaient ce soir le seul que je ne connaissais pas et bien je ne le connais toujours pas. Je profite de cette parenthèse pour faire une doléance aux organisateurs de Festivals, S'il vous plait ne commencez plus les concerts à l'heure, ou sinon merci de donner une heure plus tardive. Ou encore mieux, si vous pouviez voir les groupes qui passent le moins souvent et éviter de les programmer en 1er, mais plutôt en milieu ? Ca serait super sympa pour tous les retardataires. Voilà merci ! Donc en dehors de ce petit aparté, le son était bon, le public bien présent, a apprécié la musique, tout le monde a bien bougé. C'est parti les musiciens d'Israël Vibration montent sur scène pour mettre tout le monde dans l'ambiance, en rejouant leurs grands classiques, puis... Lire la suite

Sonic Youth, Kaisers Chiefs, Elista

Critique écrite le 04 juillet 2007, par stéphane Sarpaux

Palio Istres 3 juillet 2007

Quand Sonic Youth fait la nique au "son pop rock" Autoroute, doubles voies, ronds points, panneaux clairs, délestage facile, la route entre Marseille et Istres est d'une clarté rassurante... Ce qui l'est beaucoup moins à fur et à mesure qu'on avale les kilomètres, c'est le nombre de voitures qui vont dans le même sens que nous... Bon, quand même, Sonic Youth... 25 ans d'activisme musical, une influence majeure pour bon nombre de groupes, Kim Gordon, New York, une authenticité jamais pris à défaut... un mythe quoi ? Et un mythe, ça se vénère, non ? Alors, on se dit qu'on découvrira, en arrivant, la petite ville d'Istres bloquée par toutes les bagnoles où s'entasse un public nombreux et excité... Kim Gordon, quand même, merde ! On arrive dans la ville, enfin, si on peut appeler ça une ville, puisque Istres, tel un escargot, semble uniquement composé de larges doubles voies rythmées par des ronds points et on tourne et on tourne... Un peu comme un morceau d'électro, vous voyez... une boucle, un scratch, une boucle, un break... Bon, sauf que là, on va plutôt voir et entendre des larsens, des distorsions, des trucs tordus, des angles obtus, des cheminements étroits... On arrive au Palio, espèce d'arène top moderne tout en béton... Lire la suite

Accès