Accueil Chronique de concert Simple Minds + Pony Pony Run Run
Samedi 4 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Simple Minds + Pony Pony Run Run

Simple Minds + Pony Pony Run Run en concert

Arènes le Palio à Istres 11 juillet 2009

Critique écrite le par

Pour fêter leurs 30 ans de carrière, les Ecossais de Simple Minds nous proposent une grosse tournée, qui fait escale au Palio d'Istres en ce 11 juillet ensoleillé. Pour être franc, je ne savais même pas qu'ils existaient encore les Simples d'Esprits ! J'en ai d'excellents souvenirs de jeunesse, puis des années boîte rock, mais je ne savais pas qu'ils poursuivaient leur carrière régulièrement.
Une bonne occase de voir ce que pouvaient rendre en live leurs hymnes les plus célèbres, dans ce joli cadre des Arènes, version miniature et moderne de vraies arènes antiques.



Une première partie est annoncée, et va débuter un peu avant les 21h prévues. Ce sont les Pony Pony Run Run (!), des Français qui nous balancent... euh... un peu de brit pop gentille saupoudrée de claviers style Bontempi des early 80s (c'est pas vraiment un compliment hein...) pour les premiers morceaux... et de beat techno sur la fin... comment dire... j'ai pas trop accroché, ne trouvant pas grand intérêt au chant aux intonations Curesque parfois, ni aux trois notes de synthés répétitives, ni aux compos dans leur ensemble...



Le public indulgent leur réserve un bon accueil général, mais pas de quoi faire trembler l'édifice sur ses fondations. Public épars un long moment, qui atteindra les deux mille personnes et quelques je dirai, à tout casser. Je ne sais pas si Johnny au stade Vélodrome leur avait piqué du peuple, mais je m'attendais à plus de fans pour soutenir les Ecossais, rares dans les parages. Une foule mature dans l'ensemble, avec peu de jeunes ou ados.



A 22h06 les musiciens de Simple Minds investissent les planches, sans backdrop ni décors, juste eux et leurs chansons. On sent la différence lorsqu'ils jouent des nouveaux titres, et quand ils balancent les classiques... Mais le dénominateur commun pour ma part, c'est que ça manque sérieusement de puissance, de pêche, appeler ça comme vous voulez, mais j'ai été très surpris que ça reste si réservé, en dedans. Je pensais que les hits allaient exploser dans l'arène, mais non, je dois avoir un souvenir faussé de ma jeunesse, où ça me semblait plus rentre dedans pour de la pop new wave...



Hors Jim Kerr, bien épaissi, m'a semblé surtout emprunté, avec des "chorégraphies" gestuelles étrange (son tournoyé de micro à la Patrick Sebastien et ses serviettes par exemple !), comme s'il semblait mal à l'aise, incapable de savoir où se placer sur scène. Ça s'est quand même amélioré après 40 grosses minutes, mais tout ça, plus le fait que le son n'était pas parfait, principalement pour le rendu sourd du chant, ben ça ne m'a jamais fait rentré dans le live, ni poussé à bouger mon popotin...



Heureusement pour le combo, ce n'était pas le cas d'une bonne partie de la foule, qui se trémoussait en rythme à l'écoute des "Don't you", "Someone somewhere in summertime", "Alive and kicking" et autres "Promised you a miracle"...



Et je dois bien leur reconnaitre cela: les Simple minds semblaient vraiment prendre plaisir à jouer. Très peu communicatifs, allant à l'essentiel. Au bout d'une heure dix, ils s'en vont déjà... et je ne pourrai vous en dire plus, ayant dû partir à ce moment là pour cause imprévue... Au vu des prestations précédentes trouvées sur le net, ils ont du interpréter encore trois ou quatre chansons, à confirmer.



Une soirée plutôt en demi teinte, espérant plus de fun et de patate que ce show calibré et pro mais un peu vieillissant.

A noter encore une fois le carton rouge vif adressé au "bar", si tant est qu'on puisse appeler un "bar" deux planches formica posées dans un coin... Avec deux machines à la pression datant de l'an pèbre (que même dans les supermarchés on en trouve des plus efficaces de nos jours !), et qui ont foiré pendant toute la soirée (joli le jonglage de liquide d'un verre à l'autre pour remplir un gobelet à moitié plein avec un autre à moitié plein aussi, le reste étant de la mousse ! Miam !). Ajoutez y l'annonce de 3 euros le verre de 33cl... servi dans des gobelets de lidl de 25 cl (!!), du verre d'eau 20cl à 2 euros servi devant vous à partir d'une bouteille plus bon marché que Lidl, et de l'incompétence de la plupart des serveuses en blanc, et vous aurez un beau raté/scandale... Ça grognait bien au bar, valait mieux ressortir prendre une canette au même prix à la baraque à frites juste devant !! Bertrand, un autre commentaire sur le sujet ? :p



Pour finir, je trouve que le Palio se la joue trop cool pour des lives, sans trop d'efforts pour la scène, l'accueil et les structures dedans et autour... Ça fait un peu kermesse, et c'est bien dommage.

> Réponse le 14 juillet 2009, par Verofs

[Palio à Istres - 11 juillet 2009] J'y étais aussi à ce concert comme mon prédécesseur. Mais j'ai l'impression de ne pas avoir assisté au même concert que lui. Je n'ai pas assisté à l'intégralité de la 1ère partie, mais en revanche pour les Simple Minds, je n'ai pas raté une miette. Dans un premier temps, j'étais dans les gradins, pensant qu'il y aurait une foule immense et que je serai mieux assise pour apprécier le show. Effectivement l'arène n'était pas pleine. Au bout d'une demie-heure, je suis descendue dans l'arène pour profiter au mieux de l'ambiance joyeuse et conviviale du public. Oui ! Jim et ses acolytes nous ont fait vibrer sur des airs certes connus, mais ô combien efficaces. 2 heures de spectacle avec 2 rappels ! Ils ont mouillé leur chemise ! Jamais 2 sans 3. J'espère que je n'attendrais pas 15 ans...  La suite | Réagir

> Réponse le 15 juillet 2009, par Joelle

Nous avons passé une superbe soirée au Palio avec un groupe vraiment en pleine forme, que ce soit sur les nouveaux titres de l'album Graffiti Soul ou sur les anciens tubes. Le son était bien réglé, les musiciens se sont amusés et le public était ravi. Et un concert en plein air avec 24 degrés le soir, c'est quelque chose de super pour une parisienne !!!  Réagir

> Réponse le 09 juin 2010, par jm guitter

[Coopérative de mai, Clermont ferrand - 08/06/2010] Pourquoi tant de critiques sur un groupe mythique ? Le son parfait, le groupe formidable, une ambiance de folie ! Egal à l'image que j'en avais ! Allez-y !!   Réagir


Pony Pony Run Run : les dernières chroniques concerts

Pony Pony Run Run + Andromakers en concert

Pony Pony Run Run + Andromakers par Lumak
Espace Julien - Marseille, le 26/05/2016
La première parie est assurée par les filles d'Andromakers. J'arrive un peu en retard, le set vient de débuter et au moment où l'on se met dans l'ambiance, un problème... La suite

The Kills, Metronomy, Sébastien Tellier (Festival Lives Au Pont Du Gard 2012) en concert

The Kills, Metronomy, Sébastien Tellier (Festival Lives Au Pont Du Gard 2012) par Sami
Pont Du Gard, Uzes, le 12/07/2012
A en lire beaucoup, l'événement cette semaine dans la région c'était l'énième venue de Radiohead à Nîmes, soit. Pour ma part c'est avec une grande excitation que j'avais... La suite

Festival Lives au Pont : Citizens, Pony Pony Run Run, Sebastien Tellier, Metronomy, The Kills en concert

Festival Lives au Pont : Citizens, Pony Pony Run Run, Sebastien Tellier, Metronomy, The Kills par Philippe
Pont du Gard, Uzès, le 12/07/2012
Une belle affiche dans un lieu inédit et à moins de 2 heures de voiture, voilà de quoi motiver des chroniqueurs et photographes en goguette depuis Marseille, en cette saison peu... La suite

Pony Pony Run Run & In the club en concert

Pony Pony Run Run & In the club par Ysabel
Salle polyvalente - Montfavet, le 19/11/2010
Un concert fort attendu à la Salle Polyvalente de Montfavet : Pony Pony Run Run a déplacé un public nombreux .... Bon, mais soyons honnête ... C'est du 80% ados (1300 personnes,... La suite

Simple Minds : les dernières chroniques concerts

Festival du Chant Marin : Red Cardell, les Frères Morvan, le Ténor de Brest, Simple Minds, les Chevals, the Chieftains, Deborah Henson-Conant, la Bouline, les Marins d'Iroise, Altan, Cabestan, Mouezh Port Rhu, ... en concert

Festival du Chant Marin : Red Cardell, les Frères Morvan, le Ténor de Brest, Simple Minds, les Chevals, the Chieftains, Deborah Henson-Conant, la Bouline, les Marins d'Iroise, Altan, Cabestan, Mouezh Port Rhu, ... par Pirlouiiiit
Port de Paimpol, le 12/08/2011
Quoi de mieux pour finir 2 superbes semaines en Bretagne que le Festival du Chant Marin à Paimpol. Pour nous ce ne sera que la premier soir qui avec sa grosse cinquantaine de... La suite

Les Voix du Gaou : Simple Minds + Roger Hodgson + Eiffel + Puggy en concert

Les Voix du Gaou : Simple Minds + Roger Hodgson + Eiffel + Puggy par Mcyavell
Presqu'île du Gaou - Six-Fours-les-Plages, le 27/07/2010
J'ai ouï dire que les concerts avaient lieu sur deux scènes cette année aux Voix du Gaou. Je m'attendais à voir un set sur deux sur la petite scène pour éviter les délais de... La suite

Simple Minds en concert

Simple Minds par lol
Olympia Paris, le 08/07/2009
Il y a une vingtaine d'années, deux groupes régnaient en maitres sur le rock des années 80. Il y avait le U2 de Bono et les Simple Minds de Jim Kerr. Leurs styles étaient... La suite

Simple Minds par Evanescent77
BATACLAN, le 18/06/2010
jim kerr et sa bande n'ont pas pris une ride,tout au plus quelques(petits) kilos en trop..d'accord le leader charismatique des minds ne virevolte pas dans les airs comme au temps jadis mais le contact avec son public lui est toujours le meme:regards empreints de connivence,clins d'oeil et sourires complices...le show lui meme a été quasi... La suite

Arènes le Palio à Istres : les dernières chroniques concerts

Les Estivales d'Istres : Ilene Barnes + Brooklyn Funk Essentials + Keziah Jones par Mister b.c
Arènes du Palio-Istres, le 05/07/2008
Un samedi soir du mois de juillet, on profite enfin de l'été qui jusqu'à présent se faisait attendre. Être en place au Palio à 20h00 tient alors de la mission impossible. Dans notre région de tradition, l'apéro ne se plie pas facilement aux contraintes du temps. Aussi, programmer le début du concert à 20h00 speed le public inutilement et assure... La suite

Les Estivales d'Istres : Christophe Maé par Gandalf
Le Palio à Istres, le 04/07/2008
Aie aie aie... Que m'as tu fait Christophe hier soir au Palio de Istres ? Moi qui t'ait toujours défendu contre vents et marées les trois dernières fois où je t'ai vu (2 fois avec "Le roi soleil", une fois en solo)... Quand je relis mon compte rendu passionné et droit au coeur de novembre dernier, je me dis que je n'ai pas assisté au même... La suite

Les Estivales d'Istres : Syd matters + Arno + Cali par Caro
le Palio- les Arènes d'Istres, le 02/07/2008
Nous etions assez fières, July la photographe et moi, d'arriver à l'heure: 20h. Syd matters était déjà sur scène. Un public peu nombreux. Au bout d'un quart d'heure, vingt minutes voilà t-il pas qu'ils nous dise au revoir, content d'eux. Ben dis donc ils ont pas joué longtemps! Ah le concert commencait à 19h30, oups! bon beh ils ont... La suite

Israel Vibration + Alpha blondy par ratwoman13
Le Palio - Istres, le 05/07/2007
Voilà c'est énervant à force de toujours commencer une chronique en écrivant qu'on a raté le 1er groupe car on était en retard et pourtant c'est encore une fois vrai. Mais là vraiment, déjà annoncer un concert à 20h, en juillet et le faire commencer à l'heure en plus ? Je trouve cela dommage, surtout que je crois vraiment qu'une bonne majorité... La suite