Accueil Paris Accorhotels Arena (Bercy) - Paris
Lundi 18 décembre 2017 : 10600 concerts, 24780 chroniques de concert, 5189 critiques d'album.
Accorhotels Arena (Bercy) - Paris

Accorhotels Arena (Bercy) - Paris

8 Boulevard de Bercy
75012 Paris
Métro Bercy

Plus d'info :

8.000 à 16.500 places

Plan d'accès

Accorhotels Arena (Bercy) : Dernières news

Santana à l'AccorHotels Arena & en tournée [Le 15/12/2017] A l'occasion de sa nouvelle tournée mondiale nommée le "Divination World Tour", Carlos Santana sera en concert à l'AccorHotels Arena à Paris le 7 juillet 2018 et en tournée française des festivals d'été : au Printemps de Pérouges le 3 juillet (en vente le 13 décembre à 10h), au...
En concert le 07/07/2018
Lenny Kravitz à l'AccorHotels Arena & en tournée [Le 15/12/2017] Afin de fêter la sortie en 2018 d'un nouvel album nommé "Raise Vibration", Lenny Kravitz sera en concert à l'AccorHotels Arena à Paris le 16 juin 2018 & en tournée française cet été : au festival Les Déferlantes d'Argelès le 7 juillet, au festival de Nîmes le 8 juillet, à la...
En concert le 16/06/2018
Scorpions en concert à l'AccorHotels Arena [Le 14/12/2017] Déjà annoncé en tournée française en mars 2018 à Nantes, Clermont-Fd, Limoges, Toulon et Rouen à l'occasion de la sortie fin 2017 de l'album Born To Touch Your Feelings - Best of Rock Ballads, le légendaire groupe allemand de hard rock Scorpions poursuit son Crazy World Tour et...
En concert le 26/06/2018

Accorhotels Arena (Bercy) - Paris : les prochains concerts

Me.

20

Déc.

2017

Julien Dor en concert
Julien Dore
Julien Doré
20H00 64.00 €

Je.

21

Déc.

2017

Michael Gregorio en concert
Michael Gregorio
Michael Gregorio
20H00 De 37.00 à 69.00 €

Je.

11

Janv.

2018

Alt-J en concert
Alt-J
Alt-J
20H 51€ / 62 € Prévente billets 26/07 à 10h, mise en vente générale 27/07 à 10h ici:

Ve.

19

Janv.

2018

David Guetta en concert
David Guetta
David Guetta
20H45 46.00 / 89.00 €

Lu.

22

Janv.

2018

L'annee Du Live (Annulé)
20H30 De 34.50 à 56.50 €

Ve.

16

Fév.

2018

Indochine en concert
Indochine - 13 Tour (Complet)
Indochine
20H billets en vente le mercredi 21 juin à 10h ici :

Sa.

17

Fév.

2018

Indochine en concert
Indochine - 13 Tour (Complet)
Indochine
20H billets en vente le mercredi 21 juin à 10h ici :

Ma.

20

Fév.

2018

Lady Gaga en concert
Lady Gaga
Lady Gaga
19H30 De 45.50 à 139.00 €

Ma.

20

Fév.

2018

Lady Gaga en concert
Lady Gaga
Lady Gaga
19H30 De 106.00 à 139.00 €

Ma.

20

Fév.

2018

Lady Gaga en concert
Lady Gaga
Lady Gaga
19H30 De 84.00 à 139.00 €

Ma.

20

Fév.

2018

Package Lady Gaga
19H30 De 110.00 à 286.00 €

Ma.

20

Fév.

2018

Lady Gaga en concert
Lady Gaga
Lady Gaga
19H30 139.00 €

Accorhotels Arena (Bercy) : les dernières chroniques concerts 603 avis

Depeche Mode (Global Spirit Tour 2017)

Critique écrite le 04 décembre 2017, par lol

Paris, AccorHotels Arena (Bercy) 3 decembre 2017

Depeche Mode (Global Spirit Tour 2017) en concert

Dans bon nombre de médias, on présente toujours Depeche Mode comme un groupe de New Wave. Fort de 35 ans de carrière et d'un succès mondial constant, cela fait des années, voire des décennies, que la musique du groupe anglais a largement dépassé le cadre étroit de ritournelles comme "I just can't get enough" pour muter en un rock sombre et inventif à travers une multitude d'hymnes et d'albums intemporels d'une toute autre ampleur. Les rivaux de l'époque (Dead or alive, Alphaville, Francky goes to Hollywood, Adam and the ants, OMD... ), qui n'ont pas su se renouveler et s'émanciper du strass et des paillettes des années 80, de l'ornière du son des synthétiseurs Bontempi et des premières boites à rythmes, n'existent plus ou sont condamnés à chanter en play back leurs hits dans le cadre de tournées nostalgiques. Comme le font Partenaires Particuliers ou Début de Soirée en France à l'occasion des concerts Stars 80. En 2017, limiter Depeche Mode à la New Wave est donc une hérésie alors que le groupe de Basildon revient, comme à chacune de ses tournées depuis 1986, arpenter les planches du POPB de Bercy (aujourd'hui AccorHotels arena) pour deux dates sold out depuis de longues semaines. C'est donc presque comme s'il jouait à... Lire la suite

Queens Of The Stone Age + Broncho (Villains World Tour 2017)

Critique écrite le 11 novembre 2017, par Pierre Andrieu

AccorHotels Arena, Paris 7 novembre 2017

Queens Of The Stone Age + Broncho (Villains World Tour 2017) en concert

En tournée pour assurer le service après vente de leur très bon dernier album Villains (oui, "très bon", n'en déplaise aux gens qui veulent qu'un groupe sorte toujours le même album jusqu'à la fin des temps), les Queens Of The Stone Age étaient à Bercy - enfin, la désormais " fameuse " AccorHotels Arena - afin d'encourager leurs nombreux fans (12 000 ?, ça change des 250 personnes du live unplugged à France Inter fin août !) à se lancer dans le tiercé gagnant de toute soirée rock 'n roll qui se respecte : "Dance, drink and fuck"... La croustillante devise de la soirée est édictée par Josh Homme en début de set, juste après une première partie à oublier très vite (Broncho, les Eagles Of Death Metal du pauvre, très mal sonorisés de surcroît), un morceau de sexy disco introductif passé en bande son (le très hot "Walk the Night" des Skatt Brothers), et un démarrage pied au plancher avec un trio gagnant composé d'"If I Had a Tail ", "Monsters in the Parasol" et "My God Is the Sun"... Même si on remarque assez vite que le son n'est pas exactement extraordinaire - pour bien voir et entendre, on a pourtant fait l'effort de se placer au milieu de la fosse, entre la scène et la régie, l'ingé son est-il incompétent ? -, la puissance de feu... Lire la suite

Queens of the Stone Age + Broncho

Critique écrite le 08 novembre 2017, par Philippe

Bercy, Paris 7 novembre 2017

Queens of the Stone Age + Broncho en concert

Nuit fraiche mais pas glaciale à Paris (ces gens-là, qui passent leur temps à se plaindre du temps, ne connaissent pourtant pas le mistral, les veinards...). Comme d'habitude à Bercy (désolé, on a du mal à utiliser le nom de la multinationale d'exploitation de femmes de chambre désormais associé à cette salle), on commence par une longue et charmante file dans le jardin derrière, avec des agents de circulation de bonne volonté, mais qui finiront sans doute enrhumés et aphones. L'entrée reste relativement fluide, et nous entendrons donc une moitié de Broncho, qui ouvrait ce soir. Groupe de rock braillard et sans élégance, à oublier très vite (il est notoire que les QOTSA se foutent de qui ouvre pour eux, on a même déjà vu pire !). Le chanteur a beau couiner le nom du groupe qui les suit à plusieurs reprises à la fin, ils sortent dans une parfaite indifférence, et peut-être pas loin des quolibets... Bon. Les Queens of the Stone Age étant à la base l'un des meilleurs groupes de rock du monde, c'est quand même le 7e concert pour moi (mais le premier pour ma soeur). C'est sans doute le groupe international que j'ai le plus applaudi : la question se pose donc cruellement de trouver quoi raconter d'original - peut-être faut-il surtout... Lire la suite

Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017)

Critique écrite le 09 octobre 2017, par Benjamin Wozniak

AccorHotels Arena, Paris 10 septembre 2017

Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017) en concert

Il est de ces concerts où l'on va avec la banane, où l'on sait à quoi s'attendre, où l'on sait que le show sera assuré, où l'on sera face à des légendes. Metallica est de ceux là ! Que dire de ce groupe autre chose de ce qui a été dit à leur sujet depuis plus de trente ans. Ils ont créé et popularisé un genre à lui seul, celui du Thrash Metal, où des riffs endiablés succèdent à des chants plus puissants les uns que les autres et avec dix albums au compteur et autant de succès et de concerts sur TOUS les continents, leur réputation n'est plus à faire. C'est donc pour trois dates françaises, dont deux parisiennes que Metallica nous a donné rendez-vous. Kvelertak Après quelques heures d'attentes dans le froid et la pluie, puis deux heures au chaud dans l'enceinte de l'ex-Bercy, il est 19h30 lorsque les Norvégiens entrent en piste sur cette imposante scène centrale que seuls de très rares groupes comme U2 ou Muse utilisent, changeant radicalement du jeu de scène habituel. Affublé d'un hibou sur la tête, Kvelertak attaque d'entrée avec une très bonne énergie, prêt à en découdre et à dominer cette scène peu habituelle. Et on peut dire que ces gars en ont à revendre ! Se déplaçant de chaque côté, se présentant face à la foule déjà... Lire la suite

Metallica (Worldwired Tour 2017)

Critique écrite le 16 septembre 2017, par Gandalf

AccorHotels Arena, Paris 10 septembre 2017

Metallica (Worldwired Tour 2017) en concert

Sans vouloir me répéter dans mes compte rendus du groupe, encore une fois, les Mets ont proposé un show énormissime ! Les années passent et les mecs ne faiblissent pas d'intensité en live. C'est à chaque fois au moins deux heures de son brut, avec à CHAQUE DATE une setlist différente (eh ouais 95% des autres combos, faut se bouger un peu le fion...), car ils aiment se faire plaisir, et plus que tout ils aiment faire plaisir aux fans. Régulièrement on a des "live premiere", chaque soir ils font tourner leurs morceaux bourrins pour ouvrir le rappel, toutes les nuits ils proposent un gros spectacle, bref tous les soirs ils partagent avec les salles combles leur bonheur d'etre sur les planches. Et en cette deuxième date parisienne, j'ai été une enième fois comblé par les Américains, qui restent dans le haut du panier de ce qui se fait de mieux live. Mais en même temps, ai-je jamais été déçu par ces gugus depuis 1996 ? Ah oui, la tournée "Saint anger", c'est vrai... L'exception qui confirme la règle d'un principe solide comme un roc. Alors oui cette fois j'étais dans les gradins, seul moyen d'en être vu que la fosse était sold out. Et quoi qu'il arrive je ne m'y ferai jamais, et au fond cela m'a empêché d'entrer totalement et... Lire la suite

Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017)

Critique écrite le 12 septembre 2017, par Bastien Castellan

AccorHotels Arena, Paris 10 septembre 2017

Metallica + Kvelertak (Worldwired Tour 2017) en concert

"HEY! HEY! HEY! HEY! HEY!" Poings ou cornes metalleuses agités en rythme, scandant une onomatopée aussi rageuse que fédératrice, le public répond aux invectives du leader de Metallica, James Hetfield, et à de nombreuses reprises justifie l'utilisation d'une scène centrale comme celle installée à l'ex-POPB en en faisant l'épicentre d'une onde de ferveur et de défoulement. Quelques mètres au-dessus, une cinquantaine de cubes-écrans habillent les hauteurs de la scène d'images d'archives, de néons, d'extraits de films, de têtes (de mort mais pas que), et accompagnent le show d'un ballet impressionnant de verticalité et de fluidité. Si il faut bien reconnaître une qualité majeure à cette date parisienne, sans flammes de 20 mètres de haut ou écrans géants hypnotisants, c'est une incroyable ingéniosité incarnée par une volonté de sublimer sans cesse les riffs, breaks et autres intros tout en laissant suffisamment d'espace pour regarder directement les musiciens (la nuée de "drones/lucioles" sur "Moth Into the Flame" ayant tout de même réussi son effet "wahou !" sur presque toute la durée du morceau). La classe au service de la fureur, ou l'inverse. Une setlist équilibrée, un bon tiers de nouveaux morceaux ("Moth... Lire la suite

Accès