Accueil The Von Corda en concert
Jeudi 28 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Entre complaintes folk et envolées colériques, pour un voyage triste et poétique sous influences Diabologum. (ex Cabwaylingo).

The Von Corda : vos chroniques d'albums
Site

The Von Corda en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Von Corda : l'historique des concerts

Je.

12

Nov.

2015

Ve.

30

Oct.

2015

La Coupure en concert
La Coupure + Von Corda The Von Corda | La Coupure
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Sa.

17

Mai

2014

Poutre en concert
Poutre + The Von Corda + Fillette Poutre | The Von Corda | Fillette
La Salle Gueule - Marseille (13)

Ve.

25

Avril

2014

Sebkha Chott + X-or + Toys'r Noise + Von Corda X-Or | The Von Corda
Le Paradox - La Palme (11)

Sa.

21

Sept.

2013

Von Corda + Polaris Polaris | The Von Corda
uBU...la suite - Perpignan (66)

Di.

02

Juin

2013

Festival Strie-Dents en concert
Looks Like Miaou + J. Von Corda Festival Strie-Dents | Looks like Miaou | The Von Corda
Asile 404 - Marseille (13)

Sa.

09

Mars

2013

Ve.

22

Fév.

2013

The Von Corda : les dernières chroniques concerts 10 avis

the Von Corda + Looks Like Miaou (festival Strie Dent)

Critique écrite le 06 juin 2013, par pirlouiiiit

Asile 404, Marseille dimanche 02 juin 201

the Von Corda + Looks Like Miaou (festival Strie Dent) en concert

Après le lancement du festival Phocea Rocks à l'Espace Julien avec le concert marathon où se sont succédés Departure Kids, LO, La Flingue, the Magnets, Reliques, Soma, 25, Nitwits, Elektrolux, Rescue Rangers, Crumb,Conger!Conger!,Binaire, j'ai fait une petite pause non-concert samedi en regardant Toulon perdre la finale du championnat de France contre Castres ... du coup il ne me restait plus que ce soir pour aller faire un tour au festival Strie Dent organisé par l'equipe de Katatak and co ... En plus ce soir le concert a lieu à l'Asile 404 (où je n'ai toujours pas mis les pieds) et ça va me donner l'occasion de revoir enfin (après 4 ans !) Julien ex Cabwaylingo, désormais J Von Corda ! Je découvre le lieux ... tout petit ouvert sur la rue par sa porte vitrée ... murs à nus ... bar au fond ... Beaucoup de têtes connus croisés à l'entthropy, embobineuse, machine ... Je croyais être en retard mais en fait j'arrive sur la fin des balances. Comme le groupe n'attaque pas tout de suis j'ai même le temps de discuter un peu avec lui Julien avant le début, qui me fait un résumé des dernières années ... Après avoir tourné pas mal seul, puis en duo avec un batteur il a récemment changé de formule et du coup de direction avec Claire aka... Lire la suite

Me + Cabwaylingo + Polyethylene + N-twin

Critique écrite le 10 juin 2007, par Pirlouiiiit

Poste a Galene - Marseille 07 juin 2007

Me + Cabwaylingo + Polyethylene + N-twin en concert

Longue soirée en perspective en ce jeudi soir. En effet nous devons aller au Poste à Galène pour le concert (gratuit) regroupant les 3 groupes du label Katatak, à savoir (par ordre de passage ce soir) Cabwaylingo, Polyethylene et N-twin. Je les ai déjà vus tous les trois plusieurs fois, mais je me dis ce soir je pourrai pleinement les apprécier dans de bonnes conditions (de son et lumières). En plus ils ont invité Me groupe marseillo (pour son guitariste) - avignonais (pour le reste du groupe) que j'ai déjà raté une fois ici même en première partie de Eiffel. Et bien ce soir il en sera de même. Passés dire bonjour à Erell et ses parents, nous sommes arrivés plus tard que prévu à la Tasca et ce ne sera qu'entre le moment où j'ai commandé à manger et celui où suis parti chez moi chercher mon petit appareil photo que j'aurais le temps de voir un tout petit bout du set de Me. Impossible de vous parler de leur musique en en ayant vu si peu mais autant les 2 minutes vus la dernière fois ne m'avaient pas emballé plus que ça, autant les 5 minutes que j'ai vu ce soir (la fin d'un morceau et le début d'un autre) m'ont fait regretté de ne pas être arrivé plus tôt ... Bon j'espère que ce n'est que partie remise et que je ferai... Lire la suite

Jullian Angel + Côme+Nerk (+ Polyethylene + Cabwaylingo)

Critique écrite le 01 juin 2009, par h

le Bicok - Marseille 30 mai 2009

Jullian Angel  + Côme+Nerk (+ Polyethylene + Cabwaylingo) en concert

C'est jour de match. Les rues sont pleines. Les écrans à la terrasse des cafés. Le tumulte des places traversées parvient jusqu'à l'intérieur du Bicok. J'aperçois d'emblée Jullian Angel au comptoir avec Damien et Matthieu de Côme+Nerk. Je lance un salut Jullian. Il est à mon top ami depuis longtemps, à la suite d'une vidéo que j'avais visionnée, d'un passage au Divan du Monde, superbe vidéo avec la chanson "Some dead survive". Il l'avait découverte après que je lui en ai écrit un mot. C'est le quotidien des échanges myspace entre musiciens, et qui finissent pas se découvrir en vrai et sur scène, et s'apprécier ou non. Là c'est simple on prend une bière, l'heure avance, on parle de quelques hauts faits, les hauts faits de musiciens, un passage à France Inter l'automne dernier, un morceau dans une compilation Inrock... La salle est grande tout en largeur et en profondeur. Un vrai bel espace. La scène là bas au fond que je découvrirai tout à l'heure. Côme+ Nerk attentifs et légèrement tendus, ce n'est pas la première fois qu'ils organisent des concerts, mais c'est toujours ainsi, en plus de jouer, la responsabilité vis-à-vis des tiers, les salles, les musiciens. Mais c'est l'heure et Jullian Angel monte sur scène. Un morceau calme,... Lire la suite

Festival l'Indé : Mina May, Tatiana Sauvage, Déja Vu, Super8, Psycholemon, N-Twin, Sandbox, Cabwailingo, Ecran Total, A*Song...

Critique écrite le 20 mai 2007, par Phil Spector

Dan Racing / Lounge - Marseille 17-18-19 mai 2007

Festival l'Indé : Mina May, Tatiana Sauvage, Déja Vu, Super8, Psycholemon, N-Twin, Sandbox, Cabwailingo, Ecran Total, A*Song... en concert

Ayant assisté aux 3 soirées du festival, je peux dire que cette 1ère édition est très prometteuse. Au-delà de l'originalité de l'événement se déroulant simultanément dans 2 salles face à face gratuitement, nous avons eu droit a un feu d'artifice de bons groupes évoluant dans la mouvance pop/Indie-pop/noisy-pop & co. ce qui est plutôt rare à Marseille, de plus les groupes présents étient originaires de différentes villes/régions en France (Marseille bien sûr mais aussi Toulon, Lyon Toulouse...). Ainsi la scène Indie/post-rock Toulonnaise a fait grande impression jeudi soir avec 2 de ses représentants : Mina May, qui a littéralement scotché le public du Lounge avec des morceaux oscillant entre un style déjanté, riche et envoûtant rappelant entre autres DEUS, Sonic Youth ou Of Montreal le tout agrémenté d'une excellente mise en place et d'une voix aux accents de Franck Black. A sa suite, Tatiana Sauvage a brillé par son originalité au Dan Racing :ces 7 musiciens avec un cuivre, des percus, un violon, des claviers, xylophones et plusieurs voix, ont complètement absorbé le public dans leur univers aussi atmosphérique que coloré par des sons de toutes sortes : avis aux amateurs de Circulatory System, Jethro Tull ou tout simplement de musique... Lire la suite

The Von Corda : les chroniques d'albums

Cabwaylingo : Sad Songs For Ordinary Happiness

Chronique écrite le 20/04/2010, par Pirlouiiiit

Cabwaylingo : Sad Songs For Ordinary Happiness

4 ans après un premier album, Cabwaylingo, devenu duo depuis que Julien Cardaillac a rencontré Frédéric Benazeth en déménageant à Toulouse, sort son premier véritable album : 13 titres d'un folk rock écorché enregistré dans les conditions du live, terrain où il excelle; ceux qui l'ont vu/entendu faire dérailler sa voix en concert (par exemple en première partie de Jack the Ripper ou avec ses collègues de Katatak) savent de quoi je parle ! Si les limites d'un disque enregistré dans les conditions du live se font parfois sentir sur certains titres (le côté exalté pouvant alors paraître un peu égagéré) en revanche sur certains morceaux (comme Efficient) cela fonctionne à merveille ! En tout cas ce qui est sûr, c'est que sa musique sort de ses tripes et non d'un quelconque calcul pour coller à tel ou telle... Lire la suite

Cabwaylingo : Cabwaylingo

Chronique écrite le 01/11/2006, par Pirlouiiiit

Cabwaylingo : Cabwaylingo

La première fois que j'ai vu Julien Cardaillac aka Cabwaylingo sur scène c'était en première partie (surprise) de Jack the Ripper au Poste a Galène, puis je suis retombé sur lui par hasard lors de la Fête de la Musique au Dan Racing. Les deux fois j'ai été frappé par le coté brut / a fleur de peau de sa musique ; l'impression qu'il se met a nu devant les spectateurs. Si le chant en anglais peut faire sourire par moments (pour l'accent et les expressions un peu convenus - travers inévitables lorsque l'on choisit... Lire la suite