Accueil Poutre en concert
Mardi 24 novembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Entre Shellac et Condense, ils délivrent une noise saccadée et bien barrée : rythmique saccadée, des cassures qui lorgnent vers Fugazi, instrumentaux qui durent, limite stoner et psyché parfois.

Site

Poutre en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Poutre : l'historique des concerts

Sa.

29

Fév.

2020

Death to Mankind + Boucan + Poutre L'Embobineuse - Marseille (13)

Ve.

20

Sept.

2019

Conger! Conger! en concert
Conger ! Conger ! & Poutre Poutre | Conger! Conger!
Le Makeda - Marseille (13)

Ve.

31

Mai

2019

This Is Not A Love Song Festival en concert
This Is Not A Love Song Festival 2019 - Vendredi 31 Mai : Courtney Barnett, Stephen Malkmus & The Jicks, Lou Doillon, James Blake, Big Thief, Poutre, Boy Pablo,Methyl Ethel, Tomberlin, It It Anita, Rico Nasty, Off the Wagon, DTSQ, Delgres, Jpegmafia, ... This Is Not A Love Song Festival | Rico Nasty | Courtney Barnett | Poutre | Delgrès | Lizzo | DTSQ | Stephen Malkmus & The Jicks | Lou Doillon | James Blake | Big Thief
Paloma - Nîmes (30)

Sa.

23

Juin

2018

Moe + Poutre + Pylone Poutre | Pylone
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Ve.

09

Mars

2018

Chaman Chômeur + Poutre Asile 404 - Marseille (13)

Di.

24

Sept.

2017

The Dirteez en concert
Miss Paillette,Old Factory,Niwt,Dareda,Copernic,Insomniacs,Telescope Road,Parking Shell,Steph & Clem,January Sons,Yvi Slan,Dirteez,Costa Fatal,Harmonic Generator,Medusa,Farouche Zoé,Galavar, Roxy's Angry,Conger! Conger!,Ducktape,Poutre,Temenik Electric The Dirteez | Yvi Slan | Harmonic Generator | Conger! Conger! | Medusa | Telescope Road | January Sons | Farouche Zoé | Temenik Electric | Poutre | Miss Paillette | Parking Shell | rue du rock
Rue Consolat (13)

Ve.

17

Mars

2017

La Coupure en concert
Poutre + Da Leada + La Coupure Poutre | La Coupure
La Salle Gueule - Marseille (13)

Ve.

08

Avril

2016

Poutre, Jubilé, Sound Of Zardozz Poutre | Jubilé
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Poutre : les dernières chroniques concerts 5 avis

Conger ! Conger ! + Poutre

Critique écrite le 22 septembre 2019, par Catherine B

Makeda, Marseille 19 septembre 2019

Conger ! Conger ! + Poutre en concert

a ... Donc hier soir et parce qu'il y a de la poésie dans la noise, à cause d'eux. Il y a ce qu'on entend, c'est fort, douloureux, l'exutoire pour le mal dedans... et la violence qui sort là, d'une traite et nous laisse pantelants. Nous en avions tant. Nous ne le savions pas... Nous marcherons plus tard dans la rue, vidés, poncés, lavés. Et étrangement sereins. Poutre ! Beaux comme des statues. Imprégnés par le son dévastateur. Notre violence sort là. Et plus dehors. Plus après ça. Auto-immunothérapie des neurotransmetteurs. Poutre dans la gueule. Et après ça va mieux. ... Et hier soir encore... La Noise Transe... Et après tout, j'ai bien le droit de crééer une nouvelle catégorie de Rock, encore que, quand je dis "je"... Je fus largement inspirée par Stephan Raffi avec lequel j'ai fait le chemin retour... "c'est de l'Amour". Voilà ce qu'il éprouve pour...... Lire la suite

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2019, 2-3 : Poutre, Off the Wagon, Lou Doillon, Big Thief, DTSQ, OPTM, Courtney Barnett

Critique écrite le 02 juin 2019, par Philippe

Paloma, Nîmes 31 mai 2019

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2019, 2-3 : Poutre, Off the Wagon, Lou Doillon, Big Thief, DTSQ, OPTM, Courtney Barnett  en concert

Day two of three, au plus merveilleux des petits festivals rock du monde... Pour cette deuxième journée, celle du vendredi, on avait bien repéré une sorte de trou d'air (à notre goût, en tout cas) dans la deuxième partie de soirée : idéal donc pour amener un enfant qui, ayant commencé les festivals rock avant la maternelle (et qui a déjà vu notamment Ty Segall ici-même il y a 3 ans), a bien gagné le droit de revenir rigoler un peu à TINALS, lui aussi, non d'un Pokemon ! On attaque les hostilités avec Poutre (déjà remarqué à La Rue du Rock de Marseille... l'autre meilleur festival de rock du sud !). Un trio noisy, classieux et joliment agressif à la fois, dont le chanteur a la particularité de hurler tout en gardant une poker face irréprochable, ils ont l'amabilité de ne pas jouer trop fort, de flirter avec Sonic Youth notamment : ça reste dansant et jamais trop intello ! Pour ne pas finir cramoisis comme des (super)homards, on finit par se tartiner un peu de nanoparticules et d'aluminium crémeux, qui ne seront pas du luxe vu le cagnard qui tabasse devant la petite scène Mosquito ! Pendant ce temps, l'enfant, pas spécialement inquiet de ce rock bruitiste, s'amuse en faisant des bulles ou en escaladant son pauvre père... Il faut... Lire la suite

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik

Critique écrite le 25 septembre 2017, par Philippe

Rue Consolat, Marseille 24 septembre 2017

(ma) Rue du Rock #5 (Festival Phocea Rocks) : Miss Paillette, Niwt, Copernic, The Insomniacs, January Sons, Yvi Slan, The Dirteez, Farouche Zoé, Harmonic Generator, Medusa, Roxys Angry, Duck Tape, Poutre, Conger! Conger!, Temenik Elektrik en concert

Et de 5 ! C'est déjà l'édition #5 de la Rue du Rock par Phocea Rocks ! Comme le temps passe... Quand on repense aux deux premières, il y a de quoi mesurer le chemin parcouru, aussi bien en fréquentation (de moins de 500 à ... peut-être 2 500 ce dimanche ? en tout cas ça m'a paru bondé !), qu'en programmation (de 5 lieux à 7, voire 8 en comptant les Danaïdes en bonus) qu'en ... sécurité ! Se rappeler que la rue Consolat n'était même pas toujours fermée à la circulation pendant l'événement, selon les années et autorisations erratiques reçues... Alors que pour la deuxième année consécutive en 2017, on a en effet du non seulement tout bloquer, mais faire dégager toutes les voitures de la rue ! Heureusement, beaucoup moins sont parties en fourrière même si 3 ou 4 vraiment mal placées ont fini par être rattrapées par la patrouille municipale en début d'aprème. Bref, plus de préparation mais plus de confort après. Le problème est qu'au fil des 5 éditions je suis passé presque à mon insu, de vaguement bénévole de l'association (en tant que chroniqueur gonzo amateur), à bénévole complet, vraiment mobilisé sur les petites et grandes choses à faire, défaire, et parfois refaire. Autrement dit : avant j'étais trop bourré pour faire une chronique... Lire la suite

Poutre + Kill the Thrill

Critique écrite le 25 mai 2009, par Mystic Punk Pinguin

Machine à Coudre - Marseille 21 Mai 2009

Poutre + Kill the Thrill en concert

En attendant dans le sas, un nouveau venu me demande qui est en train de jouer. Me la pétant connaisseur, je réponds Lee Zeirjick, mon interlocuteur me regarde avec des yeux ronds et me dit "Un mec toute seul ne peut pas faire autant de bruit !". je souris. Welcome à une soirée noise à la Machine à Coudre, concept que je vais tenter de faire découvrir à une amie lilloise (qui a dit la pauvre ?). Le temps de souhaiter son anniversaire à la taulière, Ben a terminé son set. Caramba, encore raté. Mais je l'ai déjà vu et déjà écrit toute le bien que j'en pense sur scène (note à Billy Jones et sa famille nombreuse : surement parce qu'il y a un buzz du milieu musicalo-hype sur lui. Motherfucker.). La salle est bien remplie, vu que c'est un concert de soutien à la Machine, ça fait plaisir. Le temps de descendre quelques cervoises et de faire visiter les lieux, le trio arlésien Poutre prend place. Découvert grâce à N-Twin, ou Philippe Manoeuvre je ne sais plus, ce groupe de noise m'avait bien scotché au Lounge. Ce soir, cela va être encore le cas. Entre Shellac et Condense, leur noise saccadée et bien barrée repose sur une basse métallique comme je les aime, plombée à souhait. Et une excellent dégaine de vieux... Lire la suite