Accueil Carl Barat And The Jackals en concert
Vendredi 7 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Complice et rival de Pete Doherty dans les Libertines, Carl Barât joue désormais avec le groupe The Jackals après avoir mis fin à l'expérience de son groupe Dirty Pretty Things et reformé les Libertines... En concert en 2015 !

Site

Carl Barat And The Jackals en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Carl Barat And The Jackals : l'historique des concerts

Sa.

18

Juillet

2015

Dour Festival en concert
Lauryn Hill / Protoje / Rone / Joris Delacroix / Sbcr / The Bloody Beetroots / Agnostic Front / Brns / Deez Nuts / Laetitia Sheriff / Jessica93 / Dirtyphonics / MØ (aka Karen Marie Ørsted) / Carl Barat And The Jackals / Mars Red Sky / Timber Timbre... Dour Festival | Max Cooper | Ackboo | Mars Red Sky | Suicide Silence | Betraying the martyrs | Acid Baby Jesus | BRNS | Jessica93 | Joris Delacroix | Lauryn Hill | Roni Size | Mo | Horace Andy | Laetitia Shériff | Agnostic Front | Dj Hazard | Alesia | Hatebreed | The Bloody Beetroots | Terror | Goose | Crookers | Dirtyphonics | DC Breaks | Lefto | Moon Duo | Protoje | Andy C | James Holden | Rone | The Drums | Autechre | Carl Barat And The Jackals | Floating Points | Black Milk | Timber Timbre | Weeding Dub
Site Festival - Dour(B)

Sa.

23

Mai

2015

Papillons De Nuit   en concert
Papillons De Nuit 2015 - 23 Mai : Placebo, Triggerfinger, Carl and The Jackals, Airways, Izia, Fakear, Faada Freddy, Ibeyi, Saint Motel, Malo Papillons De Nuit | Carbon Airways | Placebo | Triggerfinger | Ibeyi | Izïa | Carl Barat And The Jackals | Fakear
Plein Air - St Laurent de Cuve (50)

Ve.

22

Mai

2015

Europavox en concert
Carl Barat and The Jackals (ouverture Europavox) Europavox | Carl Barat And The Jackals
Coopérative de Mai - Clermont Ferrand (63)

Me.

04

Mars

2015

Carl Barat & The Jackals La Maroquinerie - Paris (75)

Sa.

14

Fév.

2015

Feu! Chatterton en concert
Carl Barat & The Jackals + Feu! Chatterton + Bad Breeding + Guest Feu! Chatterton | Carl Barat And The Jackals
Moloco - Montbeliard (25)

Ve.

13

Fév.

2015

Festival Génériq en concert
Carl Barât And The Jackals + Feu! Chatterton Festival Génériq | Feu! Chatterton | Carl Barat And The Jackals
La Rodia - Besançon (25)

Je.

12

Fév.

2015

Carl Barât And The Jackals + Bad Breeding La Cartonnerie - Reims (51)

Me.

11

Fév.

2015

Carl Barât and The Jackals Paloma - Nîmes (30)

Carl Barat And The Jackals : les dernières chroniques concerts 5 avis

John Cale présente l'album The Velvet Underground and Nico (+ invités : Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective)

Critique écrite le 12 avril 2016, par lol

Philharmonie de Paris 3 avril 2016

John Cale présente l'album The Velvet Underground and Nico (+ invités : Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective)  en concert

Comme pour beaucoup de monde, le Velvet Underground est à mes yeux un groupe majeur, qui a bousculé et changé la face du rock en y transfigurant son côté obscur, arty et sauvage. S'il ne faut pas sous-estimer l'importance de la guitare de Sterling Morrisson, Lou Reed et John Cale étaient bien évidemment les figures tutélaires du groupe et les seuls à voir poursuivi des carrières musicales prolifiques après les années d'insuccès de la formation new yorkaise. Si John Cale n'a pas décroché de tubes comme le "Walk on the wild side" de Lou Reed, il a commis des albums intéressants comme "Paris 1919", collaboré avec Brian Eno et ne s'est jamais enfermé dans un carcan musical. Il est de plus à mes yeux l'un des plus grands producteurs de l'histoire du Rock. On lui doit en effet les premiers albums des Stooges et des Modern Lovers ou l'album Horses de Patti Smith... Intéressé depuis des années par tout ce qui touche au Velvet, que j'avais eu la chance de voir sur scène le 16 juin 1993 à l'Olympia lors de leur tournée de reformation, j'attendais avec impatience cette Expo et ce concert Hommage à la Philharmonie. C'est pourtant avec une certaine appréhension que je rejoignais la Philharmonie. John Cale allait-il tenter de... Lire la suite

John Cale présente The Velvet Underground and Nico (avec Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective)

Critique écrite le 09 avril 2016, par Charliii

Philharmonie de Paris 3 avril 2016

John Cale présente The Velvet Underground and Nico (avec Carl Barat et Pete Doherty des Libertines, Mark Lanegan, Etienne Daho, Lou Doillon, Saul Williams, Animal Collective) en concert

Après une recherche désespérée de place pour ce concert unique, me voici à la Philharmonie de Paris pour voir John Cale et ses invités interpréter l'album The Velvet Underground and Nico à l'occasion de l'exposition "The Velvet Underground / New York Extravaganza". Comme prévu, le cadre est sublime. Dans la salle comble, le public est très éclectique - du septuagénaire en t-shirt "banane" d'Andy Warhol à l'ado accompagnant ses parents "car tu ne verras pas ça deux fois dans ta vie" - fébrile et quasi-silencieux, et ovationne John Cale et son groupe à leur arrivée sur scène. Les premières notes de "Waiting for the Man" résonnent, indiquant que l'ordre canonique de The Velvet Underground and Nico sera contrarié. Le public, connaisseur, fait savoir son appréciation et une satisfaction émue à écouter ce membre fondateur du Velvet jouer ce morceau emblématique d'un album culte comme peu d'autres dans l'histoire du rock. Un début calme, précis. On attend la suite. A notre plus grand malheur, on voit ensuite les dadais dégingandés des Libertines s'amener sur scène et entonner le moins accessible "European Son". A grands coups de riffs monotones, surfaits, accompagnés d'un clavier lourdingue, les deux clowns dénaturent cet hommage... Lire la suite

The Libertines

Critique écrite le 16 mars 2016, par Pierre Andrieu

Olympia, Paris 7 mars 2016

The Libertines en concert

Après une prestation honorable à Rock en Seine cet été, les Libertines poursuivaient leur tournée de reformation pour assurer le service après vente de leur inespéré troisième album, Anthems For Doomed Youth avec deux concerts complets à l'Olympia de Paris. Compte rendu du premier show, qui avait lieu le 7 mars... Passée l'excitation estivale des retrouvailles, aussi bien du côté du public que du côté des musiciens, les Libertines peinent un peu à faire monter la sauce au début de leur live parisien boulevard des Capucines... Arrivés sur scène en retard après d'interminables premières parties, les gars se pointent tranquillement avec des drapeaux français et anglais à la main. Visiblement désintoxiqués, ils ont un peu de mal à jouer de manière intense et tendue, et l'on sent que Pete Doherty s'emmerde un peu quand il ne chante pas : il se retourne souvent vers son ampli pour bouder quelques instants. Ce n'est pas un démarrage pied au plancher comme à Rock en Seine, mais le quatuor a tellement de bonnes chansons, anciennes ou récentes (Heart Of The Matter, Boys In The Band, Anthem For Doomed Youth, What Katie Did, Can't Stand Me Now, Gunga Din etc), à son répertoire que tout cela reste très agréable d'être là. Et ce même si un... Lire la suite

Carl Barât And The Jackals (Festival Europavox 2015)

Critique écrite le 25 mai 2015, par vince-o-matic

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 22 mai 2015

Carl Barât And The Jackals (Festival Europavox 2015) en concert

Thank you mister Carl Barât for turning the Petite Coopé into a London pub! Le festival Europavox a été lancé par un grand coup de pied aux fesses hier soir à la petite Coopé par l'ex-futur Libertines et son gang d'impitoyables Chacals. Une première partie épatante assurée avec fougue et bonne humeur par Half White Half Blue, groupe slovaque de power pop responsable de chansons efficaces et immédiatement accrocheuses ne rechignant pas à quelques incursions en territoire psyché groovy. Entrée en scène des héros: dégaines impeccables de mauvais garçons romantiques avec en bonus un guitariste magnifique affublé d'un mélange acajou 5.66/4.63 de L'Oréal et en malus un bassiste légèrement hipsterisant, le quatuor infernal nous a administré une magistrale leçon de british rock composée en... Lire la suite

Carl Barat And The Jackals : Vidéo