Accueil Extreme en concert
Mardi 11 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Extreme est ll'un des combos les plus excitants du hard rock FM mélodique des années 90...

Site

Extreme en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Extreme : l'historique des concerts

Me.

06

Déc.

2017

Me.

19

Juillet

2017

Lu.

23

Juin

2014

Ma.

04

Nov.

2008

Extreme : les dernières chroniques concerts 4 avis

Hellfest 2014 (2/3) : Aerosmith, Deep Purple, Soulfly, Hatebreed ,Status Quo, Extreme, Skid Row, Skyclad, Killers

Critique écrite le 30 juin 2014, par gandalf

Clisson, France 21 juin 2014

Hellfest 2014 (2/3) : Aerosmith, Deep Purple, Soulfly, Hatebreed ,Status Quo, Extreme, Skid Row, Skyclad, Killers en concert

voir le report de vendredi par ici, et celui de dimanche par là SAMEDI : Du Boogie et du Glam ! Certainement la journée la plus chargée qui s'annonce en ce samedi encore une fois marqué par de fortes chaleurs. On aura vraiment eu de la veine cette année, avec zéro goutte de pluie durant quatre jours. Pour certains c'était hard, il est vrai, mais pour un habitué comme moi, j'en redemande. Les hostilités débutent donc avec Skid Row à 13h30. Un horaire indécent pour ce grand groupe qui a bercé toute mes années lycée, et qui en deux albums a marqué le hard rock. C'est d'ailleurs dans ces opus que les américains piocheront allègrement, proposant une pure setlist de festival, faisant plus que plaisir aux fans. Non mais sérieux, comment ils peuvent jouer aussi bas, alors qu'un paquet de monde était venu les applaudir et au vu de l'ambiance qu'il y avait pendant les chansons cultes... Dégouté pour eux et pour nous ! Mais malgré un son plus que moyen, ce fut une très très grande joie de réentendre "Monkey business", "Big guns" ou i>"Slave to the grind". Grosse surprise avec "Get the fuck out" mais surtout "Riot act" que je ne pense jamais avoir eu, ou alors seulement en 94. C'était jouissif ! Evidemment, grosse émotion sur "18 &... Lire la suite

Rock of Ages festival : Twisted Sister + Extreme + Quireboys + Loaded

Critique écrite le 21 septembre 2008, par Gandalf the Ghost

Palasharp à Milan 13 septembre 2008

Rock of Ages festival : Twisted Sister + Extreme + Quireboys + Loaded en concert

Première edition du Rock of Ages italien en ce mois de septembre 2008, et l'occasion pour moi de revoir Extreme reformés 14 ans après leur ouverture pour Aerosmith sur la tournée "Get a grip". C'etait ce qui me motivait le plus sur cette affiche, à egalité avec revoir Gotthard que j'ai découvert il y a quelques mois à peine, ainsi que les Twisted sister une enième fois. Manque de bol pour ma pomme, les suisses de Gotthard annulaient trois jours avant pour raisons techniques, snif... Pas de groupes de remplacement vu le court délai, ce qui fait que l'on se retrouvait avec une affiche un peu bancale, et manquant d'un autre trés bon groupe pour tout exploser. M'enfin on allait pas se plaindre, et pour ma part, revenir faire un show en Italie, après deux grosses années d'absence, ca m'a rappelé un paquet de souvenirs, et fait un bien fou ;) Après une excellente soirée à Monaco la veille, en compagnie de Kylen, Gwen, DG et Eric, où nous faisions etape, il etait temps de tracer la route tôt ce samedi matin, afin de se poser au centre de Milan pour flaner, déguster les bonnes denrées locales, et même faire du shopping ! Ah ces femmes... ! ;p Si nous n'etions pas dans l'urgence, c'est que ce mini festival ne débutait qu'en milieu d'aprem, et... Lire la suite

Extreme

Critique écrite le 10 novembre 2008, par Gandalf

Elysée Montmartre à Paris 4 novembre 2008

Extreme en concert

Après la claque assez monumentale prise à Milan en septembre dernier, lors du Rock of ages, il etait littéralement impossible que je ne revoye pas Extreme sur leur court european tour ! Alors même si ca tombait en pleine semaine à Paris, j'ai fermé l'echoppe et pris un tgv fissa direction l'Elysée Montmartre, afin d'avoir une nouvelle fois de multiples orgasmes. Quand je sors du métro devant la salle, afin d'aller rejoindre des amis pour boire quelques coups préalables un peu plus loin, j'ai (l'agréable) surprise de constater que le combo de Boston jouera à guichets fermés ! Je pensais pas qu'ils etaient si attendus en France, mais c'est vrai que 13 ans de vide, plus le nom de Nuno Bettencourt, plus certainement de bons echos sur la toile (dont ma critique dithyrambique de Milan je suis sur :p), tout ca a contribué à blinder l'Elysée, et ce malgré le prix exorbitant des tickets... 40 euros pour une telle salle, faut arreter les frais (le vol ?) monsieur Drouot au bout d'un moment hein... Après quelques pintes en compagnie de DG, Didi, Osa, Yacine,etc... on se retrouve parmi tous ces fans, qui vont enflammer la soirée, et faire plaisir aux musiciens, tellement le public dans son entier fut excellent ! Un vrai bonheur de scander en... Lire la suite