Accueil Funkstörung en concert
Mercredi 20 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Deux hurluberlus qui s'amusent à mixer bleeps disparates et breakbeat bondissant, basses rondes et crépitements de radio pirate. Abstract à gratter, hit-parade détourné, ils nous promettent des lives virevoltants dans une ritournelle de ricochets.

Site

Funkstörung en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Funkstörung : l'historique des concerts

Ve.

29

Sept.

2006

Festival Marsatac en concert
Chikinki - Jahcoozi - Funkstörung feat. Phon.O - Danton Eeprom Festival Marsatac | Jahcoozi | Danton Eeprom | Chikinki | Funkstörung
J4 - Esplanade St Jean - Marseille (13)

Funkstörung : les dernières chroniques concerts 1 avis

(mon) Marsatac 2006 : Mogwaï, 2 Lone Swordsmen, Jahcoozi, Funkstörung, The Rapture, Vitalic, Peaches, Matthew Herbert, The Hacker

Critique écrite le 01 octobre 2006, par Philippe

Esplanade St Jean J4, Marseille 29 septembre 2006

(mon) Marsatac 2006 : Mogwaï, 2 Lone Swordsmen, Jahcoozi, Funkstörung, The Rapture, Vitalic, Peaches, Matthew Herbert, The Hacker en concert

Troisième édition du festival Marsatac sur le J4, et pour la première fois ils ont fait exprès d'être ici ! Ca se sent de suite : aménagement beaucoup plus réfléchi et convivial que précédemment (bon, certes les fauteuils roulants peuvent toujours aller se faire peindre, grmbl), jolis chapiteaux, toilettes peu nombreuses mais somptueuses, bars sympathiques et abrités. Une organisation discutable au niveau de l'achat des tickets de bar, mais en corollaire beaucoup plus de fluidité aux bars. Pour cette soirée "nuque longue triomphante", arrivage massif d'une population stylée - programmation électro pointue oblige. Et quelques types en tenue crado-festival (en souvenir de la poussière de l'an passé) venus plutôt pour le rock, dont je fais partie - pour voir Mogwai, Peaches, The Rapture, et le très rock Vitalic, on veut bien se déplacer quand même !! On commence avec le post-rock de Mogwaï et une première hallucination : il avait fallu se battre cet été pour ne serait-ce qu'entrer sous le chapiteau aux Eurockéennes (8000 places), et ici vu l'heure précoce (et le public plus électro), on arrive tranquille au troisième rang, sans forcer. Il est vrai que programmer ce groupe-ci, à cette heure-là et dans ce festival-ci, est assez... Lire la suite