Accueil Jahcoozi en concert
Vendredi 14 mai 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


La musique de ce trio berlinois est un mélange de ragga , de punk, et d'électro abstraite étonnante, totalement inclassable, où la voix de la chanteuse Sasha Perera, d'origine Sri Lankaise, par moments douce et sucrée, se transforme soudain en feulement rauque, irrésistiblement booty.

Site

Jahcoozi en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Jahcoozi : l'historique des concerts

Sa.

31

Mars

2012

Sascha Funke + Echos Shurbbn !! + Jahcoozi Stereolux - Nantes (44)

Sa.

27

Août

2011

CrossOver Festival en concert
Jahcoozi + Monsieur Reve + Ludovic Vendi + Dadadisco CrossOver Festival | Dada Disco | Monsieur Rêve | Jahcoozi | Ludovic Vendi
Florida Beach - Nice (06)

Sa.

06

Août

2011

Reggae Sun Ska Festival en concert
Patrice, Toots & the Maytals, Danakil, Dubtonic Kru, Takana Zion, Katchafire, Broussaï, Mista Savona Feat. Vida Sunshyne, Lieutenant Foxy, Hall Uni Son Feat. Echo Minott, Perfect Feat. Guiding Star, Irie Ites Feat. Trinity, Jahcoozi, Lad16 Reggae Sun Ska Festival | Patrice | Toots & the Maytals | Danakil | Jahcoozi
Site De Trompeloup - Pauillac (33)

Ve.

05

Août

2011

Festival Chien à Plumes en concert
Katerine, Gogol Bordello, La Phaze, The Inspector Cluzo, HK & les Saltimbanks , Jahcoozi, 65 Mines Street, Cat Moyse Festival Chien à Plumes | La Phaze | Gogol Bordello | Philippe Katerine | The Inspector Cluzo | Jahcoozi | HK & les Saltimbanks | 65 mines street
Plage de la vingeanne - Villegusien (52)

Me.

22

Juin

2011

Ve.

03

Déc.

2010

Télérama Dub Festival en concert
Jahcoozi + 340ml + Turnsteak Télérama Dub Festival | Jahcoozi
La Grange à Musique - Creil (60)

Ve.

26

Nov.

2010

Je.

25

Nov.

2010

Télérama Dub Festival en concert
Jahcoozi + Dreadzone + Human ET + MC2 Télérama Dub Festival | Dreadzone | Jahcoozi | Human ET | MC2
Cabaret Aléatoire - Marseille (13)

Jahcoozi : les dernières chroniques concerts 6 avis

Jahcoozi

Critique écrite le 30 juin 2011, par Vilay

Dynamo - Toulouse 22 juin 2011

Jahcoozi en concert

Il n'y avait pas plus de 40 personnes à la Dynamo, ce mercredi 22 juin pour honorer la présence de Jahcoozi (accrédités compris). Dommage que le public toulousain n'ai pas salué l'hardiesse dans le choix de la programmation du Toulouse Groove fest organisé par Première Pression. La veille avait dû être une soirée un peu trop alcoolisée pour la plupart des amoureux de la musique qui ont préféré rester sagement à la maison pour récupérer .Ceci dit le peu de personnes qui occupait le dancefloor a su se déhancher comme il se doit sur les productions des berlinois. Il faut dire... Lire la suite

Jahcoozi

Critique écrite le 02 décembre 2010, par Vilay

Victoire 2 Saint Jean De Vedas 26 novembre 2010

Jahcoozi en concert

Ni Dreadzone, ni Volfoniq n'auront réussi à égaler la prestation des inclassables Jahcoozi lors de l'étape montpellieraine du Telerama Dub Festival. Malgré sa notoriété, le groupe n'est pas très médiatisé et il est difficile de savoir si l'absence de Robot Koch était provisoire ou pas ce vendredi 26 novembre. Oren Gerlitz l'a donc remplacé aux machines même si sa basse n'était pas bien loin. Dans un " Mapouka style " qui n'a pas déplu à la gent masculine, Sasha Perera a donné un véritable show et ses chorégraphies... Lire la suite

(mon) Marsatac 2006 : Mogwaï, 2 Lone Swordsmen, Jahcoozi, Funkstörung, The Rapture, Vitalic, Peaches, Matthew Herbert, The Hacker

Critique écrite le 01 octobre 2006, par Philippe

Esplanade St Jean J4, Marseille 29 septembre 2006

(mon) Marsatac 2006 : Mogwaï, 2 Lone Swordsmen, Jahcoozi, Funkstörung, The Rapture, Vitalic, Peaches, Matthew Herbert, The Hacker en concert

Troisième édition du festival Marsatac sur le J4, et pour la première fois ils ont fait exprès d'être ici ! Ca se sent de suite : aménagement beaucoup plus réfléchi et convivial que précédemment (bon, certes les fauteuils roulants peuvent toujours aller se faire peindre, grmbl), jolis chapiteaux, toilettes peu nombreuses mais somptueuses, bars sympathiques et abrités. Une organisation discutable au niveau de l'achat des tickets de bar, mais en corollaire beaucoup plus de fluidité aux bars. Pour cette soirée "nuque longue triomphante", arrivage massif d'une population stylée - programmation électro pointue oblige. Et quelques types en tenue crado-festival (en souvenir de la poussière de l'an passé) venus plutôt pour le rock, dont je fais partie - pour voir Mogwai, Peaches, The Rapture, et le très rock Vitalic, on veut bien se déplacer quand même !! On commence avec le post-rock de Mogwaï et une première hallucination : il avait fallu se battre cet été pour ne serait-ce qu'entrer sous le chapiteau aux Eurockéennes (8000 places), et ici vu l'heure précoce (et le public plus électro), on arrive tranquille au troisième rang, sans forcer. Il est vrai que programmer ce groupe-ci, à cette heure-là et dans ce festival-ci, est assez... Lire la suite

Public Enemy, The Rapture, Peaches, Jahcoozi, Q-Bert, Sway, Chikinki, Two Heads On (Marsatac 2006)

Critique écrite le 01 octobre 2006, par Sami

Espace St Jean J4, Marseille 29/30 Septembre 2006

Public Enemy, The Rapture, Peaches, Jahcoozi, Q-Bert, Sway, Chikinki, Two Heads On (Marsatac 2006) en concert

Vendredi Première constatation en arrivant en début de soirée sur le site, il semble y avoir largement plus de monde que l'an dernier, tant mieux pour les organisateurs, tant pis pour ceux qui ont galéré pour se garer. Arrivé en plein set des Anglais de Chikinki, un groupe de jeunes inconnus au bataillon qui ont du beaucoup écouter les Stone Roses quand ils étaient petits. Ils en ont la morgue et le look mais malheureusement pas encore les chansons, qui semblent ne jamais décoller malgré des riffs efficaces et la présence de deux synthés. Cela dit le show était assez plaisant pour tous ceux que Mogwai laissait de marbre sur la grande scène. La suite sous le même chapiteau c'est avec les Allemands de Jahcoozi qui ont rapidement fait monter la température d'un cran avec un ragga digital aussi redoutable que le jeu de scène de la chanteuse Sasha Pererra découverte l'an dernier chez Modeselektor. Elle n'a pas une voix extraordinaire (à moins que ce ne soit le son du micro qui était couvert par les basses monstrueuses) mais beaucoup d'énergie à revendre et puis ses déhanchés sexy ont rapidement débridé le public qui s'est ramené. Les amateurs de r'n'b salace auront apprécié la reprise décalée de l'ode au cunnilingus qu'est... Lire la suite