Accueil Guitar Wolf en concert
Mardi 19 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Le combo japonais Guitar Wolf fait un Punk rock extrêmement bruitiste et extrémiste... Sur scène, c'est un incroyable show rock 'n roll auquel convie le furieux trio, le genre de truc qui ne s'oublie pas de sitôt !

Site

Guitar Wolf en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Guitar Wolf : l'historique des concerts

Ma.

19

Nov.

2019

La Flingue en concert
Guitare Wolf + La Flingue La Flingue | Guitar Wolf
Molotov - Marseille (13)

Lu.

18

Nov.

2019

The Detroit Cobras + Guitar Wolf Paloma - Nîmes (30)

Me.

06

Nov.

2019

Guitar Wolf + School Disco Gibus - Paris 11ème (75)

Lu.

02

Avril

2018

Lu.

26

Mars

2018

Ve.

28

Oct.

2016

Sa.

22

Juin

2013

The A-bones + guitar Wolf + lily Deslys Grillen - Colmar (68)

Lu.

17

Juin

2013

Guitar Wolf : les dernières chroniques concerts 11 avis

Guitar Wolf

Critique écrite le 25 novembre 2019, par G Borgogno

Le Molotov, Marseille 19 Novembre 2019

Guitar Wolf en concert

Guitar Wolf, "ギターウルフ" dans le texte, est un Power-Trio garage punk japonais. Ils viennent de Nagasaki, et leur Rock'n'roll porte, toujours, les stigmates de l'explosion atomique. Une déflagration sonique ! Formé en 1987, le groupe, influencé par Link Wray, Ramones ou encore les Cramps, trace avec candeur et ferveur le même sillon garage. Leur son n'a que peu varié depuis la formation et durera, certainement, jusqu'au split final. Imitant les Ramones qui se baptisaient tous "Ramones" en devenant membres du groupe, les Guitar Wolf s'appellent tous "Wolf", accolé au nom de leur instrument. Seiji est Guitar Wolf, UG sera Bass Wolf et Toru, Drum Wolf. Tout en distorsion et chant hurlé, leur concert était, finalement, peu différent de leur précédente prestation marseillaise, il y a quelques années (Novembre 2002, feu "Le Poste à Galène"). Les amplis Marshall étaient encore à fond avec les potards toujours sur "11" ! Le trio japonais jouait FORT ! TROP ? D'AILLEURS, J'ECRIS GROS SINON VOUS NE MENTENDRIEZ MEME PAS ECRIRE. VOYEZ ? La chose vous prend aux tripes dès le premier accord... Aux tripes mais surtout aux tympans ! Depuis Motörhead (il y a longtemps donc) nos tympans n'avaient pas été mis à... Lire la suite

Brian Setzer + Washington Dead Cats + Guitar Wolf

Critique écrite le 07 juillet 2011, par elvisisalive

Sète (34) - Théâtre de la Mer 5 juillet 2011

Brian Setzer + Washington Dead Cats + Guitar Wolf en concert

Les Chats Egarés ont été retrouvés à Sète hier soir... et ça a fait du grabuge ! Officiellement, c'est Brian Setzer qui se produisait dans le plus beau théâtre de France, voire du monde (si, si, si... je pèse mes mots !) ce mardi 5 juillet dans la belle ville de Sète. Le Théâtre de la Mer, c'est... comment dire... le lieu paradisiaque par excellence pour assister à un spectacle quel qu'il soit. Il suffit d'une fois pour en tomber amoureux. Les artistes se produisent avec la belle bleue dans le dos, ce qui offre aux spectateurs un fond de scène on ne peut plus idyllique. Temps magnifique, un peu chaud (28° à 1h00 du matin tout de même) mais le Théâtre de la Mer présente aussi l'avantage d'être traversé par une agréable brise marine, salvatrice par grosse chaleur. Le spectateur est accueilli à l'entrée du théâtre par une belle américaine d'époque 50's, bien conservée... Je veux bien sûr parler d'une voiture, une Dodge pour être plus précis. Le ton est donné, la soirée sera vintage ou ne sera pas ! Vintage, le public l'est aussi... banane de rigueur pour les hommes (un coiffeur spécialisé œuvre à l'entrée du théâtre), robes rétro (mais diablement sexy !) à poids façon American Graffiti pour les dames... Les tatouages aussi... Lire la suite

Gasolheads + Guitar Wolf

Critique écrite le 28 novembre 2002, par Philippe

Poste à Galène, Marseille 26 Novembre 2002

Gasolheads + Guitar Wolf  en concert

Alors donc, c'était annoncé comme une évidence : les Gasolheads étaient le meilleur groupe du monde. Mais j'les avais jamais vus. Les concerts improbables du mercredi soir à la Machine à coudre, faut connaître quand même. Pis être motivé. Mais effectivement ça vaut le coup. Le chanteur, garçon plutôt doux, voire réservé au quotidien (enfin je ne suis pas intime non plus), se transforme ... en une bête sauvage. Mais d'une très grande classe, la bête sauvage ! Quelque part entre Gérard Lambert et Iggy Pop. Cette façon qu'il a de se frapper le fondement avec son micro en sautillant, de gober le micro, c'est énorme. Je pense que sans exagération aucune, on peut dire qu'en effet les Gasolheads arrachent grave du slip. Il est en effet possible qu'ils soient le meilleur groupe de punk-rock du monde. Tant le son est super-maîtrisé, la voix posée comme il faut, la guitare... Lire la suite

Les EffervEssonne 2003 (et 2002)

Critique écrite le 25 décembre 2003, par Pierre Andrieu

Le Grand Dôme, Magic Mirrors à Villebon-sur-Yvette (91) 22, 23 novembre 2003

Retour sur les éditions 2003 et 2002 du festival Les Efferv'Essonne à Villebon-sur-Yvette... L'année 2003 a vu le festival prendre une dimension supplémentaire grâce à une programmation axée sur les qualités artistiques plutôt que sur les ventes d'albums. Le public a donc pu communier avec des artistes établis mais pas putassiers (Bashung, Ibrahim Ferrer du Buena Vista Social Club, Murat, Les Wampas...) tout en découvrant de jeunes talents comme Laetitia Sheriff ou Bikini Machine et des ovnis enthousiasmants comme les Pascals et Señor Coconut... Vivement 2004 ! Edition 2003 : Laetitia Sheriff Bikini Machine Señor Coconut Pascals Jean-Louis Murat Les Wampas Edition 2002 : Stupeflip Guitar Wolf Big Sir Melvil Poupaud De La Soul Horace Andy + Winston Mc Anuff + Dupain + Dead Plants Ska P Lire la suite