Accueil The Spits en concert
Jeudi 28 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Punk/new wave from Seattle. L'accouplement improbable des Ramones et de Devo...

Site

The Spits en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

The Spits : l'historique des concerts

Ma.

29

Mai

2012

Iceage en concert
Thee Oh Sees + Iceage + The Spits Iceage | The Spits | Osees
Stereolux - Nantes (44)

Sa.

26

Mai

2012

Villette Sonique en concert
Ariel Pink R. Stevie Moore + The Field + The Spits + Egyptology... Villette Sonique | Ariel Pink | The Field | R. Stevie Moore | The Spits
Parc de la Villette - Paris 19ème (75)

Ve.

25

Mai

2012

Le Prince Harry en concert
The Spits + Frustration + Le Prince Harry Le Prince Harry | The Spits | Frustration
Magasin 4 - Bruxelles (B)

Me.

16

Mai

2012

Magnetix en concert
Magnetix + The Spits Magnetix | The Spits
Lendemains qui Chantent - Tulle (19)

Lu.

20

Nov.

2006

The Hatepinks en concert
The Spits, The Hatepinks The Hatepinks | The Spits
Embobineuse - Marseille (13)

Me.

08

Nov.

2006

The Spits (punk/new Wave, Seattle, Us) + Les Terribles (rock 60's Excalibur - Reims (51)

Ve.

27

Oct.

2006

The Spits, The Kidnappers, Mil Mascaras L'Austrasique - Nancy (54)

Je.

26

Oct.

2006

The Spits, Volt, Jacklean Kikuko Volt | The Spits
Nouveau Casino - Paris 11ème (75)

The Spits : les dernières chroniques concerts 1 avis

The Spits + The Hatepinks

Critique écrite le 22 novembre 2006, par Zhou

Embobineuse - Marseille 20 Novembre 2006

Live report from Massilia's Burning : https://massilia.burning.free.fr/ Programme alléchant à l'Embobineuse avec un concert réunissant les Hatepinks et les Spits from Seattle. Affiche malheureusement avortée au dernier moment il y a deux ans. En tout cas voilà de quoi démarrer la semaine en beauté. Vand essayant de faire croire qu'il travaille décline la partie, c'est donc en compagnie du seul Gas que j'arrive en avance à la Belle de Mai. Une place juste à côté plus tard et on est très avance, ce qui commence à devenir une mauvaise habitude. D'autant plus que le concert aura lui pas mal de retard. Les Hatepinks attaquent donc devant une salle correctement remplie pour un soir de semaine et face à la concurrence proche et buzzesque des Bellrays. Les haines rose nous ont offert un set de tous les diables. Furieusement rock'n roll, terriblement dansant, totalement sauvage (et autre adjectif en -ent), la grande forme servie par un bon son quoiqu'un poil fort (moi qui gardais un mauvais souvenir du son de l'Embobineuse). A un Olivier déchaîné, sortant tout son célèbre attirail (sac plastique, scotch, saut furieux dans le public, ...... Lire la suite