Accueil Heroes Bowie Berlin 1976-80 en concert
Jeudi 26 mai 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Heroes Bowie Berlin 1976-80 met en lumière 3 chanteuses, 8 musiciens et 3 choristes sur 26 chansons phares de David Bowie. Le spectacle fait revivre Bowie sur scène avec une création autour de l'un des moments les plus créatifs et avant-gardistes de sa carrière : la période berlinoise. Une réalisation projetée sur un écran géant LED tout en transparence, motion design, cinéma expérimental et lumières pour transporter les spectateurs dans un monde où tout est permis, où les limites de l'imagination sont transgressées. Un voyage de nuit à bord d'un train en mouvement vers des paradis artificiels.

Site

Dernière news

Heroes Bowie Berlin 76-80 au Grand Rex en 2022+tournée 2023 [Le 17/01/2022] Spectacle hommage à la période berlinoise de David Bowie, Heroes/Bowie/Berlin 1976-80 propose 26 chansons de l'auteur des albums "Low", "Heroes" et "Lodger" interprétées par trois chanteuses, huit musiciens et trois choristes, avec une scénographie classieuse... La suite

Heroes Bowie Berlin 1976-80 : tous les concerts

Ve.

04

Nov.

2022

David Bowie en concert
Heroes Bowie Berlin 1976-80 David Bowie | Heroes Bowie Berlin 1976-80
Grand Rex - Paris 2ème (75)
20H30 Billets de 40 à 85 € en vente ici :

Ma.

10

Janv.

2023

David Bowie en concert
Heroes Bowie Berlin 1976-80 David Bowie | Heroes Bowie Berlin 1976-80
Parc des Expos de Tours - Grand Hall (37)
20H00 De 53.00 à 79.00 €

Me.

11

Janv.

2023

David Bowie en concert
Heroes Bowie Berlin 1976-80 David Bowie | Heroes Bowie Berlin 1976-80
Arena Futuroscope - Chasseneuil du Poitou (86)
20H Billets de 38 à 79 € en vente ici :

Je.

12

Janv.

2023

David Bowie en concert
Heroes Bowie Berlin 1976-80 David Bowie | Heroes Bowie Berlin 1976-80
L'Acclameur - Niort (79)
20H Billets de 53 à 79 € en vente ici :

Ve.

13

Janv.

2023

David Bowie en concert
Heroes Bowie Berlin 1976-80 David Bowie | Heroes Bowie Berlin 1976-80
Vendespace - Mouilleron le Captif (85)
20H Billets de 53 à 79 € en vente ici :

Sa.

14

Janv.

2023

David Bowie en concert
Heroes Bowie Berlin 1976-80 David Bowie | Heroes Bowie Berlin 1976-80
Arena Loire - Trelazé (49)
20H Billets de 53 à 79 € en vente ici :

Ma.

17

Janv.

2023

David Bowie en concert
Heroes Bowie Berlin 1976-80 David Bowie | Heroes Bowie Berlin 1976-80
Zenith Nantes - Saint-Herblain (44)
20H Billets de 53 à 79 € en vente ici :

Me.

18

Janv.

2023

David Bowie en concert
Heroes Bowie Berlin 1976-80 David Bowie | Heroes Bowie Berlin 1976-80
Le Liberté - l'Etage - Rennes (35)
20H Billets de 53 à 79 € en vente ici :

Je.

19

Janv.

2023

David Bowie en concert
Heroes Bowie Berlin 1976-80 David Bowie | Heroes Bowie Berlin 1976-80
L'Arena - Brest (29)
20H Billets de 53 à 79 € en vente ici :

Ve.

20

Janv.

2023

David Bowie en concert
Heroes Bowie Berlin 1976-80 David Bowie | Heroes Bowie Berlin 1976-80
Zenith - Caen (14)
20H00 De 38.00 à 79.00 €

Heroes Bowie Berlin 1976-80 : les dernières chroniques concerts 4 avis

Concert hommage à David Bowie (avec Michael Stipe de R.E.M, Karen Elson, TV On The Radio, The Flaming Lips, Debbie Harry, Robyn Hitchcock, Pixies, Tony Visconti, Amanda Palmer, Anna Calvi, Kronos Quartet, Joseph Arthur etc)

Critique écrite le 10 avril 2016, par Demi Playmobil

Carnegie Hall, New York 1er avril 2016

Concert hommage à David Bowie (avec Michael Stipe de R.E.M, Karen Elson, TV On The Radio, The Flaming Lips, Debbie Harry, Robyn Hitchcock, Pixies, Tony Visconti, Amanda Palmer, Anna Calvi, Kronos Quartet, Joseph Arthur etc)  en concert

Soirée hommage à David Bowie au Radio City Hall, à New York, hier soir... Le groupe de Mc Caslin qui joue sur le dernier album de du Thin White Duke Blackstar a composé une superbe version instrumentale de Lazarus. Kyp Malone de TV On The Radio a joué une version incroyablement belle de Moonage Daydream. Le grand moment de la soirée, c'était la magnifique version de Ashes to ashes par Michael stipe (dans la lignée de sa reprise de The man who sold the world) en compagnie de Karen Elson... Amanda Palmer, Anna Calvi et le Kronos Quartet ont repris Black star, mission impossible et pourtant superbement réussie. Très belle version de Life on mars par les Flaming Lips, avec un Wayne Coyne à dos de chewbacca pendant tout le morceau. Les Pixies ont repris Bowie reprenant les Pixies : le titre Cactus... Bowie avait en effet repris ce génial morceau du combo de Black Francis sur un de ses propres disques ! Joseph Arthur a fait une version solo foutraque de The man who sold the world tout en brandissant un drapeau... Lire la suite

David Bowie

Critique écrite le 18 janvier 2016, par Clement Chevrier

Maison des Sports de Clermont-Ferrand 19 juin 1997

David Bowie en concert

Ce compte-rendu de concert et ce qui l'entoure sont sortis le lendemain de l'annonce de la mort de David Bowie, d'où les circonstances précisées et les circonvolutions émues. Il y a des concerts qui changent des vies. * Concert à la Maison des Sports, Clermont-Ferrand : 19 juin 1997. Concert "des cinquante ans" au Madison Square Garden, New York : 9 janvier 1997, diffusion dans la foulée sur Canal +. À côté, The Rise and Fall..., sans doute reçu en cadeau à noël 1996, ou 1995 mais j'en doute. Avant, un nom qui revient comme un mantra dans la chose qui nous intéresse de plus en plus mon frère et moi. Le hasard et l'un des premiers Rock&Folk qu'il a achetés nous ont donné Lou Reed d'abord, que nous explorons passionnément du Velvet à The Blue Mask et Set the Twilight Reeling avec une prédilection personnelle pour Berlin, écouté en boucle dans le bus des obligations scolaires. L'outrance, déjà, ne fait plus peur, elle est distinction mariée à l'élégance. On suppose dans les interstices des légendes une vie incroyable et pourtant du même os que la nôtre, la fameuse lutte contre l'ennui. Bowie existe comme un mystère sans porte d'entrée, difficile à relier avec les quelques tubes rescapés des années quatre-vingt et l'apparition... Lire la suite

David Bowie

Critique écrite le 13 janvier 2016, par Vince-O-Matic

Maison des Sports, Clermont-Ferrand 19 juin 1997

David Bowie en concert

Bowie et Low-vergne : l'improbable rencontre Différent. Il le fut. Il le sera. Toujours. Chanté par Adjani, repris par à peu près tout le monde - et dans nombre d'idiomes. Influence majeure de tant de groupes, Pygmalion, sauveur - voleur, aussi -, David Bowie fut un artiste à part. Un homme venu d'ailleurs. Mais qui s'est arrêté - une fois - à Clermont-Ferrand, un jour de printemps 1997. Cette soirée-là, le légendaire Vince-O-Matic - guitariste des Plastic Invaders, entre deux réveillons du jour de l'an - ne l'aurait raté pour rien au monde. Même si l'homme a la réputation de mentir comme un arracheur de dents, il a pour une fois réussi à ne raconter que la vérité. Qui, une fois n'est pas coutume, n'a rien à envier à la légende. David Bowie à Clermont ? Oui, c'est arrivé. Une seule fois, le 19 juin 1997. Et pour une des plus belles tournées de sa carrière. À l'époque, ni Coopé, ni Zénith , mais cette grosse boîte de tôle ondulée qu'est la Maison des Sports - où l'on a déjà essuyé quelques mémorables (ou pas) bouillies sonores -, en compagnie ce soir-là d'un public clairsemé, même si connaisseurs et autres initiés semblent tous présents. Telle désaffection est difficilement explicable : ses deux derniers albums, 1.Outside... Lire la suite

DAVID BOWIE + N*E*R*D* + HAWKSLEY WORKMAN

Critique écrite le 15 juillet 2002, par Sami

Arènes de Nimes 14 Juillet 2002

Ça faisait longtemps que je n'étais pas allé à un concert et encore moins un de cette importance. La dernière fois que je m'étais déplacé (hors festival) c'était pour Radiohead en 2000 à Frejus. Même si Nimes n'est qu'à une heure et demie de Marseille, j'étais un peu perplexe vu le temps exécrable de ce 14 juillet et donc la peur d'une annulation déjà annoncée à plusieurs reprises après le forfait de Patti Smith. Heureusement, il n'en a rien été, la fête a bien eu lieu dans des Arènes archi-combles remplies, on s'en serait douté, de vieux fans venus de toute la France pour voir David Bowie aka the Thin White Duke en personne. Pour la plupart, les deux groupes invités en ouverture étaient de parfaits inconnus. Il y eut d'abord le farfelu HAWKSLEY WORKMAN et ses WOLVES qui n'a jamais caché son admiration pour Bowie et devait être sans doute impressionné de jouer devant une aussi grande foule au point de s'adresser très peu au public alors qu'habituellement il se lâche d'avantage. Je l'avais vu quelques mois en formation réduite au café julien alors forcément le concert n'était pas tout à fait le même. Maniéré à outrance son jeu de scène n'a pas changé pour autant, il se dandine toujours autant, fait des simagrées avec des espèces de... Lire la suite

Heroes Bowie Berlin 1976-80 : Vidéo