Accueil Joanna Newsom en concert
Mardi 27 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Brillante songwriter folk pop jouant magnifiquement de la harpe et du piano, la très troublante américaine Joanna Newsom possède de surcroit une voix bouleversante... Ses concerts sont à tomber à la renverse ! Joanna Newsom est en tournée en 2011.

Site

Joanna Newsom en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Joanna Newsom : l'historique des concerts

Di.

08

Nov.

2015

Lu.

25

Juillet

2011

Me.

19

Janv.

2011

Ma.

18

Janv.

2011

Joanna Newsom Club 106 - Rouen (76)

Di.

16

Janv.

2011

Alasdair Roberts en concert
Joanna Newsom + Alasdair Roberts Joanna Newsom | Alasdair Roberts
Pannonica - Nantes (44)

Sa.

15

Janv.

2011

Alasdair Roberts en concert
Joanna Newsom + Alasdair Roberts (Fragile 1) Joanna Newsom | Alasdair Roberts
Théâtre des Bouffes du Nord - Paris 10° (75)

Ve.

14

Janv.

2011

Alasdair Roberts en concert
Joanna Newsom + Alasdair Roberts (Fragile 1) Joanna Newsom | Alasdair Roberts
Théâtre des Bouffes du Nord - Paris 10° (75)

Sa.

25

Sept.

2010

Joanna Newsom + Guest Epicerie Moderne - Feyzin (69)

Joanna Newsom : les dernières chroniques concerts 3 avis

Joanna Newsom

Critique écrite le 27 juillet 2011, par Pierre Andrieu

Le Trianon, Paris 25 juillet 2011

Joanna Newsom en concert

Très beau concert de la ravissante Joanna Newsom dans le cadre classieusement rétro du théâtre - très bien rénové - du Trianon à Paris, situé à Pigalle et jouxtant l'Elysée-Montmartre, toujours en stand by post incendie... C'est à l'occasion d'un très couru passage estival que la songwriter, pianiste, harpiste et chanteuse a pu dévoiler l'étendue de son singulier talent. Au menu : folk pop songs romantiques, sophistiquées et échevelées, subtilement matinées d'influences musiques classiques et baroques mais aussi japonaises et blues... Compte rendu : C'est devant un parterre de fans énamourés (à juste titre, il faut bien le dire, vu la qualité du spectacle... ) que la jeune, élégante et souriante artiste commence son concert en solo à la harpe et au chant avec '81... Même en étant assez familier de l'univers de Miss Newsom - on se souvient d'un très marquant concert au Printemps de Bourges 2007 -, il faut un petit temps d'adaptation pour s'habituer à l'ambiance intimiste et très sobre comme aux accès de virtuosité dans la voix. La charme commence doucement à opérer quand le groupe fait son apparition pour un deuxième morceau, Have One On Me, très long, alambiqué et brillamment écrit. Admirablement aidée par un batteur inspiré et... Lire la suite

Joanna Newsom + Alasdair Roberts

Critique écrite le 26 septembre 2010, par Mcyavell

Epicerie Moderne - Feyzin 25 septembre 2010

Joanna Newsom + Alasdair Roberts en concert

Quand on aime on ne compte pas. J'ai construit mon weekend autour de ce concert. Joanna Newsom donne seulement deux représentations en France (ici et à Bordeaux) et celle-ci est la plus proche de chez moi. Ca commence avec une première queue interminable pour entrer dans le complexe. Un agent de la sécurité bas-du-front sort et aboit "la-queue-de-gauche-pour-ceux-qui-ont-un-billet, la-queue-de-droite-pour-ceux-qui-n'en-ont-pas-c'est-compris ?" Et un truc sur l'interdiction de prendre des photos du style ‘si j'en vois un avec un appareil photo, je lui fourre dans le fion'. J'exagère à peine. Certainement des consignes strictes de la production, mais on peut le dire avec des fleurs. A l'intérieur, une deuxième attente pour entrer dans la salle de spectacle. Quand on aime on oublie vite. 21h00 : un type entre sur scène. "Bonsoir. Je m'appelle Alasdair Roberts, j'habite à Glasgow. I speak english now..." C'est le "+ guest" du programme. Du folklore celtique avec la voix qui va avec. Alasdair Roberts me fait immédiatement penser aux Pogues. J'ai toujours pensé que les amateurs de Joanna Newsom devaient l'être aussi de Shane McGowan. Ma femme, elle, quitte la pièce dès que j'écoute l'un ou l'autre. Ce sont deux styles pourtant différents... Lire la suite

Joanna Newsom + Joan As Police Woman + The Konki Duet + Cocoon + Minitel + Triste Sire (Printemps de Bourges 2007)

Critique écrite le 28 avril 2007, par Pierre Andrieu

Théâtres St-Bonnet et Jacques Coeur, La Hune, Bourges 19 avril 2007

Joanna Newsom + Joan As Police Woman + The Konki Duet + Cocoon + Minitel + Triste Sire (Printemps de Bourges 2007) en concert

Une journée éclectique et chargée, riche en moments mémorables, comme en passages dispensables... Mais c'est la règle du jeu lors d'un festival comme le Printemps de Bourges : il faut courir de salles en salles à la recherche d'un frisson inédit ou d'un concert dans un lieu improbable (en sélectionnant selon ses propres goûts, qui ne sont pas ceux du voisin... ). Triste Sire : Voilà un groupe - programmé à la Hune dans le cadre des Découvertes - qui porte bien son nom, bravo pour la clairvoyance, les gars ! Faire du sous Muse (chanter avec une voix de fausset extrêmement exaspérante) en y rajoutant des looks gothico androgynes, il fallait oser, Triste Sire l'a fait... Synthétiser en un seul groupe nombre d'atrocités musicales actuelles est une tache courageuse. Bonne chance, mais ça sera sans nous... Minitel : Egalement à l'affiche dans le cadre des Découvertes, ce groupe au nom un peu désuet est adepte d'un trip rock assez prenant. Les atmosphères électronico rock savamment construites par Minitel ont le mérite de saisir l'auditeur, même si l'ensemble n'est pas incroyablement original. Les guitares furieuses, le chant vocodérisé - assez scotchant - et les rythmiques lancinantes ou énervées font leur... Lire la suite