Accueil Chronique de concert Joanna Newsom
Dimanche 24 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Joanna Newsom

Joanna Newsom en concert

Le Trianon, Paris 25 juillet 2011

Critique écrite le par



Très beau concert de la ravissante Joanna Newsom dans le cadre classieusement rétro du théâtre - très bien rénové - du Trianon à Paris, situé à Pigalle et jouxtant l'Elysée-Montmartre, toujours en stand by post incendie... C'est à l'occasion d'un très couru passage estival que la songwriter, pianiste, harpiste et chanteuse a pu dévoiler l'étendue de son singulier talent. Au menu : folk pop songs romantiques, sophistiquées et échevelées, subtilement matinées d'influences musiques classiques et baroques mais aussi japonaises et blues... Compte rendu :

C'est devant un parterre de fans énamourés (à juste titre, il faut bien le dire, vu la qualité du spectacle... ) que la jeune, élégante et souriante artiste commence son concert en solo à la harpe et au chant avec '81... Même en étant assez familier de l'univers de Miss Newsom - on se souvient d'un très marquant concert au Printemps de Bourges 2007 -, il faut un petit temps d'adaptation pour s'habituer à l'ambiance intimiste et très sobre comme aux accès de virtuosité dans la voix. La charme commence doucement à opérer quand le groupe fait son apparition pour un deuxième morceau, Have One On Me, très long, alambiqué et brillamment écrit. Admirablement aidée par un batteur inspiré et illuminé, une violoniste choriste très juste dans ses interventions et le génial Ryan Francescoli aux guitares, au banjo et à la mandoline, Joanna Newsom tutoie des cimes inatteignables pour le commun des mortels : voix cristalline, gorgée d'âme et sertie de réminiscences de Kate Bush, Karen Dalton, Patti Smith, PJ Harvey, Tori Amos et Billie Hollyday, jeux de harpe sidérant de beauté, très beau toucher au piano et chansons captivantes. Il y a là de quoi retourner l'auditeur pour un bon bout de temps, croyez moi ! Les pauses drolatiques pour l'accordage de la harpe (passages où le batteur et le guitariste meublent avec des blagues pince sans rire... Et où l'on comprend mieux l'intervention de Kurt Cobain à l'adresse des Meat Puppets en train de s'accorder pendant l'Unplugged de Nirvana : " Ils accordent une harpe ou quoi ? ") accroissent la proximité entre le public et l'artiste, qui apparait humble, naturelle et sincèrement désolée... Puis le concert repart de plus belle et c'est tout simplement magique : la voix, les arrangements et l'à propos du chef d'orchestre Ryan Francescoli, qui change fréquemment d'instruments au cours des morceaux pour colorer le son façon jazz, blues ou rock bruitiste, tout concourt à propulser l'assistance en apesanteur. Dans un monde à part, complétement décalé par rapport au 21ème siècle et incroyablement romantique...

Les deux rappels - d'un titre chacun : l'intimiste Baby Birch et le gracile puis dissonant Bridges and Balloons - sont réclamés à corps et à cris par une assistance en état d'euphorie avancée et accueillis par des tonnerres applaudissements sincères... Avec un répertoire magistral et une généreuse prestation scénique, Joanna Newsom permet sans aucun doute ce soir au Trianon de vivre une de ses plus belles soirées depuis sa réouverture au public.


Set List :
'81
Have One On Me
Easy
Cosmia
Inflammatory Writ
Autumn
Soft As Chalk
Monkey & Bear
Good Intentions Paving Co.
Peach, Plum, Pear

Baby Birch

Bridges and Balloons



Liens : www.dragcity.com/artists/joanna-newsom, www.myspace.com/joannanewsomallalive, www.facebook.com/pages/Joanna-Newsom, www.letrianon.fr , www.3pomprod.com.

Joanna Newsom : les dernières chroniques concerts

Joanna Newsom + Alasdair Roberts en concert

Joanna Newsom + Alasdair Roberts par Mcyavell
Epicerie Moderne - Feyzin, le 25/09/2010
Quand on aime on ne compte pas. J'ai construit mon weekend autour de ce concert. Joanna Newsom donne seulement deux représentations en France (ici et à Bordeaux) et celle-ci est la... La suite

Joanna Newsom + Joan As Police Woman + The Konki Duet + Cocoon + Minitel + Triste Sire (Printemps de Bourges 2007) en concert

Joanna Newsom + Joan As Police Woman + The Konki Duet + Cocoon + Minitel + Triste Sire (Printemps de Bourges 2007) par Pierre Andrieu
Théâtres St-Bonnet et Jacques Coeur, La Hune, Bourges, le 19/04/2007
Une journée éclectique et chargée, riche en moments mémorables, comme en passages dispensables... Mais c'est la règle du jeu lors d'un festival comme le Printemps de... La suite

Le Trianon, Paris : les dernières chroniques concerts

Frustration en concert

Frustration par lol
Le Trianon, Paris, le 06/03/2020
Frustration, qui d'habitude se cantonne à donner des concerts dans de petits clubs (qu'il retourne systématiquement), s'offrait une date parisienne de gala au Trianon pour terminer... La suite

Zakk Sabbath en concert

Zakk Sabbath par Lebonair
Le Trianon - Paris, le 15/02/2020
Le vendredi 13 février 1970, les pionniers du heavy metal sortaient leur premier album, " Black Sabbath ". Ce premier opus et tous ceux qui suivront dans les années soixante-dix... La suite

Les Ramoneurs de Menhirs + Les Sales Majestés en concert

Les Ramoneurs de Menhirs + Les Sales Majestés par lol
Festival Du bruit sur Paris, Le Trianon, le 16/11/2019
Arrivé trop tard à ce festival "Du bruit sur paris" pour apercevoir The Sons of O'Flaherty et Pipes and Pints, je suis malgré tout plongé directement dans le bain par le concert... La suite

Bill Deraime feat. Tryo, Kad Merad en concert

Bill Deraime feat. Tryo, Kad Merad par Pirlouiiiit
Le Trianon, Paris, le 16/11/2018
Ouf il était moins une. Ceux qui me connaissent bien vous diront que j'ai une vision assez personnelle de l'écoulement du temps et de combien de temps à l'avance il faut partir... La suite