Accueil La Coka Nostra en concert
Mercredi 3 mars 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


La Coka Nostra est un groupe de hip hop américain. Le groupe propose une percutante suite à House Of Pain (les auteurs du tube Jump Around)...

Site

La Coka Nostra en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

La Coka Nostra : l'historique des concerts

Me.

28

Août

2019

La Coka Nostra + Guests Petit Bain - Paris (75)

Je.

13

Nov.

2014

La Coka Nostra + Guest La Laiterie - Strasbourg (67)

Di.

09

Nov.

2014

Ve.

07

Nov.

2014

La Coka Nostra Petrol - Antwerpen (B)

Ve.

19

Juillet

2013

Dour Festival en concert
Amon Tobin presents Two Fingers (dj set) / Ben UFO / Bishop Dust / Carl Craig (dj set) / Cashmere Cat / Com Truise / Compuphonic / Converge / Cyril Hahn / Danko Jones / Darwin Deez / Dave Clarke / Fantastic Mr Fox / Freddie Gibbs / Fritz Kalkbrenner Dour Festival | The Vaccines | Ben Ufo | Maybeshewill | Nina Kraviz | Amon Tobin | Carl Craig | Dave Clarke | Darwin Deez | Danko Jones | Hatebreed | Converge | Simian Mobile Disco | Electric Electric | Odezenne | Mujeres | Torche | Jacco Gardner | Mark Lanegan | Nathan Fake | La Coka Nostra | Len Faki
Site Festival - Dour(B)

Je.

29

Nov.

2012

Vinnie Paz en concert
Rap Mayhem Festival Tour : Vinnie Paz, Ill Bill, Pharoahe Monch, Dj Boogie Blind Vinnie Paz | La Coka Nostra | Jedi Mind Tricks
Le Trabendo - Paris 19eme (75)

Di.

03

Juin

2012

La Coka Nostra + Furax Barbarossa + Droogz Brigade + Blak Pig Le Bikini - Ramonville St Agne (31)

Je.

17

Mai

2012

La Coka Nostra : les dernières chroniques concerts 2 avis

Vinnie Paz + Ill Bill + Pharaohe Monch + O.C and A.G (Rap Mayhem Festival)

Critique écrite le 11 décembre 2012, par monsieur

Le Trabendo, Paris 29 Novembre 2012

Vinnie Paz + Ill Bill + Pharaohe Monch + O.C and A.G (Rap Mayhem Festival) en concert

Selon les dictionnaires français-anglais, "To cause mayhem" signifierait "qui sème la pagaille". Amis linguistes, vous allez peut-être devoir revoir votre copie, car depuis le passage du Rap Mayhem Festival au Trabendo, votre interprétation tient du pur euphémisme. "Qui sème un bordel pas possible" voire "Qui défonce sa mère" semblent désormais plus appropriés. Ce concert marathon, réunissant quelques légendes du Hip Hop underground New-yorkais, a tenu toutes ses promesses, en voici un bref résumé. O.C and A.G Le premier M.C à s'approprier les planches fut O.C, membre du collectif- désormais enterré- D.I.T.C (Acronyme de Diggin' in the Crates (littéralement "creuser les bacs" qui se réfère donc à l'art de rechercher les vinyles afin de les sampler). Collectif qui accueillait en son sein de nombreuses légendes du Hip Hop dont les deux plus célèbres sont feu Big-L et Fat Joe. O.C est donc un vieux de la vieille, mais il n'était pas rouillé ce soir-là. Enchaînant les titres de ses albums solo (5 tout de même) avec un charisme indéniable, il a su chauffer la salle comme aucun groupe français n'aurait pu le faire. Si quasi personne ne savait qui il était avant de rentrer dans la salle, ils le savent désormais. Car rares sont les... Lire la suite

La Coka Nostra (House of Pain) + Stamina + Droogz Brigade

Critique écrite le 30 août 2009, par keumar

Elysée Montmartre, Paris 29 août 2009

La Coka Nostra (House of Pain) + Stamina + Droogz Brigade en concert

Plus de dix ans après leur séparation, House of Pain, mythique groupe de hip-hop US "blanc" des années 90 qui avait cartonné en 1992 avec le hit "Jump Around", s'est reformé sous un nouveau nom. Mais aussi sous une nouvelle forme forme, un collectif ou plutôt un "mouvement" comme ils aiment à définir ce groupe : La Coka Nostra (qui est un jeu de mots avec le nom de la mafia sicilienne "La Cosa Nostra"). Tous les membres historiques de House of Pain sont donc bien présents : Danny Boy, Mr. White (Everlast) et DJ Lethal. Viennent se greffer à cette ossature leurs potes Ill Bill et Slaine (ce dernier n'était pas présent hier soir). L'occasion de revoir ce groupe mythique sur scène était donc unique, sachant que ce genre de groupe tourne assez rarement hors des frontières, hormis pour une poignée de festivals. Quoi de mieux que la mythique salle de l'Elysée Montmartre, qui a déjà accueilli un bon nombre de groupes de hip-hop cultes, pour accueillir nos rappeurs buveurs de bière, qui ont bien évidemment troquer leur maillot des Celtics... Lire la suite