Accueil Postcoïtum en concert
Dimanche 16 juin 2024 : 5941 concerts, 27114 chroniques de concert, 5413 critiques d'album.


Baroque numérique en duo batterie/laptop qui puise ses influences tant dans les musiques électroniques qu'instrumentales : Rythmiques indie-rock, textures Idm, univers hybride mêlant synthétiseurs new-wave, electronica et sonorités industrielles.

Postcoïtum en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Postcoïtum : l'historique des concerts

Ve.

04

Fév.

2022

Fabula Rasa LAM - Marseille (13)

Me.

30

Juin

2021

Sa.

26

Juin

2021

Metaboles : Zar Electrik + Postcoïtum Ateliers Jeanne Barret - Marseille (13)

Ve.

21

Déc.

2018

PostcoÏtum + Lplpo Postcoïtum | LpLpo
La Meson - Marseille (13)

Me.

25

Juillet

2018

Ve.

29

Sept.

2017

moTTo en concert
Yowie + Mottoïtum moTTo | Postcoïtum | Yowie
L'Embobineuse - Marseille (13)

Ve.

08

Avril

2016

Why Pink en concert
Postcoïtum/Collectif Sin/Gaëtan Parseihian/Why am I Mr Pink? Why Pink | Postcoïtum | Le Collectif Sin~
L'Embobineuse - Marseille (13)

Ma.

15

Déc.

2015

Judah Warsky en concert
Judah Warsky + PostcoÏtum + Mat3r Dolorosa Postcoïtum | Judah Warsky
Petit Bain - Paris (75)

Postcoïtum : les dernières chroniques concerts 2 avis

PostCoitum + Zar Electrick (Festival Metaboles)

Critique écrite le 17 octobre 2021, par Pirlouiiiit

Ateliers Jeanne Barret, Marseille 26 juin 2021

PostCoitum + Zar Electrick (Festival  Metaboles) en concert

Il y a fort longtemps, une éternité je me suis rendu en vélo du côté des ateliers Jean Barret. Évidemment, ne sortant jamais du 5ème j'ai eu un mal fou à trouver (merci à) Bruno qui a été mon GPS alors que je n'avais plus assez de batterie). C'est vieux ... je me souviens juste que j'étais allé au Roll'Studio juste avant, et que c'était bien. C'était il y a 4 mois et je n'avais pas pris de notes. J'y allais à la fois pour le lieu et pour les groupes, surtout PostCoitum pas vu depuis depuis 2014. Je retombe sur un début de chronique (pas de moi) que je pique sans vergogne et tente de compléter maladroitement, histoire qu'il y ait une trace de ce joli moment de musique, dans un lieu lui aussi sympathique. " Il y a du monde ce soir aux ateliers JeanneBaret, pour deux concerts qui viennent clore le festival d'art contemporains metaboles. L'ambiance est électrique en ce début d'été et en cette accalmie de crise sanitaire, c'est donc avec plaisir qu'on retourne voir des concerts. Il y a du monde, on sent bien " " Zar electrick, est un trio avec line up pour le moins original : un chanteur guitariste un joeuur de Kora et un préposé aux machines, le trio emmène le public une transe electro world. Le chanteur, tout sourire, ne se... Lire la suite

Rone, Aufgang, Postcoitum (festival Reevox)

Critique écrite le 03 février 2015, par Marcing13

Cabaret Aléatoire - Marseille 31 janvier 2015

Rone, Aufgang, Postcoitum (festival Reevox) en concert

Le 31 janvier n'est pas seulement le dernier jour de ce mois c'est également le dernier jour du festival REEVOX. Et pour la clore les festivités, l'affiche est plutôt alléchante. D'ailleurs c'est sold-out, et le public ne s'est pas trompé. Après un live aux grandes tables où un Dj Oil très inspiré, même si le son, un peu trop fort, accentuait les basses, rendant certains morceaux à la limite de l'acceptable, nous a régalé avec sa sélection mélangeant avec brio hip-hop, funk et musique africaine, nous descendons ensuite pour la soirée de clôture du festival Reevox au Cabaret Aléatoire, avec sa programmation très alléchante. Bonne surprise en rentrant, un éclairage de la scène magnifique qui valu à Marc à la photo la remarque suivante : " si c'est comme çà toute la soirée, çà va se régaler (à la photo !)". La soirée commence avec Post-coītum, un duo d'indietronica composé d'un batteur barbu et pieds-nu et d'autre musicien, barbu lui aussi, aux machines. Mélangeant expérimentation électronique, oscillant entre IDM et noisy, ils vont nous offrir un set sérieux, jouant une musique audacieuse et surtout en phase avec ce qui allait suivre. C'est toujours agréable de voir un groupe dit de 1ere partie proposer quelque chose... Lire la suite