Accueil Tante Hortense en concert
Mardi 27 septembre 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.


Chansons touchantes, délicates quoique parfois burlesques. Tante Hortense se définit lui-même comme un cuistre délicat, nous offre des harmonies a capella, des chansons au piano, des boucles en 8 bit, des expérimentations avec des logiciels recommandés par la musique sérieuse, comme par exemple MAX/MSP. Mais aussi des chansons de Griot, dont la narration est très construite, où les champs sémantiques y sont méticuleusement choisis, du plus graveleux au plus précieux...

Tante Hortense : vos chroniques d'albums

Tante Hortense en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Tante Hortense : l'historique des concerts

Sa.

24

Sept.

2022

Raoul Petite en concert
Tante Hortense + Petite Raoul Raoul Petite | Tante Hortense
(13)

Sa.

14

Mai

2022

Me.

11

Mai

2022

Massilia Sound System en concert
January Sons + DeepSoMan + Mr Thousand + Dirteez + Dan Imposter + Not'Pain Quotidien + Sable Sorcière + Tante Hortense + Massilia Sound System + Jules Henriel Massilia Sound System | Tante Hortense | Fred Pichot | Dan Imposter | The Dirteez | Not' Pain quotidien | Mr Thousand | January Sons
Intermédiaire - Marseille (13)

Ve.

01

Avril

2022

Jaukadakka Afromed + Tante Hortense Rouge Belle de Mai - Marseille (13)

Ve.

25

Fév.

2022

Ve.

28

Janv.

2022

Tante Hortense + A Moitié Sourd Coco Velten - Marseille (13)

Sa.

18

Déc.

2021

Tante Hortense Buropolis (13)

Di.

18

Juillet

2021

Tante Hortense Le Talus - Marseille (13)

Tante Hortense : les dernières chroniques concerts 17 avis

Mr Thousand, January Sons, DeepSoMan, Jules Henriel , Sable Sorcière, the Dirteez, Not' Pain Quotidien, Dan Imposter et les Tchoquettes, Tante Hortense, Massilia Sound System (concert de soutien aux habitants de Kharkiv - volume 2)

Critique écrite le 22 mai 2022, par Pirlouiiiit

Intermédiaire, Marseille 11 mai 2022

Mr Thousand, January Sons, DeepSoMan, Jules Henriel , Sable Sorcière, the Dirteez, Not' Pain Quotidien, Dan Imposter et les Tchoquettes, Tante Hortense, Massilia Sound System  (concert de soutien aux habitants de Kharkiv - volume 2) en concert

Le premier concert nous l'avions organisé en un temps record (une semaine). Nous c'est Phocea Rocks ce petit groupe rassemblé autour du projet de Vincent de fêter le rock en 2013 pour l'année capitale de la culture où il faut bien le dire le rock (et plus généralement la musique) avaiet quand même été pas mal oublié. C'est ce qui a donné la désormais annule Rue du Rock dont la prochaine édition aura lieu le 25 septembre. Le premier concert de soutien aux habitants de Kharkiv qui avait rassemblé ... s'était tellement bien passé que très vite nous avons eu envie d'en refaire un deuxième. Envie et besoin, car si le nombre de bombes qui tombent chaque jour sur Kharkiv (pour le pourquoi Kharkiv et pas une autre ville je vous invite à relire la chronique précédente) a un peu diminué il y a encore des fenêtres à réparer et plein de gens çà nourrir. Du coup nous avons décidé de recommencé. Toujours à l'intermédiaire (on ne change pas une équipe qui gagne) toujours à tarif libre et avec encore plus de groupes, toujours marseillais et toujours bénévole, que la dernière fois. Sans oublié une affiche, adapté de la première, signée Marion Mousse. Cette fois il fait beau. Nous allons donc pouvoir profité d'une mini scène à l'angle des... Lire la suite

Tante Hortense

Critique écrite le 26 juin 2021, par Pirlouiiiit

Buropolis, Marseille Samedi 05 juin 2021

Tante Hortense en concert

Comme tous les samedi mon programme se doit d'être millimétré. C'est en effet le seul jour où je peux faire des courses (alimentaires et/ou musicales), où j'ai le temps de faire des lessives, ... En plus cette fois j'ai proposé à Mae d'aller essayer le restaurant La Chola (qui s'avérera très bon) à midi, et j'ai eu la tristesse de découvrir Domenica, trouvée le dimanche de Pâques l'année dernière et qui avait survécu jusque là, avec un trou dans la carapace .. maudites pies ... C'est donc avec cette pensée que je me suis rendu dans ce lieu que je ne connaissais pas, Buropolis, situé un peu après le métro Sainte Marguerite-Dromel. Si vous voulez en savoir plus sur cette barre d'immeuble de 9 étages vouée à être détruite et prêtée devenu un " gros bâtiment avec des artistes dedans " en attendant, c'est par ici. Arrivé je suis à la fois surpris et amusé de voir le nombre de vélos agrippés au moindre poteau ou barrière. Je fais de même. Si j'ai bien compris c'est l'inauguration aujourd'hui, sinon en tout cas l'ouverture au public. Beaucoup de monde sur l'esplanade avec une petite scène sur la gauche (la raison de ma venue en fait), Une grand queue m'indique tout de suite où se trouve le bar. Plus intéressé par ce qui se trouve dans les... Lire la suite

Tante Hortense & Guest (David Lafore)

Critique écrite le 16 octobre 2013, par Pirlouiiiit

Théâtre de Lenche - Marseille 21 septembre 2013

Tante Hortense & Guest (David Lafore) en concert

Deux jours à peine après le superbe concert de Tante Hortense et ses illustres invités : Seb Martel, Claire Diterzi et Anne Emmanuelle Deroo (voir la chronique du mardi par Phil), me voici de retour au théâtre de Lenche pour la dernière de cette riche semaine avec cette fois comme invité l'ex Marseillais et non moins illustre David Lafore dont j'avais raté le dernier passage au Café Julien et que j'étais donc allé voir jusqu'en Avignon! Cette fois, j'arrive à la bourre, je gare mon vélo en bas de cette place de Lenche défigurée (depuis qu'ils ont enlevé les quelques arbres on se croirait presque cours Estienne d'Orves) et lorsque j'arrive devant les portes du théâtre, elles sont fermées. Je frappe... un jeune homme vient m'ouvrir peiné "désolé monsieur c'est complet !" - en reprenant mon souffle et en entendant le premier morceau qui est en train de finir (celui a capella où ils se plaignent de ne pas avoir été fait avec les bons organes) je balbutie "photo ... concertandco ... reservé ... sur la liste". Ouf ! Je rentre sur la pointe des pieds. En effet, c'est blindé, ça ne se voit pas tant que ça car il est fait bien noir mais ça se sent à la chaleur. Je me glisse côté droit et trouve une place en haut des marches (une main... Lire la suite

Tante Hortense & Guests (Claire Diterzi, Seb Martel, AnneEmmanuelle Deroo)

Critique écrite le 24 septembre 2013, par Phil2guy

Théâtre de Lenche - Marseille 17 Septembre 2013

Tante Hortense & Guests (Claire Diterzi, Seb Martel, AnneEmmanuelle Deroo) en concert

Le Théâtre de Lenche (en coproduction avec MP13) accueille pour cinq soirées, le chanteur Stephane Massy a.k.a Tante Hortense, qui vient présenter son nouvel album. Rappelons quand même que Tante Hortense est une des éminentes figures des Disques Bien, label classieux (dont on ne dira jamais assez de bien, justement) représentant une certaine " chanson française " de qualité, à cent lieus des clichés habituels et à contre-courant des diktats de l'industrie du disque. Tante Hortense a invité pour l'occasion quelques amis chanteurs et musiciens, et pas des moindres, à qui il propose de jouer et d'interpréter ses textes : Claire Diterzi, le guitariste Seb Martel et la danseuse Anne-Emmanuelle Deroo du mardi au jeudi et David Lafore le vendredi et le samedi. Le spectacle commence par une étrange chorégraphie d' Anne-Emmanuelle Deroo accompagné par Seb Martel qui marche (en cadence) sur les cordes de sa guitare posée à même le sol, produisant ainsi des sonorités presque noise. Tante Hortense fait peu après irruption avec les cinq musiciens qui vont l'accompagner tout au long du spectacle avec un titre à six voix chanté à capella et aux paroles finement salaces, ce qui à pour effet de capter tout de suite l'assistance. La... Lire la suite

Tante Hortense : les chroniques d'albums

Tante Hortense : Plus Cher

Chronique écrite le 25/06/2009, par Pirlouiiiit

Tante Hortense : Plus Cher

Tante Hortense figure de proue du label Les Disques Bien (où l'on trouve aussi entre autres l'ex The Brassens désormais Pompe Moderne) après Bien et Mieux sort son troisième album Plus Cher. Ce disque d'un minimalisme apparent, déconcertant de prime abord, s'apprécie au fur et à mesure qu'il se révèle et se dévoile au fil des écoutes. Stéphane Massy en dandy à la pilosité hirsute reprend en fait le minimalisme élégant là où Katerine l'a laissé pour partir dans l'extravagant succès qu'on lui connait. Mais qu'on ne s'y trompe pas ; ce disque est beaucoup plus riche qu'il n'y parait à la première écoute ... autant au niveau des textes que de la musique. D'ailleurs, derrière chacun de ces morceaux faussement faciles, se cachent toute une flopée de... Lire la suite