Accueil Tonnerre Mécanique en concert
Dimanche 20 juin 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Tonnerre Mécanique en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

Tonnerre Mécanique : l'historique des concerts

Sa.

23

Fév.

2013

Virgile Abela en concert
Évènement festif de soutien à des prisonniers Tonnerre Mécanique | Virgile Abela | Casino | Torticoli | Confipop | Fenshu | Bagarre | Merakhaazan | Régis Turner | Pakito Bolino | Accelerator | David Merlo
La Kazern - Marseille (13)

Je.

08

Nov.

2012

Festival Riddim Collision en concert
Jack and the Bearded Fishermen + Joy as a toy + Tonnerre Mécanique Festival Riddim Collision | Tonnerre Mécanique | Joy As A Toy
Le Trokson - Lyon (69)

Ve.

19

Oct.

2012

Chhhhhut en concert
Torticoli + Cheverny + Staer + Tonnerre mécanique Chhhhhut | Tonnerre Mécanique | Torticoli | Cheverny | Staer
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Ve.

23

Mars

2012

Neptune en concert
Neptune + Tonnerre Mécanique Tonnerre Mécanique | Neptune
Embobineuse - Marseille (13)

Ve.

27

Janv.

2012

Harsh en concert
Filthy Charity + Tonnerre Mécanique + Harsh Tonnerre Mécanique | Harsh | Filthy Charity
La Machine à Coudre - Marseille (13)

Sa.

21

Mai

2011

Les Statonells en concert
Hobo Erectus + Devilish Piranhas + Revolver Club + Tonnerre Mécanique + Statonnel + La Korpo Tonnerre Mécanique | Les Statonells | Devilish Piranhas | Revolver Klub | La Korpo | Hobo Erectus
L'Embobineuse - Marseille (13)

Ma.

10

Mai

2011

Parts and Labor en concert
The Conformists + Parts And Labor + Tonnerre Mécanique Tonnerre Mécanique | The Conformists | Parts and Labor
L'Embobineuse - Marseille (13)

Tonnerre Mécanique : les dernières chroniques concerts 3 avis

Festival Chhhhhut : Tonerre Mécanique + Torticoli + Cheverny + Staer

Critique écrite le 22 octobre 2012, par Mystic Punk Pinguin

La Machine à Coudre - Marseille 19 Octobre 2012

Festival Chhhhhut : Tonerre Mécanique + Torticoli + Cheverny + Staer en concert

Troisième jour pour le festival Chhhhhut, la fatigue gagne mon corps mais c'est aussi un bon moyen de gagner la transe, les chamans le savent bien. Et de toute façon, il faut tenir jusqu'au 31, clôture du festival. Pas de paix pour les braves. Encore moins pour leurs oreilles et leurs foies. Quatre groupes ce soir, rien que ça. Heureusement demain je dors. Comme les deux jours précédents, l'affluence est faible au début, puis se révèlera tout à fait correcte en milieu de soirée. Ce n'est pas encore les grands froids, les marseillais s'attardent en terrasse de bar. Dommage pour eux, le set de Tonnerre mécanique en ouverture de soirée sera pourtant des plus efficace. Le trio marseillais oeuvre dans la noise instrumentale, violente et bruitiste. Pas de temps mort, les décharges soniques s'enchaîne sans fioriture, se permettant des cassures rythmiques chaotiques.. Les morceaux sont brefs, intenses et physiques. Pas un poil de gras, ça va à l'essentiel. Ça joue à toute vitesse, c'est martial avec des incursions bien barrées. Les Torticoli sont aussi trois et font aussi dans la noise instrumentale. Et là aussi ça tabasse sévère. Mais ici ce sont deux guitares, avec un côté bien plus free,... Lire la suite

Neptune + Tonnerre Mécanique + ???

Critique écrite le 02 avril 2012, par Mystic Punk Pinguin

Embobineuse - Marseille 23 Mars 2012

Neptune + Tonnerre Mécanique + ??? en concert

La soirée commence dans une Embobineuse clairsemée et finira dans une salle quasi complète. La première première partie, non annoncée d'où mon ignorance de leur identité, est des plus surprenante. Imaginez, ou détaillez la photo ci-dessous, une table immense, où sont posés des multitude de robots de cuisine, le tout relié à différentes machines à bidouiller le son (ouaip, je suis pas un connaisseur). J'avoue que lors des premières minutes, je ne me consacrerais pas sur la musique, mais j'essaierais plutôt de reconnaitre les appareils que j'ai à la maison .... L'ambiance commence avec un ventilateur, branché sur capteurs et micros donc, qui va entrainer un ronflement répétitif, du genre climax de film oppressant (ouaip ce putain de ventilateur là !). Peu à peu (c'est pas une expression le rythme est lent, histoire que l'on entre dans une espèce de transe) d'autres robots vont être mis en route dans un gros ouvre boite électrique et un mixeur à main (j'ai le même, j'ai le mê.. pardon...). Le tout bien évidement amplifié, trituré, etc.. Étrangement, on passe d'une ambiance industrielle un peu obsessionnelle à quelque chose de plus dansant, même si c'est un peu difficile à croire vu les instruments. Je lâcherais le premier rang... Lire la suite

Statonnells + Tonnerre Mécanique + David Merlo + Motto + ... (festival noise)

Critique écrite le 26 février 2012, par Pirlouiiiit

le No! - Marseille 25 février 2012

Statonnells + Tonnerre Mécanique + David Merlo + Motto + ... (festival noise) en concert

De retour de l'Archange où nous avons vu Fifi Rubato nous arrivons au No! pensant que la fête bat son plein. En effet une grosse vingtaine de groupes étaient annoncé pour une série de concerts commençant à 16h. Lorsque nous arrivons à 18h30 pas le moindre son lorsque nous entrons dans la cour de cet ancien théâtre marseillais à l'abandon. Adhésion 1 euro (prix conseillé minimum) + participation libre pour la soirée. Il y a déjà pas mal de monde, mais en effet pas de live pour le moment. Nous en profitons pour visiter ce qui était le théâtre Nau (si j'ai bien compris l'un si ce n'est le plus vieux théâtre de Marseille) jusqu'à son abandon il y a quelques mois. Idéalement placé dans le centre (à 200 mètres de la Plaine) dans une rue relativement calme, doté d'une cour et d'un immeuble entier, l'endroit a vite trouvé de nouveaux utilisateurs. Je dis volontairement utilisateurs et non squateurs comme j'ai pu lire ça et là parce que les gens qui occupent ce lieu de façon ponctuelle, continuent à lui donner vie en organisant des spectacles ou soirée comme le "festival noise" de ce soir qui réunira beaucoup de monde (vers minuit ils ne laisseront plus rentrer personne). D'ailleurs je les ai trouvé sous des airs décontracte / punk /... Lire la suite