Accueil X Syndicate en concert
Samedi 13 juillet 2024 : 6361 concerts, 27136 chroniques de concert, 5414 critiques d'album.

X Syndicate en concert

Il n'y a pas de concert actuellement annoncé pour cet artiste.

X Syndicate : l'historique des concerts

Sa.

29

Oct.

2016

Taxi Driver + X Syndicate + Massey Ferguson Memorial + Machette La Flèche d'Or - Paris (75)

Ve.

23

Sept.

2016

Fiesta La Mass en concert
Fiesta La Mass ! Angelic Upstarts + Les Cameleons + Guerilla Poubelle + Gutter Demons + Le Pelican Frise + Greenland Whalefishers + X Syndicate Fiesta La Mass | X Syndicate | Les Caméléons | Guerilla Poubelle | Angelic Upstarts
Centre de la Prévalaye - Rennes (35)

Sa.

16

Avril

2016

Witches; X Syndicate; Kortex; Aksaya; Priap Salle Polyvalente - Pont Sur Yonne (89)

Je.

31

Mars

2016

No One Is Innocent en concert
No One Is Innocent + X.syndicate No One Is Innocent | X Syndicate
Metronum - Toulouse (31)

Ve.

18

Déc.

2015

Mass Hysteria en concert
Mass Hysteria (fr) + First Rage (fr) + X Syndicate X Syndicate | Mass Hysteria
L'autre Canal - Nancy (54)

Sa.

19

Sept.

2015

X Syndicate + Heart Beat Parade Boule Noire - Paris 18eme (75)

Sa.

12

Juillet

2014

Sa.

01

Mars

2014

Dagoba en concert
Festival Septi'f Rock : Dagoba, One Thousand Directions, Lapse of Time, T.A.N.K., X Syndicate Festival Septi'f Rock | Dagoba | X Syndicate | One Thousand Directions | T.A.N.K. (Think of a New Kid)
Salle Du Plan d'Eau Treize Septiers (85)

X Syndicate : les dernières chroniques concerts 9 avis

X-Syndicate + Misconduct + Madball + Sick Of It All

Critique écrite le 23 octobre 2010, par zhou

Espace André Malraux - Six-Fours 20 Octobre 2010

X-Syndicate + Misconduct + Madball + Sick Of It All en concert

Soirée d'ores et déjà légendaire et immanquable avec les deux légendes absolues du NYHC : Madball et Sick Of It All. On a beau avoir vu chacun des groupes au moins 5 ou 6 fois, la rouste est tellement assuré que l'hésitation ne peut être permise. Même un mardi soir, même à Six-Fours, même en pseudo pénurie d'essence. On charge donc la Vandmobile 2.0 à balle avec la team Massilia au grand complet plus un morceau de Jimmy Destroy et on trace vers l'Espace Malraux. Marseille ne s'y est pas trompé et fait le nombre. Les 13 blindent le parking et on voit ressurgir quelques têtes qui se font de plus en plus rares. Ajoutez une poignée de varois et vous obtenez une salle bien remplie. On débarque en plein set de X-Syndicate, groupe girly parisien qui jouait la veille au Baby. Gros son, plutôt carré, mais chant nasillard fatiguant et heavy un peu périmé... Puis d'un coup, plus de Heavy, juste Gary Wright ! "Ooooh Dream Weaver, I believe you can get me through the night". Gas : "Oh putain la bassiste elle est top bonne, tu vois ça me fait des choses bizarres, comme quand on était en gym et qu'on grimpait à la corde à nœuds". Oui la bassiste a juste un déhanché à se damner. Et puisqu'on est dans des considérations réductrices... Lire la suite

Svinkels + Uncommonmenfrommars + X Syndicate + Kunamaka (Les Volcaniques de mars 2002)

Critique écrite le 17 mars 2002, par Pierre Andrieu

Le Pocoloco, Clermont-Ferrand 14 mars 2002

Parental Advisory : Explicit lyrics ! Des gros mots se sont glissés dans ce compte-rendu de concert, sauras-tu les retrouver, ami mélomane ? Kunamaka De la fumée envahit la scène du Pocoloco, un homme robuste s'approche de ses claviers et nous entendons une douce mélopée s'élever vers les cieux : "The Final countdown" du défunt groupe Europe. Arrête, ça fait mal aux oreilles ! Les inénarrables Kunamaka ont pris violemment possession de la scène et ils ont l'air en forme, les salauds. Le groupe clermontois mérite réellement de passer à l'étape supérieure : son set est réglé au millimètre sans paraître pour autant trop professionnel. Il y a toujours des discours très réussis du chanteur qui, au repos, à l'air d'un gentil étudiant à lunettes, mais, dés que la guitare s'énerve, il se transforme en bête sauvage hurlant à la mort ! Comme Kunamaka passe du metal à la valse en abordant le reggae ou le hardcore dans le même titre, on ne s'ennuie pas une seconde. Les changements de voix et de styles sont faits brusquement, par surprise, on se sent d'un seul coup électrocuté par une décharge de sons nouveaux. Ce soir, en plus des compositions originales du combo nous aurons droit à une relecture de "New-York, New-York", chantée par... Lire la suite

Uncommonmenfrommars + Sexypop + Flying Donuts + Second Rate + Homeboys + X-Syndicate + Dead Pop Club

Critique écrite le 16 juin 2003, par jules

Salle du chat botté, Epinal 19 avril 2003

Les soirées de l'emo glam connection sont vraiment énormes... Ce 19 avril à Epinal sept groupes représentant le punk rock français ont joué sur la même scène les uns après les autres. Tout d'abord, sexypop que je connaissais que de nom et qui vraiment se démarque de part leur musique et leur prestance sur scène : sympa. Ensuite, les régionaux de l'étape, c'est à dire les Flying Donuts qui ont... Lire la suite

Cowboys from outerspace & X Syndicate

Critique écrite le 27 janvier 2003, par Sully Vai

Escale St Michel - Aubagne 24 Janvier 2003

Je ne savais pas qu'il y avait si peu de gens qui vivaient le soir dans les rues d'Aubagne : dégun. On se demande qu'est ce que des groupes vont y faire, mais quand on entre dans la salle de l'Escale St Michel on comprend mieux. Superbe endroit pouvant contenir au moins 500 personnes la scène peut en faire baver plus d'un tellement celle-ci est spacieuse. Par contre les groupes qui se présentaient ce soir m'étaient complètement inconnus je l'avoue, et ce par le fait qu'ils jouaient vraiment dans un registre dont je ne suis pas grand fan, mais restons objectif. La bande des Cowboys from outerspace est un trio de grands fans d'Elvis, c'est rockn'roll, disons même rock à Billy !!!!!! Mais ça le fait, c'est très entraînant, dansant, le chanteur guitariste (qui n'est plus très jeune) est à fond dans le truc et c'est bien cool. Mention moyenne au bassiste qui se la pète un... Lire la suite