Accueil Chronique album : Bryan's Magic Tears - Vacuum Sealed, par Pierre Andrieu
Jeudi 26 mai 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Bryan's Magic Tears : "Vacuum Sealed"

Bryan's Magic Tears :

Pop - Rock / ShoegazePsychéDreamPop

Critique écrite le 24 décembre 2021 par Pierre Andrieu

Publié mi novembre 2021 chez Born Bad Records, "Vacuum Sealed", le troisième album de Bryan's Magic Tears, fait clairement partie des meilleures sorties de l'année... Enregistré de nuit (entre 22 heures et 4 heures) pendant cinq mois dans un studio inoccupé et squatté, la dernière collection de morceaux signée par Benjamin Dupont (guitare et chant), Lauriane Petit (basse et voix), Raphaël Berrichon (guitare), Medhi Briand (six cordes) et Paul Ramon (batterie) est une ode pop aux années 90 comportant toute une série de tubes bien écrits, accrocheurs, produits avec classe et dégageant de forts relents de Jesus And Mary Chain, My Bloody Valentine et Primal Scream. Si le disque est (très joliment) référencé, pas de plagiat éhonté ici : les Bryan's Magic Tears et leur songwriter en chef Benjamin D. savent écrire des titres originaux truffés de riffs qui tuent et de mélodies qui restent en tête. Petit plus sur ce disque, la part plus importante laissée à la voix de la bassiste Lauriane, qui défonce tout dans un style que les fans de Kim Deal (Pixies, Breeders) apprécieront, on pense en particulier aux deux tubes incontournables de l'album "Sad Toys" et "Excuses", des tracks que l'on peut qualifier de méchamment imparables. Comme un autre (futur ?) hit du disque, le très Madchester "Tuesdays" avec ses synthés et rythmes entêtants. Il faut se rendre à l'évidence : "Vacuum Sealed" est un petit chef d'œuvre made in France qui ne contient aucun titre faible, de l'ouverture qui démonte tout avec "Greetings from Space Boys" (putain de riff de gratte !) au superbe final psyché intoxiqué "Superlava", en passant par l'interlude trippant avec synthés stellaires "Orion's Gate Arrival" au milieu de l'album, la langoureuse et sexy ballade dream pop à la Cocteau Twins chantée à deux voix, "Always", ou encore le KevinShieldsesque "Pictures of you". On peut parler de sans faute, donc. Et on ne peut qu'attendre avec impatience les dates de concert prévues en 2022 pour promouvoir le disque, celle à laquelle on a assisté en novembre pour Les 15 ans de Born Bad ayant été ultra classe !



Liens : bryanmagictears.bandcamp.com/album/vaacum-sealed, www.facebook.com/bryansmagictears, www.bornbadrecords.net





12 novembre 2021 (Born Bad Records)
Vignette Pierre Andrieu

 Critique écrite le 24 décembre 2021 par Pierre Andrieu
 Envoyer un message à Pierre Andrieu