Accueil Chronique album : Catalogue - High Grey Effective, par Phil2guy
Mardi 19 octobre 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Critique d'album

Catalogue : "High Grey Effective"

Catalogue :

Pop - Rock / Post

Critique écrite le 05 mai 2019 par Phil2guy

Voilà enfin, pour ceux qui suivent le groupe depuis un bon moment, le nouvel album très attendu de Catalogue, High Grey Effective sorti conjointement sur le label indépendant marseillais Crapoulet Records et Hell Vice I Vicious Records ; quatre ans déjà se sont écoulés depuis le premier album du trio post punk phocéen, qui a diffusé entre temps quelques titres sur bandcamp, histoire de nous faire patienter. Mais le groupe n'est pas resté inactif pour autant : il a certes connu un petit moment de flottement pendant lequel la chanteuse-guitariste Emma et le guitariste Eric se sont retrouvés en duo mais les choses se sont vite stabilisées avec l'arrivée de Raphael, le nouveau bassiste, et n'a pas cessé de donner régulièrement de nombreux concerts, y compris à l'étranger. Et fort de toutes ces heures écumées sur scène, Catalogue a plus que jamais gagné en assurance et maitrise instrumentale, ce qui se ressent nettement avec ce High Grey Effective.
L'album démarre avec un titre percutant (chanté en français) au rythme frénétique, La Disco. On retrouve d'emblée tout ce qui fait l'identité de Catalogue : le chant scandé et hargneux d'Emma, dans l'esprit des Riot Grrrls, une basse sèche et grondante très en avant, des guitares convulsives dans la lignée de celles de Wire ou du The Fall des origines et une boite à rythme qui donne une dynamique electro-punk dansante et robotique, comme on pouvait l'entendre autrefois chez Kas Product.
Une des grandes qualités de Catalogue, et la concurrence est rude au vu de la flopée de groupes étiquetés " post punk " apparus ces dernières années, est que le trio arrive à marier la tension propre à ce genre à la qualité des compositions, jamais faiblardes, et à une énergie et une urgence héritées du punk qui ne retombent jamais. Les riffs et les motifs secs et tendus des deux guitares, qui s'entrelacent ou se répondent, sont toujours très accrocheurs et d'une grande inventivité. Les lignes de basse de Raphaël donne une pulsation rageuse aux chansons. Le trio développe aussi des climats sombres et oppressants comme sur l'excellent Brighteness, avec des guitares qui sonnent comme celles de Bauhaus ou des premiers Killing Joke. La tonalité de cet album est d'ailleurs assez sombre, comme l'illustre le texte de l'excellent Purgatoire. Le chant en français prend d'ailleurs un peu plus de place et les textes d'Emma sonnent de manière aussi musicale que sur les titres en anglais et ne détonnent absolument pas.
On retrouve trois titres déjà entendu sur scène (et sur bandcamp), Coeur de Silex, n°5 et Sleeping Revolution, avec son rythme industriel obsédant et sur lequel le chant se fait plus félin. Et là où le groupe surprend, c'est qu'il prend des directions assez inattendues comme sur le sautillant et presque pop 100 Times in a Day mais sans pour autant perdre de sa hargne et de sa tension post punk. Bref, ces titres sont tous aussi bons les uns que les autres et on se les prend dans la face pendant quarante minutes sans s'ennuyer une seconde. L'album se termine en beauté sur le frénétique Haw, avec son obsédant gimmick au synthé. Cet instrument fait son apparition sur plusieurs titres tout en restant relativement en retrait mais apporte vraiment un plus aux arrangements des chansons.
Ceux qui ont vu Catalogue sur scène ont donc pu apprécier toutes leurs qualités, High Grey Effective vient plus que jamais les confirmer : nous avons ici affaire à un groupe en pleine possession de ses moyens, chez qui on sent aussi une forte cohésion, et qui a su évoluer grâce à des compositions plus riches mais toujours aussi percutantes. En cela, il s'inscrit comme une des meilleures formations post punk de ce pays, dans la lignée d'un groupe comme Frustration, et on souhaite vraiment que ce nouvel album reçoive toute l'attention et l'audience qu'il mérite.

04 mai 2019 ( Catalogue - Crapoulet Records - Hell Vice i Vicious Records)

 Critique écrite le 05 mai 2019 par Phil2guy
 Envoyer un message à Phil2guy

Catalogue : les chroniques d'albums

Catalogue : High Grey Effective

Catalogue : High Grey Effective par Lev
10/09/2019
Il est aisé à la vérité de réaliser un premier disque lorsque l'on fait du R'n'R. L'enthousiasme qui prévaut lors de l'acte de naissance d'un nouveau groupe génère toujours une créativité débridée et après quelques mois, voilà qu'on a écrit la... La suite

Catalogue : 6 Tracks Demo

Catalogue : 6 Tracks Demo par Lev
18/05/2017
Catalogue, nom très approprié pour une formation à l'esprit globe-trotteur, qui s'est déjà promenée entre Marseille et Osaka, via des bleds du Texas, le tout formant effectivement une belle liste de villes ici et ailleurs, ce qui démontre au passage... La suite