Accueil Chronique de concert Airbourne
Mercredi 14 avril 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Airbourne

Airbourne en concert

Cabaret Aléatoire - Marseille 22 juin 2010

Critique écrite le par

Une semaine pile après AC/DC à Nice, direction le sympathique espace du Cabaret Aléatoire à Marseille pour voir leurs meilleurs "clones", heureuse coïncidence ! Attention, le terme "clones" n'est pas péjoratif, car les jeunes australiens d'Airbourne ne sont pas une pâle copie des grands AC/DC. Non, ils sont ce que leurs ainés devaient être au même age, dans les 70s: brûlants !

Il y a deux ans, les jeunôts avaient atomisé Wacken lors d'un show mémorable de puissance, haranguant une foule incrédule qui ne les attendait pas, et qui avait suivi comme un seul homme ce guitariste-chanteur hallucinant d'énergie et de hargne, grimpant tout en haut d'un pylône de scène avec sa gratte...
Même si l'année suivante, leur live au même Wacken (fait exceptionnel qu'un combo soit invité deux fois d'affilée !) avait le gout de la surprise en moins, cela n'en restait pas moins furieux !
Du coup, de les voir en petite salle, c'était une bonne occase de se faire exploser les esgourdes avec quelques centaines de fans de tous ages.



Le Cabaret n'affichait pas sold out, mais restait copieusement garni, et de voir beaucoup de marmots parmi les plus vieux que nous sommes, avec maints tshirt metal, ben ca faisait plaisir. De surcroit, revoir plein de potes, pas croisés depuis des années pour certains, en plus des amis proches présents, sans oublier la plus importante de toutes, en buvant quelques binouses, ca ressemblait à la soirée parfaite.

Lors de la première partie locale, les Splash Macadam, nous profitions du doux crépuscule à l'extérieur, donc je ne saurai en causer justement. Par contre, quand les Airbourne déboulent à 21h30, c'est d'emblée le feu sur la scène ET dans la salle (hurlements, pogos, headbanging, slams... la totale !). Et là, je peux vous en causer ! Oh, pas besoin d'en rédiger des pages et des pages. Les australiens étaient juste égaux à eux même. Une patate brute, une hargne positivement diabolique, emportant tout sur leur passage.



Comme il n'y avait pas de pylônes à escalader, le gratteux-chanteur est descendu des planches, a fendu la foule pour passer devant nous, afin d'atteindre le bar et de grimper sur le comptoir pour y riffer sa mémé ! Ce mec a un charisme et une aura quasiment sauvages, il en impose. Et le reste du groupe n'est pas en reste, banguant comme des fadas tout du long, malmenant leurs instruments... bref, un groupe de hard rock qui transpire la sueur, brut de décoffrage. Rien à envier à tous leurs ainés australiens émérites. A quand un tour réunissant AC/DC, Rose Tattoo et eux, pour une jam torridement inoubliable ?!

Musicalement, oui bien sur ca sonne comme la bande à Angus, mais avec un petit truc qui les différencie parfois. Pas tout le temps cependant. Y a de sacrés morceaux qui font taper du pied et voltiger les tifs, avec en point d'orgue leur déjà classique "Too much too young too fast", simplement jouissif. Sans oublier leur "Runnin' wild" eponyme. Mais comme dit Marc, ils ont le syndrome Tankard, à savoir que beaucoup de leurs titres se ressemblent pour quelqu'un qui ne connait pas leurs deux opus par coeur.



M'enfin, on va pas bouder notre plaisir, malgré le set assez court (1h15 en gros), je crois que chacun a pris son pied, et s'est constitué une réserve d'énergie pure pour la semaine à venir !

> Réponse le 27 juin 2010, par Vand

[Cabaret Aléatoire - Marseille - 22 juin 2010] Dur dur de passer derrière Gandalf pour chroniquer ce chouette concert d'Airbourne ! Arrivé peu après le lascar, je le laisse me payer un coup (fatal) : une pinte de binouze, pour moi qui ne bois quasi-jamais d'alcool, sans avoir rien avalé depuis le matin, je vais être pris d'un terrrrible coup de massue durant la soirée (Ridicule ? Mmmmmh oui !) ! Confiant dans le fait que je verrai les Splash Macadam 4 jours après au Bundies en ouverture de Steve and the Alcoholics (en fait non), je reste dehors à blagouiller avec les potes, auxquels je confierai ne pas connaître même un seul accord des australiens permanentés de ce soir... En tout cas le public, lui, connaît ! Sitôt la lumière éteinte, je me croirais presque à Bercy ! Vrai bordel, pogos, slams, chants en chœur, je me régale...  La suite | Réagir


Airbourne : les dernières chroniques concerts

Airbourne + Porn Queen en concert

Airbourne + Porn Queen par Gandalf
Den Atelier à Luxembourg, le 20/08/2019
Comme quoi, un groupe dans une petite salle comme l'excellent Den Atelier à Luxembourg-ville, ça impressionne toujours plus qu'en festival. Oh, pas que les Australiens d'Airbourne... La suite

HELLFEST 2017 - JOUR 2 : AEROSMITH, APOCALYPTICA, AIRBOURNE,  KREATOR, SAXON, TRUST, DEE SNIDER, STEEL PANTHER, PRETTY MAIDS, UGLY KID JOE, THE TREATMENT, PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS, CRYPT SERMON, THE DEAD DAISIES en concert

HELLFEST 2017 - JOUR 2 : AEROSMITH, APOCALYPTICA, AIRBOURNE, KREATOR, SAXON, TRUST, DEE SNIDER, STEEL PANTHER, PRETTY MAIDS, UGLY KID JOE, THE TREATMENT, PHIL CAMPBELL & THE BASTARD SONS, CRYPT SERMON, THE DEAD DAISIES par Holy Vier
Clisson, le 17/06/2017
HELLFEST JOUR 2 Après une courte mais bien reposante nuit à l'hôtel (ben ouais, on apprécie le confort à un certain âge), on revient sur le site à midi pour encore une très... La suite

Hellfest 2015 (2/3) : Faith No More, Scorpions, Slash, Airbourne, Obituary, L7, Body Count, Ace Frehley, Marilyn Manson...  en concert

Hellfest 2015 (2/3) : Faith No More, Scorpions, Slash, Airbourne, Obituary, L7, Body Count, Ace Frehley, Marilyn Manson... par Gandalf
Clisson, le 20/06/2015
SAMEDI 20 JUIN Bizarrement, on se lève plus tard et on est moins frais en ce deuxième jour, allez comprendre hein... Par contre, une fois les festivités lancées, on aura... La suite

Airbourne + Black Spiders en concert

Airbourne + Black Spiders par Lebonair
L'Olympia, Paris, le 22/11/2013
Les hobbits, oh, je plaisante !, Airbourne le groupe venu d'Australie a mis le feu aux poudres à l'Olympia de Paris en ce vendredi soir. Retour sur une soirée qui fut... La suite

Cabaret Aléatoire - Marseille : les dernières chroniques concerts

Altın Gün + Diaspora Orchestra en concert

Altın Gün + Diaspora Orchestra par odliz
Le Cabaret Aléatoire, Marseille, le 31/10/2019
Après avoir joué de la manœuvre et des amortisseurs pendant un bon quart d'heure, pour trouver ce qui servira de place de parking le temps du concert, on traverse les allées... La suite

Peter Hook & the Light en concert

Peter Hook & the Light par Prakash
Le cabaret aléatoire , Marseille, le 05/05/2019
Alors c'est toujours un peu glauque d'aller à un concert en se disant "je veux le voir avant qu'il claque". Bon j'avoue, j'avais ça dans un coin de ma tête quand je me suis bougé... La suite

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) en concert

Peter Hook & The Light (plays New Order & Joy Division) par Philippe
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 05/05/2019
Deuxième passage à Marseille, après celui de 2014 à l'Espace Julien, de Peter Hook, le légendaire bassiste de Joy Division et de New Order. Mauvaise surprise, le concert semble... La suite

Arch Enemy + the Charm the Fury en concert

Arch Enemy + the Charm the Fury par Jgaz Photo
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 11/06/2018
Les suédois d'Arch Enemy étaient de passage à Marseille, dans le cadre de leur tournée Européenne 2018 "Will To Power Tour". Et c'est le groupe " The Charm The Fury " qui a... La suite