Accueil Chronique de concert Alatoul+ElectroDunes+Ba cissoko
Lundi 22 juillet 2024 : 6472 concerts, 27139 chroniques de concert, 5414 critiques d'album.

Chronique de Concert

Alatoul+ElectroDunes+Ba cissoko

Nomad Cafe - Marseille 07 Juin 2007

Critique écrite le par

Lorsque j'arrive au Nomad Café, j'y découvre une ambiance bonne enfant, le public âgé de quelques jours (?!) à 77 ans est détendu. Il faut dire que l'aménagement du lieu et le public qui suit le Festival Nuits Metis depuis de nombreuses années s'y prêtent volontiers. La salle attenante s'est transformée en salon de thé géant, les tapis et les tables basses nous rapprochent de l'Algérie, lieu de naissance de l'aventure d'ElectroDunes ou de la Guinée des Ba Cissoko. On peut y prendre un thé pendant que les artistes dédicacent leurs disques en toute simplicité.

Pour l'instant, c'est Alatoul qui est en scène. Cette formation originale dans sa structure se caractérise par l'absence d'une section rythmique basse-batterie.



Le guitariste chanteur envoie une grosse caisse, simple et efficace soutenue par les cuivres : clarinette basse, trombone et trompette.
Et qu'est ce que ça donne ?

Le résultat est étonnant d'efficacité, sur des textes en français sans prisent de tête, la formation associe le swing de la guitare manouche à l'énergie des cuivres style fanfare New Orleans. Les chœurs soutiennent le lead vocal sur les refrains, les compositions font la part belle aux parties instrus pour un résultat très dansant aux accents parfois funk. Je ne vois que les 2 derniers titres de leur set avant qu'ils ne cèdent la place à ElectroDunes.

ElectroDunes c'est le projet développé par l'association Nuits Metis et son label, Label METIS autour de la rencontre de Barbes.D, producteur marseillais et les chanteurs traditionnels du Choeur de la Soura de Benni Abbes (Algérie).
Si je connais bien leur album Saharian Vibes pour l'avoir chroniquer



(https://www.concertandco.com/cdvisu.php?s=electroDunes&x=0&y=0), je les découvre pour la première fois sur scène. Le groupe a depuis fait du chemin et des dates importantes notamment au Babel Med Music. Si le disque révèle un travail important sur les productions avec beaucoup d'effets, de profondes basses très dub aux atmosphères lourdes et mystiques, comment cela va-t-il se traduire en live ?



En scène les trois chanteurs, Hafid Douli, son frère Houari Douli et Saïd Touati sont au centre tandis que Barbes.D est excentré avec ses machines et sa guitare.



Les chanteurs en première ligne avec les kerkabous (castagnettes) ou la derbouka dansent, chantent, sourient et nous invitent délicatement à glisser vers le désert et ses traditions. Si les productions du disque sont identiques à celles du set, sur scène la présence des chanteurs enflamme la salle du Nomad Café qui danse le sourire aux lèvres.



On sent le plaisir des musiciens sur scène et l'énergie montée vers la transe des musiques sacrées du désert. Les chanteurs se lâchent pour le plus grand plaisir de la salle où l'on approche maintenant les 50 ° C.



ElectroDunes quitte la scène après 1h de set et nous avoir offert une toute nouvelle production pour céder la place aux Ba Cissoko.

Pendant le changement de plateau, j'en profite pour sortir respirer avant de replonger dans le sauna qu'est devenu le Nomad.

Les Ba Cissoko découverts par Nuits Métis, il y a maintenant quelques années en Guinée font une halte à Marseille entre deux tournées internationales.



La communauté africaine est venue en force soutenir ses griots des temps modernes. La formation se compose d'une basse, 2 koras, et d'une batterie traditionnelle où une calebasse retournée frappée avec le poing remplace la grosse caisse. Autour de cette calebasse, on trouve aussi un charlet, des cloches et des fûts. Les Ba Cissoko sur des mélodies traditionnelles de l'Afrique de l'Ouest développe un son unique. La kora de Sékou est reliée à différentes pédales et effets qui lui permettent selon les compositions de sonner comme un piano classique ou ...une guitare électrique. Imaginer une formation traditionnelle avec un Jimi Hendrix de la kora et vous aurez une idée du son des Ba Cissoko. Ils clôtureront cette soirée d'ouverture du festival après deux rappels.
Belle soirée dans une ambiance décontractée au Nomad Café, ça fait plaisir !

https://www.myspace.com/alatoul13
https://www.myspace.com/electrodunes
https://www.nuits-metis.org/
https://www.ba-cissoko.com/

Alatoul : les dernières chroniques concerts

Alatoul par hadrien
machine à coudre marseille, le 02/02/2006
Une pression à la main et une clope au bec, assis dans la petite salle sombre et intime de La Machine à Coudre, voilà comment déguster Alatoul. Le groupe prend son temps pour sortir ses délires décalés et citer du Poelvoorde dans la grande tradition du cinéma indépendant Belge. Ils s'amusent à chercher dans les cuivres des sonorités orientales... La suite

Ba Cissoko : les dernières chroniques concerts

Ba Cissoko et Kandia & Kourou Kouyaté (Carte Blanche à Ba Cissoko) en concert

Ba Cissoko et Kandia & Kourou Kouyaté (Carte Blanche à Ba Cissoko) par Pirlouiiiit
la Meson, Marseille, le 29/03/2014
Bien failli ne pas être à la Meson ce soir puisque j'avais pris des billets pour le Toulon-Toulouse au Stade Vélodrome ... l'occasion 1) d'aller visiter le nouveau stade qui... La suite

Musique Rebelle Round 12 en concert

Musique Rebelle Round 12 par Mcyavell
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 16/06/2012
Pour la première fois depuis trois ans, j'avais prévu de faire une infidélité à ce concept pour le moins original. Pas par lassitude, non, mais parce que Chuck Berry était prévu... La suite

Babel Med Music : Tcheka + Temenik Electric + Mory Kante + Ba Sissoko en concert

Babel Med Music : Tcheka + Temenik Electric + Mory Kante + Ba Sissoko par jorma
Docks des Suds - Marseille, le 30/03/2012
C'est mon dépucelage Bab El Med cette année. Souvent pas dispo les années précédentes, un peu flemmard beaucoup les autres fois...bref, toujours une excuse pour pas y... La suite

Ba Cissoko + Naïas en concert

Ba Cissoko + Naïas par Pirlouiiiit
Espace Julien - Marseille, le 01/03/2012
Belle affiche ce soir à l'Espace Julien avec deux groupes plus ou moins locaux plus ou moins en train de percer (chacun à leur niveau), en tout cas deux groupes que je me faisais... La suite

ÉlectroDunes : les dernières chroniques concerts

ElectroDunes + Ba Cissoko+DJ Manya par misszou
Cabaret Aléatoire - Marseille, le 22/10/2005
Les curieux de musiques d'ici et d'ailleurs ont certainement passé une très bonne soirée au Cabaret Aléatoire pour la clôture du festival Marseille-Afrique. Un bon moment parfaitement introduit par Electro Dune, projet original mené par Barbes D et DJ Cab avec le trio algérien le chœur de la Saoura. Un surprenant résultat de fusion... La suite

Nomad Cafe - Marseille : les dernières chroniques concerts

Derobert and the Half Truths + Mofak en concert

Derobert and the Half Truths + Mofak par Marcing13
Nomad Café, Marseille, le 24/11/2018
C'est Tighteen Up édition 24 ce soir au Nomad Café. On s'attend à du bon, tant la tête d'affiche, Derobert and the Half Truths commence à  se faire sa petite renommée et que le... La suite

Tahiti 80 + Nation + Queen Of The Meadow en concert

Tahiti 80 + Nation + Queen Of The Meadow par Sami
Nomad Café, Marseille, le 23/11/2018
Cette soirée, elle se mérite ! Le retour d'un groupe comme Tahiti 80 à Marseille c'est un petit événement pour les quelques nostalgiques d'une certaine pop indé, un style qui... La suite

NATION (interview à l'approche de leur concert au Nomad Café) en concert

NATION (interview à l'approche de leur concert au Nomad Café) par Pirlouiiiit
Nomad Café, Marseille, le 01/11/2018
Nation n'est pas un groupe du Sud de la France, je crois même qu'ils n'y sont pas encore passés, mais comme ils nous ont été chaudement recommandés par Musigamy (à qui l'on doit... La suite

Chapelier Fou + Meandres en concert

Chapelier Fou + Meandres par Sami
Nomad Café, Marseille, le 02/12/2017
Content de retrouver le Nomad Café, une de mes petites salles que je préfère, que ce soit pour l'accueil, le coté intimiste avec les artistes et le coté pratique pour y aller... La suite