Accueil Chronique de concert Bror Gunnar Jansson + Muddy Gurdy
Mercredi 2 décembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Bror Gunnar Jansson + Muddy Gurdy

Bror Gunnar Jansson + Muddy Gurdy en concert

Le 106, Rouen 16 septembre 2020

Critique écrite le par

Très belle affiche franco suédoise et 100% blues rock avec Muddy Gurdy et Bror Gunnar Jansson au 106 de Rouen mi septembre. Pour sa réouverture, la superbe salle située sur les quais de Seine dans un ancien hangar portuaire (il y a même des grues derrière... ) est en version gradins, comme c'est de rigueur partout en cette putain d'année 2020. La soirée va néanmoins être cool car malgré les mesures sanitaires en vigueur, le public, assis, est venu aussi nombreux qu'enthousiaste et le son est classe, ce qui est appréciable pour un concert.


Muddy Gurdy

En ouverture de programme, les Auvergnats de Muddy Gurdy chauffent parfaitement la salle et même un peu plus : très bien accueillis par le public, visiblement fan, les trois musiciens peuvent déployer tout à loisir leur blues rock joliment teinté de musique trad. Tia Gouttebel (guitare et voix), Marc Glomeau (batterie) et Gilles Chabenat (vielle à roue) déroulent donc une superbe set list, sans temps mort ni ventre mou, une série de morceaux à la fois efficaces et envoûtants. Comme sur l'album du même nom que le groupe, paru en 2018 et qui devrait bientôt avoir un successeur, en live on peut apprécier l'alchimie qui se crée entre la voix grave et la guitare virtuose (sans excès) de la frontwoman, les rythmes enlevés prodigués par le batteur et les interventions trippantes de la vielle à roue. En bonus track, une reprise poignante de la magistrale chanson "Strange fruit", jadis chantée par les immenses Billie Holiday et Nina Simone pour dénoncer les lynchages de Noirs perpétrés dans le Sud des Etats-Unis pendant les années 30. Le titre est présenté ici avec ce petit mot : "enregistrée en 1939, toujours valable en 2020". Oui, on en est là aujourd'hui encore aux USA (voir l'affaire George Floyd), et en France, ce n'est pas glorieux non plus...


Bror Gunnar Jansson

Connu pour ses bluffants concerts en solo façon bluesman orchestre, Bror Gunnar Jansson arrive sur la scène du 106 remonté comme un coucou et épaulé par deux potes officiant à la basse et à la batterie, des gars solides qui ont l'air dans le même état d'esprit que lui. Comme pour Muddy Gurdy, on ne ressent pas trop de frustration à être assis et masqué, car l'ambiance est conviviale et chaleureuse dans la salle : on sent très bien que la foule est plus que ravie de retrouver l'atmosphère d'une salle de concert. Cela donne une énergie décuplée au songwriter, chanteur et guitariste venu du froid pour égrener de manière intense et tonique les titres de son dernier album en date "They Found My Body in a Bag", voire plus si affinités. Si comme c'était attendu, la tonalité générale est " blues rustique servi près de l'os ", l'ajout de deux musiciens supplémentaires pousse au cul Mister Jansson, qui délivre des versions très rock 'n roll de ses oeuvres (le presque stoner "Stay Out All Night Long"), avec en sus de notoires et jouissifs dérapages vers des contrées psyché rock lorsque les morceaux sont étirés en solos (comme sur "God Have Mercy"). Ça pète gravement, prouvant s'il était besoin que le blues est une musique plus que jamais vivante quand elle est malmenée et rénovée avec un talent certain. Signe que tout le monde est au taquet, aussi bien dans la salle que sur les planches, on remarque le coup de pied balancé dans son ampli récalcitrant par le bassiste. Il est placide le vieux briscard au son touffu, mais faut pas trop le faire chier quand même ! Voilà, après pareilles démonstrations de Muddy Gurdy et Bror Gunnar Jansson, inutile de préciser qu'on ne regrette pas notre escapade rouennaise entre les festivals Rock In The Barn et Hop Pop Hop !



Photos : Noé Cugny (Muddy Gurdy) et Jennieann Johannesson (Bror Gunnar Jansson)






Bror Gunnar Jansson : les dernières chroniques concerts

Bror Gunnar Jansson + Yannick Owen en concert

Bror Gunnar Jansson + Yannick Owen par Nino
Le Périscope à Lyon, le 18/11/2017
Une soirée sans fioritures se profile ce soir au Périscope, jolie salle lyonnaise dont la taille et la configuration favorisent la proximité et l'intimité d'une écoute... La suite

Bror Gunnar Jansson + Whitney + Frank Carter & The Rattlesnackes  + Pond + Black Angels + Teenage Fanclub (This is Not a Love Song - J3) en concert

Bror Gunnar Jansson + Whitney + Frank Carter & The Rattlesnackes + Pond + Black Angels + Teenage Fanclub (This is Not a Love Song - J3) par g
Nimes, le 11/06/2017
THIS IS NOT A LOVE SONG. ... But This a (good) live song. Dimanche, 11 juin 2017. Nous avons raté les jours un et deux mais les retours, glanés de ci, de là sur le site sont... La suite

(My) This Is Not A Love Song (TINALS) Festival 2017 : Bror Gunnar Jansson, Frank Carter & the Rattlesnakes, Slaves (+ Whitney, Kokoko, Laura Sauvage) en concert

(My) This Is Not A Love Song (TINALS) Festival 2017 : Bror Gunnar Jansson, Frank Carter & the Rattlesnakes, Slaves (+ Whitney, Kokoko, Laura Sauvage) par Philippe
Paloma, Nîmes, le 11/06/2017
This Is Not A Love Song ! Ou plutôt TINALS, puisqu'on est désormais presque intimes, avec cette troisième édition pour nous (la deuxième en famille), où l'on est comme toujours... La suite

Bror Gunnar Jansson en concert

Bror Gunnar Jansson par Prakash
Poste à Galène, Marseille, le 09/05/2017
C'est mon grand retour aux chroniques ce soir...après trois mois d'absence à cause d'un empêchement de 51 cm et 3 kg 6 ! Et ce come-back se fera au Poste à galène ce mardi pour le... La suite

Muddy-Gurdy : les dernières chroniques concerts

Idles, Bertrand Belin, Amyl & The Sniffers, Ho99o9, Requin Chagrin, Le Villejuif Underground, Namdose, Slift, Muddy-Gurdy, Rendez-Vous, Structures, We Hate You Please Die, Lysistrata, Mourn, The Psychotic Monks (Printemps de Bourges 2019) en concert

Idles, Bertrand Belin, Amyl & The Sniffers, Ho99o9, Requin Chagrin, Le Villejuif Underground, Namdose, Slift, Muddy-Gurdy, Rendez-Vous, Structures, We Hate You Please Die, Lysistrata, Mourn, The Psychotic Monks (Printemps de Bourges 2019) par Pierre Andrieu
Bourges, le 20/04/2019
43ème édition sous un soleil estival pour le Printemps de Bourges, qui a une nouvelle fois permis de prendre une grande rasade de concerts marquants. Et en bonne compagnie s'il... La suite

Le 106, Rouen : les dernières chroniques concerts

Cocoon + Fredrika Stahl en concert

Cocoon + Fredrika Stahl par Delphine
Rouen, au nouveau hangar 106, très intime, le 04/12/2010
Première partie : nous avons écouté Fredrika Stahl avec son guitariste Rémi, et plus les chansons passaient et plus elle m'envoutait avec sa voix, sa musicalité, ses silences et... La suite