Accueil Chronique de concert Christophe
Samedi 4 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Christophe

L'Olympia, Paris 10 mars 2001

Critique écrite le par

C'était une soirée sur invites, il y avait "les professionnels" et aussi des fans qui ont l'âge de Christophe. Alors, j'étais au 1er rang (c'était des places assises partout) juste à droite de la scène, avant les enceintes. J'ai donc vu Christophe à trois ou quatre mètres de moi pendant 2 heures : des conditions sonores et visuelles idéales ! Il était avec quinze musiciens dont trois guitaristes (un de Tanger, Alice Botté de Jad Wio), le bassiste de Gérard Manset, le percu Minino Garay, l'accordéoniste Daniel Mille. Ils commencent par une intro sans intérêt jazzy soft instrumentale. Christophe (lunettes noires et cheveux longs plaqués) est de dos face au public entonnant sur son orgue les notes de "Elle dit elle dit elle dit". Puis après ce morceau, il jouera notamment "Un peu menteur", "Minuit boulevard", "La petite fille du troisième", "Merci John d'être venu", "La dolce vita", "Petite fille du soleil", "Succès fou" (même orchestration que la version studio des années 80), "Senorita", "Ces petits luxes", "Comme un interdit", "L'enfer commence avec L", "Aline" et "Les marionnettes" (dans des versions apaisées, avec des nappes de cordes et de synthés, c'était super beau) "Les paradis perdus", "Les mots bleus". En final, il joue avec une guitare acoustique deux titres de ses débuts dont "Petite fille du soleil" et un truc contre le service militaire qu'il a écrit au tout début de sa carrière. Il y a des projections derrière (de volcans, de pluie, de terre qui se soulève, le visuel du dernier CD en ultra grand en fond de scène, une photo de juke box et de pin up en apesanteur) à divers moments. A un moment, pour "La man" (même si c'est une chanson un peu ésotérique plutôt que rock'n'roll), il prend une pose accroupie à la Gene Vincent, jambe en avant et il la chante en entier devant moi et en me regardant, c'était cool ! Il y a eu un entracte (ça c'est vraiment le monde de la variété) en plein au milieu du show, c'est nul ça, je trouve que ça casse l'ambiance, après il faut que le public se "reconcentre" pour revenir dans l'ambiance du show. Au niveau "attractions", deux contorsionnistes font un truc très beau (mais un peu ennuyeux) de quelques minutes, à un autre moment il y a une sorte de mime grimé en statue blanche de Christophe qui tient dans sa main une seconde tête de Christophe. Et à la fin, ça se termine comme au ciné par un générique sur le grand écran derrière (noms des musiciens, morceaux, etc.). L'ensemble donnait un spectacle très très beau, magique, visuellement et aussi les morceaux eux -mêmes (malgré des synthés de ci de là trop envahissants), avec la voix haut perchée de Christophe, un peu à la Roy Orbison. C'était comme si on était dans un univers à la David Lynch, un univers un peu parallèle, la 4e dimension, à l'image de Christophe. C'est un spectacle évidemment où personne ne pogote ni ne danse à aucun moment, mais c'est un concert un peu théâtralisé, esthétique, dans l'esprit total de Christophe et de son album "Comme si la terre penchait". J'étais super content d'avoir assisté (en plus dans de telles conditions de privilégié, devant la scène) à un tel spectacle magique et surréaliste, 27 ans après que Christophe ait donné son dernier concert ! S'il repasse à la rentrée 2002 à Paris (ce qui devrait être le cas même si aucune date n'est encore annoncée officiellement), j'irai le revoir sans hésiter. C'est vraiment un grand monsieur de la chanson française, et pas du tout un crooner ringard, ça c'est clair.
N.B. : Au niveau people, je n'ai hélas pas vu de stars des sixties comme je l'espérais mais j'ai vu des people "bof normal" : Zazie (elle est pas grande en taille) avec Axel Bauer et sa femme, le chroniqueur mondain Henry-Jean Servat, Philippe Vecchi (ex-présentateur de C+), Yves Bigot (actuellement à France 2, direction des variétés) et c'est tout ceux que j'ai pu repéré même s'il y en avait d'autres.

Christophe : les dernières chroniques concerts

Christophe  en concert

Christophe par Brigitte Seveno
Centre Culturel Athena, Auray , le 29/11/2019
Il est 1h45, je rentre chez moi avec dans la tête, la voix et la silhouette de Christophe. 3 heures de spectacles et de... sketches ! La chaise... Non mais sérieux quel grand... La suite

Christophe + Justina en concert

Christophe + Justina par Phil2guy
Le Silo Marseille, le 24/01/2013
C'est avec une certaine curiosité et impatience que je me rends au Silo pour assister à ce concert de Christophe en solo. Une première pour le chanteur qui célèbre ses (presque)... La suite

Christophe + Alister (Festival Chorus) en concert

Christophe + Alister (Festival Chorus) par Chandleur
Magic Mirror La Défense, le 22/03/2011
Le vieux charmeur rital, Christophe, prend du plaisir et, entre la mélancolie des deux derniers LP, ses digressions d'humour désabusé entre les morceaux et la relecture en... La suite

Christophe en concert

Christophe par Orchestra
Festival Mythos, Rennes, le 09/04/2010
Un concert d'exception donné par le chanteur Christophe à Rennes dans le cadre du festival MYTHOS à Rennes, sous un Chapiteau de velours rouge... Son, organisation, éclairages... La suite

L'Olympia, Paris : les dernières chroniques concerts

The Strokes en concert

The Strokes par Ludmilla
Olympia, Paris, le 18/02/2020
Dans un Olympia plein à craquer, j'ai du mal à réaliser ce qu'il se passe... je suis là pour voir The Strokes ! Portant mon badge 'Is This It' acheté au concert à la Brixton... La suite

Stereophonics en concert

Stereophonics par Samuel C
L'Olympia - Paris, le 29/01/2020
21 années se sont écoulées entre le premier et le dernier passage des Stereophonics à l'Olympia. En 1999, c'était rock mais déjà passable, le public était jeune et Kelly Jones... La suite

Hubert-Félix Thiéfaine en concert

Hubert-Félix Thiéfaine par lol
Olympia, Paris, le 22/11/2019
Deux soirées à l'Olympia clôturaient la tournée triomphale de rétrospective des 40 ans de carrière d'Hubert-Félix Thiéfaine. Initiée il y a plus d'un an, elle avait fait escale... La suite

Rival Sons + MNNQNS en concert

Rival Sons + MNNQNS par Lebonair
Olympia - Paris , le 09/11/2019
9 mois jour pour jour après un Bataclan complet, les Californiens de Rival Sons sont revenus à Paris investir la salle mythique de l'Olympia et toujours à guichets fermés. En... La suite