Accueil Chronique de concert Danko Jones
Jeudi 26 mai 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Danko Jones

Danko Jones en concert

Le Trabendo - Paris 26 octobre 2012

Critique écrite le par

Ce qui est bien avec Danko Jones, c'est que l'on est assuré à chaque fois de pouvoir vivre un bon moment de rock 'n'roll, voire un sacré bon moment... Ce qui fut le cas ce soir, avec l'un des meilleurs shows de Danko Jones auxquels que j'ai assisté. Danko Jones reste donc à ce jour un de mes groupes rock préféré en live.



On l'avait vu sur scène la dernière fois le 18 décembre dernier, c'était au Plan à Ris-Orangis et ce show, un ton en dessous de la prestation de ce soir sentait bon la fin de tournée "Below The Belt".
Là, on reprend les mêmes et on recommence mais cette fois-ci c'est le début d'une nouvelle tournée mondiale pour défendre l'excellent nouvel album "Rock And Roll Is Black And Blue". Leur dernière date en tête d'affiche dans Paris remonte à deux ans par contre et cela se passait dans la regrettée et défunte salle de l'Elysée-Montmartre qui a brûlé en mars 2011. Ce soir, on se trouve donc au Trabendo, à deux pas du Zénith, qui peut accueillir 700 personnes.



Avant de plonger dans ce concert, je suis obligé de parler en deux mots de la prestation donnée la veille dans cette même salle par un petit groupe pas très connu qui se nomme les Rolling Stones. Oui, j'ai bien dit les Rolling Stones mais tout le monde fut au courant je crois mais après l'heure sauf pour les 700 chanceux à 15 euros qui ont pu voir ces monuments, ces dieux, ces papys du rock. Un truc de dingue, quelque chose d'incroyablement intense pour les fans qui étaient présents à ce concert dans cette si petite salle mais au bout du compte, ça ressemblait à un bon coup marketing, une bonne pub en forme de réhabilitation. Un rappel pour ceux qui oublient vite. Les Rolling Stones, ce n'est pas ce groupe qui fait payer à son public 100, 150, 200 euros voir plus sa place de concert depuis de nombreuses années et qui est devenu plus marketing que rock depuis bien longtemps ?



Bref, pour revenir à Danko, nous sommes ravis de rentrer dans la salle qui est malheureusement moins pleine que la veille mais on sera bien au minimun 550/600 personnes présentes ce soir. Un pote m'a demandé ce jour de retrouver une mèche de cheveux de Mick Jagger qu'il aurait peut-être pu laisser la veille sur scène mais moi je me prépare plus à recevoir une bonne tornade de riffs In Your Face. Le combat va pouvoir enfin démarrer. Avant cela, nous aurons droit à une première partie, Bombus, un groupe suédois qui se situe dans un genre rock/stoner assez groovy et puissant. Le son est plutôt brouillon et je tends une oreille plutôt distante à leur prestation qui ne me touche guère au final.Le public est par contre plutôt réceptif grâce à des envolées rythmiques intéressantes et une voix puissante.



Après 30 minutes, le groupe se retire pour laisser place autour de 21 heures et devant un public surexcité à Danko Jones accompagné de son fidèle complice John Calabrese à la basse (manager du groupe également) et du nouveau batteur Atom Willard (ex Social Distortion et The Offspring entre autres). Ce nouveau batteur arrivé il y a un an et déjà vu au Plan a mis un bon coup de fouet au groupe avec sa folle énergie et sa redoutable efficacité derrière les fûts. Le show va passer très vite, trop vite. C'est le seul défaut de cette soirée car pour le reste, ce fut excellent.



On aura droit à un son parfait et une set-list aux petits oignons qui inclura un paquet de titres redoutables, efficaces et sévèrement burnés. C'est que Danko Jones, fort de 6 albums de qualité peut proposer un show sans fausse note sauf quand il piaille trop avec son public mais ce ne fut pas le cas ce soir.



Comme d'habitude, on aura droit à ces vannes, ces boutades mais il n'en fera pas trop contrairement à la dernière fois. On voit donc un groupe en forme, gonflé à bloc et les nouveaux titres passent à merveille l'épreuve de la scène. Danko, John et Atom défoncent tout sur leur passage et on constate au bout d'une heure 20 que leur prestation est déjà terminée après un excellent rappel qui débutera sous l' intro des Queens Of The Stone Age du titre "Song For The Dead".



Danko Jones a promis de revenir tous les 6 mois à Paris alors pour ceux qui ne connaissent pas encore ce putain de rockeur et ce trio rock, punk redoutable, je vous conseille de les surveiller de près lors de leur prochain passage en France. Dans le rock et en live, au bout du compte, on trouve peu de groupes de cette trempe en circulation. It's a beautiful day !




Remerciements : Roger Weissier, base production
Nicolas Rubinstein pour les photos
www.base-productions.com

Danko Jones : les dernières chroniques concerts

Paleo Festival 2013 : Mass Hysteria + Danko Jones + Asaf Avidan + Artic Monkeys + Jagwa Music + Smashing Pumkins + Beware of Darkness + Jonathan Wilson en concert

Paleo Festival 2013 : Mass Hysteria + Danko Jones + Asaf Avidan + Artic Monkeys + Jagwa Music + Smashing Pumkins + Beware of Darkness + Jonathan Wilson par Guivano
Paléo festival - Nyon (Suisse), le 24/07/2013
Chronique des concerts du 24 Juillet 2013 au Paléo Festival de Nyon : Mass Hysteria Ce groupe français était je pense un peu en décalage avec le Paléo. Même si ce dernier... La suite

Danko Jones en concert

Danko Jones par Lebonair
Le Plan, Ris-Orangis, le 18/12/2011
En ce dimanche d'hiver du 18 décembre 2011, dans la banlieue parisienne à Ris-Orangis au Plan, ce fut la der des ders niveau concert. En effet, ce concert d'un de nos... La suite

Danko Jones + P.Troll + The Bitters en concert

Danko Jones + P.Troll + The Bitters par Jorma
Omega live - Toulon, le 13/12/2011
L'annonce disait : soirée sous le signe de la poésie et du Rock n'roll à l'OmegaLive en compagnie de Danko Jones et de son orchestre. Et sous le signe des valses de Vienne. Des... La suite

Danko Jones en concert

Danko Jones par Lebonair
Elysée Montmartre - Paris, le 06/11/2010
Plaisir, bonheur... Voilà ce qu'on pouvait voir sur le visage des gens à la sortie du concert de Danko Jones samedi dernier. Une question aussi nous a bien titillé l'esprit ce... La suite

Le Trabendo - Paris : les dernières chroniques concerts

Black Country, New Road en concert

Black Country, New Road par Judenne
Trabendo, Paris, le 25/10/2021
Le 25 octobre dernier se produisait au Trabendo, le groupe britannique Black Country, New Road. Ce soir-là, le public s'est déplacé en nombre, la date affichant sold out depuis... La suite

The Black Lips en concert

The Black Lips par Electric Eye
Trabendo, Paris, le 02/12/2021
Un poil assagis (mais pas vraiment quand même), les Black Lips ont opéré un virage country pour leur excellent dernier album "Sing in a World That's Falling Apart". Mais c'est... La suite

The Limiñanas en concert

The Limiñanas par Samuel C
Le Trabendo - Paris, le 27/09/2021
Tout ce que les Limiñanas composent devient joyau sonique. A l'occasion de la fête de sortie de l'album "De Pelicula" (chronique ici) organisée au Trabendo, tout comme lors du... La suite

Laibach en concert

Laibach par lol
Trabendo, Paris, le 25/03/2019
Incongru ! C'est probablement l'adjectif qui qualifie le mieux, l'étrange prestation donnée par la légendaire formation slovène Laibach au Trabendo en cette fin de mois de mars... La suite