Accueil Chronique de concert Détroit (Cantat / Humbert) + Mars Red Sky
Mardi 20 octobre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Détroit (Cantat / Humbert) + Mars Red Sky

Détroit (Cantat / Humbert) + Mars Red Sky en concert

Le Cirque Jules Verne, Amiens 8 mai 2014

Critique écrite le par




Faire 250 kilomètres pour aller à Amiens sous une pluie battante pour voir un concert, ça paraît abracadabrant, mais ayant zappé les billets pour la Cigale, à Paris, et compte tenu de mon emploi du temps, c'était la meilleure solution pour voir le retour de Bertrand Cantat sur scène... J'avais vraiment beaucoup aimé l'album, tout en douceur, en émotions contenues, même si je n'avais pas été convaincu dans sa globalité, en particulier par la reprise de Léo Ferré qui conclut l'album. Autour de moi, à l'annonce de cet achat, j'avais émis un avis très positif quant à sa qualité artistique. En retour, la plupart de mes ami(e)s avaient rejeté le personnage, trouvant ce retour indécent et c'est toujours l'opinion qui prévaut aujourd'hui. Alors, à l'annonce du concert, rien n'a changé et c'est globalement la même réponse qui m'est faite : " sans moi "

Il pleut tellement à Amiens ce jour-là que je visite le musée Jules Verne ou j'apprends que le Cirque, lieu du concert de ce soir a vu son discours d'inauguration prononcé par Jules Verne en 1989. En pénétrant dans la salle, je me rends compte qu'elle est intimiste, et finalement bien adaptée à un concert rock (à vue de nez, elle doit pouvoir accueillir 1200 à 1500 spectateurs). Pour la 1ère et seule fois de ma vie, il n'y a pas de bar dans une salle de concert, surprenant. Donc, le spectacle débute à 20 H 30 avec le groupe Mars Red Sky, originaire de Bordeaux, qui joue une musique rock progressive pendant 35 minutes. Ensuite, après un temps qui parait toujours interminable, c'est le tour de Détroit de faire son apparition sur scène sous les clameurs du public. La scène est très sobre, juste un écran en toile en arrière plan, et une certaine sobriété dans le jeu de lumières.



Le show commence très calmement à 21 heures 40 avec Ma muse et Horizons. La voix est identifiable sans l'ombre d'une hésitation, et de ce point de vue, rien n'a changé, et c'est parfait comme ça. Elle est bien mise en valeur par un son vraiment excellent, remplissant parfaitement la salle au dôme circulaire, équilibré et puissant sans paraître trop fort. Manifestement, les balances ont été menées de main de maître. Les éclairages sont très sobres dans des tons gris ou bleus (ils le resteront jusqu'à la fin du spectacle). Les spectateurs sont extrêmement calmes, comme s'ils buvaient les paroles et les sons d'une manière plus cérébrale, plus intellectuelle que physique. L'enchaînement plus rock qui suit avec A ton étoile et le creux de ta main, n'y changera rien. Est-ce dû au lieu ? Aux comportements locaux ? toujours est-il que finalement, j'éprouve un plaisir non dissimulé à adhérer /partager avec eux ce parti pris, finalement bien compréhensible au vu de l'aura du chanteur. Les morceaux s'enchainent, tous extraits du répertoire de Noir Désir et la 1ère partie se conclut comme elle avait commencé par 2 morceaux de Détroit, Ange et désolation et Null & Void. Les paroles sonnent très justes, et c'est vrai " rien ne pourra jamais nous enlever nos frissons "

Le 1er rappel débute avec Droit dans le soleil, laissant exploser tout le talent de Pascal Humbert, " fauve au milieu de l'arène " , " les mots remontent "  et on regarde tous " droit dans le soleil "  devant nous, scotchés par tant de sensibilité si radicalement exprimée. Sa majesté - que j'aime moyennement sur l'album - est sur scène transcendée, sublimée et me fait réviser mon jugement dans un sens très favorable. Les lumières changent de couleur sur ce morceau et prennent la couleur du sang, réel changement. Le rappel se termine par Tostaky, qui est certes toujours aussi impressionnant et qui est un des sommets du répertoire, mais je n'adhère pas totalement, en partie a cause du riff de guitare qui n'est pas assez tranchant.

Le 2ème rappel débute avec Des Armes, et se conclut avec Comme elle vient. La fosse s'est réveillée, pogote et slamme (à petite dose tout de même), les travées sont debout, et le groupe reçoit une longue et énorme ovation. Les musiciens saluent à n'en plus finir, tout souriants, se frappant la poitrine dans un excès affiché de patriotisme.

Dehors, il est minuit moins le quart, il ne pleut plus, et je me dis que j'ai extrêmement bien choisi le lieu pour voir le groupe ce soir. Excellente soirée !





A lire également, une chronique du concert de Détroit à la Coopérative de Mai, le 11 avril 2014...


Photos du concert : www.flickr.com


Vidéo Des visages des figures :



Vidéo Fin de siècle :




Set List postée sur le site : www.setlist.fm


1ère photo (Bertrand Cantat) prise au concert du 11 avril 2014 par Jean-François Andrieu

Bertrand Cantat : les dernières chroniques concerts

Bertrand Cantat & Amor Fati en concert

Bertrand Cantat & Amor Fati par Lb Photographie
Le Silo - Marseille, le 24/05/2018
Jeudi 24 Mai 2018 à 20h débute la première partie de Bertrand Cantat, quelle bonne surprise ! Ces Rouennais ont du talent : les textes et les rythmes nous invitent puis l'espèce... La suite

Bertrand Cantat & Amor Fati en concert

Bertrand Cantat & Amor Fati par Daddrock
Transbordeur, Lyon, le 21/03/2018
Quoi !!?? Tu vas voir Cantat !!?? Aura été la question lancinante de ce début de semaine. Oui. Oui, je vais voir Bertrand Cantat au Transbordeur de Lyon ! Cette soirée au... La suite

Bertrand Cantat & Amor Fati en concert

Bertrand Cantat & Amor Fati par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 17/03/2018
Dans un contexte assez tendu (nouvelles révélations - vraies ou fausses, on ne sait pas... - sur le comportement violent de Cantat avec les femmes) et une ambiance délétère sur... La suite

Condor Live avec Bertrand Cantat, Marc Sens et Manusound, une lecture musicale basée sur un texte de Caryl Férey  en concert

Condor Live avec Bertrand Cantat, Marc Sens et Manusound, une lecture musicale basée sur un texte de Caryl Férey par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 03/06/2017
Très beau moment passé en compagnie de Bertrand Cantat, Marc Sens et Manusound à l'occasion de la lecture/concert organisée à La Coopé pour présenter le projet Condor Live, une... La suite

Mars Red Sky : les dernières chroniques concerts

Mars Red Sky + Avee Mana + Claude Fernand en concert

Mars Red Sky + Avee Mana + Claude Fernand par Pipoulem
Leda Atomica Musique (L.A.M) puis Molotov, Marseille, le 07/03/2020
Samedi soir, il y a beaucoup de concerts, difficile de faire un choix mais il faut bien. Soirée pleine de contrastes. Claude Fernand Je commence par le LAM, avec Claude... La suite

Mars Red Sky en concert

Mars Red Sky par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 10/04/2016
Gros concert de Mars Red Sky à l'occasion de la Vulcanie Psych Revolution #12 à la Coopé, à Clermont-Ferrand, le 10 avril... Déjà vu avec grande joie dans le coin en 2014, le... La suite

Mars Red Sky (Vulcanie Psych Revolution #3) en concert

Mars Red Sky (Vulcanie Psych Revolution #3) par Pierre Andrieu
Clermont-Ferrand, le 07/11/2014
Après les excellents surf rockers psyché de Spindrift pour le précédent concert organisé par l'asso Black Owl, c'est Mars Red Sky, The Plastic Invaders et The MagnetophonS ... La suite

Mars Red Sky / The Octopus / Fredo Viola/ Tinariwen/ The Jim Jones Revue (Festival les Rendez-Vous des Terres Neuves) en concert

Mars Red Sky / The Octopus / Fredo Viola/ Tinariwen/ The Jim Jones Revue (Festival les Rendez-Vous des Terres Neuves) par alexis
Rendez-Vous des Terres Neuves, Bègles, le 08/10/2011
Les sangliers sont lâchés à Bègles le 8 octobre 2011... Mars red sky, premier groupe à passer est le seul pour qui ça valait le coup de se déplacer, prise directe avec le... La suite

Le Cirque Jules Verne, Amiens : les dernières chroniques concerts

Adamo par robiquet monique
LE CIRQUE AMIENS, le 13/03/2008
Le chanteur ADAMO est super simple malgré le grand artiste qu'il est. Super le spectacle : il se donne pour son public. Son orchestre est très bien. ADAMO n'hésite pas à rechanter plusieurs chansons pour son public. Il est très bien... Mes Amitiés ADAMO ! La suite

Zazie par maïté
Cirque d'amiens, le 23/01/2008
Un très beau concert... évidemment, vous me direz, quand on adore l'artiste !!! Pas seulement, car elle a su créer une ambiance un peu cosy dans cette petite salle de concert. Sa voix un peu rauque sur les fins de phrase était un délice aux oreilles. Une reprise de quelques chansons du début à la fin de sa carrière était bien agréable, histoire de... La suite

Robert Plant par Aude
Cirque Jules Verne - Amiens, le 15/03/2006
A ne pas manquer, oui, mais pas à Amiens ! Le public s'était trompé de concert. Ils étaient venus voir Led Zeppelin et sont passés tout à fait à côté de Robert Plant. Résultat : ils se sont réveillés pour les 10 dernières minutes pour deux morceaux de Led Zep. Après avoir tout fait pour entraîner les spectateurs à sa suite, en faisant chanter,... La suite