Accueil Chronique de concert Festival babel Rocks : Priam - Ntwin - Squaws - Monalisa - Bazaza - Layne - Basalte
Samedi 12 juin 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Festival babel Rocks : Priam - Ntwin - Squaws - Monalisa - Bazaza - Layne - Basalte

L'Escale St Michel Aubagne 13 et 14 Avril 2007

Critique écrite le par

Cette année encore, la MJC L'Escale en collaboration avec Mazout prod. a mis le paquet pour nous offrir deux soirs de concerts dédiés aux groupes de rock locaux !
Pour promouvoir la sortie de la compil' qui nous été encore gracieusement offerte à l'entrée.
Vendredi soir l'affiche était The Slumps que j'ai raté, so no comment ! Ne les Connais toujours pas !

Puis ensuite le micro a été repris par Julie la chanteuse de Priam, ce petit groupe d'Avignon composé de 2 filles et 2 types m'a vaguement rappelé un mélange entre Portishead et Alanis Moricette, la voix était très agréable et bien travaillé. Mais il leur faudra encore beaucoup de scène pour arriver au niveau de leurs idoles. Leur musique m'a plus plu sur la compil Babel Rock dans le morceau Green Lemon, Il me semble que la chanteuse devait être un peu plus angoissée ce vendredi soir que pour l'enregistrement. Dans le morceau Guess you know les accords de guitares sont simples mais du coup c'est assez envoutant comme sonorité, sa voix est un mélange de Björk et Portishead enfin c'est l'impression qu'elle me donne ils ont enchainés quelques morceaux assez intéressants puis nous ont salué.
Vu le nombre de groupes prévus sur ces 2 soirées rock, il fallait bien s'attendre à ce que les groupes ne jouent pas longtemps et sans rappel. C'est un festival de découverte, donc si les groupes nous plaisent, nous pourrons toujours chercher des dates de concerts dans la région. C'est l'avantage de groupes locaux.



Après une pause cigarette, voici Ntwin qui arrive sur scène, là le son est plus pop-Rock, le groupe de composition minimaliste, un chanteur guitariste, un bassiste et, à la batterie c'est une fille, mais franchement, elle n'a rien à envier aux autres batteurs. Il est tout de même à noter que le rock local, présenté, c'est franchement féminisé. Il y a eu plus de fille en chanteuse et quelques musiciennes, pour Ntwin c'est un chanteur.



Leur musique est plus violente mais c'est très bien pour continuer la soirée et tenir en éveil le peu de public qu'il reste. Pour le morceau what's in my bed, le chanteur a une voix pas très grave, sans le voir on pourrait presque s'imaginer que c'est une femme qui chante. Leur musique est parfois plutôt pop et par moment du rock assez agressif.

Dernier groupe de la soirée Squaws; la chanteuse a une plume dans les cheveux, leur musique rock a un côté plus planant, c'est le groupe que j'ai préféré sur la soirée du vendredi.



Il m'a semblé ressentir plus de maturité dans leur jeu tout était mieux fini, le reste du public aussi a plus bougé. Pour nous clôturer la soirée, il nos ont fait une reprise de Nirvana qui a mis tout le public d'accord sur leur super aptitude a reprendre du Nirvana.



L'ensemble de la soirée du vendredi fut une bonne soirée, mais un manque réel de public, est a déplorer, je regrette que les gens ne se bouge pas plus quand il se passe quelque chose pas loin de chez Eux, surtout quand c'est pour promouvoir des petits groupes qui ne demande qu'à être connu. Cela aurait pu être beaucoup plus sympa pour les groupes. Qui ont du jouer devant des gens qui se serait assis s'il en avait eu la possibilité ! Quel dommage pour un concert Rock.

Samedi 14

Allé ; on y retourne pour la seconde partie de ce Festival en espérant qu'il y ai plus de monde que la veille. Voilà alors déjà j'arrive encore en retard, du coup je rate Ich bin dead et c'est d'autant plus dommage car eux je ne les connaissais pas, et du coup toujours pas. Ca m'apprendra à être plus ponctuelle.

Donc pour commencer ma soirée et pour les autres le 2e groupe c'est Bazaza je les avais déjà vu l'année dernière mais ils avaient une autre chanteuse et elle n'avait pas beaucoup de voix, tandis que leur nouvelle, sais se faire bien entendre.



Bazaza nous joue un morceau tout nouveau en exclu pour l'Escale Leave, ensuite je reconnais le morceau de la compil de l'année dernière la Cigogne qui en prime est un des rares morceaux en français du groupe. Leur musique est fluide agréable a écouter, j'ai passé un bon moment en les écoutant.

Puis arrive sur Scène les déjantés de Layne là on peut dire que la soirée part plus fort que la veille.



Layne est un trio de composition basique pour du rock mais très efficace. En les écoutant on sent bien leur influence type Nirvana, et autre groupe plutôt grunge, c'est violent mais quel plaisir, pour le morceau Back Home ça commence par un solo de basse puis ils enchainent. Mais rien que le début est terrible. C'est come pour Go avec un titre pareil je ne sais pas bien ou on va mais en tout cas on y va vite et fort.



Puis vient le tour de Monalisa qui m'a paru un peu moins péchu que l'année précédente, leur musique est bien mais il m'a manqué quelque chose, hélas, je ne sais pas de quoi cela venait, mais j'ai était beaucoup plus enchantée de les entendre l'année dernière que cette année, faudrait que je retourne les voir pour savoir si ça vient de moi, de la salle vide ou du groupe, qui pourtant n'a pas changé de composition.



Voilà c'est au tour du dernier groupe du festival de monter sur scène, quel dommage que le public ne soit pas plus patient, il valait tout aussi le coup de les attendre.



Basalte est un des seuls groupes qui chante en français, ce qui est vraiment à préciser car sur neufs groupes français un seul a chanté en français du début à la fin, c'est dommage, avec tout ce que l'on peut faire avec la langue française comme jeu de mot, ou effets, et que le public peut en prime comprendre.



Leur musique varie de rock un peu énergique comme Le Crépuscule des Dieux ou encore Je marche a des morceaux comme Oublier qui serait plus une chanson à texte accompagné par une guitare, donc très calme. Mais je me répète mais ce qui me plait le plus dans ce groupe c'est le courage qu'ils ont de chanter en français, et de part la même d'écrire des textes obligatoirement cohérent vu qu'on comprend ce qu'ils disent.

Pour finir, je tiens à remercier l'Escale et Mazout Prod, pour qu'il continue à prendre des initiatives de ce genre pour promouvoir notre scène rock, qui est de bon niveau et qui pourrait tourner en France et peut-être même plus loin grâce à ce genre de soirée.

 Critique écrite le 15 juin 2007 par Ratwoman13


Basalte : les dernières chroniques concerts

Basalte en concert

Basalte par Pirlouiiiit
le Baby - Marseille, le 12/12/2008
Ce soir beaucoup de choix et la tentation d'aller voir un peu de tout ... mais le genoux de svet n'étant pas encore remis de sa chute en vélo sur la Canebière je revois mes... La suite

Basalte par Inbadreams
Le Réservoir - Marseille, le 07/03/2008
Basalte qui rôde son set acoustique au tout nouveau Réservoir. Je ne reviendrais pas sur l'excellence de leurs compositions, c'est acquis, parlons plutôt des particularités de la prestation acoustique. Dans l'intimité du Réservoir, le quintet m'a semblé un peu fébrile, probablement parce qu'il s'agissait là de leur coup d'essai. Malgré cela... La suite

Samuel + Smack Là + Basalte + Criptonit Circus par Inbadreams
Poste à Galène - Marseille, le 20/09/2007
Samuel joue habituellement seul et en acoustique. Il était ce soir-là accompagné par une section rythmique honnète quoique un peu rigide. Le garçon, acharismatique au possible, a deux ou trois morceaux dont on pourrait tirer quelque chose mais sa voix et ses textes m'ont presque fait rire. On lui conseillera de trouver un groupe pour éviter... La suite

Layne - Basalte - Criptonit Circus + guests par Staifany
Le Korigan - Luynes, le 07/05/2007
Je suis allée au Korigan hier soir pour voir Layne (https://www.myspace.com/laynemusic). Je ne connaissais aucun des autres groupes ni n'en avait même jamais entendu parler. Le premier groupe à se mettre en place ne m'a pas intéressée et m'a fait douter sur la qualité des groupes suivants. Puis sont arrivés les 5 gars de Basalte... La suite

Layne : les dernières chroniques concerts

LO and friends (Elektrolux + Layne + N-twin + Crumb) en concert

LO and friends (Elektrolux + Layne + N-twin + Crumb) par Pirlouiiiit
Poste à Galène - Marseille, le 22/03/2008
Grand concert Amnésie Internationale avec notamment Charlelie Couture (qui a lui seul aurait mérité que je fasse le déplacement) au Dock des Suds et pourtant ce soit je suis une... La suite

Festival Antirouille : Bazaza + Layne + Nitwits + Elektrolux par Naïs
L'Escale St Michel à Aubagne, le 31/03/2006
Voilà on y retourne, quand j'arrive Bazaza a déjà commencé mais pas depuis longtemps. Alors hier soir on a fini sur un duo féminin masculin au chant et aujourd'hui on attaque avec une chanteuse qui hélas a un micro pas assez fort ou alors c'est elle qui n'a pas assez de voix enfin c'est une remarque pas un reproche mais sinon les musiciens eux sont... La suite

-Lo- + Layne + Nation All Dust (Tremplin Pélican - Le Rock est Mort) en concert

-Lo- + Layne + Nation All Dust (Tremplin Pélican - Le Rock est Mort) par Philippe
Le Moulin, Marseille, le 22/05/2005
Cette soirée, poussée avec raison par LiveinMarseille, constitue une tentative du Moulin de réunir, après un tremplin, la quintessence du rock actuellement en activité à... La suite

Le Rock est mort :  Lo + Layne + Nation all dust en concert

Le Rock est mort : Lo + Layne + Nation all dust par K.
LE MOULIN - Marseille, le 21/05/2005
Là haut, sur l'écran, Elvis vient d'arriver à son studio; lunettes noires sur le nez, sourire ravageur, chemise en soie : le hall du Moulin dont l'architecture 60's tremblotte... La suite

Monalisa : les dernières chroniques concerts

Monalisa en concert

Monalisa par pirlouiiiit
Lollipop Music Store - Marseille, le 13/04/2012
A la base je comptais aller à la soirée Marseille2013Off où devaient être présenter quelques uns des projets off dont le festival Phocea Rocks, soirée au cours de laquelle devait... La suite

Monalisa en concert

Monalisa par Pirlouiiiit
Balthazar - Marseille, le 14/10/2005
A peine remis de la claque Zita Swoon au Poste a Galène, j'enfourche mon vélo pour me rendre au Balthazar ou je vais essayer d'aller voir Monalisa qui clôt la 4eme session de ces... La suite

Ich Bin Dead, Bazaza, Monalisa, Layne et Basalte par Inbadreams
L'Escale, Aubagne, le 14/04/2007
Ich Bin Dead, Garage Rock, riffs minimalistes et beaucoup d'énergie, idéal pour ouvrir la soirée. Il suffit d'aimer le Garage Rock et les riffs minimalistes. Ne m'en demandez pas plus ! Bazaza, comment dire... C'est cruel... Ils jouent... Et merde! Ca m'a rappelé l'horreur de la guerre. Soli de guitare et Castafiore, pas une émotion, pas... La suite

The slump et Monalisa par bob dit l'ane
Dan racing à Marseille, le 02/06/2006
Pour commencer, parlons du premier concert de cette nouvelle formation The slump. L'affiche indiquait rock noise, c'est en effet le cas. The slump c'est un quator mixte, 2 garçons (basse et chanteur secouant allégrement ces dredlocks durant les passages agités c'est à dire souvent) et deux soeurs jumelles (guitare et batterie ). POur en revenir au... La suite

N-Twin : les dernières chroniques concerts

Petula Clarck + Casse-Brique + N-Twin en concert

Petula Clarck + Casse-Brique + N-Twin par Pirlouiiiit
Enthropy - Marseille, le 21/10/2010
Probablement parce que j'ai grandi en écoutant certains de ses classiques je suis resté très fan de Leonard Cohen, c'est ce qui m'a poussé à aller le voir à Nice en 2008 puis à... La suite

Cherry But No Cake + N-Twin en concert

Cherry But No Cake + N-Twin par Mystic Punk Pinguin
Le Lounge - Marseille, le 07/09/2008
Un petit concert du dimanche soir pour cette rentrée musicale. Forcement vu le jour et le style (du noise) y a pas foule, dommage vu la qualité des concerts organisés par... La suite

N-Twin + Decapante + Rosvita en concert

N-Twin + Decapante + Rosvita par Mystic Punk Pinguin
Embobineuse - Marseille, le 21/09/2007
On débarque vers les 23h à l'Embobineuse se disant qu'avec le rugby et le documentaire sur Ian Curtiss projeté en avant première aux Variétés, ça commencerait pas tôt. Et même si... La suite

Me + Cabwaylingo + Polyethylene + N-twin en concert

Me + Cabwaylingo + Polyethylene + N-twin par Pirlouiiiit
Poste a Galene - Marseille, le 07/06/2007
Longue soirée en perspective en ce jeudi soir. En effet nous devons aller au Poste à Galène pour le concert (gratuit) regroupant les 3 groupes du label Katatak, à savoir (par... La suite

Priam : les dernières chroniques concerts

priam / bazaza / polyethylene par mama tz
le balthazar, le 25/11/2005
On a débarqué au balthazar en plein set de Priam, un groupe qui surprend avec ses deux chanteuses charismatiques. Un son rock pop, très propre, une voix envoutante (comme alanis morisette), un batteur, un bassiste et une guitariste qui mène le groove derrière. Les gens dans la salle ont bien aimé. Bazaza prend le relais avec rock plus pechu. Sur... La suite

Yips : les dernières chroniques concerts

Festival Antirouille : Bazaza + Layne + Nitwits + Elektrolux par Naïs
L'Escale St Michel à Aubagne, le 31/03/2006
Voilà on y retourne, quand j'arrive Bazaza a déjà commencé mais pas depuis longtemps. Alors hier soir on a fini sur un duo féminin masculin au chant et aujourd'hui on attaque avec une chanteuse qui hélas a un micro pas assez fort ou alors c'est elle qui n'a pas assez de voix enfin c'est une remarque pas un reproche mais sinon les musiciens eux sont... La suite

BaZaZa, Elektrolux, 2501 Project, Ibogaine (Fête du Plateau) par théo
Maison Hantée, le 24/09/2005
J'arrive à la maison hantée juste quand le match de l'Om se termine. La maison hantée est pleine et les BaZaZa monte sur scène et là... c'est la gifle !!! Rock péchu, incisif et nerveux aux guitares, rythmiques virevoltantes et une voix féminine superbe. Le public de la maison hantée était du même avis et certains ont commencé un pogo furax. Que du... La suite

Ich Bin Dead, Bazaza, Monalisa, Layne et Basalte par Inbadreams
L'Escale, Aubagne, le 14/04/2007
Ich Bin Dead, Garage Rock, riffs minimalistes et beaucoup d'énergie, idéal pour ouvrir la soirée. Il suffit d'aimer le Garage Rock et les riffs minimalistes. Ne m'en demandez pas plus ! Bazaza, comment dire... C'est cruel... Ils jouent... Et merde! Ca m'a rappelé l'horreur de la guerre. Soli de guitare et Castafiore, pas une émotion, pas... La suite

Elektrolux + Layne + Nitwits + BaZaZa (Festival Antirouille) par Zhou
Escale Saint Michel - Aubagne, le 01/04/2006
Seconde partie du festival Antirouille, toujours à l'Escale Saint Michel, toujours avec la compil offerte à l'entrée. Même principe, quatre groupes rock de la région pour ce soir un plateau particulièrement relevé. Plus ou moins la même affluence que la veille, c'est à dire une centaine de personne (il me semble qu'ils ont fait quelque chose comme... La suite

L'Escale St Michel Aubagne : les dernières chroniques concerts

Nafas + Temenik Electric en concert

Nafas + Temenik Electric par Marcing13
L'Escale - Aubagne, le 21/02/2014
Le plateau de la soirée proposé par la MJC d'Aubagne annonçait une soirée très variée en terme d'influences musicales, avec toutefois un dénominateur commun : la musique nord... La suite

L + AimbAss en concert

L + AimbAss par Flag
l'Escale - Aubagne, le 17/12/2011
AimbAss + L Amis lecteurs, écartez les enfants de cet écran.La première partie de cette chronique n'est pas à mettre entre tous les yeux. L'arrivée à l'Escale d'Aubagne se fait... La suite

Soma + Skip the Use en concert

Soma + Skip the Use par Mkhelif
L'Escale - Aubagne, le 08/04/2011
Ce soir deux groupes que je suis depuis un petit moment : Soma en première partie de Skip the Use à l'Escale d'Aubagne. Arrivé sur place je récupère ma place et demande les... La suite

Belphegor'z + LaFayette + the Last en concert

Belphegor'z + LaFayette + the Last par the Vaccuopilot
L'Escale - MJC Aubagne / Aubagne, le 29/01/2011
Si l'on pénètre dans une salle obscure depuis l'extérieur où il pleuviotte sur un début de nuit frileux et désertique et que l'audience y est clairsemée, on se presse... La suite