Accueil Chronique de concert General Elektriks
Dimanche 24 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

General Elektriks

General Elektriks en concert

L'Espace Julien Marseille 17 mars 2016

Critique écrite le par

Ce soir General Elektriks investit l'espace Julien. Ils sont en tournée pour la sortie de leur dernier album " To be a stranger ".

Je ne pourrais pas vous parler de la 1ere partie, tout simplement car je ne l'ai pas vue... La faute à un khebab, avec Sami et Marc de CnCo, Et oui, il faut bien prendre des forces ! Donc pour ce soir je rentrerai directement dans le vif du sujet. Voilà 4 ans que la bande de Hervé Salters n'était plus venu a Marseille. Un petit événement en somme, et le public a répondu présent. L'Espace Julien est en configuration réduite mais l'espace est plutôt bien rempli.


Et c'est tant mieux car le public fait partie des ingrédients pour assister à un bon concert. La formation est la formation classique avec autour d'Hervé Salters au claviers et au chant se compose du fantasque Jessie Chaton ( le chanteur de Fancy ) à la basse, d'Eric Starczan à la guitare et la batterie sera partagée entre Jordan Dalrymple, également au MPC et Norbert Lucarain qui lorsqu'il ne frappera pas les tambours cognera sur son vibraphone.


Dès le 1er morceau, le quintet va électriser un public, visiblement acquis à sa cause, et ce pendant près de 2 heures. La bande à Hervé Salters semble péter le feu ce soir et durant tout le set il n'y aura pas vraiment de temps à part peut-être lorsqu'ils joueront "Waltz #2", probablement qu'ils profitent de ce morceau pour souffler un petit peu. Pas de souci, ce sont de bons musiciens, malgré ce son 70's assez désuet - mais qui fait aussi office de signature du groupe - et c'est Mister Salters lui même qui le dit, je ne fais que citer "ça passe bien". Tout les morceaux les plus connus vont être joue ce soir, tour a tour Angie Boogie, Whisper to me ou bien encore Raid to the radio.


Le son, comme souvent à l'Espace Julien est très bon, pas trop fort, juste ce qu'il faut. Au fil des minutes la température monte, et General Elektriks va bien évidemment électriser la salle. Ils portent bien leur nom ! Puis, ils vont quitter la scène précipitamment, mais c'est pour mieux revenir. Ils joueront 2 rappels et 5 morceaux si ma mémoire fonctionne encore ! Assez étonnant mais au vu de la débauche d'énergie on peut bien comprendre qu'une petite pause s'impose.


Rassurez vous, ils ne sont pas avares et jouent un set généreux tant dans la longueur que dans l'intensité. On ne s'ennuie pas une minute durant le show. Et puis que dire de Jessie Chaton, bassiste à la coupe afro et au look tres 70's, qui alternera basse électrique et basse synthé en dansant du début jusqu'à la fin sans décrocher le moindre sourire, à part à la fin où il craquera un peu ! Il le tient bien son rôle ! Et puis il y a aussi le show batterie qui est partagé tour à tour par le vibraphoniste ou " le gars aux machines" ( un MPC en l'occurrence ) sur Helicopter.


Mélange d'électro-pop matinée de funk ou leur funk électro à la sauce pop, la musique de General Electriks est assez difficile a décrire, mais c'est très frais, ça à la pêche, c'est facile d'accès et très entraînant. Pour résumer, ils ont tous les ingrédients qui vous permettront de passer une bonne soirée en leur compagnie. Je suis étonné qu'à ce jour, ce combo n'ait pas une plus grande notoriété sur Marseille car à mon sens ils le mériteraient vraiment un Espace Julien dans sa configuration maximale. En tout cas, s'ils repassent dans le coin vous pouvez être surs que je les raterais pas ! Et cette fois ci, c'est promis, on fera l'effort pour ne pas rater la 1ère partie !!!

General Elektriks : les dernières chroniques concerts

General Elektriks, Hyphen Hyphen, Siska (Fiesta des suds 2018) en concert

General Elektriks, Hyphen Hyphen, Siska (Fiesta des suds 2018) par Lumak
Esplanade J4, Marseille, le 13/10/2018
Pour ce samedi soir à la Fiesta des Suds, encore beaucoup de monde grâce à la belle programmation du jour ! J'arrive sur la scène Mer pour le début des français de General... La suite

General Elektriks + Juniore en concert

General Elektriks + Juniore par Lebonair
La Cigale - Paris, le 11/04/2018
Après une tournée de plus de 100 dates à travers le monde en 2016, pour défendre l'excellent "To be A Stranger", General Elektriks est vite revenu sur le devant de la scène et... La suite

General Elektriks en concert

General Elektriks par Ysabel
Usine - Istres, le 09/11/2012
Grosse surprise en arrivant à L'Usine pour le concert de General Elektriks : Personne devant et à peine une trentaine à l'intérieur, alors qu'on arrive à 20h30 ! Bon, ce sera donc... La suite

General Elektriks, Smokey Joe & The Kid en concert

General Elektriks, Smokey Joe & The Kid par Sami
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 17/03/2012
C'est dans une salle clairsemée (mais qui affichera au final presque complet) que les djs Bordelais Smokey Joe & The Kid commencent leur set. Un mix plaisant de hip hop, jazz,... La suite

L'Espace Julien Marseille : les dernières chroniques concerts

Skip The Use + Parade en concert

Skip The Use + Parade par Zulone
Espace Julien, Marseille, le 04/03/2020
Mercredi 4 Mars 2020, l'espace Julien est plein à craquer... Petits et grands de tous âges confondus sont là ce soir pour voir et re re revoir les Skip The Use. Le groupe a plus de... La suite

EPMD en concert

EPMD par Sami
Espace Julien, Marseille, le 26/02/2020
Les amateurs de rap US sont gâtés ces dernières semaines avec les passages de Havoc de Mobb Deep, Talib Kweli dans cette même salle, et à quelques jours d'intervalle Das Efx à... La suite

Charlélie Couture en concert

Charlélie Couture par G Borgogno
Espace Julien, Marseille, le 14/12/2019
C'était la troisième fois où je voyais CharlÉlie. Je l'avais vu à l'époque de "Comme un avion sans ailes" (Poèmes Rock, 1981, donc). Et au moment de la tournée "Solo Boys &... La suite

Toy Dolls en concert

Toy Dolls par Griffu
Espace Julien, Marseille, le 03/12/2019
"Marseille ville rock" ? ça fait doucement rigoler... Mercredi 3 décembre, à peine 500 métalleux se pressaient au Silo - pouvant en contenir plus de 2200 - pour accueillir... La suite