Accueil Chronique de concert Green Day + Prima Donna
Samedi 16 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Green Day + Prima Donna

Green Day + Prima Donna en concert

Paris, Bercy 4 octobre 2009

Critique écrite le par

Bercy archi plein hier au soir pour la venue de Green Day. 1/2 heure pour seulement entrer dans le temple ce soir, ou pour la 1ère fois de ma vie, on ne déchire pas les contremarques des tickets, mais ils sont scannés comme à l'accueil du TGV. Je passe les controles de fouille les doigts dans le nez, ce qui me fait regretter de ne pas avoir pris un camescope numérique, mais bon...

Autre chose surprenante, à 19 H précises, les lumières s'éteignent et Prima Donna prend possession de la scène. Dès le début le son est franchement mauvais d'ou où je suis placé, et le 1er morceau ne m'enchante pas outre mesure qui plus est. Heureusement, ca s'améliore grandement par la suite, et finalement le set n'est pas inintéressant, et personne ne semble le contester.

La scène immense est tellement dépouillée, et il est si tôt, que je me demande vraiment si on ne va pas avoir un autre groupe en prélude, mais je comprends rapidement que non, lorsque les travées réservées sur le côté droit de la scène se remplissent à la vitesse grand V peu avant 20 H. Naturellement, on a eu droit à un intermède Lapin en peluche qui vient chauffer les premiers rangs et amuser le reste de la salle. (si ma mémoire est bonne, on avait eu la même chose au Zenith, et des bruits circulaient comme quoi c'était Tre Cool en personne qui exercait ses talents d'amuseur à l'intérieur).





Donc il est 20 H, et le groupe débarque sur scène. Celle-ci s'illumine alors, et on se retrouve au coeur d'une grande ville américaine, c'est magnifique. 21 th century entame le set, et autour de moi, personne n'est resté assis, malgré que je soie dans les travées gauche et loin de la scène. Green Day a tout de même comme aucun autre groupe le don de toucher un très large public, et de les mettre dans sa poche dès les premiers accords de guitare. Disons le tout de suite pour comprendre la suite, il faut adhérer totalement à ce postulat, et il faut bien avouer que l'esprit punk dont est qualifié le groupe a disparu depuis longtemps, surtout que maintenant Billie Joe sait plaquer plus de 3 mesures sur sa guitare. Dès le début, la foule est harranguée, appelée à participer, et BJ a bien souvent les bras en l'air exhortant le public, et celui-ci lui manifestement répond bien à sa requête. Les spectateurs sont invités à monter sur scène dès le 3ème morceau (Holiday me semble t'il me rappeler qui se conclut d'ailleurs par un festival pyrotechnique claquant), et aucun ne s'en prive. Certains sont venus là pour chanter, d'autres pour se jeter dans la fosse, et la complicité avec le groupe est évidente, chacun ayant droit à un petit mot, bisou, et finalement un moment de gloire éphémère, mais dont nul ne doute qu'il restera gravé dans son esprit pour très longtemps. Les morceaux, tous excellents s'enchainent et il n'y a quasiment rien à jeter dans les set qui nous est servi ce soir, piochant dans les meilleurs albums du groupe, on a donc entendu Welcome to paradise, Bd of Broken dreams, Know your ennemy, Basket case, etc...

Billie Joe cabotine un max et durant la prestation du groupe, on a du droit à un arrosage en règle des premiers rangs avec un tuyau d'arrosage, puis avec un énorme pistolet à eau, lancer de tee-shirts dans la salle toujours avec un autre pistolet style MiB, breakdance... Rien en nous épargné, (tout est calculé ???), les concours de participation entre les travées gauche et droite, les mots les plus souvent prononcés ce soir étant d'ailleurs Hé/Ho..... et couchés sur scène, ils ifinissent en nterprétant un extrait des Doors, puis Stand by me de Ben-E King et concluent par Satisfaction de qui vous savez normalement...

Le rappel commence avec American idiot, qui remplit de bonheur absolument tout les spectateurs, suit Minority, American eulogy, et la conclusion acoustique comme au Zenith (plus belle dans cette salle d'ailleurs avec un fond de petites lumières bleues), il y a de cela 4 ans avec au final Good Riddance. Jet de confettis dans tout Bercy, et les lumières se rallument, il est 22 H 15. Au moins, on ne sera pas couché tard ce soir, et tous les jeunes pourront rentrer chez eux en métro, plein d'étoiles dans les yeux soyons en surs.

Une chose est sûre, et je vais me répéter, Green Day joue maintenant mieux que jamais, et a définitivement fermé la porte à l'esprit qui l'animait à ses débuts; Ca risque de déplaire à ses admirateurs qui ont pris le train aux débuts de leur carrière car ils sont rentrés dans le rang, mais c'est devenu une formidable machine à hits et un des meilleurs groupes que vous puissiez voir sur scène incontestablement. Maintenant, il faut absolument rentrer dans leur jeu, et si vous prenez la moindre distance avec tous les artifices, je comprendrais que vous soyez déçus. Pour ma part, rien de tout ça, je suis rentré l'esprit totalement libre dans le show, et je peux vous assurer que ca a été un sacré putain de concert, et pour en avoir vu une quantité astronomique, il restera un de ceux que je peux compter sur les doigts de mes mains. Je me pose même la question de savoir si je ne vais pas en reprendre, Anvers me conviendrait bien par exemple - à voir.

> Réponse le 05 octobre 2009, par fab26

[bercy - 4 octobre 2009] C'est vrai, j'ai pas accroché sur Prima Donna. J'ai vu Green Day en 1997 au festival Free Wheels à Cunlhat. voilà la différence entre 1997 et 2009 : aujourd'hui Green day est plus une machine à hits mais par contre, ils ne prennent pas la tête comme en 1997. en attendant de les voir au Stade de France en 2010.  Réagir

> Réponse le 06 octobre 2009, par mitch

[zenith de toulouse - 02/102009] l'intro été super et ensuite billie et sa bande, trop bien ! il y a longtemps que je n'avais vus un aussi bon spectacle ! vivement qu'il repassent dans le sud ! c'était super!!!!   Réagir

> Réponse le 15 octobre 2009, par taek10

Bonjour, 48 ans au compteur et dans la fosse devant avec la jeunesse! Un certain de concerts avant pour émettre un avis comparatif : les jeunes comme les moins jeunes vous avez loupé un très bon concert. Surtout ne laissez pas passer l'occasion à la prochaine tournée. Voilà un groupe content d'être sur scène et qui le montre. Des morceaux qui ne ressemblent pas à ceux du dernier concert et encore moins à ceux du disque. En plus des places à 42 euros. Bref tout le contraire d'un groupe célèbre en une lettre et un chiffre!  Réagir

> Réponse le 20 novembre 2009, par lylie

Un spectacle formidable !!!! Des morceaux géniaux et un groupe de fous ! On a chanté, on a crié, on a beaucoup ri. On en a pris pleins les yeux et pleins les oreilles. C'était génial. C'est le meilleur concert auquel j'ai assisté. Ils ont une générosité magique !  Réagir

> Réponse le 13 janvier 2010, par ABJATCMD

[Paris Bercy - 4 Octobre 2009] Un concert plus que FORMIDABLE !! J'ai vu énormément de Concerts et celui ci fait partie du top 3 des meilleurs ! Bravo Green day ! les meilleurs   Réagir


Green Day : les dernières chroniques concerts

Festival de Nimes : Green Day + Black Rebel Motorcycle Club + Volbeat en concert

Festival de Nimes : Green Day + Black Rebel Motorcycle Club + Volbeat par Jorma
Arènes - Nîmes, le 10/07/2013
Trois raisons m'ont poussées à revivre mes années lycées en me rendant au concert de Green Day en cette chaude et orageuse soirée de juillet : - les arènes de Nîmes, lieu... La suite

Rock en Seine 2012 - Jour 3 : Green Day, Foster The People, The Dandy Warhols, Passion Pit, Avant-Seine All Stars, Kimbra, Versus, Friends en concert

Rock en Seine 2012 - Jour 3 : Green Day, Foster The People, The Dandy Warhols, Passion Pit, Avant-Seine All Stars, Kimbra, Versus, Friends par Fredc
Domaine National de Saint-Cloud, le 26/08/2012
DIMANCHE 26 AOÛT 2012 Temps : Beau, frais en soirée. On a vu : Elisa Jo devant The Dandy Warhols ; Jean-Paul Huchon et Julien Dray devant Green Day ; Stuck In The Sound,... La suite

Green Day + Social Distortion (Festival Rock en Seine 2012) en concert

Green Day + Social Distortion (Festival Rock en Seine 2012) par Fanrem
Rock en Seine, Paris, Domaine de St Cloud, le 26/08/2012
3 ans que je ne les avais pas vus, et il est vrai que l'affiche de la 10ème édition du festival parisien Rock en Seine était a priori alléchante. Green Day est tout de même... La suite

Grandaddy, Beach House, The Dandy Warhols, Stuck In The Sound, The Waterboys, Green Day, Social Distortion (Festival Rock en Seine 2012) en concert

Grandaddy, Beach House, The Dandy Warhols, Stuck In The Sound, The Waterboys, Green Day, Social Distortion (Festival Rock en Seine 2012) par Pierre Andrieu
Domaine National de Saint-Cloud, le 26/08/2012
Après l'énorme journée de la veille au Domaine National de Saint-Cloud pour Rock en Seine, la dernière série de concerts du festival 2012, le dimanche 26 août, parait un peu... La suite

Paris, Bercy : les dernières chroniques concerts

Jonas Brothers (Happiness Begins Tour) en concert

Jonas Brothers (Happiness Begins Tour) par Florentine Pautet
AccorHotels Arena, Paris, le 22/02/2020
Dix ans. C'est le temps qu'il aura fallu aux Jonas Brothers avant de revenir en France. Et cette fois-ci, c'est bien dans un Bercy archi complet que les frères se produisent. Très... La suite

Suprême NTM en concert

Suprême NTM par Electric Eye
Accorhotels Arena, Paris, le 23/11/2019
Une fois n'est pas coutume, cette chronique est rédigée en français. Parce que Suprême NTM est un produit de son environnement et de son époque. Ce qui veut dire que si vous... La suite

Orelsan (featuring Damso, Gringe, Vald et Ibeyi) en concert

Orelsan (featuring Damso, Gringe, Vald et Ibeyi) par ag
AccorHotels Arena, Paris, le 06/12/2018
Dans le public parisien, l'excitation était à son comble pour ce dernier concert d'Orelsan qui a clôturé la tournée "La fête est finie" à Bercy le 6 décembre dernier. Avec ce... La suite

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) en concert

U2 (eXPERIENCE + iNNOCENCE Tour 2018) par Lebonair
AccorHotels Arena - Paris, le 12/09/2018
Pour certains d'entre nous, les Irlandais de U2 représentent le plus grand groupe de rock au monde... Pour d'autres au contraire, Bono and co sont devenue une machine à fric... La suite