Accueil Chronique de concert Helloween + Trick or treat
Jeudi 15 avril 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Helloween + Trick or treat

Helloween  + Trick or treat en concert

Transbordeur, Villeurbanne 12 janvier 2011

Critique écrite le par

En ce début d'année 2011, le bal des concerts devait être ouvert par Helloween et Stratovarius. Et que peut-on demander de mieux lorsque la salle de concert est presque située sur le lieu de travail ? Jamais je n'avais vu autant de monde au Transbordeur, parking complet, voitures garées n'importe où sur les trottoirs, donc un véritable avantage que de pouvoir venir à pieds. Le doute que nous avions quant à la prestation de Stratovarius sera vite confirmé par une affiche à l'entrée de la salle : le groupe ne jouera pas ce soir. Nous apprendrons lors de l'annonce officielle sur scène que malgré des essais toute l'après-midi, Timo Kotipelto, malade, n'aura pas assez de voix pour jouer. le groupe est donc présent mais ne donne pas sa prestation. C'est dommage et frustrant alors qu'ils sont là en backstage.




Trick or Treat

Alors que c'est la bataille pour accéder au bar dans la salle arrière, Trick or Treat entame son show, et au son bien plaisant que j'entends, je me faufile comme je peux pour arriver sur une reprise de Cindy Lauper par le groupe que je trouverais marrante. Je suis presque certaine d'avoir déjà vu ce groupe sur scène mais je n'arrive pas à me souvenir quand précisément, du coup je regarde avec attention le suite du concert. Outre un moment de délire scénique avec des oreilles de lapins sur la tête du chanteur Alessandro et une guitare gonflable, j'ai vraiment pas mal accroché sur ce groupe italien qui nous propose un heavy speed bien dans la lignée de ce que savent faire les Italiens à ce niveau mais avec plus de puissance que certains autres groupes qui se perdent en démonstration de guitar heroes et double grosse caisse.



Le groupe est vraiment sympa à regarder, le niveau technique est très bon. Un petit solo pas chiant, juste long comme il faut nous le confirmera. Un bon potentiel pour ce groupe d'ouverture qui nous met dans le bain pour la suite de la soirée avec du coup Helloween.





Helloween

Autant je n'ai jamais participé au débat Helloween/Gamma ray, et j'apprécie les deux groupes, autant j'avais durant une période de "creux" du groupe prit quelques distances avec Helloween alors que Gamma ray continuait à sortir de bons albums. Mais force il est de dire que le groupe s'est méchamment rattrappé sur la qualité des compositions et des shows ces derniers années, et que Andy DERIS ne fait qu'accroitre son charisme et sa position dans le groupe. Il est un peu comme Biff Biford de Saxon : il prend du charme en vieillissant.



Ce n'est pas le meilleur concert du groupe sur les 10 dernières années auquel j'aurais assisté ce soir mais c'est loin d'être le plus mauvais. Un show peut être un peu "étiré" en longueur, entre-coupé de quelques discours de Andy mais qui ne m'auront vraiment pas dérangé plus que ça : de l' humour sur un verre de vin bien français tel qu'il aime le boire - démonstration à l'appui - et que son batteur lui à honteusement piqué en backstage. Apparemment la démonstration viticole à eu lieu sur plusieurs dates de la tournée. Vive le vin rouge !



Les morceaux ne seront effectivement pas enchainés tel une machine de guerre mais la set liste est loin d'être mauvaise et la groupe attaquera en défendant le petit dernier en date avec Are You Metal? suivi de Eagle Fly Free et March of Time avant de nous mettre un passage de guitare solo. Ce qui égale passage au bar pour moi.

Where the Sinners Go, Steel Tormentor précéderont quant à eux le solo de batterie, pour enfin assister à un enchainement sur les titres :

I'm Alive
You Stupid Mankind
Forever and One (Neverland)
A Handful of Pain

Je regrette cependant que les Keeper's aient été joué au travers d'un Medley. Autant un medley permet de passer en revue bon nombre de titres, autant je reste frustrée à chaque fois, surtout sur des titres tels que cette période là.



I Want Out, Ride the Sky et Future World avant de dernier break qui annoncera la clôture de ce concert en grandes pompes sur Dr. Stein avec la présence d'un groupe d'étudiants habillés en blouses blanches suite au concours "Dr Stein", armés de ballons rouges - citrouilles - et autres perruques qui - je pense - étaient susceptibles de sortir du Campus universitaire de la DOUA, situé sur place, et qui m'ont donné l'impression de ne pas avoir terminé ma journée de boulot ...

On peut regretter effectivement un léger manque d'enchainement et trop de coupures de rythmes entre les solos et les discours. Cela n'aura pas été la claque du siècle mais tout de même un très très bon concert pour ouvrir cette année 2011

> Réponse le 27 janvier 2011, par Larry Sarrs

Et bien ça faisait un sacré brin de temps qu'on n'avait pas eu une affiche speed mélodique de cette qualité au Transbordeur lyonnais, le moins qu'on puisse dire c'est que ça m'a rappelé un max de souvenirs, et filé un petit coup de vieux aussi. Affiche malheureusement vite amputée de Stratovarius, Timo Kotipelto étant souffrant, c'est mine de rien un sacré morceau de la soirée qui va sauter, à l'instar de la date précédente à Paris, reste tout de même Helloween en tête d'affiche qui n'était pas repassé par Lyon depuis... depuis... moi perso je les ai jamais vu à Lyon, et Andi Deris confirmera qu'il se rappelle pas être venu (c'est dire à quel point ca doit faire longtemps). C'est donc dans un Transbordeur bondé (1500 têtes) que les italiens de Trick or Treat (même pas ça m'a étonné de...  La suite | Réagir

> Réponse le 10 février 2011, par radoux

[lyon transbordeur - 12 janvier 2011] Je partage cet avis. Bien déçu d'une part de l'annulation de Stratovarius (encore que ça ils n'y peuvent rien) Par contre, j'adore Helloween mais j'ai trouvé brouillons et même bruyant. Basse/Batterie c'est surtout cela qui écrase le reste... Dommage. Et beaucoup trop meublé par le chanteur comme tu l'as dit. Le choix des chansons n'est pas forcement le meilleur... Je m'attendais au moins à un "the saints" ou "final fortune" de gambling with the devil, mais non enfin le gout des titres ne se discute pas mais quand même.... Enfin ça se termine pas si mal mais médiocre dans l'ensemble c'est dommage, c'est un tellement bon groupe.  Réagir


Helloween : les dernières chroniques concerts

Helloween + Rage en concert

Helloween + Rage par Abigail Darktrisha
Le Trianon, Paris, le 28/04/2016
Soirée germanique à la capitale pour terminer ce mois d'avril. Au programme Helloween, pour lequel Rage aura la lourde tâche d'ouvrir la soirée dans le cadre de l'anniversaire... La suite

Rock Fest Barcelona 2015 (Part 2/3) : Twisted Sister + Helloween + Europe + Annihilator + Destruction + Nuclear Assault + Angeles del Infierno + Powerwolf  en concert

Rock Fest Barcelona 2015 (Part 2/3) : Twisted Sister + Helloween + Europe + Annihilator + Destruction + Nuclear Assault + Angeles del Infierno + Powerwolf par Gandalf
Barcelone, le 24/07/2015
Voilà une grosse journée très bien remplie, qui a, sans surprise, etait dominée par TWISTED SISTER ! Comme l'a fait remarqué Snider pendant le set, c'est certainement la dernière... La suite

Hellfest 2013 1er jour : Hardcore Superstar + Saxon + Europe + Testament + Twisted Sister + Whitesnake + Kreator + Helloween + Def Leppard en concert

Hellfest 2013 1er jour : Hardcore Superstar + Saxon + Europe + Testament + Twisted Sister + Whitesnake + Kreator + Helloween + Def Leppard par Abigail Darktrisha
Clisson, le 21/06/2013
8ème année consécutive au Hellfest, où le festival fera trembler la vallée de Clisson et une réputation qui continue de prendre de l'ampleur. Persévérance et motivation... La suite

Bang Your Head Festival 2ème jour : Tygers Pan Tang - D.A.D. - Hardcore Superstar  - Jeff Scott Soto - Helloween - Pretty Maids - Lordi en concert

Bang Your Head Festival 2ème jour : Tygers Pan Tang - D.A.D. - Hardcore Superstar - Jeff Scott Soto - Helloween - Pretty Maids - Lordi par Abigail Darktrisha
Balingen Allamagne, le 15/07/2011
Les soirées en ballroom c'est très sympa mais les réveils le lendemain sont toujours un peu difficiles, c'est pour cette raison que ma journée commencera vers 12h40 avec la... La suite

Transbordeur, Villeurbanne : les dernières chroniques concerts

Flèche Love en concert

Flèche Love par cathy
Club Transbo - Villeurbanne, le 21/12/2019
En ce dernier week end avant les fêtes de fin d'année, samedi 21 décembre, l'association Mediatone propose un plateau exclusivement féminin avec trois artistes aux styles... La suite

Temples + Raoul Vignal + Pom Poko + Marble Arch + Lebanon Hanover (Festival Transfer 2019) en concert

Temples + Raoul Vignal + Pom Poko + Marble Arch + Lebanon Hanover (Festival Transfer 2019) par Kx Santos
Transbordeur, Lyon, le 08/03/2019
Deuxième jour, ce vendredi 8 Mars, au Transbordeur, pour la troisième édition du Festival Transfer. La soirée démarre aux alentours de 20h et se poursuivra assez tardivement... La suite

Beak>, Toy, Ditz, Lice, Off Models, She Past Away, Drahla (Festival Transfer 2019) en concert

Beak>, Toy, Ditz, Lice, Off Models, She Past Away, Drahla (Festival Transfer 2019) par Dissy
Transbordeur - Villeurbanne, le 09/03/2019
Quoi de mieux qu'un festival de musique indé pour faire passer un week-end hivernal un peu trop maussade. Le Festival Transfer revient cette année pour une troisième édition,... La suite

Rendez-Vous + Balladur en concert

Rendez-Vous + Balladur par Cathy Ville
Le Transbordeur - Villeurbanne, le 13/02/2019
Gros dilemme en ce mercredi 13 février : deux excellents concerts dans deux styles différents se déroulant à Lyon, j'ai dû faire un choix difficile entre Brendan Perry au Ninkasi... La suite