Accueil Chronique de concert Inna de yard
Vendredi 14 août 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Inna de yard

Inna de yard en concert

Olympia, Paris 15 juin 2019

Critique écrite le par

Inna de Yard n'est pas un groupe mais un projet issu de la volonté de plusieurs producteurs et tourneurs historiques de la scène reggae française de réhabiliter le son du reggae roots, tel qu'il a été inventé par ses pionniers dans les arrières courts des bidon villes de Kingston et St Ann's Bay, avant le passage par la case studio. C'est donc le parti pris d'un reggae 100% acoustique ! Depuis de nombreuses années, de nombreux albums estampillés Inna De Yard ont été enregistrés par des vétérans historiques de la scène jamaïcaine (Viceroys, Earl China Smith).

En 2019, c'est une sorte de regroupement des "expendables" du reggae roots jamaicain (Cedric Mython, Winston Mc Anuff, Ken Booth, Kiddus I, Horace Andy... ) qui se retrouve pour un nouvel album, un film et une tournée dont l'objectif est probablement de renouveler le coup de maître réalisé par Wim Wenders avec le Buenavista Social Club sur la scène musicale Cubaine et de le transposer à la scène jamaïcaine.



Le tout Paris de la scène reggae était donc rassemblé pour ce concert de gala, ou l'on croisait dans les les couloirs le chanteur des Twinkle Brothers venu en spectateur, les programmateurs de FIP et de Nova, ainsi qu'une multitude de rasta blancs et de reggaemen à longues dreadlocks.

C'est sous un tonnerre d'applaudissements que le concert commence. Les chanteurs se succèdent en réinterpretant leurs grands titres (Malcom X, Fisherman ...) mais aussi une grosses séries de reprises (Ain't no sunshine when she'is gone, mais aussi une version de L'hymne à l'amour). Le son est clair, le groupe est bon, les chanteurs septuagénaires montrent qu'ils ne sont pas là par hasard, que leurs voix sont précises et portent une tessiture propre au reggae roots jamaicain. On se réjouira de l'énergie déployée par le leader des légendaire Congos, Cedric Mython, et de sa voix de fausset qui part dans d'improbables aigus.

L'exercice de style est donc particulièrement réussi mais nous amène cependant à plusieurs constats. Ces versions acoustiques montrent que les racines du reggae ne sont ni plus ni moins que la filiation directe de la soul et du rhythm and blues américain des années 60 et notamment celui de Stax. Pour autant, l'intérêt majeur du reggae roots vient de ses harmonies vocales et de sa base rythmique électrique, où la basse pose la structure de la chanson, quand les guitares servent de rythmique métronomique.
Sans ces éléments, la musique est plus classique, moins dansantes et moins trippante. On regrettera que les chanteurs passent systématiquement les uns après les autres alors que l'on aurait aimé les voir unir leurs voix.

De ces constats résulte l'impression mitigée qui était la mienne en sortant de la salle, partagée entre la certitude d'avoir passé un agréable moment grâce à des chanteurs formidables, mais frustré de ne pas avoir été porté et envahi pas le son comme lors des grands concerts de reggae électrique auxquels j'ai eu la chance d'assister (Burning Spear, Twinkle Brothers, Congos, LKJ, Israel Vibration, Alpha Blondy...).


Inna de yard : les dernières chroniques concerts

Joe Pilgrim & Korodjo + Inna de Yard en concert

Joe Pilgrim & Korodjo + Inna de Yard par Audrey H
Akwaba (Chateauneuf de Gadagne), le 20/05/2012
On arrive pour la fin de la première partie en ce Dimanche pour cause d'une erreur d'horaire... Mais les deux dernières chansons nous donnent quand meme un aperçu agréable.... La suite

Garance Reggae Festival : Inna the Yard Allstars + Tu Shung Peng + Mattew Mc Anuff + Winston Mc Anuff + Jah Mason + Dub Akom + Barrington Levy + Alborosie en concert

Garance Reggae Festival : Inna the Yard Allstars + Tu Shung Peng + Mattew Mc Anuff + Winston Mc Anuff + Jah Mason + Dub Akom + Barrington Levy + Alborosie par Audrey H
Garance Reggae Festival - Bagnols sur Ceze, le 29/07/2010
C'est parti pour le Garance Reggae Festival à Bagnols sur Ceze grâce au retour du festival cette année ! Prévu : 3 jours de bon reggae non stop ! Découverte d'un site agréable,... La suite

Olympia, Paris : les dernières chroniques concerts

The Strokes en concert

The Strokes par Ludmilla
Olympia, Paris, le 18/02/2020
Dans un Olympia plein à craquer, j'ai du mal à réaliser ce qu'il se passe... je suis là pour voir The Strokes ! Portant mon badge 'Is This It' acheté au concert à la Brixton... La suite

Stereophonics en concert

Stereophonics par Samuel C
L'Olympia - Paris, le 29/01/2020
21 années se sont écoulées entre le premier et le dernier passage des Stereophonics à l'Olympia. En 1999, c'était rock mais déjà passable, le public était jeune et Kelly Jones... La suite

Hubert-Félix Thiéfaine en concert

Hubert-Félix Thiéfaine par lol
Olympia, Paris, le 22/11/2019
Deux soirées à l'Olympia clôturaient la tournée triomphale de rétrospective des 40 ans de carrière d'Hubert-Félix Thiéfaine. Initiée il y a plus d'un an, elle avait fait escale... La suite

Rival Sons + MNNQNS en concert

Rival Sons + MNNQNS par Lebonair
Olympia - Paris , le 09/11/2019
9 mois jour pour jour après un Bataclan complet, les Californiens de Rival Sons sont revenus à Paris investir la salle mythique de l'Olympia et toujours à guichets fermés. En... La suite