Accueil Chronique de concert Johnny Hallyday + Yodelice
Dimanche 24 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Johnny Hallyday + Yodelice

Johnny Hallyday + Yodelice en concert

Satde Pierre Mauroy, Lille 9 & 10 octobre 2015

Critique écrite le par




Non, non c'est pas une blague, on est bien allé voir Johnny Hallyday en live au Stade Pierre Mauroy de Lille et deux soirs de suite en plus ! J'avais toujours été intrigué, mais je n'avais jamais poussé jusqu'à aller le voir en concert. Depuis le mois de juin dernier, un nouveau guitariste a intégré le groupe, il s'agit de Phillipe Almosnino, notre copain des Wampas (il a quitté le combo de Didier W. en mars dernier après plus de vingt ans de service). Et c'était donc l'occasion rêvée d'aller enfin découvrir sur scène l'idole. Sans aucun a priori.

Rendez-vous pris donc, dans ce nouveau stade de la métropole Lilloise, le stade Pierre Mauroy, moderne et bien équipé. La capacité de la salle est de 25 000 personnes, mais on réussit à avoir une salle conviviale, qui ne donne pas une impression de gigantisme. On se sent plus à l'aise qu'à Bercy par exemple. La scène est grande, une immense tête de mort surplombe la scène, l'ambiance monte, la musique en fond sonore diffuse des titres d'Elvis Presley (que du oldies, plus Sun Sessions que Vegas).





A 21h15, les lumières s'éteignent. Les musiciens entrent en scène et le show se met en place. La tête de mort descend tout doucement, un nuage de fumée inonde la scène, la tête de mort s'ouvre en deux et Johnny en sort, Rayban sur le nez. Le groupe entame alors le concert par "Rester Vivant", morceau tiré du dernier album en date. On est tout de suite impressionné par la qualité du son, comme quoi il est possible de bien sonoriser un stade (la personne responsable du son bosse en temps normal avec Springsteen, U2, les Rolling Stones... c'est pas un manchot) et ça s'entend. Et surtout, et c'est ce qui m'a surpris c'est la voix de Johnny, puissante, rugissant tel un lion dans l'arène.

Ça envoie tout de suite, les morceaux alternent entre les titres du dernier album (pas beaucoup), les classiques, les adaptations de titres classiques (je ne connais pas les titres de Johnny, qui sont des adaptations de titres bien connus du répertoire américain surtout). On a eu des adapations de tubes de CREEDENCE CLEARWATER REVIVAL, SLY AND THE FAMILY STONE, CARL PERKINS, THE ANIMALS, GENE VINCENT ou encore WILSON PICKETT... Le groupe sonne bien, ça n'en fait pas trop, pas de solos FM indigestes (c'était ma crainte), la section cuivre rend le son chaud et agréable. Dès le troisième titre "NOIR C'EST NOIR", on se rend compte de l'efficacité de la machine en place. Je pense qu'on doit beaucoup à Yarol Poupaud pour ces orchestrations rock, pas du tout variété et assez wild finalement.

Une mini scène était situé au milieu de la foule, avec un couloir laissant la possibilité aux musiciens et à Johnny de venir y jouer en plein milieu du stade. Ça a été prétexte à une session rockabilly acoustique purement jouissive. Je n'exagère pas. Au menu : "BE BOP A LULA"/"BLUE SUEDE SHOES"/"LA FILLE DE L'ETE DERNIER" (en fait l'adaptation de "SUMMERTIME BLUES"). Est venu se greffer à cet intermède, une nouvelle chanson de Johnny pas encore sortie : "De l'amour", écrite par un certain Yodelice (que je ne connais pas mais qui est venu en guest les deux soirs chanter ce morceau), un titre acoustique, un peu rockab' et il faut avouer que le titre est vachement bien.



Parallèlement au show, des écrans géants diffusent des vidéos oldies (match de boxe pendant "MA GUEULE", dernier clip en ombre chinoise sur "De L'AMOUR"... ). Du gros show. Au milieu du concert, Johnny quitte la scène et les choristes et les cuivres entament un medley soul qui dure dix minutes à peu près. Pas spécialement convaincu par ce passage, j'imagine que ça permet à Johnny de se requinquer un peu en coulisse. Car ne l'oublions pas, il s agit quand même d'un tour de force. Il a 72 ans et le concert a duré pas loin de 2h30, je n'ai pas regardé ma montre, je ne suis pas très précis, mais à aucun moment on ne le sent fatigué, et la voix est toujours au top.

Voilà, un moment jubilatoire, on se surprend à chanter sur "GABRIELLE", on est ému sur "TENNEESSEE", on chante à tue-tête sur "Lidole des jeunes". Johnny n'est pas un grand causeur entre les morceaux, mais on le sent sincère quand il dit qu'il est touché d'être là. Un final qui monte en intensité, Philippe Almosnino s'éclate à la slide sur les morceaux countrysants ou sur "Toute la musique que j'aime". Yarol Poupaud tient la baraque, assure les solos, les poses, il a du style et chante même un couplet de "FORTUNATE SON".

En résumé, j'ai passé un excellent moment. Loin des peurs que je pouvais avoir. C'est un super spectacle populaire, pas trop de pyrotechnie (bon la tête de mort on s'y fait :) ), pas de synthés, pas de cordes, pas de duos avec Lara Fabian, pas de "Marie si tu savais". Bref. Une revue rock 'n' roll, chanson, rhythm and blues. Un truc assez brut au final, je ne vais pas bouder mon plaisir ou snober ce show que j'ai beaucoup aimé. Et que j'irai revoir un de ces quatre !






Setlist (la même les deux soirs il me semble):

Rester vivant / O Carole / Noir c'est noir / Requiem pour un fou / J'ai pleuré sur ma guitare / Au Café de l'Avenir / Oh ! ma jolie Sarah / Quelque chose de Tennessee / Gabrielle / De l'amour / La fille de l'été dernier / Be-Bop-A-Lula (Gene Vincent & His Blue Caps cover) / Blue Suede Shoes (Carl Perkins cover) / Je te promets / L'envie / Higher (interlude) / Fils de personne / Le pénitencier / Nadine / Ma gueule / L'Idole des jeunes / Seul / J'ai besoin d'un ami / Jusqu'à minuit / Que je t'aime / Allumer le feu // Je suis victime de l'amour / La musique que j'aime // Te manquer


Chronique initialement postée sur le site gconcertcesoir.com, www.facebook.com/Gconcertcesoir, twitter.com/Gconcertcesoir...

Johnny Hallyday : les dernières chroniques concerts

Johnny Hallyday en concert

Johnny Hallyday par Philippe
Le Dôme, Marseille, le 05/02/2016
La première fois que je suis allé voir Johnny Hallyday en concert, également au Dôme et en 2007, j'avais au moins une super excuse : c'était la première fois ! Excuse qui... La suite

Johnny Hallyday en concert

Johnny Hallyday par Gandalf
Le Dôme à Marseille, le 05/02/2016
C'est grâce à une invitation de dernière minute (merci Philippe et François) que j'ai pu revoir le grand Johnny Hallyday, 18 ans après la seule fois où j'avais pu constater sa... La suite

Johnny Hallyday en concert

Johnny Hallyday par Mcyavell
Le Dôme - Marseille, le 24/10/2009
Une question me taraude depuis des années : ai-je le droit de n'avoir jamais vu Johnny Hallyday ? D'un côté le mythe et la réputation de bête de scène. De l'autre, le fait que ça... La suite

Johnny Hallyday en concert

Johnny Hallyday par stephane sarpaux
Stade Vélodrome -Marseille, le 11/07/2009
"Bon spectacle". C'est ainsi que la charmante hôtesse d'accueil me laisse après m'avoir indiqué ma place dans la tribune Ganay. Il est 19h45, le soleil se couche juste à l'angle... La suite

Yodelice : les dernières chroniques concerts

Yodélice + Auren en concert

Yodélice + Auren par Ce Line
Le Silo - Marseille, le 09/10/2014
19h30 et j'entre dans cette belle salle de concert qu'est Le Silo à Marseille ce soir elle n'est pas remplie mais qu'importe je sens que le public n'est pas là par hasard. En... La suite

IAM, FFF, Skip The Use, Vitalic, Anna Calvi, Von Pariahs, Thomas Fersen, Tagada Jones, Super Discount 3, Yodelice, Shantel, St Lo, The Skints, Triggerfinger, Blitz the Ambassador, Billy Hornett, Nasser, Kings of Nothing, The Seasons (Festival Au Pont Du Rock 2014) en concert

IAM, FFF, Skip The Use, Vitalic, Anna Calvi, Von Pariahs, Thomas Fersen, Tagada Jones, Super Discount 3, Yodelice, Shantel, St Lo, The Skints, Triggerfinger, Blitz the Ambassador, Billy Hornett, Nasser, Kings of Nothing, The Seasons (Festival Au Pont Du Rock 2014) par Benji
Malestroit, le 26/07/2014
Kings of Nothing Vendredi 25 juillet 2014, c'est le groupe de Malestroit Kings of Nothing qui nous accueille pour l'ouverture du festival Au Pont du Rock, 25ème du... La suite

-M- aka Matthieu Chédid + Rodrigo & Gabriela + Yodelice (Festival de Nîmes 2014) en concert

-M- aka Matthieu Chédid + Rodrigo & Gabriela + Yodelice (Festival de Nîmes 2014) par johannen
Arènes de Nimes, le 03/07/2014
Cette année encore, le Festival de Nîmes nous offre une superbe programmation ! Du rock sous toutes ses formes, le cultissime ZZ top comme les trashy Arctic Monkeys, des très... La suite

Ardèche Aluna Festival 2014 : Stromae, FFF, Babylon Circus, Patrice, Ben l'Oncle Soul, Yodelice, Texas, Bernard Lavilliers, Zaz, Gaëtan Roussel, Détroit, Hollysiz, Flavia Coelho...  en concert

Ardèche Aluna Festival 2014 : Stromae, FFF, Babylon Circus, Patrice, Ben l'Oncle Soul, Yodelice, Texas, Bernard Lavilliers, Zaz, Gaëtan Roussel, Détroit, Hollysiz, Flavia Coelho... par Lionel Degiovanni
Ruoms, le 14/06/2014
Pour sa 7ème édition, l'Ardèche Aluna Festival présente une belle programmation. Cette année encore, le festival arrive à allier convivialité, concerts, actions touristiques et... La suite

Satde Pierre Mauroy, Lille : les dernières chroniques concerts

Johnny Hallyday par yannick
stadium nord lille , le 07/07/2003
spectacle magnifique, il est impressionnant sur scène pour parler vulgèrement vous en prenez plein le gueule pendant plus de deux heures et pourtant je suis pas un grand fan!!!! La suite