Accueil Chronique de concert Johnny Winter + Wishbone Ash + Dead Plants
Lundi 6 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Johnny Winter + Wishbone Ash + Dead Plants

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 18 juillet 2002

Critique écrite le par

Alors que le public se masse devant la Coopérative de Mai pour voir évoluer sur scène Wishbone Ash et Johnny Winter, les Dead Plants jouent débranchés sur le parvis, à la bonne franquette. Ils sont, comme toujours, en excellente forme et font passer un bon moment de rockabilly/folk aux personnes non obnubilées par l'arrivée imminente de Wishbone Ash à l'intérieur de la salle.
Le concert de ce soir est complet, l'affiche a attiré un public de bikers pas vraiment jeunes : on se croirait au très peu regretté festival Free Wheels de Cunlhat ! C'est un véritable défilé de blousons et pantalons en cuir, de santiags, de foulards sudistes, de vestes à franges etc. De nombreuses motos sont garées bien en évidence mais deux personnes ont quand même osé venir en vélo...

Dés les premières notes, Wishbone Ash confirme tout le mal qu'on pense de sa musique : du rock F.M. progressif (sic) d'un goût plus que douteux... Une heure quinze durant, les deux guitaristes rivalisent de lourdeur et jouent à l'unisson des soli excessivement soporifiques dans la plus pure tradition de ce style musical fort heureusement en voie d'extinction. Et ce n'est pas tout ! Ils nous interprètent des chansons d'une voix qui rappelle les pires moments (et ils sont nombreux) de Toto. Les slows mielleux et ringards succèdent aux morceaux blues-rock sans aucune trace d'inspiration. Le public ne cesse d'applaudir et de les encourager à jouer encore et encore...

Après une longue attente, Johnny Winter et ses trois musiciens (basse, batterie, harmonica/chant) font leur apparition. Mister Winter est vraiment très diminué, il arrive plié en deux avec une canne et joue tout le concert assis. Le premier morceau, Hideaway, confirme l'impression visuelle : sa maladie l'empêche d'être aussi véloce qu'avant et le fait buter sur certaines notes. Un des titres interprétés ce soir s'intitule Sick and tired, il résume bien la situation !


Photo : Paul Natkin

Mais l'essentiel est là : ce monsieur a envie de jouer et de finir sa vie sur scène comme les plus grands bluesmen. Voir une telle légende du blues-rock ravit tout le monde même si ses prestations à Woodstock et dans les années 70 étaient un peu plus enflammées ! A la fin du premier morceau, Johnny pousse un "yeah" laconique...
La tonalité du concert est plutôt blues, les morceaux rapides posant visiblement problème : pas de Jumpin' jack flash, Whole lotta shakin' goin' on ou Johnny be good... Mais quel bonheur d'entendre Got my mojo working, She likes to boogie real low et surtout le génial Johnny guitar malgré un chant hésitant de Johnny Winter.



Le groupe est là pour soutenir son leader et cacher les absences de la voix ou de la guitare. L'harmoniciste pousse donc souvent la chansonnette, et fait admirer son jeu d'harmonica qui mériterait un peu plus de sobriété ! Enfin, c'est pour la bonne cause... Un peu plus tard, dans le bus de tournée, il répondra souvent aux questions à la place du guitariste albinos né à Beaumont, Texas.
Le concert se termine, Johnny Winter quitte difficilement la scène : on compatit à sa douleur et on espère que c'est vraiment son choix de jouer lors des festivals européens alors qu'il se trouve dans un état pareil ! Il revient même pour un rappel où on ne peut s'empêcher de se demander si tout cela est bien raisonnable.


Photo : Danny Clinch

Le bluesman ayant joué avec Jimi Hendrix et Muddy Waters semble vouloir laisser une dernière trace (avant rétablissement ?) et enregistre en ce moment de nouveaux morceaux pour une sortie début 2003. Go, Johnny Go !!

La soirée se termine sur une note plus gaie avec les Dead Pants. Cette fois, ils jouent sur une scène et ont branché leurs instruments : rock ‘n' roll ! La contrebasse est toujours très présente, l'harmonica joue divinement, la batterie est minimaliste laissant la guitare et le chant s'exprimer. L'effet sur le public, quant à lui, n'a pas changé : on se sent habité par une frénésie incontrôlable !

Dead Plants : les dernières chroniques concerts

Horace Andy + Winston Mc Anuff + Dupain + Dead Plants (Les EffervEssonne 2002) par Pierre Andrieu
Grand Dôme et Magic Roots, Villebon-sur-Yvette (91) , le 29/11/2002
Sous un Grand Dôme encore un peu vide mais décoré avec des sculptures suspendues dans les airs, Winston Mc Anuff semble ravi de donner le coup d'envoi du festival Les Effervessonne organisé à Villebon-sur-Yvette (91). Comme à la Coopérative de Mai, quelques jours plus tôt, ce reggae man s'est parfaitement acquitté de sa tâche : réchauffer les gens... La suite

Dead Plants + Heidcase par Pierre Andrieu
Plein air, Magnet , le 21/07/2002
Pour la dernière date de la tournée les ayant conduit de Clermont-Ferrand au Mont Dore puis de Millau à Moulins en passant par La Salvetat, les Dead Plants ont offert un véritable feu d'artifice à leur public ! Avant de regagner le sud de l'Angleterre où ils habitent toute l'année, les trois écossais et un irlandais ont posé leurs instruments... La suite

Dead Plants (Interview) par Pierre Andrieu
Clermont-Ferrand, le 13/02/2002
Les Dead Plants ont écumé le tout Clermont pendant la semaine du festival du court métrage. Sur les neufs concerts qu'ils ont enchaîné sans la moindre trace de lassitude, j'ai eu la grande joie de les voir jouer aux Quatre Vents, pour une balance au Bibina, sous le chapiteau du festival l'Arrière Court, à la Coopérative de mai, au Bam Bar et enfin,... La suite

Dead Plants par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai , Clermont-Ferrand, le 05/02/2002
Pour terminer la soirée, quoi de mieux qu'un petit concert des Dead Plants sur les marches du club de la Coopé ? Quel que soit le lieu où ces quatre musiciens se produisent, les réactions du public sont enthousiastes voire hystériques (hurlements, strip-tease, débuts de pogo). Le coté direct des compositions et des reprises des Dead Plants donne... La suite

Johnny Winter : les dernières chroniques concerts

Johnny Winter + The H.O.S.T. en concert

Johnny Winter + The H.O.S.T. par Janfi
L'Usine - Istres, le 22/05/2014
En direct de l'Usine à Istres, j'assiste à une première partie du concert de Johnny Winter avec un groupe que je ne connaissais pas du tout et qui m'a vraiment agréablement... La suite

Soundgarden, Magic Numbers, Birth Of Joy, Connan Mockasin, St. Paul and the Broken Bones, Royal Blood, Lyenn, Lee Fields, Warpaint, Dum Dum Girls, Johnny Winter, Heymoonshaker, Lys, Lo'Jo, Superpoze, Ume, Hospital Ships... (Festival South By Southwest - SXSW 2014) en concert

Soundgarden, Magic Numbers, Birth Of Joy, Connan Mockasin, St. Paul and the Broken Bones, Royal Blood, Lyenn, Lee Fields, Warpaint, Dum Dum Girls, Johnny Winter, Heymoonshaker, Lys, Lo'Jo, Superpoze, Ume, Hospital Ships... (Festival South By Southwest - SXSW 2014) par Keeponrocking
Austin, Texas, le 15/03/2014
Mardi 11 mars 2014 : Premier jour du festival musical pour ce SXSW 2014. La ville d'Austin, Texas, est déjà bondée depuis plusieurs jours, prise d'assaut par le... La suite

Johnny Winter + Warren Haynes en concert

Johnny Winter + Warren Haynes par Cyko Niko
L'Olympia, Paris, le 08/07/2011
Johnny Winter, dans l'ombre de sa guitare L'Olympia, une salle qui respecte les artistes et leur public. C'est dans ce cadre de proximité que l'on a pu assister ce... La suite

Johnny Winter + James Cotton Band (Summerstage 2003) par Pirlouiiiit
Central Park SummerStage - New York, le 15/06/2003
Apres etre rapdiement jeter un coup d'œil au concert de la veille ou Chris Thomas King pour tâter le terrain je suis revenu en ce dimanche soir pour voir et écouter deux noms qui me disaient vaguement quelque chose ... mais sorti de Bill Deraime (dont je suis fan inconditionnel) et des grands classiques, n'y connaissant absolument rien...... La suite

Wishbone Ash : les dernières chroniques concerts

Wishbone Ash en concert

Wishbone Ash par jorma
Omega Live - Toulon, le 12/04/2013
Comme l'annonçait Ventilo, "Wishbone Ash avec The Argus Show en première partie ce soir à l'Omega live de Toulon"! Allez, soyons indulgent, Wishbone ne tenant plus vraiment le... La suite

Wishbone Ash par Bill du Vaucluse
Carpentras - La Nuit du Blues, le 28/06/2019
Dans une salle de dimension modeste mais comble, la troupe à Andy Powell a délivré pendant deux heures un concert de très grande qualité. Je les ai trouvés au niveau de David Gilmour à Nîmes en 2016, c'est peu dire. Le concert était basé sur une grande partie des titres de l'album "Argus" et aussi sur quelques morceaux bien punchy plus récents. A... La suite

wishbone ash par jean chauvel
poste à galène - marseille , le 02/12/2003
il est incroyable que la bande à Andy powell est su garder cette pureté sonore et les fameux duels des "twins guitars". dommage qu'il n'y est pas assez de publicité pour que le groupe attire plus de monde afin de faire partager cette magie. La suite

Wishbone Ash par Y'a Lynkonnu
Psyché Live Café 05 à Gap, le 05/12/2002
La soirée commence avec le groupe "Morning Blues" de Gap . 1h de blues. Essentiellement des reprises mais de très bon goût !. 3 très bons musiciens qui connaissent leur affaire ! Fan de Wishbone Ash depuis pas mal d'années, je suis aux aguets, j'essaie de repérer si les musiciens sont là et il me semble avoir repéré une tête que je connais mais... La suite

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) en concert

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 03/03/2020
Dans le cadre des festivités pour le 20ème anniversaire de La Coopé (dont le "point d'orgue" était la venue des dramatiques Indochine quatre jours plus tard, il est bon de... La suite

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) en concert

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) par Didlou
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 07/03/2020
Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de la Coopérative de Mai, vingt ans ça se fête et la salle clermontoise sait le faire avec plein de concerts à l'affiche (IAM, Mustang, Iggy Pop,... La suite

Pomme (Les Failles Tour) en concert

Pomme (Les Failles Tour) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 20/02/2020
Grande Coopé quasi complète pour la pétillante et mélancolique Pomme, venue présenter de manière touchante, drôle et assurée son très beau deuxième album d'obédience chanson folk,... La suite

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) en concert

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2020
Animée chaque année par les efforts de moult cadors rock 'n roll blues, la caravane du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator passe une nouvelle fois par La Coopé en ce... La suite