Accueil Chronique de concert Katerine, Francis et Ses Peintres (concert donné à l'occasion de la sortie de l'album 52 reprises dans l'espace)
Lundi 10 août 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Katerine, Francis et Ses Peintres (concert donné à l'occasion de la sortie de l'album 52 reprises dans l'espace)

Katerine, Francis et Ses Peintres (concert  donné à l'occasion de la sortie de l'album 52 reprises dans l'espace) en concert

La Gaîté Lyrique, Paris 25 octobre 2011

Critique écrite le par




Une belle soirée "rire et chansons".

Prestation hilarante et enthousiasmante (malgré quelques petits ratages ou longueurs... ) de plus de deux heures pour Katerine, Francis et Ses Peintres à la Gaité Lyrique (Paris), à l'occasion de la sortie de 52 reprises dans l'espace... Ce triple album (!) faisant suite au déjà culte Philippe Katerine est composé de relectures osées et décalées de titres ayant marqué l'histoire de la musique en France par leur médiocrité variétoche, leur humour involontaire ou leur qualité, cachée ou non. En proposant une version live mettant volontairement tout sur le même niveau, Philippe K. provoque des étincelles, énerve, fait grincer des dents et permet de passer une belle soirée "rire et chansons".




Les yeux de ma mère, Partir un jour, Belle île en mer, Elle est d'ailleurs...

Après une assez longue attente devant la salle, le public est chaud bouillant quand l'inénarrable Katerine et l'excellent groupe Francis et Ses Peintres (guitare, basse, batterie, synthés et saxophone) font leur apparition sur scène, habillés en queues de pies, tel des musiciens classiques dirigés par Herbert Von Karajan... L'effet visuel est très réussi, la première chanson - la très belle en version originale Les yeux de ma mère d'Arno - est joué quasi a cappella avec seulement quelques cymbales judicieusement distillées. L'humour du texte ressort parfaitement, c'est parfait mais, patatra, juste après Katerine continue à se la jouer crooner façon chanteur looser obligé de faire de animations en supermarché pour manger ; et il enchaine sans mot dire avec Belle île en mer de Laurent Voulzy, Elle est d'ailleurs de Pierre Bachelet, avant de s'attaquer aux 2Be3, avec le débilissime Partir un jour. Là, malgré deux ou trois ricanements et une ambiance qui monte progressivement, on commence à se dire que chanter des morceaux mal écrits par des artistes pas exactement doués, cela peut donner un concert poussif et barbant...




Il est vraiment phénoménal, Salut à Toi, Maman a tort, Ma benz, Confidence pour confidence...

Et puis Katerine commence à parler entre les titres et à improviser avec ses ineffables talents de chauffeur sa salle et d'acteur né ; sur ce, la troupe se lance dans un medley enlevé, très bien foutu et totalement réjouissant avec C'est la ouate, Tomber la chemise, J'aime regarder les filles et autres " perles rares ", avant de conclure par un bref extrait de la fameuse Banane. Le concert est lancé, c'est parti pour la grande gaudriole, le massacre organisé de la variété française et quelques hommages biens sentis. Facétieux, Katerine chante souvent de sa voix de fausset androgyne, mais il peut aussi bien rapper ou changer radicalement de registre, tout est permis avec ses redoutables musiciens/choristes capables de tout jouer à la perfection, en agrémentant le son d'humour foufou et d'expérimentations jazz dissonant, rock barré ou électro cliquante. Maman a tort de Mylène Farmer en version heavy métal ? C'est possible ! Ma Benz de NTM façon hip hop rock ? C'est parti ! C'est lundi de Jesse Garon en version synthétique ? C'est ok !Confidence pour confidence de Jean Schultheis dans le style plaisir très, très coupable ? Yes ! Salut à Toi de Bérurier Noir façon pop non révolutionnaire pour choquer les vieux punks ? C'est dans la boite coco ! Quelques pochades pour en rajouter une couche dans la déconne : La Queuleuleu et Il est vraiment phénoménal ? Et hop, ça passe ! Le culte Qui c'est celui là de Pierre Vassiliu en version lascive ? C'est fait ! Le suprêmement con Sous le vent de Céline Dion dans le genre variétés crooner sobre, pour mieux faire ressortir la quintessence de l'idiotie du texte ? OUI ! T'es Ok, T'es bath, t'es in d'Ottawan façon électro pop new wave 100% synthétique ? Et bien, ça le fait, ça le fait, ça le faiiiiiiiiiiiiit !




Papayou, Sentimentale moi, La Boite de jazz, Louxor j'adore...

Vous l'aurez compris, au fur et à mesure Katerine, Francis et Ses Peintres finissent par emporter l'adhésion et à faire tout oublier ; les membres de assistance tout entière pensent juste à trouver le nom de la chanson et son auteur, avant de rigoler comme des crétins avec leurs amis ensuite... Il faut dire qu'il est difficile de bouder son plaisir avec un tel showman du nom de Katerine ! Qui propose ses interprétations fort personnelles des textes entre deux saillies superbement démagogiques, qualifie les titres les plus nazes de " sublimes, et je le dis sans ironie ", avec un large sourire, défend Mylène Farmer, s'attarde sur le sens de " gaîté lyrique ", saccage jubilatoirement les instruments de ses musicos ou se lance dans un solo de saxophone free en plein milieu de la Boite de jazz de Michel Jonasz... Inutile de dire que le public en redemande quand la troupe sort de scène ! Il aura droit à deux rappels avec, entre autres, le très sexuellement instructif Papayou de Carlos (le chanteur, pas le terroriste... ), l'extrêmement mal écrit Sentimentale moi de Plastic Bertrand et un long et jouissif final sur Louxor j'adore avec en guest star, une très en forme chanteuse et danseuse venue du public... Du grand art !



A lire également, des chroniques de concerts signés Katerine au Festival des Inrocks 2010, à La Route du Rock à St Malo en août 2006, aux Eurockéennes de Belfort en juillet 2006, à la Coopérative de Mai en mai 2006, au Printemps de Bourges en avril 2006 et aux Transmusicales de Rennes en décembre 2005.


Liens : https://katerine.artistes.universalmusic.fr, https://katerine.free.fr, www.facebook.com/philippekaterine, www.myspace.com/katerinekaterine, www.katerinefrancisetsespeintres.com, www.myspace.com/francisetsespeintres, www.fripoche.com.


Photo promo Katerine, Francis et ses Peintres (avec Jacno sur le tableau noir) : Philippe Lebruman

> Réponse le 02 novembre 2011, par Philippe

Vous vous êtes fait avoir cher Pierre : la dernière fois aux Eurockéennes, on a eu presque toutes les reprises débiles dont vous parlez ET le Cabaret New Burlesque en bonus ! ("C'est Lundi" avec la sublime Mimi Le-Meaux en culotte et deux ou trois autres créatures envoûtantes avec des plumes partout, enlevant ses habits à Katerine pendant qu'il chante, ce n'est plus tout à fait la même histoire ! ;-)) Il n'y a plus qu'à espérer qu'ils refassent cette expérience très réussie donc : le New Burlesque devant tourner en France début 2012, les espoirs sont permis !  Réagir


Philippe Katerine : les dernières chroniques concerts

Philippe Katerine + Eveno (Tournée  Confessions) en concert

Philippe Katerine + Eveno (Tournée Confessions) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 23/01/2020
Triomphal retour de Philippe Katerine à La Coopé, qui affiche complet ce 23 janvier 2020 et réserve un accueil chaleureux (mais pas délirant, le public étant un peu... La suite

Philippe Katerine (featuring Lomepal) en concert

Philippe Katerine (featuring Lomepal) par lol
La Cigale, Paris, le 16/12/2019
On ne savait pas vraiment à quoi s'attendre en allant voir Philippe Katerine en concert à la Cigale en ce 16 décembre 2019. En quittant la salle après 1h30 de spectacle, on n'était... La suite

Philippe Katerine (featuring Lomepal) en concert

Philippe Katerine (featuring Lomepal) par Moog Arnoux
Le Silo - Marseille, le 13/12/2019
Bonjour. Vendredi 13 décembre 2019 je suis allée au concert de Philippe Katerine et je suis mandatée pour écrire une chronique. Je ne me sens pas d'écrire ça hors l'abyssal... La suite

Katerine en concert

Katerine par Xavier Averlant
Grand Théatre Gérard Philipe, Calais, le 04/03/2017
La dernière fois qu'on a vu Katerine en live, c'était lors d'un excellent concert à la Faïencerie de Boulogne-sur-Mer en 2011. Depuis, l'artiste a sorti un coffret de 52 reprises... La suite

La Gaîté Lyrique, Paris : les dernières chroniques concerts

Rendez-Vous en concert

Rendez-Vous par lol
La Gaité Lyrique, Paris, le 05/04/2019
C'est une salle de la Gaité Lyrique "sold out" depuis plusieurs semaines qui attendait avec beaucoup d'impatience, de curiosité et de chaleur le nouveau concert parisien de... La suite

Grandaddy + Black Lips (Arte Concert Festival 2017) en concert

Grandaddy + Black Lips (Arte Concert Festival 2017) par Samuel C
Gaité Lyrique, Paris, le 06/04/2017
Soirée contrastée avec les Black Lips puis Grandaddy dans le cube post-moderne de la Gaité Lyrique et son bar rococo sublime... Black Lips Ajoutés à l'affiche alors que... La suite

Fred Pallem et le Sacre du Tympan, Tribute To Francois de Roubaix en concert

Fred Pallem et le Sacre du Tympan, Tribute To Francois de Roubaix par lol
Gaitée Lyrique, Paris, le 05/10/2016
C'est à la Gaité lyrique, temple de la "boboitude" parisienne, que Fred Pallem et son "Sacre du Tympan" donnaient un concert hommage à François de Roubaix, qui est est mort il... La suite

Courtney Barnett en concert

Courtney Barnett par Xavier Averlant
La Gaité Lyrique, Paris, le 05/12/2015
Direction la Gaîté Lyrique pour le dernier concert de la tournée européenne de Courtney Barnett, le phénomène rock indépendant des deux dernières années. Les critiques sont... La suite