Accueil Chronique de concert Philippe Katerine + Eveno (Tournée Confessions)
Lundi 10 août 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Philippe Katerine + Eveno (Tournée Confessions)

Philippe Katerine + Eveno (Tournée  Confessions) en concert

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand 23 janvier 2020

Critique écrite le par



Triomphal retour de Philippe Katerine à La Coopé, qui affiche complet ce 23 janvier 2020 et réserve un accueil chaleureux (mais pas délirant, le public étant un peu vieillissant) à l'auteur de "Confessions", copieux nouvel album truffé de tubes, bénéficiant de featurings improbables (Gérard Depardieu, Léa Seydoux, Lomepal, Angèle, Camille, Oxmo Puccino... ) et matraqué partout via une promo que l'on qualifiera d'énorme. A ce sujet, on peut dire ce qu'on veut, mais le résultat est là : la salle est remplie à ras bord, et si l'ambiance n'atteint pas les sommets de la tournée 2006 - période "Robots Après Tout" -, la soirée avec l'auteur de "Louxor j'adore" n'engendre pas la mélancolie, ni l'ennui, bien au contraire !


Eveno

En ouverture de show, la tête d'affiche a d'ailleurs choisi un de ses acolytes présents sur la fameuse tournée citée plus haut en tant que guitariste, Philippe Eveno. L'homme se charge de dérouler en solo une surréaliste demi-heure, entre sketchs de stand up, chansons barrées (il se permet même de faire chanter aux spectateurs "La reine d'Angleterre" de... Katerine), déclarations d'amour à sa guitare (qu'il manie avec dextérité et dont il est visiblement très... proche) et mélange des trois, le mec allant jusqu'à faire l'amour avec son instrument, avec à la clé la naissance d'un... ukulélé ! Tout cela est aussi surprenant qu'hilarant et si le public des gradins reste assis (quelle drôle d'idée !), il réagit de manière enthousiaste aux nombreuses facéties de cet hurluberlu venu d'ailleurs.


Philippe Katerine

En attendant l'arrivée de la star vue récemment sur tous les plateaux de télé, l'assistance a droit à intervalles réguliers à des déclarations loufoques enregistrées par Philippe Blanchard, le vrai nom de monsieur Katerine : " Les spectateurs ayant pénétré dans la salle sont interdits ", " Il est interdit de fumer, sauf cas exceptionnel ", " Les animaux, quel que soit leur âge, doivent être en possession d'alarmes incendie ". Puis, le show démarre avec la troupe de musiciens sortant des narines d'un nez géant et suivie par un Philippe K. affublé d'un pyjama moulant, d'une robe de chambre, d'une sorte de couronne et d'un truc en plumes à la Zizi Jeanmaire en guise d'écharpe. Tout commence par un tonitruant " Et je coupe le son ! " pour chauffer la foule, un peu amorphe. Toujours dans le but de faire monter la sauce, le showman déclare ensuite avec sa voix de fausset caractéristique, " Auvergne, pays des Volcans, fais cracher la lave ! "



C'est parti pour 2 heures aussi excitantes que bien fournies en moment forts, avec moult tubes envoyés par un chef d'orchestre complètement chtarbé et son groupe de jeunes loups capable de zigzaguer entre la pop, le R&B, le rock ou le zouk, tout en passant par le gansta rap et la chanson. Le concert débute par le trio gagnant de morceaux "BB Panda", "Stone avec toi" et "Louxor J'adore", ce qui lance les hostilités comme il le faut : on sourit, on ricane franchement, on danse comme un idiot. Les bien gratinés "Blond" et "La banane" ne font, quant à eux, pas retomber le soufflet, le mix entre "Amour" (du célèbre " poète " Alkpote, qui place ses fameux " pute, pute, pute ") et "Excuse Moi" étant, lui, presque de nature à faire apprécier le rap français actuel. C'est l'heure ensuite du jouissif grand medley avec de drolatiques bouts de "Moustache", "Des Bisous", "Le 20-04-2005", "KeskesséKçetruc", "La Reine d'Angleterre" ou encore "Rêve affreux", une brillante incursion dans le hip hop porno !



Et oui, Philippe Katerine aime parler de cul et provoquer le bourgeois jusqu'à en devenir un tantinet malaisant : " ouvre ton anu " fait en substance le refrain de " La clef ", quand " 88% ", le hit enregistré avec Lomepal (absent ce soir, ouf !), affirme que " 88% des mecs sont pédés / 73% veulent pas se l'avouer / C'est ton petit doigt qui me l'a dit ". Si l'on ajoute que le décor du show bénéficie de la présence d'énormes doigts gonflables en forme de... bites, que Mister Katerine précise dans un de ses nombreux et très drôles discours qu'au début on était tous une goutte de sperme plus forte que les autres et qu'il demande si on a commis le péché de chair aujourd'hui (réponse : no comment), on aura compris que ce spectacle est réservé aux adultes consentants.



Si l'on osait, on dirait que Philippe Katerine ne débande pas pendant 2 heures, mais ce serait un peu grossier. Et un peu faux, car il y a bien un tout petit ventre mou au milieu, avec des titres moins percutants, en tout cas plus intimistes et malheureusement enchaînés, alors qu'il aurait été de bon aloi de balancer une petite bombe funk rock comme "100% VIP", malheureusement aux abonnés absents ce soir. Rien de dramatique toutefois, le final étant assez anthologique avec "Duo" (et son magnifique passage qui fait "Tu aimes faire la musique avec moi ?") , un... duo avec la choriste Anne Shirley (qui remplace la chanteuse Angèle, présente sur le disque mais pas là ce soir, re ouf !) puis "Patouseul", "Parivelib'", "Madame De" (joli solo de saxophone) et surtout le bien nommé titre chanté a cappella par un maître de cérémonie réalisant des entrechats façon danseuse étoile : "Moment parfait", qui résume en deux mots cette belle soirée en compagnie d'un artiste complètement fou.



Photos : Yann Cabello www.yanncabello.com, www.facebook.com/yann.cabello.7, twitter.com/YannCabello, instagram.com/yanncabello...


Philippe Katerine : les dernières chroniques concerts

Philippe Katerine (featuring Lomepal) en concert

Philippe Katerine (featuring Lomepal) par lol
La Cigale, Paris, le 16/12/2019
On ne savait pas vraiment à quoi s'attendre en allant voir Philippe Katerine en concert à la Cigale en ce 16 décembre 2019. En quittant la salle après 1h30 de spectacle, on n'était... La suite

Philippe Katerine (featuring Lomepal) en concert

Philippe Katerine (featuring Lomepal) par Moog Arnoux
Le Silo - Marseille, le 13/12/2019
Bonjour. Vendredi 13 décembre 2019 je suis allée au concert de Philippe Katerine et je suis mandatée pour écrire une chronique. Je ne me sens pas d'écrire ça hors l'abyssal... La suite

Katerine en concert

Katerine par Xavier Averlant
Grand Théatre Gérard Philipe, Calais, le 04/03/2017
La dernière fois qu'on a vu Katerine en live, c'était lors d'un excellent concert à la Faïencerie de Boulogne-sur-Mer en 2011. Depuis, l'artiste a sorti un coffret de 52 reprises... La suite

Katerine, Francis et Ses Peintres (concert  donné à l'occasion de la sortie de l'album 52 reprises dans l'espace) en concert

Katerine, Francis et Ses Peintres (concert donné à l'occasion de la sortie de l'album 52 reprises dans l'espace) par Pierre Andrieu
La Gaîté Lyrique, Paris, le 25/10/2011
Une belle soirée "rire et chansons". Prestation hilarante et enthousiasmante (malgré quelques petits ratages ou longueurs... ) de plus de deux heures pour Katerine,... La suite

La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) en concert

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 03/03/2020
Dans le cadre des festivités pour le 20ème anniversaire de La Coopé (dont le "point d'orgue" était la venue des dramatiques Indochine quatre jours plus tard, il est bon de... La suite

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) en concert

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) par Didlou
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 07/03/2020
Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de la Coopérative de Mai, vingt ans ça se fête et la salle clermontoise sait le faire avec plein de concerts à l'affiche (IAM, Mustang, Iggy Pop,... La suite

Pomme (Les Failles Tour) en concert

Pomme (Les Failles Tour) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 20/02/2020
Grande Coopé quasi complète pour la pétillante et mélancolique Pomme, venue présenter de manière touchante, drôle et assurée son très beau deuxième album d'obédience chanson folk,... La suite

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) en concert

The Mystery Lights + Rod Hamdallah (Les Nuits de l'Alligator 2020) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 13/02/2020
Animée chaque année par les efforts de moult cadors rock 'n roll blues, la caravane du festival itinérant Les Nuits de l'Alligator passe une nouvelle fois par La Coopé en ce... La suite