Accueil Chronique de concert LIFE + Prettiest Eyes + Working Men's Club + The Proper Ornaments + The Wants (La Route du Rock Collection Hiver 2020)
Jeudi 28 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

LIFE + Prettiest Eyes + Working Men's Club + The Proper Ornaments + The Wants (La Route du Rock Collection Hiver 2020)

LIFE + Prettiest Eyes + Working Men's Club + The Proper Ornaments + The Wants (La Route du Rock Collection Hiver 2020) en concert

La Nouvelle Vague, Saint-Malo 7 mars 2020

Critique écrite le par



Dernier jour pour La Route du Rock Collection Hiver 2020, avec encore une fois une prog de dingue à La Nouvelle Vague de Saint-Malo le samedi 7 mars : The Proper Ornaments, Working Men's Club, The Wants , LIFE et Prettiest Eyes ! What else ? Que ce soit dans sa version hivernale ou estivale, ce festival est décidément précieux, tant il permet de découvrir moult groupes dans un cadre humain, festif et convivial, sans avoir à fréquenter les monstrueuses usines à pognon que sont devenus la plupart des grands raouts français.



Ah et puis, on allait presque oublier : le très culte (et déjà vu en 1995 et 2014) groupe Sebadoh a malheureusement annulé sa venue à cause de l'épidémie mondiale de coronavirus, qui n'a pas empêché un public chaud et nombreux de se déplacer pour ce qui allait être un des derniers festivals avant les annulations de masse sur tout le territoire et le sinistre mais nécessaire confinement général. Bref, on a bien fait d'en profiter parce que maintenant c'est parti pour un, deux ou trois mois de morosité et de calme plat.


The Proper Ornaments

Le temps d'un petit apéritif en terrasse avec vue sur mer à Saint-Servan, très beau quartier de Saint-Malo à visiter absolument, et hop il faut se rendre fissa à la Nouvelle Vague pour assister à la prestation de The Proper Ornaments, déjà aperçu à La Route du Rock été en 2017 et programmé ce jour dès 20h15 pour pallier l'absence de Sebadoh. Très bon choix car "Mission Bells", le nouvel album signé par James Hoare (chant et guitare, ex membre d'Ultimate Painting), Max Oscarnold (guitare et chant, fait également partie du groupe Toy), Bobby Voltaire (batterie) et Nathalia Bruno (basse), est une petite perle d'indie pop rock & folk.



Certes, ces gens sont peu aimables, pas communicatifs du tout et semblent souffrir d'une paralysie faciale les empêchant de sourire, mais il faut leur reconnaître un talent inné pour créer en deux temps trois mouvements de très prenantes ambiances mélancolico psychédéliques. Les morceaux s'avèrent ultra trippants et bénéficient d'une jolie fixette sur Velvet Underground/ Television leur permettant souvent d'avoir des rythmiques basiquement rock 'n roll puis de partir en solos décoiffants. Difficile de ne pas partir en vrille, avec un tel étalage de classe internationale, surtout que les voix éthérées et spleenétiques à la Syd Barrett et/ou à la Nick Drake sont elles aussi de nature à faire décoller les amoureux de pop heureux d'être déprimés.


Working Men's Club

Programmés juste après et sans doute un peu tôt pour faire l'effet voulu (danser comme si c'était le jour de la fin du monde), les Mancuniens de Working Men's Club n'ont néanmoins aucun problème pour prouver un clin d'œil qu'ils sont la nouvelle petite merveille qui va faire se pâmer tous les aficionados de pop faite pour bouger son corps. Leur recette est simple : déployer un électro rock/post punk titillant les guibolles en utilisant un chant galvanisant et exaspéré, une basse qui groove façon funky punky, des synthés clinquants, des guitares acerbes et une boite à rythmes à la New Order.



La troupe, qui tire superbement la gueule (surtout la guitariste/claviériste avec synthés de marque "orgy" - Le "k" de Korg a été masqué et un "y" a été ajouté ! -, qui s'est échappée de The Moonlandingz, side project du chanteur de Fat White Family), est drivée par Sydney Minsky-Sargeant, un leader chanteur intenable, rapidement torse nu et aimant se frotter aux premiers rangs du public. Ce gamin d'à peine 18 ans et ses partenaires dans le crime produisent un son froid mais qui donne très chaud aux fans de LCD Soundsystem, Chck Chck Chck (!!!) et consorts. Après un temps d'adaptation, le public se prend dans les dents une belle volée de bois vert à base de tubes ultra remuants, comme ce "Teeth" qui tabasse sévère sa race !


The Wants

On continue ensuite avec des ambiances bien "cold", avec le groupe new-yorkais The Wants, formé par deux membres de Bodega (qui était ici-même il y a un an), le chanteur/guitariste Madison Velding-VanDam et la bassiste Heather Elle avec le batteur Jason Gates. Ce projet est une collision plutôt réussie entre Gang Of Four, le post punk glacial et des éléments technoïdes électroniques. Sur disque, ça peut donner des tubes très années 80 comme "Fear My Society" et sur scène, ça peut engendrer des sortes de danses robotiques à exécuter en faisant la tronche.



Le leader du groupe ne cesse de faire des simagrées en triturant de manière ostentatoire sa guitare et son ampli, ce qui est rapidement assez fatiguant, malgré la qualité de la plupart des morceaux exécutés. Trop de pose tue la pose et le rock 'n roll ! La solution est donc de faire abstraction du cirque de ce monsieur pour profiter du son de The Wants, qui est certes cérébral et intello, mais parle aussi aux instincts de la danse. C'est ce qui le rapproche des Talking Heads, référence ultime en matière de post punk funky. Si la raideur de The Wants pourra rebuter les amateurs de choses plus décontractées ou naturelles, il y a chez ce trio un potentiel certain pour créer des hits radiophoniques, comme le titre déjà cité un peu plus haut et l'ultra imparable punk funk "The Motor".


LIFE

Gros choc unanimement apprécié un peu plus tard, avec les très bons LIFE, qui ont déjà sorti deux excellents disques et brûlé les planches en première partie des dangereux agités du bocal (mais pas que) d'Idles. Dès qu'il arrive sur scène, ce groupe de quatre Anglais originaires de Hull commence son infernal travail de sape punk en cherchant à botter le cul de la salle entière. Et... ça marche ! Devant l'intensité et la conviction mises en œuvre, on se retrouve submergé par les multiples vagues de guitare/basse/batterie/chant hurlé. Officiant au micro et aux acrobaties sur les retours et dans la salle, le leader du combo, le dénommé Mez, se révèle être un frontman aussi viscéralement énervé (il arpente la scène comme un lion en cage) que très touchant (ses discours sur ses acolytes et sur son fils).



La rage punk rock qui se dégage des morceaux de LIFE est contrebalancée par un sens du songwriting qui peut évoquer certaines choses pop/punk aperçues chez Blur ("Moral Fibre" fait un peu penser à "Song 2" !), faisant des auteurs de l'indispensable album "A Picture Of Good Health", paru fin 2019, de potentiels candidats à un large succès dans le monde entier. Ce que l'on souhaite ardemment à ces fous furieux aussi éminemment sympathiques que capables d'illuminer une soirée par leur seule et unique présence ensemble sur une scène !


Prettiest Eyes

Il commence à se faire tard, la bière a déjà bien coulé à flots (elle est bonne et il y a le choix !) mais on ne voudrait rater pour rien au monde le dernier live de cette Route du Rock Hiver : celui des excités de Prettiest Eyes, toujours vus à leur avantage jusque là, que ce soit à Levitation France, TINALS ou Binic ! Sans surprise, le trio que forment Pachy García, Marcos Rodríguez et Paco Casanova est d'humeur pour jouer du rock et du roll en mode kraut rock psyché. Et comme les Bretons sont chaud bouillants, tout le monde s'entend comme larrons en foire pour griller ensemble les dernières cartouches de la soirée.



L'infatigable batteur/chanteur, le colossal bassiste et le sauvage préposé aux claviers décident donc d'enchaîner leurs morceaux en envoyant la sauce comme des bêtes, et en y ajoutant une bonne dose de show : le monsieur à la quatre cordes trépigne en front de scène comme un mort de faim, son collègue saccage ses touches de synthés en faisant tournoyer ses cheveux et le vocaliste en chef donnent tout au mic et sur ses fûts. C'est une véritable boucherie sonique, qui réjouit la salle entière et se termine par un slam de la basse. Oui, ledit instrument est jeté dans le public et porté de mains en mains. N'importe quoi ! Voilà, c'est fini, on s'est bien marrés, le rideau tombe sur la version hivernale de cette très réussie Route du Rock 2020. On a bien fait d'en profiter à fond, car c'est le dernier festival organisé en France pour une durée indéterminée, le confinement généralisé s'abattant comme un fléau sur le pays quelques jours après. Rendez-vous du 19 au 22 août pour la collection été, si tout est revenu à la normale (ce que l'on souhaite ardemment). Bisous salés de Saint-Malo !



Photos : Titouan Massé www.facebook.com/titouanmassephoto, twitter.com/titouanbzh, www.instagram.com/tmphotograph, titouanmasse.tumblr.com, www.flickr.com/photos/titouanbzh...
















La Route du Rock : les dernières chroniques concerts

Beak> + Squid + Egyptian Blue + Nova Materia + Kit Sebastian (La Route du Rock Collection Hiver 2020) en concert

Beak> + Squid + Egyptian Blue + Nova Materia + Kit Sebastian (La Route du Rock Collection Hiver 2020) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 06/03/2020
Enorme première soirée à La Nouvelle Vague de Saint-Malo le 6 mars pour La Route du Rock Collection Hiver, avec par ordre d'apparition sur scène Egyptian Blue, Kit Sebastian,... La suite

Warmduscher + Hotel Lux + Pleasure Principle (La Route du Rock Collection Hiver 2020) en concert

Warmduscher + Hotel Lux + Pleasure Principle (La Route du Rock Collection Hiver 2020) par Pierre Andrieu
Antipode, Rennes, le 04/03/2020
Pour le coup d'envoi de La Route du Rock Collection Hiver à Rennes, le public a droit à une belle affiche réunissant à l'Antipode deux belles découvertes Pleasure Principle et... La suite

Metronomy, Deerhunter, Hand Habits, Pottery, The Growlers, David August (La Route du Rock Collection Eté 2019) en concert

Metronomy, Deerhunter, Hand Habits, Pottery, The Growlers, David August (La Route du Rock Collection Eté 2019) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 17/08/2019
Dernier jour de La Route du Rock Collection Été 2019, avec plein de belles choses à voir en live sous la pluie au milieu d'un public un peu moins nombreux que les jours... La suite

2manydjs, Hot Chip, Tim Presley's White Fence, Altin Gun, Crows, Foxwarren, Crack Cloud (La Route du Rock Collection Eté 2019) en concert

2manydjs, Hot Chip, Tim Presley's White Fence, Altin Gun, Crows, Foxwarren, Crack Cloud (La Route du Rock Collection Eté 2019) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 16/08/2019
Après une première journée très réussie (prog classe, public nombreux et temps doux et sec) jeudi 15 août, La Route du Rock Collection Été 2019 se poursuit le vendredi avec... La suite

La Route du Rock Collection Hiver : les dernières chroniques concerts

Beak> + Squid + Egyptian Blue + Nova Materia + Kit Sebastian (La Route du Rock Collection Hiver 2020) en concert

Beak> + Squid + Egyptian Blue + Nova Materia + Kit Sebastian (La Route du Rock Collection Hiver 2020) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 06/03/2020
Enorme première soirée à La Nouvelle Vague de Saint-Malo le 6 mars pour La Route du Rock Collection Hiver, avec par ordre d'apparition sur scène Egyptian Blue, Kit Sebastian,... La suite

Warmduscher + Hotel Lux + Pleasure Principle (La Route du Rock Collection Hiver 2020) en concert

Warmduscher + Hotel Lux + Pleasure Principle (La Route du Rock Collection Hiver 2020) par Pierre Andrieu
Antipode, Rennes, le 04/03/2020
Pour le coup d'envoi de La Route du Rock Collection Hiver à Rennes, le public a droit à une belle affiche réunissant à l'Antipode deux belles découvertes Pleasure Principle et... La suite

Anna Calvi + Warmduscher + Boy Harsher + Drahla (La Route du Rock Collection Hiver 2019) en concert

Anna Calvi + Warmduscher + Boy Harsher + Drahla (La Route du Rock Collection Hiver 2019) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 23/02/2019
Après un vendredi de haut vol permettant de voir à l'œuvre à La Nouvelle Vague Marble Arch, Mermonte, Flavien Berger, Bodega et Cannibale, le dernier soir de la Route... La suite

Flavien Berger + Cannibale + Bodega + Mermonte + Marble Arch (La Route du Rock Collection Hiver 2019) en concert

Flavien Berger + Cannibale + Bodega + Mermonte + Marble Arch (La Route du Rock Collection Hiver 2019) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 22/02/2019
Bien mis en jambes par la soirée de la veille à l'Antipode (avec les concerts très stimulants pour la psyché de Jacco Gardner et Toy dans le cadre de La Route du Rock Hiver),... La suite

Prettiest Eyes : les dernières chroniques concerts

Sleaford Mods, Civic, Shifting Sands, Prettiest Eyes, Dewaere, Listener, St. Morris Sinners, Moody Beaches, Cathédrale, Draught Dodgers (Binic Folks Blues Festival 2019) en concert

Sleaford Mods, Civic, Shifting Sands, Prettiest Eyes, Dewaere, Listener, St. Morris Sinners, Moody Beaches, Cathédrale, Draught Dodgers (Binic Folks Blues Festival 2019) par Pierre Andrieu
Ville de Binic, le 28/07/2019
Après deux jours absolument parfaits (chroniques ici), le Binic Folks Blues Festival 2019 prend fin le dimanche 28 juillet avec une dernière salve de concerts tout à fait... La suite

Beechwood, Death Valley Girls, Prettiest Eyes, Mod Con, Listener, Moody Beaches, Saba Lou, Draught Dodgers, Guadal Tejaz, The Kill Devil Hills, Knuckle Head (Binic Folks Blues Festival 2019) en concert

Beechwood, Death Valley Girls, Prettiest Eyes, Mod Con, Listener, Moody Beaches, Saba Lou, Draught Dodgers, Guadal Tejaz, The Kill Devil Hills, Knuckle Head (Binic Folks Blues Festival 2019) par Pierre Andrieu
Ville de Binic, le 27/07/2019
Après une première journée de fort bon aloi (c'est un euphémisme, c'était gé - nial comme entrée en matière !) au Binic Folks Blues Festival 2019, on poursuit nos... La suite

Prettiest Eyes (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) en concert

Prettiest Eyes (This Is Not A Love Song Festival - TINALS 2019) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 01/06/2019
Samedi 1er juin, minuit, Nîmes, la dernière journée de TINALS 2019 touche à sa fin et l'on commence à être passablement chaud (on vient de s'enquiller cul sec Fontaines... La suite

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2019, 3-3 : Rocky Controlo, Shonen Knife, Wednesday Campanella, Mormor, Fontaines D.C., Mick Strauss, Warm Drag, Rendez-vous, Shame, Prettiest Eyes, Johnny Mafia  en concert

(my) This Is Not a Love Song (TINALS) Festival 2019, 3-3 : Rocky Controlo, Shonen Knife, Wednesday Campanella, Mormor, Fontaines D.C., Mick Strauss, Warm Drag, Rendez-vous, Shame, Prettiest Eyes, Johnny Mafia par Philippe
Paloma, Nîmes, le 01/06/2019
C'est déjà le troisième jour du This Is Not a Love Song Festival #7, et ni la météo (superbe - tempête de ciel bleu pour tous les Tinaliers), ni l'ambiance (délicieuse - festival... La suite

The Proper Ornaments : les dernières chroniques concerts

Ty Segall, Interpol, Angel Olsen, Mac DeMarco, The Moonlandingz, Yak, The Proper Ornaments (La Route du Rock Collection Eté 2017) en concert

Ty Segall, Interpol, Angel Olsen, Mac DeMarco, The Moonlandingz, Yak, The Proper Ornaments (La Route du Rock Collection Eté 2017) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 20/08/2017
Dimanche 20 août, c'est déjà le dernier jour de La Route du Rock Collection été 2017 au Fort de Saint-Père avec un final en apothéose réunissant des artistes passionnants et en... La suite

La Nouvelle Vague, Saint-Malo : les dernières chroniques concerts

Beak> + Squid + Egyptian Blue + Nova Materia + Kit Sebastian (La Route du Rock Collection Hiver 2020) en concert

Beak> + Squid + Egyptian Blue + Nova Materia + Kit Sebastian (La Route du Rock Collection Hiver 2020) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 06/03/2020
Enorme première soirée à La Nouvelle Vague de Saint-Malo le 6 mars pour La Route du Rock Collection Hiver, avec par ordre d'apparition sur scène Egyptian Blue, Kit Sebastian,... La suite

Big Thief (La Route du Rock Collection Eté 2019) en concert

Big Thief (La Route du Rock Collection Eté 2019) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 14/08/2019
Pour la traditionnelle "préchauffe" en salle à La Nouvelle Vague de La Route du Rock Collection Été, le groupe américain de folk rock Big Thief était programmé mercredi 14 août... La suite

Flavien Berger + Cannibale + Bodega + Mermonte + Marble Arch (La Route du Rock Collection Hiver 2019) en concert

Flavien Berger + Cannibale + Bodega + Mermonte + Marble Arch (La Route du Rock Collection Hiver 2019) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 22/02/2019
Bien mis en jambes par la soirée de la veille à l'Antipode (avec les concerts très stimulants pour la psyché de Jacco Gardner et Toy dans le cadre de La Route du Rock Hiver),... La suite

Anna Calvi + Warmduscher + Boy Harsher + Drahla (La Route du Rock Collection Hiver 2019) en concert

Anna Calvi + Warmduscher + Boy Harsher + Drahla (La Route du Rock Collection Hiver 2019) par Pierre Andrieu
La Nouvelle Vague, Saint-Malo, le 23/02/2019
Après un vendredi de haut vol permettant de voir à l'œuvre à La Nouvelle Vague Marble Arch, Mermonte, Flavien Berger, Bodega et Cannibale, le dernier soir de la Route... La suite