Accueil Chronique de concert Lo Cor de la Plana (festival Chants Sacrés en Méditerranée)
Jeudi 4 mars 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Lo Cor de la Plana (festival Chants Sacrés en Méditerranée)

Lo Cor de la Plana (festival Chants Sacrés en Méditerranée) en concert

Archives et Bibliothèque Départementale - Marseille 22 octobre 2011

Critique écrite le par

Lo Cor de la Plana by Pirlouiiiit 22102011

Il est des concerts que l'on n'a pas envie de louper. Pour ce que l'on sait qu'ils seront uniques, différents. Dans le cadre des Chants Sacrés en Méditerranée, le Cor se produisait samedi dernier aux archives et bibliothèque départementales Gaston Deferre à Marseille. Ce soir, pas de farandoles déchainées, pas de transes virevoltantes, pas de public trépignant au rythme des bendirs et des tambourins habituels.

Lo Cor de la Plana by Pirlouiiiit 22102011

Ce soir, c'est une salle assise, concentrée, à l'écoute des silences qui surgissent et enflent entre les voix. Les chants sacrés issus de la tradition populaire sont dans toutes les cultures, porteurs d'une émotion brute, d'une naïveté d'espoir et d'une force particulière où la religion disparait derrière le sacré, cette dimension spirituelle à laquelle l'humanité peut s'élever lorsqu'elle laisse de côté l'ambition du paraitre. Ce soir, les voix des chanteurs seules viennent habiter l'espace.

Lo Cor de la Plana by Pirlouiiiit 22102011

Aux premières notes, c'est aussi pour certains d'entre nous, un saut dans le passé du Cor. Les morceaux choisis sont presque tous issus de leur premier album, Es lo titre. Et réentendre Lo Baron San Alessi ou La Passien presque dix ans après leur enregistrement, enrichis de l'expérience acquise par le groupe au long de ces années, est un bonheur rare.

Lo Cor de la Plana by Pirlouiiiit 22102011

La pureté des voix, leur accord et leur force éclatent ici comme rarement, la polyphonie poussée à l'extrême prend d'un coup tout son sens. Les trois premiers chants s'enchainent sans pause avant de finir dans un jeu de souffles à peine audibles qui laissent le public suspendu, attentif.

Lo Cor de la Plana by Pirlouiiiit 22102011

Les applaudissements eux-mêmes auront ce léger décalage qui nait parfois lorsqu'il est difficile de rompre le silence né des harmonies.
En dix ans, le groupe n'a rien perdu de l'enthousiasme gourmand de ses débuts. Le plaisir est visible, la complicité palpable. L'aisance technique acquise au long des années permet au groupe toutes les audaces, tous les jeux.

Lo Cor de la Plana by Pirlouiiiit 22102011

De la polyphonie la plus classique au beat-box le plus moderne les cinq garçons font feu de tout bois, explorent et mélangent.
La force et la pureté des chants sacrés populaires permettent peut-être plus que d'autres répertoires ces expérimentations, ces dentelles vocales à la recherche de l'émotion brute.

Lo Cor de la Plana by Pirlouiiiit 22102011

Il faudra attendre le rappel pour voir arriver bendir et tambourin, avec finesse et humour Manu Théron entraîne le public à sortir de l'auditorium pour le dernier morceau, une Noviota endiablée où l'émotion accumulée depuis le début du concert se relâche enfin dans une joie communicative, une légèreté qui soulage.

Lo Cor de la Plana by Pirlouiiiit 22102011

Lo Cor de la Plana depuis presque dix ans avance, travaille, cherche sans relâche et sans esbroufe. Et tout est là, la forme et le fond. Des voix parfaitement distinctes unies dans une polyphonie réellement collective où chaque élément, chaque personnalité trouve sa place, des textes qui du sacré à la révolte ne sont jamais gratuits.

Lo Cor de la Plana by Pirlouiiiit 22102011

Et toujours cette énergie qui se donne en offrande revigorante, ce plaisir visible à être ensemble. Oui, il est des concerts qui ne se loupent pas.

Plus de photos par Pirlouiiiit en cliquant ici

Bonus vidéo :


 Critique écrite le 26 octobre 2011 par Brigitt La Sardine


Chants sacrés en Méditerranée : les dernières chroniques concerts

Forabandit : Sam Karpienia, Ulaş Özdemir & Bijan Chemirani (Chants Sacrés en Méditerranée)  en concert

Forabandit : Sam Karpienia, Ulaş Özdemir & Bijan Chemirani (Chants Sacrés en Méditerranée) par Pirlouiiiit
Café Julien, Marseille, le 17/10/2012
C'est curieux tout de même tout le monde s'accorde à dire que les mois d'octobre et de mars sont parmi les plus chargés en concert et pourtant tout le monde continue à organiser... La suite

Lo Cor de la Plana : les dernières chroniques concerts

Sam Karpienia + Lo Cor de la Plana + Oncle Bo  en concert

Sam Karpienia + Lo Cor de la Plana + Oncle Bo par Pirlouiiiit
Chez la Fée Zoé, Marseille, le 26/07/2019
J'avais vu passé l'info sur Concertandco et ça me tenter bien ... Apero du Lamparo du côté de la rue Thubaneau avec showcase du Cor de la Plana (pas vus depuis ....) et Sam... La suite

Lo Cor de la Plana feat. Aime Brees et Henri Maquet (Noel des Pays dOc) en concert

Lo Cor de la Plana feat. Aime Brees et Henri Maquet (Noel des Pays dOc) par Pirlouiiiit
Eglise Saint Just, Marseille, le 23/12/2015
Philippe ayant, par sa récente chronique, attiré mon attention sur le passage du Cor de la Plana à l'Église Saint Just à l'occasion de cette 23ème édition des (désormais quasi... La suite

Noël des Pays d'Oc - Lo Cor de la Plana en concert

Noël des Pays d'Oc - Lo Cor de la Plana par Philippe
Salle polyvalente, Mallemort (13), le 20/12/2015
Aucun habitant du quartier dit de la Plaine de Marseille n'ignore plus, espérons-le, l'existence d'un choeur masculin en occitan(s), qui rayonne bien au delà de notre bonne ville... La suite

Lo Cor de La Plana en concert

Lo Cor de La Plana par Sebsousladeferlante
J1 - Marseille, le 17/03/2013
En l'occasion de la Saint Patrick j'entre pour la première fois au J1. A l'ouverture des grilles il faut gravir des escaliers métalliques qui donnent sur une plate forme dix... La suite

Archives et Bibliothèque Départementale - Marseille : les dernières chroniques concerts

Bastien Boni en concert

Bastien Boni par pirlouiiiit
Archives et Bibliothèque Départementale - Marseille, le 30/03/2012
J'espère que Johnny Hawaii ne va pas croire que je n'aime plus sa musique ... après l'avoir raté lundi je l'ai donc raté deux fois ce soir (à Lollipop - Sami y était par contre -... La suite

Figures Libres par le KompleXKapharnaüM (Métamorphoses) en concert

Figures Libres par le KompleXKapharnaüM (Métamorphoses) par pirlouiiiit
La Joliette, Marseille, le 20/09/2013
Certains soirs lorsqu'il y a plusieurs trucs qui me bottent je me dis que d'un coup de vélo (et si j'ai bien estimé les horaires / retards des salles) c'est jouable. Des fois ça... La suite