Accueil Chronique de concert Ministère des Affaires Populaires + Duval MC + Hanna Jahanforooz + Gaza Team (Fête de la Paix, Aubagne)
Samedi 16 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Ministère des Affaires Populaires + Duval MC + Hanna Jahanforooz + Gaza Team (Fête de la Paix, Aubagne)

Ministère des Affaires Populaires + Duval MC + Hanna Jahanforooz + Gaza Team (Fête de la Paix, Aubagne) en concert

Aubagne, Cours Foch 20 septembre 2008

Critique écrite le par

En ce samedi soir à Marseille, il n'y a que l'embarras du choix : les salles ont toutes réouvert et sont en folie, en plus de la toujours sympatoche Fête du Plateau et sa belle tête d'affiche (D'aqui Dub, place Paul Cézanne). Mais par principe, parce qu'on aime pas l'idée de concerts censurés en envoyant la Troupe, on part rattraper le concert du Ministère des Affaires Populaires dont nous a privé la maréchaussée de Marseille en juillet.

4 personnes dans une voiture empruntée, plus ou moins en ruines et à sec d'essence, c'est décidé, on défiera les éléments et on sera plus entêtés que l'illustre trouduc, parce qu'il y en a forcément un (perso, j'ai bien une idée) qui a décidé de réhabiliter la censure à Marseille et aussi, de faire chier les gens qui n'ont pas voté pour sa politique clientéliste et sécuritaire à gerber (ça c'était juste pour préserver notre indépendance financière vis à vis de la Ville de Marseille pour les 30 prochaines années...)


De toutes façons, les M.A.P. sont la plus belle surprise de l'année, que nous a fait découvrir le Mystic Punk Penguin (co-pilote du bolide ce soir). A l'instar de notre bien-aimée Keny Arkana, c'est du rap de gauchisse', du qui fait chaud partout, au coeur comme à la tête, joué par des espèces de salopards de basanés à casquette, mais en plus des ch'tis ! Autant dire à peu près les gens les plus suspects et les plus edvigeables qui soient - éminemment sympathiques donc, des gens qu'on a envie de défendre d'instinct pour ce qu'ils sont et pour ce qu'ils représentent, si tant est qu'ils en aient besoin.


On arrive à la Fête de la Paix à Aubagne, qui célèbre exactement ce que son nom indique avec des stands bigarrés dont un ouvertement ... moldave. En tout cas, un truc assez fou se produit : contrairement à l'ambiance policière post-vichyste de la dernière fois, les "Bronzés-font-du-Ch'ti" vont jouer ici dans une fête gratuite, ouverte à tous, en plein centre ville (Cours Foch), où il faut se pencher pour apercevoir un policier, tout là-bas au loin... Evidemment le public est à la dimension de la ville : pas des millions mais pas de quoi rougir, peut-être 500 personnes au plus fort de la soirée ?


Détail rigolo, quand on y repense : pas d'alcool à vendre - ce qui se conçoit pour une fête familiale et gratuite. Le corollaire est que tout ce qui a moins de 30 ans sur le site est arrivé sur-équipé de packs de bières, bouteilles d'alcools blancs et jaunes, etc, s'enfume et se pinte tranquillement, un peu en retrait, en attendant les têtes d'affiche. Très honnêtement je n'écoute pas très sérieusement les premiers artistes, d'autant que je passe un moment à courir le centre-ville à la recherche de la Kronenbourg perdue (en tant que bon marseillais, je suis parfaitement paumé si je n'ai pas mes épiceries arabes ouvertes jusqu'à point d'heure).


Duval MC, le rappeur engagé dont tout le monde parle, fait des discours et chauffe la place, ça a l'air plutôt bien en place et pas mal torché, à réécouter à l'occasion. Après lui, arrive la très élégante Hanna Jahanforooz, chanteuse israélienne physiquement proche de Noa (agréable donc !) mais dont je n'adore pas la voix... Jolie symbole évidemment que de programmer celle-ci sur la même scène que des palestiniens - après tout, on parle bien de Paix en Israël ! Très souriante et accompagnée de mandolines et guitares (qui feront de longs soli), elle remercie d'autant plus son public que cela semble être la seule chose qu'elle sache dire en français ! Elle finit accompagnée d'une danseuse du ventre et du groupe Raï Na Rap, locaux de l'étape - c'est agréable sans être bouleversant quand même.


Arrive ensuite Gaza Team, 4 gaillards bien en chair et bien en verve, dont 3 échappés de Gaza pour un an de tournée, et un qui chante avec eux et traduit pas mal de choses en français. Le son est assez puissant, le flow aussi - pas besoin de parler arabe pour ressentir la révolte, la rage et la frustration même si parfois, on aimerait en comprendre davantage. En tout cas c'est un concert de hip-hop sympa et défoulatoire, l'ambiance est bien réchauffée et le public leur fait une chaleureuse ovation finale, pour eux et pour leurs frères parqués tout là-bas - à leur invitation on a gueulé aussi fort qu'on a pu mais je crains que cela n'ait pas suffi !


Et puis vers 22 h 30, un violon électrique, un MC/batteur, un accordéoniste et deux chanteurs survoltés et sautillants dans le style Mouss & Hakim : comme il disent, y'a Comme un air de révolution : la racaille nordiste est lâchée, haro sur (je cite leur bien jolie et explicite formule) "les gros cons d'droite", ben quoi ? Fallait pas les inviter gro' ! En tout cas le public est bien là pour eux, y compris les jeunes désormais bien chauds qui rappliquent de toute la place ! Il ne faut pas plus de 10 secondes pour savoir qu'on va aimer et que ça valait le coup de venir : tel un piment rouge calé bien profond dans un fondement sarkozyste, le Ministère des Affaires Populaires est venu gratter là où ça fait mal (Elle est belle la France), mais aussi remonter à bloc le moral des troupes...


Bien évidemment ils feront une allusion à leur concert avorté (ils ont aussi promis dans le journal de le finir à Marseille un jour...). Mais pas le temps de ruminer : Debout la'd'dans et son air martial, et puis la fabuleuse Lillo, celle qui a fait que je les ai aimés tout de suite, et une autre très marrante sur la dûre condition de rebeu ch'ti. Il y aura en effet pas mal de nouvelles chansons ce soir (un deuxième album ne va pas tarder à sortir), dont une bien tournée sur la Chasse à l'immigré. Moment plutôt émouvant avec Menich Mena et bien plus encore, avec ce magnifique texte d'échange entre deux frères, l'un parti en France et l'autre resté en Algérie, subissant des deux côtés la bêtise et la violence de leurs contemporains... de bien belles choses à graver sur une galette en somme !


A un moment, Gaza Team remonte sur scène pour chanter avec eux une chanson dédiée à la Palestine (et filmée dans cette optique), déjà jouée à Naplouse. Ensuite, le ton se fait plus léger avec une chanson rigolote qui pourrait s'appeler Dégage gros naze, véritable sketch sans fin d'un des deux chanteurs, puis une tirade zebdaesque avec écharpes tricolores sur le thème On est plus chez nous, outrageusement raciste et pleine de clichés, bien vue en somme.


Ils descendent alors dans un public ravi faire danser les gens et insulter l'en tout points affreux Hortefeux (histoire d'aggraver nos cas en ricanant tous ensemble à propos de cette pauvre tête de c.. enfin je veux dire not'bon Minisse' des Charters et de l'Identité NaSSionale), avant de conclure par l'inévitable et enthousiasmante Balle Populaire, dernier remède de cheval contre la connerie ambiante. Les horaires déjà dépassés font qu'ils ne pourront pas faire de rappel - on est quand même bien contents (en ch'ti on dirait "contins") d'avoir passé un moment avec ce groupe très réconfortant et qui récolte un triomphe à la hauteur de son charisme et de sa présence sur scène !


C'est donc tout guillerets qu'on repart - comme il n'est pas assez tard et qu'il n'y a que deux concerts par an à la Maison Hantée, on gagne notre spot favori pour finir la soirée, ayant hélas raté l'un de ces célèbres concerts des Dirteez devant le Cosmic-Up, pourtant toujours de grands moments... C'est en bonne compagnie qu'on éclusera les fonds du bar jusqu'à ce qu'on nous vire, écoutant distraitement les Rescue Rangers... sans savoir que c'est eux et alors qu'on a bien aimé leur production myspace. Au final un très agréable soirée sont on rentre épuisé, ravis et bourrés. Au final on y a pas vu la moindre présence policière et tout s'est (donc) bien passé.

Illustrations par Philippe, 2 p'tites vidéos pour se faire une idée par ici !

PS : faites-moi plaisir sur ma fiche Edvige, ne faites pas l'erreur que fait tout le monde, Philippe c'est UN l et DEUX P, d'avance merci.


Fête de la Paix : les dernières chroniques concerts

Mix-Up Beyrouth + Kabbalah (Fête de la Paix) en concert

Mix-Up Beyrouth + Kabbalah (Fête de la Paix) par Mcyavell
Cours Foch - Aubagne, le 20/09/2009
Aubagne un dimanche de septembre. 14h00. Déluge les deux jours précédents mais jusqu'ici tout va bien. Les stands et les restaurants de la Fête de la Paix sont animés. Le... La suite

Duval Mc : les dernières chroniques concerts

Compagnie Cuanol + Pulsabatouk + Boogie Balagan + Duval Mc  en concert

Compagnie Cuanol + Pulsabatouk + Boogie Balagan + Duval Mc par Audrey h
Festival Etang d'Art - Saint Chamas, le 04/07/2009
Et ça continue ce soir au festival l'Etang d'art à Saint Chamas. Avec des styles plutôt variés Rock, ska, Batoucada, il y en aura pour tous les gouts! ... La suite

Ragga Baleti de l'Espace : Duval MC + Oaï Star vs Papet J en concert

Ragga Baleti de l'Espace : Duval MC + Oaï Star vs Papet J par Bertrand 13RU
Le Balthazar - Marseille, le 18/10/2008
Duval MC, vous l'avez peut être vu dans Thalassa spéciale Marseille. Originaire de Fos sur Mer, il milite contre l'industrialisation et la pollution à outrance autour de l'étang... La suite

Arnaud Michniak + Duval MC en concert

Arnaud Michniak + Duval MC par Pirlouiiiit
Intermediaire - Marseille, le 14/11/2007
L'intermédiaire est un café concert remarquable pour faire des découvertes. L'entrée est gratuite, il a toujours du monde, il y a des concerts tous les soirs ou presque et ce... La suite

Duval Mc par Kagola
Le Balthazar - Marseille, le 16/05/2008
La sortie de l'album "Matières Premières" a été fêtée comme il le fallait lors d'un spécial concert au Balthazar. Une rimbambelle d'invités - 13 hors de la Rue, La Compagnie X, DJ Sky, etc... - pour accompagner le rappeur le plus engagé et enragé des Bouches du Rhône, l'homme que l'on nomme DUVAL MC. Des instrus bien travaillé, un son hip-hop... La suite

Gaza Team : les dernières chroniques concerts

MAP + Gaza Team en concert

MAP + Gaza Team par Mystic Punk Pinguin
L'Affranchi - Marseille, le 26/03/2010
Découverts il y a 4 ans, les ch'tis du Ministère des affaires populaires nous régalent depuis. A l'époque, on était une petite 40 aine à l'Escale d'Aubagne (salle à la... La suite

Ministère des affaires populaires : les dernières chroniques concerts

Interview de Sidi Wacho à l'occasion de leur passage à Marseille en concert

Interview de Sidi Wacho à l'occasion de leur passage à Marseille par Pierre Charvet
Marseille - Molotov, le 03/05/2019
Ce soir-là, Sidi Wacho joue à Marseille. Le groupe arrive tout droit d'Allemagne, preuve que leur musique engagée et festive n'est pas réservée qu'aux seuls francophones ou... La suite

MAP + Gaza Team en concert

MAP + Gaza Team par Mystic Punk Pinguin
L'Affranchi - Marseille, le 26/03/2010
Découverts il y a 4 ans, les ch'tis du Ministère des affaires populaires nous régalent depuis. A l'époque, on était une petite 40 aine à l'Escale d'Aubagne (salle à la... La suite

Festival des Agglos : Poum Tchak + Ministère des Affaires Populaires + Shaolin Temple Defenders en concert

Festival des Agglos : Poum Tchak + Ministère des Affaires Populaires + Shaolin Temple Defenders par Mystic Punk Pinguin
Anse Aubran - Port de Bouc, le 12/06/2009
Le Festival des Agglos, c'est un festival de prolos, des vrais de vrais mon salop. Ici pas de place pour la hype, pour les frimeurs et autres m'as-tu-vu. Ici, le public à tous les... La suite

Ministère des Affaires Populaires / La Fête Bleue en concert

Ministère des Affaires Populaires / La Fête Bleue par Philippe
Place Paul Cézanne, Marseille, le 03/07/2008
C'est vrai que je m'étais encore dit hier : zut, on a pas de chronique de la Fête Bleue en 2008 à Marseille (c'était pourtant déjà si bien en 2007 !), alors que je me suis quand... La suite