Accueil Chronique de concert Nuru Kane + Tony Allen
Mardi 26 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Nuru Kane + Tony Allen

Nuru Kane + Tony Allen en concert

Grenier à Sons - Cavaillon 13 Mars 2010

Critique écrite le par

Nuru Kane


De nos jours, lorsque l'on s'aventure à parler de voyages, il y a, du moins en France, trois sortes de personnes. Ceux qui sont allés en Afrique par Avion, ceux qui s'y transportent via la Ferme Débilités et, pour finir, ceux qui s'y exportent à travers la musique. Ce soir, le Grenier a Sons qui affichait complet était rempli de personnes présents dans la première et troisième catégorie. Un public des plus amusants pour un artiste des plus surprenant. Après une longue tournée, le fameux batteur de Fela, icône intemporelle de l'afrobeat, Tony Allen pose ses valises le temps d'une soirée à Cavaillon.

Tony Allen + Nuru Kane  @ Grenier à Son - 13/03/10 Nuru Kane


En attendant c'est à Nuru Kane ainsi que son acolyte d'entrer sur scène. En costume traditionnel coiffé d'un long bonnet, la formation s'avère des plus simples ; deux guitares, ainsi qu'un guembri. La section rythmique est quant à elle uniquement assurée par les coups de pieds sur le sol ainsi que quelques battements sur la guitare. Même si l'ambiance tarde à démarrer, Nuru profite de chaque intermède entre les morceaux pour nous compter sa vie, son histoire, sa musique.

Nuru Kane



Ainsi il fait la promotion de son prochain album "Number One Bus". En référence au bus qu'il devait prendre chaque jour pour aller au travail. *A imaginer ave l'accent sénégalais* : "Mon album raconte mes voyages dans le bus pour aller travailler. Chaque morceau est une étape avec des gens qui montent d'autre qui descendent. J'y raconte mon voyage en espérant vous transporter avec moi.". Mission réussie, le grenier à son se transforme progressivement en bus dont Nuru est le conducteur. Peu à peu l'ambiance se détend.

Nuru Kane Nuru Kane


Si la performance de Nuru derrière son guembri est remarquable elle ne serait pas grand chose sans les monstrueux solos de guitare de son compagnon. Mais plus étonnant encore, c'est que le manque de section rythmique ne se fait pas ou peu ressentir. Lorsqu'elle n'est pas assurée par Kane Kane c'est au public de prendre le relais à coup de claquements de mains. C'est d'ailleurs sous ses même claquements que mister Kane quittera la scène avec pour seul regret de ne pas avoir pu jouer plus longtemps, regret visiblement partagé par le public.


Nuru Kane Tony Allen


Après avoir vagabonder du côté du Sénégal c'est vers le Nigeria que nous nous dirigeons, le tout guidé par Tony Allen, excusez du peu. Il faut dire qu'il n'est que le fondateur de l'afrobeat et simplement le batteur de Fela... Mais revenons en au concert. Si Tony ne se trouve pas encore sur scène ce n'est pas le cas de ses -nombreux- musiciens. Un vrai village ! Entre les deux guitariste le trio formant la section cuivre, le claviériste fou, la bassiste en retrait et la chanteuse, difficile de se faire sa place sur scène. Et pourtant tout le monde arrive à se déhancher tout en jouant.

Tony Allen



C'est donc la douce voix de sa chanteuse qui nous accueille. Pénombre la plus totale jusqu'à la très la très attendue arrivée de Tony Allen. Si le public était un peu retissant au début de la prestation de Nuru, là c'est tout l'inverse a tel point que le public a dû mal à s'arrêter entre les morceaux. C'est donc le très entrainant et non moins tubesque " Elewon Po " qui ouvre le bal.

Tony Allen Tony Allen


Et c'est donc parti pour plus de deux heures de crazy afrobeat. Des fois, Tony chante, souvent il s'amuse à la batterie et parfois il fait les deux avec une facilité déconcertante. Comme le dira plus tard dans la soirée Nuru Kane "Tony Allen est seul mais il n'est pas seul " et c'est dans ce contexte qu'à chaque morceau chacun des musiciens montrent leur talent en solos. Indéniablement Tony n'est pas la seule personne à briller sur les planchers du Grenier à Sons ce soir.

Tony Allen



Entre anciens et nouveaux morceaux, toute la vie musicale du vieux Tony est revisitée pour le plus grand plaisir des spectateurs. Hormis deux trois interventions du sexagénaire pour le moins incompréhensibles, pas vraiment de dialogue concret entre ces mêmes spectateurs et le vieux Allen. Il faut reconnaître cependant que là où les mots laisse un vide la musique les comble aussi tôt. Généreuses comme leur créateur, c'est avec un sourire qui va jusqu'aux lèvres que le groupe nous gratifie d'encore quelques compos avant de se retirer.

Tony Allen


Une fois de plus ce n'est pas Tony Allen qui revient le premier sur les planches mais son bassiste profitant de l'occasion pour s'adonner à un solo de basse qui n'a d'égale que son monstrueux talent. Ca splape, ça joue plus vite que son ombre, un seul mot pour qualifier mon sentiment vis à vis de la performance, RESPECT ! Entre temps le reste du groupe retrouve la scène. Pour le plus grand plaisir du public Nuru revient lui aussi. C'est d'ailleurs à lui que revient la présentation du groupe. Sur un refrain made in Tony, Mr Kane tout en dansant explique en guise de présentation que :

" Quand j'étais petit
Les journalistes me demandaient
Mais qui est ton idole
Et moi je leur répondais
C'est quelqu'un qui vient du Niger
C'est quelqu'un qui est une Légende
Son nom c'est........
Tony Allen !!!!"


Tony Allen



Après plus de deux heures de générosité, voyage, solos de divers instruments, Tony Allen pose définitivement les baguettes pour venir à la rencontre de son public venu en grand nombre. C'est donc accompagnée de tous ses musiciens que la légende vivante de l'Afro beat salue une dernière fois son public, ses amis d'un soir avant de leur dire aurevoir.

Tony Allen

> Réponse le 24 avril 2010, par Turquoise

Vraiment TOP cette soirée, je suis sous le charme de NURU KANE alors que j'étais allée voir Tony Allen comme quoi des fois les premières parties sont aussi intéressantes! Toujours aussi agréable cette salle à Cavaillon , j'adore, très bonne ambiance.  Réagir


Nuru Kane & Bayefall Gnawa : les dernières chroniques concerts

Tony Allen en concert

Tony Allen par Vilay
Victoire 2 - Saint Jean de Vedas, le 10/03/2010
Tout le monde était au rendez-vous, ce mercredi 10 mars pour la venue de Tony Allen à Victoire 2. Nuru Kane a donc eu la difficile tâche de chauffer le public venu voir un maître... La suite

Tony Allen + Nuru Kane   en concert

Tony Allen + Nuru Kane par roohakim
Espace Julien - Marseille , le 03/02/2010
Quoi de mieux qu'une bonne soirée africaine en cette morne nuit de février ? Direction le cours Julien. Là un "MC" local anime la soirée alors que nous patientons longuement dans... La suite

Tony Allen : les dernières chroniques concerts

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) en concert

Tony Allen Quartet, Roy Ayers band + Seun Kuti & Egypt 80 (Festival Jazz des Cinq Continents) par Pirlouiiiit
Parc Longchamp, Marseille, le 29/07/2017
L'année dernière je ne sais plus pourquoi mais je n'avais couvert aucun des concerts du festival (oui je réutilise mon intro de la précédente chronique !). Cette année 3 soirs.... La suite

Tribute to Fela Kuti featuring Seun Kuti, Egypt80, Tony Allen et Talib Kweli (Jazz à La Villette 2016) en concert

Tribute to Fela Kuti featuring Seun Kuti, Egypt80, Tony Allen et Talib Kweli (Jazz à La Villette 2016) par lol
Grande Halle de la Villette, Paris, le 08/09/2016
La grande halle de la Villette accueillait en quelque sorte l'aristocratie de l'Afrobeat afin de rendre hommage au monarque fondateur légendaire de ce courant musical : Fela... La suite

Fiesta des Suds : Damon Albarn's Africa Express  en concert

Fiesta des Suds : Damon Albarn's Africa Express par Prakash
Dock des Suds - Marseille, le 19/10/2013
Ce soir, retour sur les lieux du crime...retour à la Fiesta des Suds. La veille, à la soirée d'ouverture, les quelques 14000 chanceux ont pu assister à une prestation GIGANTESQUE... La suite

Tony Allen's Black Series  + Hugo Kant (Le Tour du Pays d'Aix) en concert

Tony Allen's Black Series + Hugo Kant (Le Tour du Pays d'Aix) par Pouille-pouille
Bibliothèque Méjanes - Aix-en-Provence, le 03/11/2012
Du 31 Octobre au 17 Novembre se déroule la 15e édition du festival itinérant "Le Tour du Pays d'Aix" : 7 dates, 23 artistes ; c'est l'occasion d'aller admirer des groupes,... La suite

Grenier à Sons - Cavaillon : les dernières chroniques concerts

HK et les Saltimbanks en concert

HK et les Saltimbanks par audrey
Grenier a Sons (Cavaillon), le 17/02/2012
Retour au Grenier à sons après la fermeture de l'asso en octobre 2010. A l'époque la mairie avait justifié qu'elle ne pouvait plus financer 2 scènes labélisées sur Cavaillon. Le... La suite

Andre Williams  and the Goldstars en concert

Andre Williams and the Goldstars par Roohakim
Grenier à sons (Cavaillon), le 12/05/2010
Back in 1999 modeurfeukeur : le Moulin, le derche en ébullition et les mollets en flagellation avancée, vit sa ns doute sa plus belle soirée [en tout cas dans mon panthéon... La suite

Andre Williams + The Goldstars en concert

Andre Williams + The Goldstars par Bertrand 13rugissant
Le Grenier à Sons, Cavaillon, le 12/05/2010
Je vous avoue d'entrée, je ne suis pas particulièrement calé dans ce registre, et je n'étais pas censé être chroniqueur ce soir, mais je vais tenter de vous retranscrire l'ambiance... La suite

R.A.P.H + Iswhat en concert

R.A.P.H + Iswhat par Audrey H
Le Grenier à Sons - Cavaillon, le 07/05/2010
R.A.P.H ISWHAT Ce soir-là, si vous vouliez écouter du hip hop c'est au Grenier à son à Cavaillon que ca se passait. Retour sur une bonne petite soirée découverte ! Ca... La suite