Accueil Chronique de concert Overhead, The Liars, Sparklehorse, Dyonisos
Dimanche 31 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Overhead, The Liars, Sparklehorse, Dyonisos

La Cigale, Paris 9 Novembre 2002

Critique écrite le par

OVERHEAD, THE LIARS, SPARKLEHORSE, DYONISOS
le samedi 9 novembre à la Cigale - extrait du site personnel : https://www.lemondedesophie.com

Je n'ai pas du tout aimé la prestation d'OVERHEAD...je n'ai même pas envie d'en parler. Passons.

Par contre, THE LIARS ont à mon goût été GENIAUX. Complètement déjanté, le chanteur nous a mis le feu à la scène. Il s'amusait à grimper sur les enceintes, sauter sur la scène dans tous les sens et se défoncer à tue-tête la voix pour nous sortir le meilleur de lui. Il y avait un air des années 70 qui planait dans la salle. J'avais l'impression de voir un certain Andy Warhol ressuscité. Certes, par moment, j'avais l'impression qu'ils faisaient plus du bruit que de la musique. Néanmoins, je trouve qu'un concert de ce genre réveille le petit adolescent qui dort en nous. J'avais envie de "poggoter" parmi ces gens...

Si je peux me permettre une chose en écrivant ce texte en ce samedi 16 novembre, c'est que THE LIARS sont pour moi l'un des meilleurs moments du Festival.

Voilà qu'arrive Mark Linkus, le chanteur de SPARKLEHORSE. C'est pour lui que je suis venue. Ils ne sont que deux sur scène, contrairement à la dernière fois où ils étaient 4 ou 5. Cette fois, il n'y a que lui et son batteur pour nous jouer des morceaux mélancoliques. De sublimes morceaux de son dernier album "It's a wonderful life" et de ses 2 albums précédents. Des mélodies magnifiques... Gâchées par le public...ou du moins une partie du public... Entre un brouhaha permanent et des remarques du style "il a oublié de prendre son prozac" ou "ohhh, il va nous faire encore une ballade...", je n'ai pas réussi à apprécier pleinement sa performance. Ce comportement de ces jeunes gens m'a mise hors de moi. Le respect ? Où est-il ? Quand je n'aime pas ce que joue un groupe, comme l'a fait OVERHEAD, je le respecte tout de même et je me la ferme !!!!!!!!! Ou alors je vais au bar... Comme ça, je ne dérange personne. Bref, je le répéterais encore aux Inrocks : SPARKLEHORSE N'AURAIT JAMAIS DU ETRE PROGRAMME CE SOIR LA. IL AURAIT MIEUX VALLU LE METTRE A L'OLYMPIA LE 11 NOVEMBRE....

J'espère que les Inrocks feront attention pour la prochaine fois. En tout cas, j'attends vivement que SPARKLEHORSE revienne cette fois-ci à Paris dans une bonne salle intimiste et nous interprète ses magnifiques airs de "Eyespennies" ou de "Piano Fire".

Enfin, la tête d'affiche qu'est DYONISOS arrive. On passe d'une atmosphère sereine à l'esprit de rébellion puérile. Je comprends pourquoi les gens n'ont pas aimé Sparklehorse. Ils sont tous là pour Dyonisos. Je n'avais jamais entendu ce qu'ils faisaient ni vu en live de quoi ils étaient capables. Il faut dire que j'ai été impressionné. Le chanteur est une "bête de scène". Il s'est notamment jeté dans la foule et s'est laissé transporter par son public jusqu'à la régie au fond de la Cigale. Il est ensuite monté à l'étage pour nous faire le cri de Tarzan. Enfin, il s'est encore fait plaisir en revenant porté par les bras de ses fans jusque sur scène. Il y a aussi ces téléphones qui servent de micro déformateurs de voix qui m'ont bien plus. Même si je n'aime pas la musique que fait Dyonisos, je les félicite parce qu'ils se défendent plutôt bien. Puis, ça fait plaisir de voir une foule en effervescence. L'énergie humaine est toujours bonne à prendre.

 Critique écrite le 17 novembre 2002 par Sophie Hay


Dyonisos : les dernières chroniques concerts

DYONISOS par JB
Eurockéennes, le 05/07/2003
Comment ça....toujours pas de critiques du fabuleux concert de Dyonisos de samedi dernier à Belfort...mais que se passe t il ? Parce que à tout ceux qui ont raté ça, je conseille de voir la rétro sur France 3 samedi soir prochain, pour ce qui restera pour moi le meilleur moment des Eurocks... Tout ceux qui les connaissent ont une nouvelle... La suite

Athlete + The Kills + Dyonisos + Beth Gibbons par Pierre-Henri Quelen
Place Poulain Corbion, Saint Brieuc, le 06/06/2003
Voilà un des meilleurs concerts auxquels j'ai assisté. Celui-ci a eu lieu dans le cadre du festival Art Rock à Saint Brieuc. Athlete : ouais, bon, c'est pas trop mon style. C'est assez pop rock, je trouve ça "gentil". Ils savent écrire des chansons, mais ça ne provoque rien chez moi. Leur prestation était correcte, même s'ils avaient un... La suite

Dionysos + Beth Gibbons par loutcho
St-brieuc (22), le 06/06/2003
A l'origine, j'allais voir le concert de Beth Gibbons et pas celui de Dionysos. Mon dieu, ce que j'aurais manqué si je n'avais jamais vu Dionysos en concert, ceux qui ne les ont pas déjà vus n'ont pas idée. Dès le premier morceau, ils mettent le feu, le chanteur jouant avec le public merveilleusement bien et possédant un sens de l'autodérision... La suite

Dyonisos par Vincent
La Laiterie, Strasbourg, le 30/05/2003
Ne connaissant que deux morceaux ("Coccinelle" et "Jedi"), j'y suis allé pour découvrir. Quelle déception ! Tout bonnement de la musique pour lycéens attardés. Musicalement il n'y a aucun intérêt, couplets : faussement calmes et refrains : tout à toc. Quelques morceaux tout de même un peu intéressants (dont une chanson de Léo Ferré mais dommage on... La suite

Liars : les dernières chroniques concerts

Liars en concert

Liars par Sami
Cabaret Aleatoire, Marseille, le 30/05/2013
C'était sur le papier la date du festival This is (not) music qui m'excitait le plus, et finalement la seule où je pourrai me rendre. Les New Yorkais de Liars, forts de 6 albums... La suite

Liars + HTRK en concert

Liars + HTRK par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 22/11/2007
Du bruit, oui, mais du bruit de grande qualité pour la soirée ayant vu se succèder sur scène les groupes HTRK (I hate Rock, sans les voyelles ) et Liars... La petite salle de... La suite

Overhead : les dernières chroniques concerts

Overhead + Nicholson (Festival Marsatac 2004) par Edd Dazuntski
Poste a Galene - Marseille, le 23/09/2004
Quand on entre au Poste à Galène, le groupe marseillais Nicholson vient tout juste d'entamer son set. Et tout en remplissant le papier pour la carte d'adhésion de la nouvelle saison, j'ai le temps de me faire une impression. Malheureusement, mon sentiment final restera fidèle à cette première impression et si je devais résumé en un mot cette... La suite

Overhead+ Feist + THE CURE !! par Crackdry
Six fours, le 03/07/2004
Que c'était agréable de voir the Cure sous le ciel étoilé de Six-fours! Les lieux et la préstation du groupe (qui était parait il malade la veille à Werchter) m'ont laissé sur un nuage pendant quelques jours ;) voici la playlist Plainsong, Fascination Street, Before Three, High, The End of the World, Anniversary, Inbetween Days, Jupiter Crash,... La suite

overhead+feist+the cure par Fairy
festival du gaou (six fours), le 03/07/2004
Debut du concert prévu à 21h00, arrivée à 20h30 overhead finissait son set, légerement déçue car ils donnaient bien, bon son, bonne voix (gros rapprochement avec jeff buckley), mais tant pis arrivée trop tard. Jeune demoiselle du moment Leslie Feist: jolie, belle voix, bons musiciens, bref tout pour elle mais aucune pêche et juste 4... La suite

Overhead + The Raveonettes par Augustulus
Le Botanique, Bruxelles, le 15/05/2003
Salut à tous, retour au Bota une semaine après le grand ramonesage de tympans à la sauce punk, cette fois-ci en charmante compagnie puisque Claire et Mélanie ont décidé ce soir d'envoyer bouler Chopin et Beethoven pour plonger dans le grand chaudron rock... Chapeau mesdemoiselles ! 20h, il n'y a presque personne alors qu'Overhead prend place... La suite

Sparklehorse : les dernières chroniques concerts

Sparklehorse + Ben's Symphonic Orchestra par Hum !
Espace Julien - Marseille, le 18/10/2001
Ce soir on avait le choix entre La Fiesta des Suds avec Di Maggio et Lucky Peterson et Sparkelhorse à l'Espace Julien, i.e. soit deux habitués de la scène marseillaise : Di Maggio (ils sont marseillais) et Lucky Peterson qui passe régulièrement au Moulin et dont j'ai eu des bons échos, ou le truc branché Inrocks & co calme et introspectif. Et on a... La suite

Sparklehorse par metal@concertandco
Lyon, Ninkasi Kao, le 17/10/2001
Arrivé pas bien en avance, je n'ai pas pu voir la première partie (en l'occurence Ben's Symphonic Orchestra) donc je n'en parlerai pas. Je venais donc au Ninkasi pour voir Sparklehorse qui comme l'écrit Hum ! un peu plus loin représente tout à fait le genre buzz Inrock etc. mais comme dirait Guy Roux, dans la vie faut pas gacher alors ne mourrons... La suite

Sparklehorse par francis
la Cigale, le 15/10/2001
Un concert époustouflant, quoique trop court, pour qui connait la musique de Sparklehorse... Ce grand miraculé de la vie ne peux pas laisser ces auditeurs indiffèrents avec des mélodies magnifiques, sur le fil du rasoir toutes droit revenues de l'enfer... On sent dans cette musique (et la tenue du chanteur sur scène) un malaise perceptible qui fait... La suite

La Cigale, Paris : les dernières chroniques concerts

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) en concert

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) par Samuel C
La Cigale - Paris, le 14/12/2019
Croisé près de La Cigale, Anton Newcombe confie avant le concert de L'Épée qu'il n'arborera pas son célèbre t-shirt "Eat shit". Il l'a en effet porté la veille à l'occasion... La suite

Philippe Katerine (featuring Lomepal) en concert

Philippe Katerine (featuring Lomepal) par lol
La Cigale, Paris, le 16/12/2019
On ne savait pas vraiment à quoi s'attendre en allant voir Philippe Katerine en concert à la Cigale en ce 16 décembre 2019. En quittant la salle après 1h30 de spectacle, on n'était... La suite

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) en concert

L'Épée (Emmanuelle Seigner + The Liminanas + Anton Newcombe) par lol
La Cigale, Paris, le 14/12/2019
L'Épée, super groupe regroupant les Liminanas, la chanteuse et actrice Emmanuelle Seigner et Anton Newcombe, la tête pensante de The Brian Johnstown Massacre, défendait sur la... La suite

Ty Segall And The Freedom Band en concert

Ty Segall And The Freedom Band par Samuel C
La Cigale - Paris, le 10/10/2019
Ty Segall a investi La Cigale les 9 et 10 octobre. Il arrive sur scène à 20h30 avec sa tenue habituelle, soit un croisement entre le bleu de travail et la combinaison réalisée... La suite