Accueil Chronique de concert Parquet Courts (Festival Rock en Seine 2015)
Dimanche 17 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Parquet Courts (Festival Rock en Seine 2015)

Parquet Courts (Festival Rock en Seine 2015) en concert

Domaine national de Saint-Cloud 30 août 2015

Critique écrite le par






Parquet Courts

Début de soirée particulièrement excitant sur le scène Pression Live au festival Rock en Seine, avec un set sec comme un coup de trique et aussi admirablement branleur que punk des grands malades de Parquet Courts... Ces quatre mecs très agités du bocal et aux looks de dangereux psychopathes en liberté s'attachent à dégueuler avec une classe à peine croyable leurs tubes dissonants intégrant intelligemment la morgue acide de Lou Reed et son Velvet Underground, les guitares rêches transperçant l'ennui de Television, l'anarchie bruitiste de Pavement et le jusqu'au boutisme de Mark E. Smith. C'est un peu toujours le même morceau, mais quel putain de morceau de punk rock mes amis ! Un méchant truc qui te déverse de l'acide sur les nerfs, te prend et te retourne comme une crêpe, en te donnant une méchante envie d'appuyer à mort sur le champignon en empruntant à tombeau ouvert l'autoroute de l'enfer. Oui.



Le secret de ces petits génies qui s'ignorent (ou pas) ? Deux guitares qui enchaînent les riffs démoniaques, des rythmiques qui tuent, des breaks qui te ratatinent, deux chanteurs qui semblent se foutre royalement de tout, et une doublette basse/batterie qui tabasse sévère. Et on allait oublier, une brochette de tubes absolument imparables et usinés bien près de l'os : Borowed Time, Pretty Machines, Light Up Gold II, Sunbathing Animal, Bodies Made Of etc etc. Et dans la set list, il y a même un " slow " un peu country et presque à la Neil Young : Uncast Shadow of a Southern Myth. Last but not least, les sauvageons ricains se chargent de trousser de petits discours gentiment cyniques et arrogants entre les morceaux... Pour conclure cette très brillante chronique, nous ajouterons avec un à propos à peine croyable que non content de produire des disques qui rendent heureux au plus haut point, le groupe Parquet Courts donne des concerts totalement jouissifs, qu'il serait vraiment foutrement idiot de louper lors de son prochain passage en France ! Et sur ce coup ce ne sont pas les hordes de fans hystériques agglutinés devant la scène à Rock en Seine qui me démentiront...













Liens : www.rockenseine.com, www.facebook.com/rockenseine, twitter.com/rockenseine...


Photos : Victor Picon

Rock en Seine : les dernières chroniques concerts

Foals (Festival Rock en Seine 2019) en concert

Foals (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Une heure de show à haute teneur en tubes pour l'imparable passage de Foals à Rock en Seine fin août... Remontés à bloc et visiblement ravis de jouer une nouvelle fois à Paris,... La suite

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Dimanche 25 août en plein après-midi dans le caniculaire été parisien, le groupe irlandais The Murder Capital retourne tout sur son passage au festival Rock en Seine... Sous le... La suite

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2019
©Mauro Melis Contrairement à PNL en 2018, The Cure a fait le plein cette année à Rock en Seine, le festival francilien affichant complet vendredi 23 août, jour tant attendu du... La suite

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite

Parquet Courts : les dernières chroniques concerts

A.Savage (Parquet Courts) + Jack Cooper (Ultimate Painting) en concert

A.Savage (Parquet Courts) + Jack Cooper (Ultimate Painting) par Titouan Massé
Le Pop-up du label, Paris, le 26/01/2018
20h20, il y a du monde qui attend le concert d'A.Savage (échappé du groupe Parquet Courts) devant le Pop Up du Label mais on rentre rapidement, juste à temps pour choper une bonne... La suite

The Jesus And Mary Chain, Arab Strap, Parquet Courts, The Black Lips, Cold Pumas, Temples (La Route du Rock Collection été 2017) en concert

The Jesus And Mary Chain, Arab Strap, Parquet Courts, The Black Lips, Cold Pumas, Temples (La Route du Rock Collection été 2017) par Pierre Andrieu
Fort de Saint-Père, près de Saint-Malo, le 19/08/2017
Après une énorme première soirée au Fort de Saint-Père pour La Route du Rock Collection été 2017, avec des prestations mémorables de PJ Harvey, Thee Oh Sees, Idles et Car Seat... La suite

Shellac, Ty Segall & The Muggers, Dinosaur Jr, Algiers, The Mystery Lights, Nots, Metz, Cavern Of Anti-Matter, Quetzal Snakes, Parquet Courts, Girl Band, Dirty Fences, Steve Gunn, Daddy Long Legs, Dilly Dally (This Is Not A Love Song Festival 2016) en concert

Shellac, Ty Segall & The Muggers, Dinosaur Jr, Algiers, The Mystery Lights, Nots, Metz, Cavern Of Anti-Matter, Quetzal Snakes, Parquet Courts, Girl Band, Dirty Fences, Steve Gunn, Daddy Long Legs, Dilly Dally (This Is Not A Love Song Festival 2016) par Pierre Andrieu
Paloma, Nîmes, le 05/06/2016
Prog démente, site impeccable (superbe salle, jardin éphémère avec deux scènes extérieures bucoliques), soleil garanti, tarifs modérés, le This Is Not A Love Song Festival,... La suite

(mon) Rock en Seine 2015, 2/2 : Kadavar, Pond, Last Train, Fuzz (Ty Segall), Jungle, Mark Lanegan Band, Parquet Courts, (Chemical Brothers) en concert

(mon) Rock en Seine 2015, 2/2 : Kadavar, Pond, Last Train, Fuzz (Ty Segall), Jungle, Mark Lanegan Band, Parquet Courts, (Chemical Brothers) par Philippe
Saint-Cloud, Parc de Saint-Cloud, le 30/08/2015
Après une bien belle première journée passée vendredi au Parc de Saint-Cloud, et un samedi où nous avons vaqué ailleurs dans la capitale (...à entendre les retours et à voir les... La suite

Domaine national de Saint-Cloud : les dernières chroniques concerts

Foals (Festival Rock en Seine 2019) en concert

Foals (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Une heure de show à haute teneur en tubes pour l'imparable passage de Foals à Rock en Seine fin août... Remontés à bloc et visiblement ravis de jouer une nouvelle fois à Paris,... La suite

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Murder Capital (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 25/08/2019
Dimanche 25 août en plein après-midi dans le caniculaire été parisien, le groupe irlandais The Murder Capital retourne tout sur son passage au festival Rock en Seine... Sous le... La suite

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) en concert

The Cure (Festival Rock en Seine 2019) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, près de Paris, le 23/08/2019
©Mauro Melis Contrairement à PNL en 2018, The Cure a fait le plein cette année à Rock en Seine, le festival francilien affichant complet vendredi 23 août, jour tant attendu du... La suite

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard en concert

(mon) Rock en Seine 2018 : The Orielles, Nick Murphy, The Limiñanas, Gothking, Carpenter Brut, Malik Djoudi, Anna Calvi, King Gizzard and the Lizard Wizard par Philippe
Parc de Saint-Cloud, le 24/08/2018
Damnation, l'été 2018 s'est déjà enfui ! On a eu beau y poser autant de jalons festivaliers que possible (Tinals, Hellfest, Eurocks...), nous voilà déjà à sa borne de fin, celle... La suite