Accueil Chronique de concert Public Enemy
Lundi 8 mars 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Public Enemy

Public Enemy en concert

Paloma (Nimes) 30 Avril 2013

Critique écrite le par

Des légendes du hiphop passent dans le Sud. La dernière fois, je les avais loupé en 2007 pour Marsatac, et à Istres. Je décide donc de faire un peu de route jusqu'à Nimes, où Public Enemy est accueilli par l'équipe du Paloma.



Seconde fois pour moi dans cette grosse salle qui depuis peu offre au public nîmois une scène de musique actuelle dans le coin. Je galère bien pour retrouver mon chemin, trop confiant, je suis parti sans GPS...
Cela m'a valu un petit tour de ville et par la même occasion de louper la première partie.
Je me calle devant les crashs barriers et écoute une discussion sur ce que j'ai manqué. Public Enemy + Guests annoncé, je suis curieux de savoir qui était programmé pour introduire ses pointures. Je ne me permettrais pas de porter un jugement sur quelque chose que je n'ai pas vu, mais les échos sont plutôt mitigés.
En même temps on peut comprendre les attentes d'un public averti...
(N'hésitez pas à commenter la chronique en donnant votre avis sur cette premiere partie.)



Les ricains débarquent, et c'est direct le coté pro qui saute aux yeux. Les musiciens sont à l'aise, et je pense que les anciens sont plus qu'aguerris, et après un concert la veille au Bataclan, ils sont fin prêt à chauffer n'importe quel auditoire.
Contrairement à la dernière fois pour Keny Arkana, le balcon est fermé ce soir. Un signe qu'il y aura un peu moins de monde pour les anciens, dommage, mais le public présent ne va pas pour autant se retenir de s'éclater.



Chuck D fera une petite présentation, avec une ambiance militaire sur scène, treillis, choregraphie style défilé.



Et le surexcité Flavor Flav débraque sweat à capuche, sautillant d'un coté à l'autre de la scène.
Il pourrait faire peur avec ses grimaces et son flow rageur, mais il est aussi souriant et plein de dérision.



Il nous fera un coup de suspens en enlevant son sweat, alors médaillon horloge géant ou non ?!!
Verdict : oui pour le médaillon, non pour le coté fat... Mais tout cela reste des considérations purement matérielles.



Coté son, la partie instrumentale prône, avec un côté rock fusion assumé, qui donne du relief au show avec des nuances qui l'enrichissent. Des gros riffs à la Rage Against the Machine qui me téléporte dans le temps !
Dj Lord nous fera une petite démo pour nous prouver que son nom de scène n'est pas anodin. Un mix de samples rock avec entre autre du Nirvana, seven nation army... Original, et techniquement carré.



Une équipe est sur scène, comme souvent chez les ricains, avec le S1W (security of the fisrt world) en plus des musiciens pour ajouter un coté crew. Professor Griff est du coup danseur / Backer.
Les standards s'enchainent, et le Paloma répond bien aux sollicitations des newyorkais.
Ils restent pros, et parfaits dans leur prestation, tout en se faisant plaisir et en s'éclatant.



Flavor Flav passera à la basse, façon beuf de fin de repet', et le guitariste se lâchera sur quelques solos bien allumés.



Le son est propre, bien poussé suir les basses, bien lourd, en cohérence avec les artistes.
Les quarantenaires ont bien mouillé le maillot et prouvés que leur passion ne s'est pas tarie au fil des années. Leur venue en France est rare, et comme pas mal de monde ce soir, je suis heureux d'avoir pu participer à ce moment, en attendant peut-être 5 ans avant la prochaine occasion...

Merci à l'équipe du Paloma de proposer une alternative entre Marseille et Montpellier pour un public en demande. Longue vie à ce lieu bien pensé (avec une grosse partie accompagnement d'artiste !)

> Réponse le 02 mai 2013, par Sylvie

[Paloma - Nîmes - 30 Avril 2013] Bonjour, je fais un copier/coller de mon article, qui commence par le contraire du votre, même si le final se rejoint ;)) Tableau de bord du Mardi 30 Avril, une journée pas ordinaire. 8h. Il pleut. Les travaux du théâtre devant chez moi qui s'éternisent depuis deux ans me montent au citron. 17h. Il pleut. On fait péter le champagne. 19h. Il pleut. Dans la voiture, schclac, la K7 de Charles et Eddie. Direction Nîmes le Paloma : PUBLIC ENEMY 20h. Il pleut. Sortie 24, 2 rond points, la salle. Trop facile. Un beau patio, un joli hall, des tee-shirt de Public Enemy, on verra ça plus tard. D'abord le repérage de la salle;)) Génial ! A dimension humaine, en largeur, super configuration. Moi qui n'aime pas les trop grandes salles ou festival, je suis servie. C'est carrément le rêve...  La suite | Réagir


Public Enemy : les dernières chroniques concerts

Public Enemy / Dj Q-Bert / Dj Craze (Marsatac) en concert

Public Enemy / Dj Q-Bert / Dj Craze (Marsatac) par Rocknroll tartiflett
Marsatac-J4 - Marseille, le 30/09/2006
Bon, c'est pas tout de s'appeler "rocknroll tartiflette", on peut aussi avoir une certaine crédibilité et pousser un coup de gueule, quand ça mérite...et là ça mérite ! D'abord... La suite

Spleen, Q Bert, Public Enemy, Amon Tobin, Sayag Jazz Machine (Marsatac 2006) en concert

Spleen, Q Bert, Public Enemy, Amon Tobin, Sayag Jazz Machine (Marsatac 2006) par misszou
Festival Marsatac - Marseille, le 30/09/2006
Ces dernières années, j'étais une adepte du 100% Marsatac à savoir la totale des soirées avec déambulation maximum pour être sûre de ne rien louper. Ce qui m'avait permis de faire... La suite

E.H.Z. (Euskal Herria Zuzenean 2012, 1er jour) : Gojira + Anai Arrebak + Miyavi + Matxura + Public Enemy + Danakil en concert

E.H.Z. (Euskal Herria Zuzenean 2012, 1er jour) : Gojira + Anai Arrebak + Miyavi + Matxura + Public Enemy + Danakil par Abigail Darktrisha
Helette, le 29/06/2012
Bilan 2012 des organisateurs du festival : Pour sa 17ème édition le festival E.H.Z. a donc signé un accord qui sédentarise le festival dans la commune jusqu'en 2014. Une... La suite

Public Enemy, The Rapture, Peaches, Jahcoozi, Q-Bert, Sway, Chikinki, Two Heads On (Marsatac 2006) en concert

Public Enemy, The Rapture, Peaches, Jahcoozi, Q-Bert, Sway, Chikinki, Two Heads On (Marsatac 2006) par Sami
Espace St Jean J4, Marseille, le 30/09/2006
Vendredi Première constatation en arrivant en début de soirée sur le site, il semble y avoir largement plus de monde que l'an dernier, tant mieux pour les organisateurs, tant... La suite

Paloma (Nimes) : les dernières chroniques concerts

The inspector Cluzo en concert

The inspector Cluzo par Lionel Degiovanni
Paloma, Nîmes, le 08/02/2020
Ce soir, direction la salle de Paloma à Nîmes pour voir un groupe que j'avais déjà vu en live. Mais pour ce soir, l'ambiance ne sera pas rock and roll mais plutôt acoustique. (Mais... La suite

Cocoon + Lola Marsh en concert

Cocoon + Lola Marsh par Lionel DEGIOVANNI
Paloma, Nîmes, le 16/01/2020
Départ ce soir pour le concert de Cocoon, qui se fait attendre ici depuis plusieurs années... Groupe recomposé ou plutôt, devrai-je dire seulement composé de Mark Daumail, son ex... La suite

Vanessa Paradis + Verdée en concert

Vanessa Paradis + Verdée par lionel
Paloma, Nîmes, le 19/12/2019
Pour cette soirée-là, pas de possibilité de faire des photos mais Paloma m'a quand même invité pour pouvoir assister à ce concert. Je tiens à remercier encore une fois Nicolas pour... La suite

Skip The Use + La Pieta  en concert

Skip The Use + La Pieta par lionel
Paloma, Nîmes, le 29/11/2019
Ce soir, retour dans une salle de concert bien agréable : Paloma à Nîmes. Avant le concert, la chorale de Paloma faisait un petit récital bien sympa dans la partie centrale... La suite