Accueil Chronique de concert Robots In Disguise + Austra (En Attendant Les Femmes S'en Mêlent 2011)
Samedi 16 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Robots In Disguise + Austra (En Attendant Les Femmes S'en Mêlent 2011)

Robots In Disguise + Austra (En Attendant Les Femmes S'en Mêlent 2011) en concert

Divan du Monde, Paris 20 janvier 2011

Critique écrite le par




La soirée de lancement du festival itinérant Les Femmes S'en Mêlent 2011 - qui aura lieu partout en France, du 19 mars au 3 avril - a permis de voir à l'œuvre sur les planches de l'intimiste et classe Divan du Monde à Paris l'électro pop gothique des Canadiens d'Austra et l'électro punk des Anglaises de Robots In Disguise... Chronique :





Austra

Signé sur le très bon label Domino, le groupe basé à Toronto Austra est emmené par Kate Young, une chanteuse à la voix sensuelle, froide et fantomatique. Assistée par deux choristes/danseuses et un groupe (batterie, synthés eighties... ) faisant bien ce qu'il a à faire, l'étrange vocaliste surfe sur une sorte d'électro synth pop goth dépressive et noire, un truc à la fois planant, invitant au suicide collectif et extrêmement fascinant. Même si l'on n'a pas vu tout le concert, la fin du set d'Austra laisse entrevoir de belles possibilités chez ce groupe se situant clairement dans la mouvance de The Knife et Karin Dreijer Andersson avec son envoutant projet Fever Ray. A revoir plus longuement sous peu...







Robots In Disguise

Le public - très branché look "une fille au masculin, un garçon au féminin, et on se prend la main et on se prend la main", normal pour Les Femmes S'en Mêlent... - attend avec impatience l'arrivée de Sue Denim et Dee Plume, les deux Robots In Disguise en chef (à la basse funky, à la guitare punk et au chant qui déraille, ou pas), qui sont accompagnées en concert par une batteuse cogneuse... Et dès qu'elles arrivent sur scène, le bombardement interrompu de titres électro punk peut alors commencer : ces mini tubes facétieux, débraillés, assez mal joués (surtout à la guitare mais c'est parfait pour le style choisi, et ça donne même un genre !), hystériques et drolatiques se situent à l'exact point de friction entre les Clash, les Slits, les Riot Girls, Chicks On Speed et Le Tigre. Le tout est truffé de petites piques en direction des Français judicieusement placées entre les morceaux et de textes aussi kitsch que rock 'n roll ou décalés.





C'est envoyé de manière spontanée mais gentiment poseuse (tenues de scène façon infirmières lubriques ayant quand même un peu le feu au c..., chorégraphies joyeusement débiles... ), avec une énergique fraicheur et un sens du spectacle assez inné. Rien de très novateur, mais une prestation scénique assez enthousiasmante, et surtout très divertissante : pas le temps de s'ennuyer, en 50 minutes chrono (avec pour le même tarif, une reprise de You really got me des Kinks sans guitare et avec solo de flûte, un envahissement de la scène, un rappel et un slam final dans la foule des deux sympathiques furies compris... ) la messe électro punk est dite !


Liens : www.lfsm.net, www.myspace.com/austra, www.myspace.com/robotsindisguise, www.facebook.com/pages/Get-Wake-Up-by-Robots-in-Disguise-to-Number-One.


Photos d'archives extraites des sites myspace et du facebook des artistes...

Les Femmes s'en Mêlent : les dernières chroniques concerts

Entretien avec Chloé Raunet du groupe C.A.R. à l'occasion de la parution de son album My Friend en concert

Entretien avec Chloé Raunet du groupe C.A.R. à l'occasion de la parution de son album My Friend par Pierre Andrieu
21/03/2015
C.A.R. est le tout nouveau projet de l'ex chanteuse de Battant (groupe apprécié en concert au Printemps de Bourges 2009), la très craquante et méchamment douée canadienne... La suite

Alela Diane (Festival Les Femmes s'en Mêlent 2013) en concert

Alela Diane (Festival Les Femmes s'en Mêlent 2013) par Lebonair
La Cigale, Paris, le 21/03/2013
Depuis 1997, le festival Les Femmes s'en Mêlent célèbre la scène féminine indépendante. Concert unique parisien à ces débuts, l'évènement s'est étendu par la suite et au fil... La suite

Mirel Wagner + Ottilie [B] + Jesus is my Girlfriend en concert

Mirel Wagner + Ottilie [B] + Jesus is my Girlfriend par Ysabel
La Gare - Maubec, le 30/03/2012
Le public de La Gare arrive tout juste dans la salle pour cette soirée spéciale Les Femmes S'en Mêlent, que déjà Mirel Wagner prend place sur la scène. Elle est seule, toute... La suite

My Brightest Diamond + Christine and The Queens (Festival Les Femmes S'en Mêlent 2012) en concert

My Brightest Diamond + Christine and The Queens (Festival Les Femmes S'en Mêlent 2012) par Pierre Andrieu
L'Alhambra, Paris, le 29/03/2012
Un concert éblouissant de classe et ébouriffant de versatilité, voilà ce qu'a offert Shara Worden aka My Brightest Diamond au public tout retourné - on le serait à moins... La suite

Robots In Disguise : les dernières chroniques concerts

Robots in Disguise par Pirlouiiiit
Poste à Galène - Marseille, le 24/02/2005
Un début de concert difficile pour moi ... deux nenettes au déguisement outrancié, qui lance la bande son de leurs chansons a la telecommande via le lecteur de DVD qui est projeté en fond de scène ... bande son sur lequel elles repassent une couche de xylophone ... des beat dance floor sur lesquels elles piaillent plus qu'elles ne chante une ligne... La suite

Robots In disguise par Sami
Poste à Galène - Marseille, le 29/10/2002
Le premier contact avec les Robots In Disguise se fera une heure avant, en attendant ma bière au bar, une blonde timide couverte de badges de toutes les couleurs vient donner à la serveuse un tupperware à conserver dans le frigo, c'était à la fois anecdotique et en même temps assez annonciateur du délire qui allait suivre, un show sous haute... La suite

Indochine+Noir désir+Gonzales+Dionysos+Chokebore+Mass Hysteria+Tarmac+Morning Star+An Pierlé+Jeronimo+Alughana+la Ruda Salska+Remy Bricka.... par M. Verriez
Festival de Dour (Belgique), le 14/07/2002
Dour 2002 : Comme chaque année, le festival de Dour (Belgique) propose une affiche des plus complètes et des plus éclectiques. Sept scènes cohabitent sur la plaine de la machine à feu, qui sera le théâtre de découvertes, de confirmations ou de déceptions. Jeudi 11 : Le premier groupe à se produire est Alughana, et c'est la première bonne... La suite

Robots in disguise par Hur
Rock dans tous ses états ( Evreux), le 29/06/2002
Découverte intéressante que ce groupe composé de deux anglaises déjantées en fin de soirée au Banana Club. Ambiance feutrée et quelques jeunes fans pour cette formation. Alors qu'elle m'était totalement inconnue, j'ai été séduit par leur musique (plutôt inclassable) et leur look surnaturel (mi-manga, mi-androïde...). Compositions assez chancelantes... La suite

Divan du Monde, Paris : les dernières chroniques concerts

Low en concert

Low par Sandrine Descrulhes
Le Divan du Monde, Paris, le 02/11/2015
Paris, 2/XI'15... Montmartre, le Divan du Monde, extérieur jour, 17 heures environ. Passagère improbable, je m'approche près des portes, et m'autorise ce moment... La suite

Protoje en concert

Protoje par Lebonair
Le Divan du Monde, Paris , le 15/05/2015
Nous nous dirigeons ma soul sister et moi-même en direction du Divan du Monde quartier Pigalle/Anvers où va jouer ce soir pour notre plus grand plaisir l'artiste jamaicain... La suite

Hardcore Superstar + Nitrodive + Double Crush Syndrome  en concert

Hardcore Superstar + Nitrodive + Double Crush Syndrome par Abigail Darktrisha
Le Divan du Monde, Paris, le 21/03/2015
Double Crush Syndrome Pour notre passage à la capitale cette soirée fraiche sera réchauffée par une "rock'n'roll party" au Divan du Monde. Le temps d'avoir le plaisir de... La suite

Festival Mama Event 2014 : Natas Loves You en concert

Festival Mama Event 2014 : Natas Loves You par Lebonair
Le Divan du monde, Paris , le 16/10/2014
Avant de vous parler de cet excellent moment que j'ai passé en compagnie des Natas Loves You en ce jeudi 16 octobre au Divan du Monde, voici en préambule un petit bilan chiffré... La suite