Accueil Chronique de concert Starving + Eiffel + Superbus
Dimanche 31 mai 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Starving + Eiffel + Superbus

Botanique, Bruxelles 5 mars 2003

Critique écrite le par

Salut les amis,
C'est après une vraie journée de merde durant laquelle tous mes interlocuteurs téléphoniques s'étaient passé le mot pour me casser les couilles que je suis arrivé au Bota pour ce festival spécial rock français. J'étais plutôt impatient de découvrir cette nouvelle scène dont la presse soit disant éclairée dit tant de bien. Las ! Le temps de boire une bière (vraiment digne du Quatter, pleine de flotte et dans un verre en plastoc) et de consummer les soucis de la journée avec du papier roulé serré, Starving arrive sur scène.
Heureusement qu'ils ont un bon look et qu'ils bougent bien sur scène sinon j'aurais dit que c'était vraiment à chier. Parce que le son tout pourri, on n'en peut plus ! Et on n'aime pas non plus les gars qui font saturer les grattes acoustiques... C'est pas fait pour ça coco ! Les compos ne ressemblent pas à grand chose, si ce n'est à une espèce de bouillie sonore du genre sous New Order matiné de cris orgasmiques simulés. Seul bon point : le drapeau canadien collé sur la Jazz Bass du bassiste. Bref, et pour faire un mauvais jeu de mots, je dirais que Starving m'a vraiment laissé sur ma faim, la jupette de la chanteuse n'ayant même pas réussi à éveiller le moindre intérêt chez moi. Ils quittent la scène sous les applaudissements polis mais pas très enthousiastes du public, qui bizarrement ne demande pas de rappel.
Eiffel monte sur scène à son tour et là tout de suite c'est beaucoup mieux. Ces gars-là et cette nana-là (et oui, le guitariste soliste est en fait une guitariste) ont beaucoup écouté Noir Désir et s'en sont inspirés à la fois pour leurs compos et pour le look. Surtout le chanteur, qui fait vraiment penser à Bertrand Cantat : favoris noirs, grosse boucle dans l'oreille gauche, Telecaster noire et ranjos aux pieds. Les trois premiers morceaux tapent vraiment bien et sont comme une bouffé d'oxygène après ces tâches de Starving. Il s'agit d'un rock puissant aux résonnances punk bien marquées, le son est bon, tout va bien... Et puis au milieu du 5ème morceau, encore un Noir Dés-like, tout se gâte. Le son devient criard, le bassiste essaye de sortir une ligne de tueur mais tape beaucoup de fausses notes, la nana au solo est pas assez fort et en plus joue des plans vraiment naze... Et surtout, surtout, Eiffel a abandonné toute prétention musicale et laissé au vestiaire la finesse et l'intelligence mélodiques qui faisaient le charme du quatuor bordelais dans les années Tostaky autant que celui des quatres premières chansons du set. La suite, hélas, est du même tonneau, à base de bourinage d'accords cinquièmes, de lignes de basses aventureuses (et pas toujours heureuses) et de batterie à la Phil Rudd (AC/DC, ndlr) dans un soir de déprime profonde. J'ai quand même rarement vu un groupe sur scène passer du très bon au médiocre de la sorte... Bref, peut mieux faire, Eiffel.
Et pour Superbus, ben pas de critique, votre serviteur ayant du s'occuper de la nana avec qui il était venu et qui a cru bon de tomber dans les pommes à la fin du set d'Eiffel.
Journée de merde, je vous dit...

 Critique écrite le 06 mars 2003 par Augustulus


Eiffel : les dernières chroniques concerts

Eiffel (Les Troubles Ville Festival 2013) en concert

Eiffel (Les Troubles Ville Festival 2013) par Nathaliea
Festival Troubles Ville, Connéré , le 31/08/2013
C'est avec beaucoup d'impatience que je retrouve Eiffel ce soir au Festival Troubles Ville de Connéré après leur passage au Mans il y a quelques mois. Près de 3000... La suite

Eiffel + Phoebe Killder & the Short Straws  en concert

Eiffel + Phoebe Killder & the Short Straws par Pouille-pouille
Espace Julien - Marseille, le 30/11/2012
Rétrospective d'une journée qui commence mal Avant de rentrer dans le vif de la soirée, il est bon de signaler que notre cher Boby national, taulier de Concertandco chez qui... La suite

Eiffel en concert

Eiffel par Cabask
Le Poste à Galène, Marseille, le 11/05/2012
Le groupe bordelais était attendu de pied ferme pour son passage au Poste à Galène ce vendredi soir, la salle affichant complet. Nous réussissons tant bien que mal à nous placer de... La suite

Brune + Eiffel en concert

Brune + Eiffel par Cabask
L'Usine - Istres, le 07/10/2010
Après le superbe concert donné en février dernier au Cargo de Nuit en Arles, Romain Humeau et sa bande étaient attendus de pied ferme à Istres. Nous sommes tout d'abord frappés par... La suite

Superbus : les dernières chroniques concerts

Superbus en concert

Superbus par Zulone
Espace Julien - Marseille, le 25/11/2016
C'est sur les premières notes de "RUN" que Superbus fait son entrée sur scène avec le fameux dress code Red n'Black qui leur va si bien. Et là, en une fraction de seconde, ce... La suite

Thirty Seconds To Mars + Superbus (Les Voix du Gaou 2013) en concert

Thirty Seconds To Mars + Superbus (Les Voix du Gaou 2013) par Yann B
Festival du Gaou, Six-Four, le 18/07/2013
Le festival du Gaou, j'adore ce festival. Chaque année est différente et pourtant si semblable à la précédente. Cette année encore, la programmation était forte, se sont croisés... La suite

Dissonant Nation + Superbus (Festival Chorus) en concert

Dissonant Nation + Superbus (Festival Chorus) par Julyzz
Salle des fêtes - Villeneuve la Garenne, le 12/04/2013
Je tiens d'abord à remercier la salle de Villeneuve-la-garenne pour son super accueil. Nous sommes toujours au Festival Chorus, qui se déroule dans plusieurs villes des Hauts de... La suite

Superbus + Starliners en concert

Superbus + Starliners par Elodie R.
Le Moulin - Marseille, le 07/12/2012
Aujourd'hui nous partons voir le groupe de pop rock français Superbus. C'est une première pour moi, nous prenons donc le métro avec grande motivation. S'en est suivie une petite... La suite

Botanique, Bruxelles : les dernières chroniques concerts

Mademoiselle K par del
Le Botanique ,Bruxelles, le 10/12/2006
Mademoiselle K est excellente, il faut aller la voir en concert, elle assure à mort ! A découvrir vraiment, elle en vaut la peine ! La suite

The Vines par Me
Au Botanique à Bruxelles., le 24/04/2004
On peut dire que les Vines se foutent pas mal des gens qui payent pour venir les voir! 18 euros pour même pas 3/4 d'heure de concert... Faut pas se géner les gars! Il faudrait p-e essayer de casser moins de guitares et de micros ça vous couterait moins cher et vous pourriez ainsi rester un peu plus longtemps... c un groupe qui ne vaut pas du tout... La suite

The Donnas par Augustulus
Botanique, Bruxelles, le 26/09/2003
Qu'il me soit permis d'entrée de jeu de décerner un carton rouge à The Rapture, qui n'a même pas daigné bouger ses fesses jusqu'à Bruxelles alors que j'étais impatient de voir sur scène la nouvelle coqueluche des chantres du retour du rock écrivant des des journaux aussi variés que Libé, Le Monde ou Rock n'Folk (bizarrement, pas de trace dans Le... La suite

Vic Chesnutt par elise
les nuits botaniques, Bruxelles, le 28/09/2003
Bonne nouvelle pour ses fans : Vic va plutôt bien. Dans l'ambiance chaleureuse et intime de la Rotonde du botanique, il a donné un concert d'une grande et rare générosité, empreint même d'une certaine sérénité. Même si la douleur qui est la sienne est toujours présente de manière diffuse à travers les textes, on est aujourd'hui loin de... La suite