Accueil Chronique de concert Eiffel + Phoebe Killder & the Short Straws
Lundi 30 novembre 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Eiffel + Phoebe Killder & the Short Straws

Eiffel + Phoebe Killder & the Short Straws  en concert

Espace Julien - Marseille 30 Novembre 2012

Critique écrite le par

Rétrospective d'une journée qui commence mal

Avant de rentrer dans le vif de la soirée, il est bon de signaler que notre cher Boby national, taulier de Concertandco chez qui il officie depuis maintenant quatre riches années, s'est fait lâchement voler son appareil photo. Rassurez-vous, l'amour propre plus fort que tout, il sera bien là en ma compagnie avec son petit appareil argentique, bombardant la scène de "clics" revanchards, dont il a le secret. En attendant, si vous voulez faire des dons, joignez-le directement sur sa page fb, il accepte tout. (FAIL)

Phoebe Killder & the Short Straws : parlons peu, parlons rock

La soirée s'ouvre avec Phoebe Killdeer & the Short Straws, collectif australo-français né en 2007 et qui officie dans... du bon rock qui dépote à mort (ben quoi ? je vous avais prévenu qu'on allait parler rock). On est d'ailleurs immédiatement interpellé par le charisme des membres, du guitariste Cédric Le Roux, aux faux airs de Phil Lyner (c'est écrit sur le site !), au bassiste Alexandre Maillard, en passant par la chanteuse Phoebe Killdeer. Le duo de gratteux n'hésite d'ailleurs pas à aller matraquer la batterie du pauvre Raphael Seguinier en plein morceau, tandis que la leader australienne agite ses maracas, les yeux révulsés. Bref c'est énergique, c'est frais, on en redemande, mais c'est déjà fini, pour nous... et pour eux. Eh oui, il s'agissait là de leur dernière apparition live, chaque membre souhaitant se concentrer sur d'autres projets et repartir de zéro. On ne peut que souhaiter une bonne continuation à ses braillards, qu'on retrouvera assurément sur scène un jour ou l'autre ; mais il est possible en attendant de se rabattre sur leur skeud "Innerquake" sorti l'an passé, afin de se faire botter le cul sur demande.

Eiffel à Marseille : comme un couac

Eiffel by Pirlouiiiit 30112012

Le temps de siffler une bière en compagnie du guitariste Cédric, histoire de partager un peu de nostalgie (musicale pour lui, mécanique pour Boby), qu'un son vaguement énervé se fait entendre dans la salle. Il s'agissait probablement d'une musique d'ambiance faite pour patienter, le temps pour les techniciens de changer et d'installer le matos. Que néni ! En ouvrant machinalement la porte, Eiffel était là, qui avait attaqué sa setlist.

Eiffel by Pirlouiiiit 30112012

Celle-ci commence par "Place de mon cœur", également placée en tête du dernier album. Rien de terrible cependant, Romain Humeau gueulant tranquillement (oui, c'est possible) le refrain-titre, jusqu'à sortir celui-ci de son contexte et qu'il n'en garde plus aucun sens, si tant est qu'il en ait eu auparavant. "Aucune importance, on est dans un concert rock !" me direz-vous. Oui, mais ça sent déjà le réchauffé.

Eiffel by Pirlouiiiit 301102012

Et tout le concert se déroule sur les mêmes bases. L'homogénéité, qui fait d'habitude la force du rock, est ici une faiblesse : tous les titres se ressemblent clairement, et ne sont distinguables que dans leur texte, si on est d'humeur à y faire attention. Textes qui se veulent faussement hermétiques ("président du ciel" ?) et qui trouvent difficilement un écho, et ce malgré tous les efforts de Romain. En effet, celui-ci se promène à cloche-pied le long de la scène, saute dans la foule, s'en va taper quelques notes rageuses sur un clavier...

Eiffel by Pirlouiiiit 30112012

Mais malgré ça, le concert est étonnamment insipide. A part une poignée d'aficionados (dit "les ahuris") encourageant la troupe, le reste du public présent se regarde, défait, à la recherche de l'élément manquant qui leur faisait bouger les cervicales auparavant, et qu'ils ne retrouvaient pas ce soir-là ; presque désolé envers Eiffel de ne pas avoir la réaction escomptée.

Eiffel by Pirlouiiiit 30112012

Peut être que leur dernier album est en réalité qualitativement décevant ("La Chamade" serait presque ridicule, en particulier son final, où le mot est répété dans le vide, comme pour éteindre ce qui n'a pas été allumé) ; ou que l'on ne peut simplement plus présenter ce rock simpliste et passéiste aujourd'hui (utilisation de nombreux effets synthétiques un poil kitchounets, pour ne pas dire franchement médiocres), ce qui serait plus grave.

Eiffel by Pirlouiiiit 30112012

Pourtant, le groupe possède un bon goût certain ancré au fond de lui, suffit-il de regarder le tee-shirt des Clash arboré fièrement par Romain pour s'en convaincre. D'ailleurs, il faut souligner la qualité de son chant (qui n'est pas à prouver) : la voix est puissante, tirailleuse, ténébreuse quand il faut, audible (les textes se comprennent sans mal si l'on y prête attention)... sauf lorsque Romain nous avoue oublier les paroles, en temps réel.

Eiffel by Pirlouiiiit 30112012

Mais loin de l'enfoncer, ce fait expose le côté humain du live et est le seul moment d'émotion pure de toute la prestation. Enfin, on retiendra la bassiste Estelle Humeau, appliquée et en place, avec une classe et désinvolture totalement rock (il fallait mater sa posture lorsqu'elle s'empare d'une flûte ténor), merci l'éclairage !

Eiffel by Pirlouiiiit 30112012

Aller, pour conclure, il faut dire que j'ai jeté un coup d'oreille à l'album. Malgré la pochette peu inspirée (n'est pas Gorillaz qui veut !), la musique se révèle tout à fait honorable. Bien entendu, il ne faut pas chercher l'originalité (ce n'est d'ailleurs pas sur ce terrain qu'Eiffel est attendu), mais la prod est intelligente, et les arrangements efficaces ("La Chamade" prend une dimension nettement meilleure, même si le fait que le mot ne soit pas répété à la fin y est pour beaucoup). Pour Eiffel ce fut un soir sans, mais quoi qu'on en dise, ce groupe reste une valeur sure de la scène rock française, en plus avec des mecs sympas et accessibles.

Eiffel by Pirlouiiiit 30112012

P.S. - Un message destiné à tous les rock critics et chroniqueurs : voici la preuve qu'il est possible d'évoquer Eiffel sans citer Noir Désir ou Bertrand Cantat (enfin presque).

Plus de photos de Eiffel par Pirlouiiiit (qui ne se doutant pas que c'était le dernier concert est allé voir Scorpions) en cliquant ici

Eiffel : les dernières chroniques concerts

Eiffel (Les Troubles Ville Festival 2013) en concert

Eiffel (Les Troubles Ville Festival 2013) par Nathaliea
Festival Troubles Ville, Connéré , le 31/08/2013
C'est avec beaucoup d'impatience que je retrouve Eiffel ce soir au Festival Troubles Ville de Connéré après leur passage au Mans il y a quelques mois. Près de 3000... La suite

Eiffel en concert

Eiffel par Cabask
Le Poste à Galène, Marseille, le 11/05/2012
Le groupe bordelais était attendu de pied ferme pour son passage au Poste à Galène ce vendredi soir, la salle affichant complet. Nous réussissons tant bien que mal à nous placer de... La suite

Brune + Eiffel en concert

Brune + Eiffel par Cabask
L'Usine - Istres, le 07/10/2010
Après le superbe concert donné en février dernier au Cargo de Nuit en Arles, Romain Humeau et sa bande étaient attendus de pied ferme à Istres. Nous sommes tout d'abord frappés par... La suite

Les Voix du Gaou : Simple Minds + Roger Hodgson + Eiffel + Puggy en concert

Les Voix du Gaou : Simple Minds + Roger Hodgson + Eiffel + Puggy par Mcyavell
Presqu'île du Gaou - Six-Fours-les-Plages, le 27/07/2010
J'ai ouï dire que les concerts avaient lieu sur deux scènes cette année aux Voix du Gaou. Je m'attendais à voir un set sur deux sur la petite scène pour éviter les délais de... La suite

Phoebe Killdeer and the Short Straws : les dernières chroniques concerts

Impro active + Laake + Yacht Club + Phoebe Killdeer and the Short Straws + 2ManyDJs + DJ Jean Bon (festival Yeah! - jour 3) en concert

Impro active + Laake + Yacht Club + Phoebe Killdeer and the Short Straws + 2ManyDJs + DJ Jean Bon (festival Yeah! - jour 3) par Pirlouiiiit
Chateau de Lourmarin, le 09/06/2019
Cette année nous avons pu profiter des 3 soirs du Yeah ! Après le Jour 1 et le Jour 2, nous sommes donc restés aussi dimanche soir. En effet cette année les organisateurs ont... La suite

Phoebe Killdeer & the Short Straws en concert

Phoebe Killdeer & the Short Straws par Kouros
Espace Julien - Marseille, le 30/11/2012
Quand force est de s'apercevoir que l'on a dépassé l'âge de l'enthousiasme et que de surcroît, on a cumulé quantité d'heures enfermé dans les salles obscures (celles où l'on... La suite

Phoebe Killdeer + Soul freak Brother en concert

Phoebe Killdeer + Soul freak Brother par Ysabel
La Gare - Maubec, le 07/10/2011
C'est la rentrée des classes pour La Gare de Maubec, qui fête sa reprise avec une programmation en trois volets : Vernissage d'une expo photo, Projection d'un cour métrage et... La suite

Mistraal Indie Music : Phoebe Killdeer and the Short Straws + Starboard Silent Side + 49 Swimming Pools + Dawn + Pony Taylor en concert

Mistraal Indie Music : Phoebe Killdeer and the Short Straws + Starboard Silent Side + 49 Swimming Pools + Dawn + Pony Taylor par Flag
La Rebutte - Barbentane (13), le 24/07/2010
La découverte d'un nouveau festival, c'est un peu comme un paquet cadeau pour un môme. Ben pour moi, c'est un peu pareil. Festival tout neuf, 1ère édition. Donc pas de références,... La suite

Romain Humeau : les dernières chroniques concerts

Romain Humeau en concert

Romain Humeau par Pirlouiiiit
Poste à Galène, Marseille, le 11/11/2016
Difficile de faire une vraie chronique tant ce concert me paraît lointain. Je n'ai pas pris de notes, ne suis pas resté très longtemps (première photo prise à 21h41 - dernière à... La suite

Eiffel (Les Troubles Ville Festival 2013) en concert

Eiffel (Les Troubles Ville Festival 2013) par Nathaliea
Festival Troubles Ville, Connéré , le 31/08/2013
C'est avec beaucoup d'impatience que je retrouve Eiffel ce soir au Festival Troubles Ville de Connéré après leur passage au Mans il y a quelques mois. Près de 3000... La suite

Eiffel en concert

Eiffel par Cabask
Le Poste à Galène, Marseille, le 11/05/2012
Le groupe bordelais était attendu de pied ferme pour son passage au Poste à Galène ce vendredi soir, la salle affichant complet. Nous réussissons tant bien que mal à nous placer de... La suite

Brune + Eiffel en concert

Brune + Eiffel par Cabask
L'Usine - Istres, le 07/10/2010
Après le superbe concert donné en février dernier au Cargo de Nuit en Arles, Romain Humeau et sa bande étaient attendus de pied ferme à Istres. Nous sommes tout d'abord frappés par... La suite

Espace Julien - Marseille : les dernières chroniques concerts

Skip The Use + Parade en concert

Skip The Use + Parade par Zulone
Espace Julien, Marseille, le 04/03/2020
Mercredi 4 Mars 2020, l'espace Julien est plein à craquer... Petits et grands de tous âges confondus sont là ce soir pour voir et re re revoir les Skip The Use. Le groupe a plus de... La suite

EPMD en concert

EPMD par Sami
Espace Julien, Marseille, le 26/02/2020
Les amateurs de rap US sont gâtés ces dernières semaines avec les passages de Havoc de Mobb Deep, Talib Kweli dans cette même salle, et à quelques jours d'intervalle Das Efx à... La suite

Charlélie Couture en concert

Charlélie Couture par G Borgogno
Espace Julien, Marseille, le 14/12/2019
C'était la troisième fois où je voyais CharlÉlie. Je l'avais vu à l'époque de "Comme un avion sans ailes" (Poèmes Rock, 1981, donc). Et au moment de la tournée "Solo Boys &... La suite

Toy Dolls en concert

Toy Dolls par Griffu
Espace Julien, Marseille, le 03/12/2019
"Marseille ville rock" ? ça fait doucement rigoler... Mercredi 3 décembre, à peine 500 métalleux se pressaient au Silo - pouvant en contenir plus de 2200 - pour accueillir... La suite