Accueil Chronique de concert The DO - Jeanne added
Jeudi 26 mai 2022 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The DO - Jeanne added

The DO - Jeanne added en concert

Usine - Istres 04 Novembre 2011

Critique écrite le par

Jour de tempête à Istres ... Bourrasques de vent et pluie diluviennes ... Heureusement que la maison est toute proche pour nous ! Alors, sont-ce les intempéries, est-ce le retour des vacances ?? Toujours est-il que, dire que nous sommes en "Petit Comité" comme le fait remarquer Jeanne Added en arrivant sur scène, est un doux euphémisme !!



Je ne connaissais pas la jeune demoiselle, qui va assurer les première partie de The DØ. Un look de rockeuse un peu garçon manqué. Basse à la main. "N'hésitez pas à vous approcher !!" nous lance-t-elle avec un sourire ... Et là, pour moi, une grande interrogation : Pourquoi ce choix de s'accompagner à la Basse ??!! Vraiment une drôle d'idée à laquelle, perso, je n'adhère pas du tout. Sa voix est chaude, l'esthétique est bien trouvée, les lumières sont belles ... Mais cette monotonie lancinante de la basse (qui n'est franchement pas jouée de façon virtuose en plus) : Je reste totalement perplexe.



Un premier morceau en anglais, un second en allemand (pourquoi pas), puis une reprise de Nirvana (excellent choix) et toujours ce même sentiment : une voix maitrisés, un ressenti parfois poignant et servi avec une indéniable puissance ... Mais Pourquoi Cette Putain de Basse !!!

Résultat de l'opération : Ça ne décolle pas ... Alors que tout est là !! Elle donne de la voix et de sa personne, mais, pour moi, un univers qui ne parvient pas à se mettre en place. Sans parler des fins de morceaux qui tombent comme ça "Poum" et qui ne ressemblent vraiment à rien.



Et pourtant ... A un moment (Oh! Joie !!) ... Elle laisse tomber cette saloperie de guitare ... Et la magie opère !!! Elle commence à chanter sur une bande son. Elle tient son micro à deux mains. Celles-ci se tordent par moments. Son corps se cabre. La couleur de sa voix nous apparait dans toute sa subtilité et ses modulations. L'émotion est palpable. Elle est habitée par la musique et par ce qu'elle chante. La ligne musicale est d'une grande simplicité et c'est Jeanne, de par sa seule voix, qui pour offre une mélodie hyper élaborée et d'une technicité incroyable.

Mais la béatitude est hélas de courte durée. Elle rattrape aussi vite le maudit instrument et c'est reparti mon Kiki pour les joies du monocorde ... Il suffit pourtant de si peu. Pour la dernière, on a droit à une simple ligne de batterie off et à 3 accords une peu plus variés qui vont tout changer et offre vraiment un tout autre univers musical. Alors Jeanne, pitié : Plus de basse et de la voix ... Encore de la voix !!



Setlist
Miss Universe
Liebe 11
Stay Away (Nivana)
Lady's First Song 12
Ballad 13
No Rest
For Ever
Song 14



---------------------



Après une première partie, qui m'a vraiment laissée perplexe, on assiste à la mise en place de la scène pour recevoir The DØ. Je retrouve mes marques devant le grand rideau noir de fond, portant l'inscription blanche Both Ways Open Jaws (titre de l'album et de la tournée), ainsi que la batterie marquée de leur nom. Même décor que pour le concert du Rockstore de Montpellier. Tout est en place.

A peine le temps de se mettre dans le bain qu'ils sont déjà sur scène tous les cinq. Leurs tenues sont d'enfer et le dress code de ce soir c'est : Pantalons à rayures !! Ça commence fort. Les garçons envoient du son avec toute leur hargne et la belle Olivia attrape son mégaphone lumineux pour nous embarquer avec eux sur un rythme d'enfer. Ils ont annoncé la couleur : ce sera électro pop rock ce soir.

Ils jouent de la mise en scène avec talent. Les intros sont somptueuses. Les jeux de lumière (faisceaux lumineux sortant des saxos) et de pénombre sont fascinants. Tant et si bien que le public reste un moment trop admiratif pour réellement participer ... Mais ce moment de flottement de dure pas et tout le monde entre bien vite dans la danse.



Olivia quand à elle est fabuleuse. Sa voix est parfaite. Elle danse (toujours un peu psychée). Saute sur place. Ondule entre les musiciens. Vient nous chercher en bord de scène. Sa présence est véritablement hypnotique.

Mais il ne faut pas croire que les autres soient en reste. Pierre à la batterie se retrouve en deux deux torse nu (le corps quasi couvert de tatouages et en chaussettes de foot, s'il vous plait). Quand à Murielle, la claviériste, elle arbore de magnifiques jambes zébrées et de belles bottes fourrées ... Tout un programme !!

"Vous n'êtes pas venus nombreux avec cette tempête, mais on va faire un concert encore mieux que tous les autres jours !!" nous lance Dan. Et c'est parti pour des percus en veux-tu en voilà. Ça crie. Ça saute ... Mais je ne l'ai jamais vu ce concert ??!! ... Rien à voir avec Montpellier. Non pas que je n'ai pas pris autant de plaisir la dernière fois, mais c'est incroyable de faire des sessions aussi différentes dans une même tournée !! Et c'est génial !!

Avant la plupart des morceaux, ils sont tapis devant leur p'tites boites pour faire leur réglages. Ils sont à la fois habités et souriants. C'est bien cool finalement d'avoir bravé la tempête ce soir !! Olivia se déplace toute en saccades, commandant à la lumière et se rapprochant du premier rang pour le faire chanter. Sa voix est aérienne, son visage lumineux. La musique subtile et harmonieuse ... Les étoiles qui dansent ... On est dans un monde ailleurs. C'est vraiment le paradis. Un parfait mélange de rock et d'électro, justement dosé.



Dès qu'elle le peux, Olivia ajoute son grain de sel avec un shékéré ou sa guitare. Dan, de son côté, se fait interpeler par une personne du public à qui il répond en souriant. Tous les deux se baladent. Parcourent la scène. Sur Too Insistent, après un petit pont de basse, la ballade se transforme en délire électro. Beaucoup d'utilisation de l'écho sur la voix dont, perso, je ne me lasse pas. Ils dégagent tous une énergie folle, mais une indéniable poésie également.

Et puis, après le tonnerre et les éclairs The Wicked & The Blind, trois petits soupirs, un petit pont et voilà que démarre On My Shoulders l'air de rien, mais mené bon train ... Et ça lui va bien à ce magnifique morceau de se faire un peu bousculer. Il est démonté, désarticulé, puis re-tricoté par une Olivia aux allures d'Ophélie un peu bab. Du 100% bonheur.

Avant de nous quitter, ils nous annoncent qu'ils ne seront pas loin demain : Alors ce sera la fête ce soir. Tout le monde est invité à danser après (enfin ceux qui ne travaillent pas demain !!) Ils finissent sur les chapeaux de roue et Olivia quitte la scène comme une fusée, en nous lançant un "Merci ! Bonsoir !!"

Pour les rappels, ils ont encore une belle trouvaille d'entrée : ils arrivent dans le noir complet, s'éclairant juste de mini torches fixées sur leurs instruments et du fameux mégaphone (avec frontale pour le batteur !!) Les digressions musicales sont fantastiques et le plus beau, c'est qu'ils ont l'air aussi heureux que nous là-haut sur la scène.



La voix d'Olivia est si haut perchée et pourtant ... Cela coule de source, ça glisse. Ce concert est un pur bonheur de légèreté et de pureté. Et la regarder évoluer est un réel moment de plaisir.

Pour l'avant dernier morceau, ils appellent Arthur (qui fait partie de leur équipe et qui a écrit cette chanson qu'ils aiment beaucoup) pour chanter Mind Police avec Olivia. C'est un duo de rêve pour un morceau magnifique.

Puis on va finir dans une lumière irréelle. La petite musique semble s'enrayer. C'est splendide. Les spots se mettent à tourner et le son s'accélère, tel les battements de cœurs qui s'emballe. La machine se détraque et on vibre de la tête au pied (au propre comme au figuré). Bastien joue à présent à même le sol. Olivia reste figée dans la tourmente ... C'est une fin en apothéose et un concert mémorable s'il en est !!



Setlist
Gonna Be Sick
Slippery Slope
Playground Hustle
The Bridge Is Broken
Bohemian Dances
Too Insistent
No Clue
The Wicked & The Blind
On My Shoulders
Aha
---------------------------
The Calendar
At Last!
Mind Police
Dust It Off



Chronique réalisé par l'Equipe de Concerts en Boîte

Jeanne Added : les dernières chroniques concerts

Tri Yann, Pink Martini, Les Freres Morvan, Cannibale, Jeanne Added, Femi Kuti, Scheepsfolk, Gâs de l'almanach, Les Mystères des Voix Bulgares, Vaudou Game, Frigate Shtandard, Brise Glace, ... (Festival du Chant de Marin 2019 - jour 1) en concert

Tri Yann, Pink Martini, Les Freres Morvan, Cannibale, Jeanne Added, Femi Kuti, Scheepsfolk, Gâs de l'almanach, Les Mystères des Voix Bulgares, Vaudou Game, Frigate Shtandard, Brise Glace, ... (Festival du Chant de Marin 2019 - jour 1) par Pirlouiiiit
Port de Paimpol, le 02/08/2019
Notre première édition du festival du Chant de Marin (en 2011) nous avait tellement plu que depuis nous organisons nos vacances autour de ce festival... Ainsi nous sommes revenus... La suite

John Butler Trio - Rival Sons - Idles - Jeanne Added (Eurockéennes de Belfort 2019) en concert

John Butler Trio - Rival Sons - Idles - Jeanne Added (Eurockéennes de Belfort 2019) par Lebonair
Presqu'ïle du Malsaucy - Belfort, le 05/07/2019
John Butler Trio Grande Scène 19h15 20h15 Pour leur seconde journée, les Eurockéennes de Belfort font le plein. Sur la grande scène, en tout début de soirée, John Butler... La suite

Jeanne Added + Maestro en concert

Jeanne Added + Maestro par manuwino
Zénith de Paris, le 03/04/2019
Les choses s'accélèrent pour Jeanne Added depuis la sortie il y a 6 mois de son deuxième album, "Radiate". Deux Victoires de la Musique, une tournée de salles de plus en plus... La suite

Jeanne Added + Laake (Festival Riddim Collision 2018) en concert

Jeanne Added + Laake (Festival Riddim Collision 2018) par Cathy VILLE
Le Transbordeur - Villeurbanne, le 24/11/2018
Comme chaque année, le festival Riddim Collision se déroule dans divers lieux de Lyon et propose une programmation originale et variée. Cette année nous nous arrêterons sur la... La suite

The Do : les dernières chroniques concerts

The Do + Las Aves en concert

The Do + Las Aves par Lebonair
Le Zénith, Paris, le 27/03/2015
Dan Levy et Olivia Merilahti du groupe The Do ont gagné une victoire de la musique il y a peu dans la catégorie Album Rock de l'année avec le brillant Shake Shook Shaken, sorti... La suite

The Do + Sage en concert

The Do + Sage par Calie-cotto
Espace Julien Marseille, le 05/12/2014
Prenez deux artistes foisonnant d'idées et d'énergie, incorporez deux autres musiciens inspirés accompagnant le groupe pendant sa tournée, mixez avec des sons rock, électro, pop,... La suite

The Do + Jeanne Added en concert

The Do + Jeanne Added par Julienk
Espace Culturel Andre Malraux - Six Fours, le 05/11/2011
Bon tout d abord, je dois avouer 2 choses : - je suis fan de ce groupe, cette critique ne sera donc pas objective. - pendant le concert, j'ai pris beaucoup de note dans mon... La suite

The Shoes, The Dø, Friendly Fires (Marsatac 2011) en concert

The Shoes, The Dø, Friendly Fires (Marsatac 2011) par Sami
Cabaret Aléatoire, Marseille, le 29/09/2011
Et c'est donc parti pour la déjà 13ème édition du festival Marsatac dont le succès ne se dément pas puisque cette soirée et les deux suivantes affichent sold out. Une réussite... La suite

Usine - Istres : les dernières chroniques concerts

Barbara Pravi en concert

Barbara Pravi par Lionel Degiovanni
Istres, L'Usine, le 19/03/2022
Ce soir, je vais découvrir la jeune artiste qui a terminé deuxième à l'eurovision 2021, il s'agit de Barbara Pravi. Grâce à son titre Voilà elle éclate au grand jour du grand... La suite

Kanjar'oc + De la Crau en concert

Kanjar'oc + De la Crau par Pirlouiiiit
Usine, Istres, le 23/11/2019
Une fois n'est pas coutume ... bien qu'il y ait plein de super concerts dans le quartier (comme tous les week-end et même soirs de la semaine) nous avons décidé de prendre une... La suite

SKÁLD en concert

SKÁLD par Fredb Art
L'Usine Istres, le 29/03/2019
Ce soir, vendredi 29 mars, je prends la direction de l'usine d'Istres, avec une belle programmation atypique : SKÁLD. Mais quézaco ? C'est un groupe français qui chante en vieux... La suite

Steve'n'Seagulls, Képa en concert

Steve'n'Seagulls, Képa par Fredb Art
L'Usine Istres, le 09/02/2018
On est samedi soir 09 février et c'est une soirée finlandaise qui m'attend avec la tête d'affiche : Steve'n'Seagulls. Dès mon arrivée à L'usine D'Istres, je comprends tout de suite... La suite