Accueil Chronique de concert The Mockers + The Love Me Nots
Mercredi 27 janvier 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Mockers + The Love Me Nots

The Mockers + The Love Me Nots en concert

Le Poste à Galène, Marseille 23 novembre 2011

Critique écrite le par


Une semaine étant écoulée, je n'ai plus une énorme envie de faire cette chronique mais, on est professionnels ou on ne l'est pas !


En première partie de cette soirée garage-rock, The Mockers, français voire régionaux (je connais de vue le chanteur en tout cas). Plutôt doués, bien lookés (deux pantalons rouges !) et énergiques, ils jouent un coup en anglais, un coup en français (je préfère l'anglais quand même, malgré une reprise décalée et réussie de Cram Boum Hue) : au moins ça ne ressemble pas à Telephone, bien plutôt aux Bishops : simple, classique, marquant. Tu me plais est dédicacée aux filles de TLMN (on comprendra pourquoi ensuite), et je crois même qu'ils ont joué un titre des américains...


D'ailleurs plusieurs de leurs riffs me sont familiers, sans doute "inspirés" de classiques garage (Easybeats, and co), ce qui n'est pas déplaisant en somme. D'ailleurs le groupe termine par une "vraie" reprise, cette fois-ci c'est sûr : Girl (you really got me) des Kinks, assez bien interprétée et avec beaucoup de pêche - de toutes façons on ne verra jamais les originaux la jouer, alors... Le concert se termine donc sur une excellente impression !

the Love me Nots by Pirlouiiiit 23112011

Le temps d'aller saluer la barmaid (plus à son aise qu'à la caisse de l'Espace Julien pour Kyle Eastwood !), et voici The Love Me Nots : 2 garçons, 2 filles dont aucune blonde, malgré mon souvenir. Après vérification ultérieure : la bassiste blonde "historique" Kyle Rose Stokes a été remplacée par une jeune brune totalement incendiaire, et le batteur initialement un peu costaud a été remplacé par un freluquet (qui cogne quand même). Petite impression désagréable : serait-ce donc un groupe-concept ? 2 garçons et 2 bombasses, interchangeables sur casting ? Bon, c'est peut-être juste la vie, laissons-leur le bénéfice du doute...

the Love me Nots by Pirlouiiiit 23112011

D'ailleurs la bassiste Sophie (pas trouvé son nom sur le web) est si sexy dans son attitude et son regard (et ce sans aucune extravagance vestimentaire !), que j'ai presque du mal à la regarder : j'ai l'impression de faire quelque chose de mal, voire de tromper ma copine ! Mais si elle assure correctement à la basse, elle ne prend quand même pas toute la lumière, grâce au gros abattage de la chanteuse Nicole Laurenne, également mignonne (quand on la distingue sous sa frange), quoique horriblement mal sapée. Elle a également une belle grosse voix et une aptitude certaine à fracasser son Farfisa de la main droite, tout en s'agitant et en chantant.

the Love me Nots by Pirlouiiiit 23112011

Leurs titres (pas révisés), envoient du bois, quoique pas toujours très subtilement : The End od the Line, Lets' get wrecked ou I'm not okay (et son énorme riff de gratte - très bien le gratteux, même s'il tire une gueule de trois mètres), à mi-chemin entre les B 52's et les Bellrays, sont assez sympas : pas parfaitement joués, mais teigneusement , ainsi que You're bringin me down. La bassiste a le droit de chanter un titre un peu grunge, d'une voix à la Joan Jett, intéressante : décidément, on ferait volontiers plus ample connaissance avec cette jeune femme.

the Love me Nots by Pirlouiiiit 23112011

Qui qu'il en soit leur musique est un peu répétitive sur la durée même si c'est très "visuel" (comme me l'a précisé la tourneuse à son stand) : je monte respirer la cigarette d'un journaliste de la Marseillaise qui a décrété avec une mauvaise foi toute communiste, que la bassiste était mauvaise, sur She's nothing like me, et je ne suis décidément pas d'accord avec lui : elle est super bonne...

the Love me Nots by Pirlouiiiit 23112011

Après un pétaradant Do what you do très B52'sesque, le groupe joue un slow, pratiquement le meilleur moment du concert (car le plus subtil) qui entrouvre d'autres possibilités, hélas pas poursuivies sur une fin toute en force, rappel inclus avec l'explosive Come on Over (selon la set-list). Bon, au final le groupe n'est pas le meilleur du monde mais il est sauvé par ses créatures, qui en font des tonnes : spectacle sympa et sexy donc, à défaut d'être le concert de l'année...

Setlist (manuscrite, avec approximations possibles) :
Dark City
I'm the One
Walk around
You're really something
Make up your mind
End of the line
Let's get wrecked
Girl lights up
I'm not okay
Alley
You're bringing me down
Total Control
Voice in my head
Demons
Rosie
She's nothing like me
Do what you do
Undone
He doesn't share
Karen
Come on over

Plus de photos des Love Me Nots par Pirlouiiiit en cliquant ici

The Love Me Nots : les dernières chroniques concerts

Wave Machines + Royal Bangs + The Love Me Nots +  Fool's Gold + Ladylike Dragons + Les Plastiscines (Printemps de Bourges 2010) en concert

Wave Machines + Royal Bangs + The Love Me Nots + Fool's Gold + Ladylike Dragons + Les Plastiscines (Printemps de Bourges 2010) par Pierre Andrieu
Le 22, Bourges, le 16/04/2010
Le Printemps de Bourges bat son plein en ce vendredi 16 avril vers 22 heures alors que se profile à l'horizon une très éclectique soirée au 22 d'Auron, la (double)... La suite

The Mockers : les dernières chroniques concerts

French Mocker & les Types Arty en concert

French Mocker & les Types Arty par Phil2guy
Lollipop Music Store - Marseille, le 18/11/2016
Le showcase du vendredi soir au Lollipop Music Store fait partie des rituels immanquables de la vie rock'n'rollienne phocéenne. D'abord l'ambiance y est franchement sympathique... La suite

5 ans du Lollipop Music Store (feat. The Mockers & DJ Maki) en concert

5 ans du Lollipop Music Store (feat. The Mockers & DJ Maki) par Philippe
Lollipop Music Store, Marseille, le 16/12/2011
5 ans déjà. 5 putain d'année qu'on a inauguré cet endroit. L'endroit d'une aventure qui semblait pourtant promise au fameux... La suite

The Mockers + Les Playboys en concert

The Mockers + Les Playboys par Jul
Le Poste à Galène - Marseille, le 18/02/2011
" Du rock des années 60 ". Pourquoi pas, ça me rappellera la jeunesse de... heu,...mes parents. En plus j'aime beaucoup Le Poste à Galène et leur programmation, ayons confiance.... La suite

Le Poste à Galène, Marseille : les dernières chroniques concerts

Gontard - Splash Macadam en concert

Gontard - Splash Macadam par Lb Photographie
Le Makeda - Marseille, le 12/02/2020
Splash Macadam. Bis Repetita. Y aura t'il quelque chose à ajouter à une chronique écrite il y a moins d'un mois sur un groupe vu en novembre ? Pas de promo d'album en vue, pas... La suite

Venus en Mars + Marie-Flore en concert

Venus en Mars + Marie-Flore par Pirlouiiiit
Makeda, Marseille, le 16/01/2020
Pour être honnête ça partait mal ... rien ne me laissait penser que j'allais accrocher à la musique de cette Marie-Flore dont le portrait envahissait les rues du quartier depuis... La suite

The Bellrays + Lemon Cars en concert

The Bellrays + Lemon Cars par G Borgogno
Le Makéda, Marseille, le 19/10/2019
BELLRAYS Acte III. The Bellrays aiment Marseille. Qui le leur rend bien. C'était au moins leur troisième passage phocéen en groupe. Plus un Bob et Lisa, les deux "leaders",... La suite

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) en concert

Alexis Evans + Syndicat Du Chrome (Festival Tighten Up! #18) par Sami
Makeda, Marseille, le 21/11/2019
Entre deux têtes d'affiche internationales du festival Tighten Up, de Puppetmastaz la veille au cabaret aléatoire à Pete Rock à la voute quelques jours après, c'est ce soir un... La suite