Accueil Chronique de concert Wave Machines + Royal Bangs + The Love Me Nots + Fool's Gold + Ladylike Dragons + Les Plastiscines (Printemps de Bourges 2010)
Dimanche 5 avril 2020 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

Wave Machines + Royal Bangs + The Love Me Nots + Fool's Gold + Ladylike Dragons + Les Plastiscines (Printemps de Bourges 2010)

Wave Machines + Royal Bangs + The Love Me Nots +  Fool's Gold + Ladylike Dragons + Les Plastiscines (Printemps de Bourges 2010) en concert

Le 22, Bourges 16 avril 2010

Critique écrite le par








Le Printemps de Bourges bat son plein en ce vendredi 16 avril vers 22 heures alors que se profile à l'horizon une très éclectique soirée au 22 d'Auron, la (double) salle rock 'n roll du festival... A l'affiche, d'excellentes choses de nature à retourner n'importe quel public rock (Royal Bangs, The Love Me Nots), de jolies tentatives de pop 'n world (Fool's Gold) ou de pop groovy (Wave Machines) et de dramatiques enfantillages destinés à un public d'adolescents découvrant ses premiers disques (Ladylike Dragons, Les Plastiscines)...



Ladylike Dragons

Le soirée commence par une prestation très énergique de Ladylike Dragons, un groupe qui sait jouer, dont la chanteuse est craquante et super agitée, avec un guitariste jouant au monsieur très énervé et une batterie qui cogne très fort mais, car il y un gros " mais ", tout cela évolue dans un style rock FM formaté pour les radios commerciales qui n'est pas du tout notre tasse de thé... Le côté aseptisé et faussement " la rébellion rock, c'est ici et maintenant ! " est idéal pour séduire les adolescents pré-pubères pas trop regardants sur la qualité d'écriture des morceaux... Mais quand on a dépassé cet âge ingrat, il faut passer à autre chose...






Wave Machines

Une demi heure plus tard dans l'autre salle du 22, les Anglais (basés à Liverpool) de Wave Machines cassent la baraque avec un set sexy, très varié et en forme de montagnes ruses émotionnelles... Ces gars-là prennent soin d'écrire des chansons avant de les enregistrer et de les jouer sur scène - c'est une brillante idée ! -, ils se présentent simplement et humblement sur les planches et ils savent partager et faire tourner micros et instruments. Leur pop grovvy façon MGMT peut également se transformer en ballades psyché pop voire en tubes disco en forme de machines à faire danser...



Au menu : voix de fausset, basse parlant au bas du corps, synthés clinquants et guitares humides ou lyriques. L'alternance entre les morceaux chantés par le vocaliste/guitariste principal (très drôles dans ses petits discours in french), ceux interprétés par ses acolytes, le divin chauve officiant aux synthés, à la basse et à la guitare ou le batteur de son état, donnent un côté versatile, enlevé et frais à la prestation scénique de Wave Machines. Attention, avis de tempête avec déferlantes de tubes quand ce combo-là monte sur scène : I Go I Go I Go, Wave If You're Really There, The Line, You Say the Stupidest Things, Keep The Lights On, Dead Houses... Recommandé en live et sur disque !




Royal Bangs

On vient donc de s'en prendre une bonne tranche quand les Américains (From Knoxville, Tennessee) de Royal Bangs déboulent sur scène avec leurs looks de Monsieur tout le monde, un détail qui ne permet pourtant pas de cacher bien longtemps leur immense talent pour décocher des flèches électro pop violemment rock 'n roll... Evoluant dans la lignée des extraordinaires LCD Soundsytem (dont tout le monde attend le retour avec impatience !), le combo s'attache à appuyer constamment sur l'accélérateur avec ses armes de destruction massive de l'ennui et de la facilité : guitares, batterie, synthés et micro.



Le chant débridé et en rut, les rythmes enlevés et la guitare particulièrement explosive se font fort de terrasser le public avec un déluge de titres percutants et hyper remuants. Une bombe que ce groupe ! Que dis-je, une véritable bénédiction pour qui veulent danser jusqu'au bout de la nuit en restant rock 'n roll, voire ceux qui veulent faire des duos de Boogie Woogie sans réciter préalablement leurs prières du soir...






The Love Me Nots

La pression monte encore d'un cran (décidément, chaude soirée !) avec le concert très " rock garage vintage " des excellents The Love Me Nots, une troupe emmenée par une chanteuse habillée comme un femme de mauvaise vie ou une star du porno, c'est selon. Oui mais entre deux poses sexy et autres provocations lubriques à destination de son guitariste et de la gent masculine massée devant la scène, la troublante dame en noir prend soin de caresser admirablement son orgue et de chanter comme il faut...



A par un ou deux passages où tout cela sonne "rock pour bikers avec chant trop travaillé", il faut avouer que les Love Me Nots sont le remède ultime contre l'apathie. Cette musique high energy ne cherche pas à être originale mais plutôt à éveiller des désirs dans le creux des reins de l'assistance... Mission accomplie haut la main avec un enchainement joyeusement éreintant de titres truffés de riffs de guitare accrocheurs, de parties vocales épicées et de rythmiques impossibles à ignorer. Parfait pour se faire administrer - en tout bien tout honneur, bien sûr ! - un bon coup de fouet bien placé !







Fool's Gold

Dans un registre totalement différent, la pop 'n word afro beat, le groupe américano israélien Fool's Gold emporte lui aussi tout sur son passage... Après un départ un peu mou et des mines crispées, la troupe si situant - parfois trop - dans la mouvance de Vampire Weekend se lâche carrément sur le tube Surprise Hotel, le titre idéal pour onduler du bassin, danser comme un fou et lever les bras en l'air. Les rythmes africains surexcités, la petite guitare insidieuse jouant un gimmick dans les aigus, le chant enthousiaste, tout concourt à faire entrer dans la folle sarabande afro pop de Fool's Gold . A revoir plus longuement à l'avenir, pour savoir si le feu sacré dévoilé au Printemps de Bourges s'essouffle (ou pas) sur la durée d'un live de longueur normale...





Les Plastiscines

Pas de miracle juste après avec le concert franchement risible des Plastiscines, un groupe dont on déteste la musique sur disque (un premier disque insignifiant, un deuxième un peu meilleur mais composé avec les pieds et produit par un type ayant travaillé avec Avril Lavigne !) alors qu'elle est présentée par certains journalistes - sans doute sensibles au sex appeal des quatre françaises - comme une petite merveille de punky pop fraiche et hyper rock 'n roll... Si l'on confirme le côté outrageusement bandant de la chanteuse et si l'on constate qu'elle a une voix plutôt intéressante et que le groupe a fait des progrès sur scène (ça joue à peu près en place, à par quelques intros massacrées à la guitare lead), le mélange entre le punk des Ramones, la pop 'n punk de Blondie, les réussites pop des Strokes, la yéyé attitude de Jacques Dutronc & co (assez mal repris lors du set) et les roucoulades divines de Nancy Sinatra n'a pas un intérêt majeur. Et ce même si les ingrédients incorporés paraissent de qualité...



Si l'ensemble pourrait éventuellement s'avérer prometteur dans un avenir assez lointain, on ne peut que constater la faiblesse des compositions, la très grande pauvreté des textes et de très énervantes attitudes de rock stars en toc. En plus, dès qu'une des Plastiscines (toutes lookés façon Guns 'n Roses/New York Dolls girly bohème ce soir) ouvre la bouche, c'est pour dire une énormité ou sombrer dans le consensuel affligeant. Les gens qui adorent le groupe (une bande de gamines surexcitées, de vieux pervers ayant la bave aux lèvres et des rock critics vendus) ont parfaitement le droit de croire que l'on tient là un des meilleurs groupes français actuels... Pour notre part, on estime pouvoir doucement ricaner en constatant l'incroyable vacuité des morceaux des Plastiscines... La musique devant rester un plaisir, on décide donc de se casser fissa, sans attendre la fin du show des petites chouchous des rédacteurs et lecteurs de Rock 'n Folk.





Liens : www.printemps-bourges.com, www.myspace.com/ladylikedragons, www.myspace.com/mywavemachine, www.wavemachines.co.uk, www.myspace.com/luvmenots, www.royalbangs.com, www.myspace.com/royalbangs, www.myspace.com/foolsgold, www.myspace.com/plastiscine...





A lire sur le Printemps de Bourges 2010, des chroniques des concerts de Daniel Johnston & The B.E.A.M. Orchestra, The Brian Jonestown Massacre, Health, LoneLady, Teenage Bad Girl, The Subs, Gazelle, Koudlam, Iggy & The Stooges, The Black Box Revelation, Chain And The Gang, Mustang, Ben Sharpa, Gizelle Smith & The Mighty Mocambos, Lexicon, Solillaquists Of Sound, Sexy Sushi, The Bloody Beetroots Death Crew 77 et Crookers , Midlake + Tunng.....


Photos Love Me Nots, Plastiscines, Wave Machines : Flore-Anne Roth www.floreanneroth.com (sauf certaines photos, voir crédits en bas de photos)

Printemps de Bourges : les dernières chroniques concerts

Idles, Bertrand Belin, Amyl & The Sniffers, Ho99o9, Requin Chagrin, Le Villejuif Underground, Namdose, Slift, Muddy-Gurdy, Rendez-Vous, Structures, We Hate You Please Die, Lysistrata, Mourn, The Psychotic Monks (Printemps de Bourges 2019) en concert

Idles, Bertrand Belin, Amyl & The Sniffers, Ho99o9, Requin Chagrin, Le Villejuif Underground, Namdose, Slift, Muddy-Gurdy, Rendez-Vous, Structures, We Hate You Please Die, Lysistrata, Mourn, The Psychotic Monks (Printemps de Bourges 2019) par Pierre Andrieu
Bourges, le 20/04/2019
43ème édition sous un soleil estival pour le Printemps de Bourges, qui a une nouvelle fois permis de prendre une grande rasade de concerts marquants. Et en bonne compagnie s'il... La suite

Barcella (Printemps de Bourges 2019) en concert

Barcella (Printemps de Bourges 2019) par Didlou
Grande Scène Séraucourt, Bourges, le 18/04/2019
Je suis placé juste devant pour la prestation de Barcella sur la grande scène Séraucourt au Printemps de Bourges, et comme je suis arrivé tôt j'ai même assisté aux balances...... La suite

Hubert-Félix Thiéfaine (Printemps de Bourges 2019) en concert

Hubert-Félix Thiéfaine (Printemps de Bourges 2019) par Didlou
Le W, Bourges, le 17/04/2019
Hubert-Félix Thiéfaine au Printemps de Bourges, le 17 avril 2019... Thiéfaine en concert c'était une première pour moi, et quelle première ! Le public réuni sous le... La suite

Charlotte Gainsbourg, Alela Diane, Concrete Knives, Jacuzzi Boys, Avalanche Quartet, Jessica 93, Cabbage, Queen Zee, Dream Wife, Make-Overs, Theo Lawrence & The Hearts, Zeal & Ardor (Printemps de Bourges 2018) en concert

Charlotte Gainsbourg, Alela Diane, Concrete Knives, Jacuzzi Boys, Avalanche Quartet, Jessica 93, Cabbage, Queen Zee, Dream Wife, Make-Overs, Theo Lawrence & The Hearts, Zeal & Ardor (Printemps de Bourges 2018) par Pierre Andrieu
Bourges, le 29/04/2018
Du 24 au 29 avril 2018, la 42ème édition de l'inamovible raout berruyer du Printemps de Bourges a fait péter le record de fréquentation, avec 80 000 spectateurs... On... La suite

Fool's Gold : les dernières chroniques concerts

Fool's Gold + The Bewitched Hands en concert

Fool's Gold + The Bewitched Hands par Fredc
Le Grand Mix - Tourcoing, le 20/11/2010
Il y a de toute évidence mieux à faire un samedi soir qu'aller à Tourcoing. A moins, bien-sûr, que les Bewitched Hands, chouchous rémois des Inrocks depuis plusieurs semaines, et... La suite

Festival du Bout du Monde : Ibrahim Maalouf + Olivia Ruiz + la Fanfare du Belgistan + Gotan project +  Fool's gold + Novalima + Omar Pene + Mahmoud Ahmed & Alèmayèhu Eshèté & Badume's Band + Tony Allen + Charlie Winston + Donovan Band + La Pegatina  tran express + Hugues Aufray + The Aggrolites + Khaled + Hindi Zahra + Kal + Alpha Blondy en concert

Festival du Bout du Monde : Ibrahim Maalouf + Olivia Ruiz + la Fanfare du Belgistan + Gotan project + Fool's gold + Novalima + Omar Pene + Mahmoud Ahmed & Alèmayèhu Eshèté & Badume's Band + Tony Allen + Charlie Winston + Donovan Band + La Pegatina tran express + Hugues Aufray + The Aggrolites + Khaled + Hindi Zahra + Kal + Alpha Blondy par Lionel Degiovanni
Presqu'ile du crozon, le 07/08/2010
Et me voilà début aout, à partir pour un périple breton !! Donc je pars le matin très tôt, pour mes 12h de route ! Hé oui, la Bretagne, pour nous "gars du sud" c'est à... La suite

Ladylike Dragons : les dernières chroniques concerts

Ladylike Dragons en concert

Ladylike Dragons par ISA/PATOU/ANABELLE/P
La Boule Noire, Paris, le 13/12/2011
Un grand moment ce concert de Ladylike Dragons à la Boule Noire à Paris ! Naissance d'un véritable nouveau son et d'un groupe soudé. Trio d'enfer : unique, inimitable et uni !... La suite

Izia + Ladylike Dragons en concert

Izia + Ladylike Dragons par Boby
L'Usine - IStres, le 22/01/2010
Quand on voit à quel point le baromètre descendait hier, on ne pouvait que ce dire que ce vendredi soir faisait parti des soirées où il fait bon rester chez soi. Ça aurait pu... La suite

Ladylike Dragons en concert

Ladylike Dragons par onel
Sirius - Lyon, le 19/01/2010
Des bons jeunes qui n'ont pas la grosse tête et qui vivent leur musique ! Les Ladylike Dragons m'ont réconcilié avec le rock français grâce à leur très belle prestation, surtout... La suite

Plastiscines : les dernières chroniques concerts

Interview des <I>Plastiscines</i> en concert

Interview des Plastiscines par Boby
Marseille, le 10/02/2010
Après avoir fait 32 fois le tour de Marseille sous une pluie battante, s'être trompé de bus pour la quarante douzième fois et avoir arpenté toute la zone commerciale de la... La suite

Plastiscines + Dissonant Nation en concert

Plastiscines + Dissonant Nation par Philippe
Le Poste à Galène, Marseille, le 04/02/2010
Par les temps qui courent il devient trop rare que le Poste à Galène soit complet, on ne peut donc que se réjouir que les jeunes rockeuses et rockers des Plastiscines et de... La suite

Plastiscines + Dissonant Nation en concert

Plastiscines + Dissonant Nation par Sami
Poste à Galene, Marseille, le 04/02/2010
Soirée teenage rue Ferrari avec de jeunes et moins jeunes attendant avec une impatience non feinte les groupes au son du premier album furibard des Horrors. Les Dissonant... La suite

Ich Bin Dead + Plastiscines + HatePinks en concert

Ich Bin Dead + Plastiscines + HatePinks par Philippe
Poste à Galène / Machine à Coudre, Marseille, le 20/04/2007
Petit dilemme ce soir, pour choisir entre un concert de rock, qu'on espère relevé (Ich bin Dead & Plastiscines) et un concert de punk-rock, qu'on espère dépouillé (Vaginal Liquid -... La suite

The Love Me Nots : les dernières chroniques concerts

The Mockers + The Love Me Nots en concert

The Mockers + The Love Me Nots par Philippe
Le Poste à Galène, Marseille, le 23/11/2011
Une semaine étant écoulée, je n'ai plus une énorme envie de faire cette chronique mais, on est professionnels ou on ne l'est pas ! En première partie de cette soirée... La suite

Wave Machines : les dernières chroniques concerts

Arcade Fire + Roxy Music + Beirut + Eels + Wave Machines (Rock en Seine 2010) en concert

Arcade Fire + Roxy Music + Beirut + Eels + Wave Machines (Rock en Seine 2010) par Pierre Andrieu
Parc de Saint-Cloud, le 29/08/2010
En ce dimanche 29 août, l'édition 2010 du festival Rock en Seine touche à sa fin après déjà deux jours chargés en concerts - l'on se souviendra en particulier de ceux de... La suite

Bat For Lashes + Bad Lieutenant + Wave Machines + La Fiancée + Violens (Festival des Inrocks 2009) en concert

Bat For Lashes + Bad Lieutenant + Wave Machines + La Fiancée + Violens (Festival des Inrocks 2009) par Pierre Andrieu
Olympia, Paris, le 04/11/2009
Affiche avec du bon et du moins bon à l'Olympia de Paris pour le festival des Inrocks 2009... Les cinq artistes programmés - Wave Machines, Violens, La Fiancée, Bad... La suite

Just Jack + Wave Machines en concert

Just Jack + Wave Machines par Sami
Cabaret aléatoire - Marseille., le 29/10/2009
Très bonne affluence ce soir pour des concerts ma foi bien agréables. A la base je m'étais davantage déplacé pour la première partie, ayant bien apprécié "Wave If You're Really... La suite

Le 22, Bourges : les dernières chroniques concerts

Idles, Bertrand Belin, Amyl & The Sniffers, Ho99o9, Requin Chagrin, Le Villejuif Underground, Namdose, Slift, Muddy-Gurdy, Rendez-Vous, Structures, We Hate You Please Die, Lysistrata, Mourn, The Psychotic Monks (Printemps de Bourges 2019) en concert

Idles, Bertrand Belin, Amyl & The Sniffers, Ho99o9, Requin Chagrin, Le Villejuif Underground, Namdose, Slift, Muddy-Gurdy, Rendez-Vous, Structures, We Hate You Please Die, Lysistrata, Mourn, The Psychotic Monks (Printemps de Bourges 2019) par Pierre Andrieu
Bourges, le 20/04/2019
43ème édition sous un soleil estival pour le Printemps de Bourges, qui a une nouvelle fois permis de prendre une grande rasade de concerts marquants. Et en bonne compagnie s'il... La suite

Idles, The Moonlandingz, The Sonics, PWR BTTM (Printemps de Bourges 2017) en concert

Idles, The Moonlandingz, The Sonics, PWR BTTM (Printemps de Bourges 2017) par Pierre Andrieu
Le 22 d'Auron, Bourges, le 21/04/2017
Soirée brutale et marquante au 22 d'Auron à l'occasion du Printemps de Bourges, le vendredi 21 avril, avec les surexcités, très excitants et drolatiques hooligans anglais de... La suite

Mikhael Paskalev (Le Printemps de Bourges 2014) en concert

Mikhael Paskalev (Le Printemps de Bourges 2014) par Pierre Andrieu
Le 22, Bourges, le 25/04/2014
Vendredi 25 avril 2014, le Printemps de Bourges se poursuit en soirée dans la moiteur du 22 avec le réjouissant concert de Mikhael Paskalev, un flamboyant songwriter... La suite

Pegase (Le Printemps de Bourges 2014) en concert

Pegase (Le Printemps de Bourges 2014) par Pierre Andrieu
Le 22, Bourges, le 25/04/2014
Juste après le très beau cadeau offert au Printemps de Bourges 2014 par les Tindersticks - un concert divin à la Cathédrale de Bourges -, direction le 22 pour assister à la... La suite