Accueil Chronique de concert The Young Gods + Double Nelson + Mr Orange
Vendredi 26 février 2021 : 11352 concerts, 25885 chroniques de concert, 5284 critiques d'album.

Chronique de Concert

The Young Gods + Double Nelson + Mr Orange

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand 12 octobre 2002

Critique écrite le par

Cette soirée co-organisée par Hp 905, l'association crée en 1986 avec le festival Saint-Amant-Rock-Ça-Vibre (Mano Negra, Arno, The Young Gods, Bashung, Les Thugs, Les Wampas) et Jarring Effects (High Tone, Interlope, Mr Orange...) a été un succès populaire ! Un nombreux public a assisté aux concerts dans la grande et la petite salle de la Coopérative de Mai et a pu prendre contact avec diverses associations (Ligue des droits de l'homme, Comité pour la régularisation des sans papiers) sous un mini chapiteau.

C'est Mr Orange qui a la lourde tâche de démarrer la soirée dans la petite salle de la Coopé, peu après 19 heures. Armé d'un Bontempi, d'une Groove Box et de deux synthés ayant fait la guerre du son, il a enchanté le public présent à cet horaire propice aux apéritifs prolongés !



Ses morceaux sont très courts et ont souvent un démarrage difficile : avant de lancer définitivement un titre, Mr Orange doit régler le rythme, s'accorder, rebrancher son Bontempi, demander une lumière adéquate... Un peu stressé, il s'inquiète des craquements émis par son matériel, demande si le son est assez fort, explique ses chansons ; tout ceci est réellement lo-fi et bricolo, c'est un bonheur d'assister à un concert qui semble improvisé et loin des machines trop huilées. Sous de faux airs de Mathias de Dionysos pour la coupe de cheveux et l'accent, se cache un redoutable songwriter rappelant aussi Jacques Dutronc, Plastic Bertrand, Beck ou les Beastie Boys, excusez du peu !
Les textes sont hilarants et ne manquent pas de provoquer de nombreux fous rires ! Qu'il est agréable de ricaner en écoutant des textes naïvo-débilo-crétino-bizarro-juvéniles en appréciant les orchestrations minimales et drôles et les chorégraphies assez surréalistes ! On a l'impression que ce monsieur est dans sa chambre et s'amuse tout seul, loin de la pression de la scène et du jugement des spectateurs ; cette liberté qu'il s'autorise est particulièrement rafraîchissante !

Comme à Esfacy cet été, Double Nelson a donné un show bien déjanté et expérimental ! Son énorme, morceaux hallucinés, poses sexuelles ou théâtrales, échanges d'instrument et trouvailles sonores : ils nous ont fait la totale ! Le public s'est littéralement laissé emporté dans ce tourbillon savamment orchestré par deux musiciens aimant créer des ambiances orageuses, ténébreuses et tribales. En surfant sur cette vague sonique, on se retrouve loin de tous les territoires sonores connus sur une plage balayée par des vents mauvais...



Les instruments (guitares, basses, batterie, sampler, cymbales fracassées, percussions venant d'un autre monde ) sont détournés de leur utilisation originelle pour obtenir des sons particulièrement originaux ! les voix des deux protagonistes du groupe viennent renforcer le côté expérimental par des hurlements ou des chuchotements. Le rock indus tribal délivré par les deux têtes chercheuses de Double Nelson est donc à apprécier sans modération sur scène !

Le venue des Young Gods à Clermont-Ferrand constituait pour beaucoup l'événement de cette soirée ! Leur entrée en matière est donc saluée, comme il se doit, par des applaudissements et par un comportement digne des meilleures raves ; le nombreux public présent dans la grande salle est immédiatement envoyé en apesanteur par la musique électro de Lucidogen le premier titre de leur dernier album Second nature.



Franz Treichler gratifie le public de vocaux torturés et bizarroïdes - en un mot trippants - il est bien aidé par son comparse depuis 1987, Alain Monod, qui réussit à créer des ambiances surprenantes et variées avec ses claviers de l'espace, et par Bernard Trontin, un batteur parfait et inventif caché derrière un kit de batterie énorme et mystérieux... Les chorégraphies et l'attitude inquiétantes de Franz ajoutent encore au pouvoir d'évocation de la musique du groupe ! Aidé par des lumières fascinantes, les Young Gods projettent le public dans la stratosphère ! Entre les morceaux, Franz est très souriant et fait part de sa joie d'être là à l'occasion de cette soirée HP 905/Jarring effects...



Après avoir débuté avec des ambiances électro voire ambient ou expérimentales (solo de guitare surprenant de Franz, break planants d'Alain... ), le set se durcit sur la fin pour devenir une grande messe rock indus. Alain ressort alors des riffs de guitare titanesques de ses machines infernales : le pogo se déclenche immédiatement dans les premiers rangs !
Les Young Gods sont venus, on les a vus (et entendus) et ils ont vaincu les dernières (minuscules) réticences du public : leurs concerts sont incroyablement puissants et fascinants !


A lire sur ConcertAndCo.com, une interview des Young Gods au grand complet...

(Photos prises à Annecy en 2001 par Marc Porral.)

Double Nelson : les dernières chroniques concerts

Double Nelson + Kabu Ki BuddAH + Ed Mudshi en concert

Double Nelson + Kabu Ki BuddAH + Ed Mudshi par Mystic Punk Pinguin
L'Embobineuse - Marseille, le 27/10/2010
Super plateau ce mercredi soir à l'Embob', une fois de plus serait-on tenté de dire. La salle a définitivement prouvé le rôle incontournable qu'elle tient dans le milieu musical... La suite

Double Nelson + Brain Damage en concert

Double Nelson + Brain Damage par Vilay
Victoire 2 - Saint Jean De Vedas, le 06/05/2010
Le duo fou Double Nelson composé des multi-instrumentistes Gaze et Pasc alternait tour à tour derrière la batterie, le micro voix, la basse, la guitare pendant que les... La suite

Double Nelson en concert

Double Nelson par Pirlouiiiit
Café Julien - Marseille, le 09/04/2010
En ce jeudi soir après une semaine assez lourde niveau boulot je suis obligé de me faire violence pour aller voir Double Nelson au Café Julien. Bien qu'annoncé à l'Espace Julien,... La suite

Double Nelson + Strings Of Consciousness en concert

Double Nelson + Strings Of Consciousness par Pirlouiiiit
Cabaret Aleatoire - Marseille, le 04/05/2006
Ce soir (ou plutot devrais je dire cette semaine) il y a beaucoup de choses a voir / ecouter. En particulier les Tambours du Bronx au Moulin que j'avais bien envie de voir mais... La suite

Mr Orange : les dernières chroniques concerts

Yvi Slan + Mr Orange (Marseille) par Hum !
Poste à Galène - Marseille, le 09/02/2002
Changement d'ambiance après la pop sympathique de Versus, me voici maintenant au Poste à Galène pour la rencontre Yvi Slan vs. Mr Orange. Chose surprenante c'est le premier qui commence. Connais pas Mr Orange de Marseille (qui n'a rien à voir avec le Mr Orange de Lyon), mais je pense que la musique d'Yvi Slan est plutôt faite pour finir une soirée... La suite

JAVA + Monsieur ORANGE par didier
Bateau Ivre, Tours, le 23/05/2001
J'aime bien l'album et je m'attendais à un truc sympa mais sans plus et en fait c'était vraiment original. Les deux membres du groupe (Erwan au chant et Fixi à l'accordéon et au piano) sont accompagnés par un batteur et un contrebassiste. J'ai été surpris parce que je pensais qu'Erwan était le mec à la barbiche sur la pochette et que le mec qui... La suite

The Young Gods : les dernières chroniques concerts

Festival Marsatac-Young Gods-Black Strobe-Kid Karate en concert

Festival Marsatac-Young Gods-Black Strobe-Kid Karate par Phil2guy
La Friche Belle de Mai-Marseille, le 25/09/2014
Et me voilà à la Friche Belle de Mai pour la soirée " rock " de cette édition 2014 du Festival Marsatac. Comme chaque année, les organisateurs réservent justement une soirée pour... La suite

(mon) Marsatac 2014 : Date With Elvis, Publicist, Kid Karaté, The Young Gods, Black Strobe en concert

(mon) Marsatac 2014 : Date With Elvis, Publicist, Kid Karaté, The Young Gods, Black Strobe par Philippe
Friche Belle de Mai, Marseille, le 25/09/2014
Première soirée de Marsatac, qui a eu la gentillesse cette année de regrouper la plupart des groupes de rock ce soir, en tout cas les plus intéressants, nous donnant l'occasion... La suite

The Young Gods + H-Burns en concert

The Young Gods + H-Burns par Decapsuleur
Théâtre Denis - Hyères, le 09/10/2009
La première partie est assurée par H-Burns, groupe grenoblois, qui nous présente un répertoire mélancolique et élégant mais peu original, entre rock et folk. Le chanteur est un... La suite

The Young Gods (en acoustique) en concert

The Young Gods (en acoustique) par Floribur
Cargo de nuit - Arles, le 08/10/2009
Joyeux a-nni-ver-saaaaaire ! C'est-y-pas original, un petit concert sympa pour l'occasion ? En plus en compagnie de plusieurs sympathiques marseillais (dont un provisoirement, un... La suite

La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand : les dernières chroniques concerts

The White Stripes + The Von Bondies (White Blood Cells Tour 2001) en concert

The White Stripes + The Von Bondies (White Blood Cells Tour 2001) par Pierre Andrieu
La Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 12/02/2021
2 décembre 2001, suite à la sortie plus tôt cette année de leur formidable album "White blood cells", les White Stripes - from Detroit, Michigan - sont en tournée en France et font... La suite

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) en concert

Bertrand Belin + Elliott Murphy + Red (20ème anniversaire de La Coopé) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 03/03/2020
Dans le cadre des festivités pour le 20ème anniversaire de La Coopé (dont le "point d'orgue" était la venue des dramatiques Indochine quatre jours plus tard, il est bon de... La suite

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) en concert

Indochine (20ème anniversaire de la Coopérative de Mai) par Didlou
Coopérative de Mai, Clermont-Ferrand, le 07/03/2020
Aujourd'hui, c'est l'anniversaire de la Coopérative de Mai, vingt ans ça se fête et la salle clermontoise sait le faire avec plein de concerts à l'affiche (IAM, Mustang, Iggy Pop,... La suite

Pomme (Les Failles Tour) en concert

Pomme (Les Failles Tour) par Pierre Andrieu
La Coopérative de mai, Clermont-Ferrand, le 20/02/2020
Grande Coopé quasi complète pour la pétillante et mélancolique Pomme, venue présenter de manière touchante, drôle et assurée son très beau deuxième album d'obédience chanson folk,... La suite